Le salaire de l'ideal. la theorie des classes et de la culture au xxe siecle

À propos

Le XXe siècle aura vu l'avènement de la bourgeoisie salariée en Occident.
Mais si la bourgeoisie salariée doit rester distincte du prolétariat, il faut que la force de travail du bourgeois soit plus payée - à qualification égale - que ne le serait la force de travail du prolétaire. Le capitalisme doit accepter de payer un supplément de prix, qui pourtant viole la loi fondamentale du profit maximum. Mais la question est aujourd'hui ouverte : combien de temps encore le capitalisme occidental voudra-t-il ou pourra-t-il payer le supplément ? Or, la fonction de celui-ci débordait l'économie.
Qu'il se réalisât en argent (sursalaire) ou en temps (surtemps), il fournissait un support matériel à la culture et aux libertés effectives. Leur avenir est donc en cause. A partir de cette problématique, Jean-Claude Milner examine la société occidentale moderne dans son ensemble. Chemin faisant, il définit avec précision la spécificité française et s'interroge sur son devenir.



Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités

  • EAN

    9782020327305

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    165 g

  • Distributeur

    Mds

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Claude Milner

Philosophe, ancien président du Collège international de philosophie.
Pour une politique des êtres parlants, court traité politique 2 (Verdier, 2011). Clartés de tout, de Lacan à Mao, entretiens avec F. Fjnwaks et J.P. Lucchielli (Verdier, 2011).

empty