La montée des incertitudes ; travail, protection, statut des individus La montée des incertitudes ; travail, protection, statut des individus
La montée des incertitudes ; travail, protection, statut des individus La montée des incertitudes ; travail, protection, statut des individus
 / 

La montée des incertitudes ; travail, protection, statut des individus

À propos

Les mutations du travail ont des effets sociaux et anthropologiques très profonds. Elles bouleversent l'identité des individus et fragilisent la cohésion sociale. Comment doit se redéployer, dans ces conditions, l'État social? Réformes libérales ou réformes de gauche? Comme toujours, dans ses analyses de la question sociale, l'auteur croise les regards et les interrogations. Il montre les conséquences diverses et multiples des transformations du travail, à la fois pour la vie des individus menacés de désaffiliation et pour la vie collective, la reconfiguration des rapports de classe, l'effritement de la propriété sociale. Partout naît et se renforce une insécurité sociale aux visages multiples, parfois contradictoires. Il faut donc repenser la protection sociale dans une "société des individus", ce qui contraint l'État à redéfinir son rôle et le droit du travail à redéfinir ses principes. Autrement dit, forcément intervient le politique. Mais dans quel sens? Et d'abord, pourquoi choisir encore l'" État social"? Le parcours proposé par Robert Castel allie, comme toujours, limpidité et acuité du regard. Il s'apparente à un véritable "traité du social ", repensé et actualisé pour répondre aux défis posés par la crise du travail et celle de l'État social qui en est la conséquence, dans une société de plus en plus individualisée.

Categories : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782020510424

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    457 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14.1 cm

  • Épaisseur

    2.9 cm

  • Poids

    494 g

  • Lectorat

    Public motivé

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Robert Castel

Issu du music-hall,Robert Castel débute sa carrière cinématographique à l'âge de 26 ans dans Un témoin dans la ville d'Edouard Molinaro. Dès lors, et bien que toujours cantonné dans des seconds rôles, il va enchaîner les comédies les unes après les autres pendant près de quarante ans, tournant avec les cinéastes les plus en vue de l'époque : Serge Korber (Un Idiot à Paris, 1967), Gérard Pirès (Elle court, elle court la banlieue, 1972, et Attention les yeux, 1975), Jean Girault (Le Permis de conduire, 1973),Robert Dhery (Vos gueules, les mouettes !, 1974), ou bien Georges Lautner dans Il était une fois un flic (1971).ÿDélaissant un genre qu'il affectionne et qui le consacre, il s'aventure néanmoins parfois dans des projets plus ambitieux comme L' Insoumis d'Alain Cavalier ou encore Deux hommes dans la ville, de José Giovanni, qui raconte l'histoire d'un truand cherchant à se réinsérer, avec Jean Gabin et Alain Delon. Il n'empêche, au même titre qu'un Jean Lefebvre, la popularité de Robert Castel réside essentiellement sur des films burlesques et cocasses tels que Le Grand Blond avec une chaussure noire (Yves Robert) ou Je suis timide,mais je me soigne (Pierre Richard).ÿEnfin, personne ne peut oublier sa composition dans Dupont la Joie (Yves Boisset).ÿEn 2002, et à 69 ans, il est à l'affiche de 3 zéros de Fabien Onteniente.

empty