PANDEMIC
 / 

À propos

B>Pandemic is an explosive medical thriller from New York Times-bestselling author Robin Cook./b>In New York City, a young, seemingly healthy woman is struck down by a respiratory attack as she heads home on the subway. By the time she arrives in Manhattan, she's dead. She ends up on forensic pathologist Jack Stapleton's autopsy table, which reveals surprising findings about the cause of death.Fearing the woman's case could be the first in a severe outbreak of a deadly airborne virus, Jack works in overdrive for a diagnosis. As the inconclusive tests come back, Jack urges his wife, and chief medical examiner, Dr. Laurie Montgomery, to sound the alarm at the mayor's office, concerned that more cases may follow.When further cases do occur around the city, and then in Los Angeles, London and Rome, Jack enters a race against time to discover the link that connects all the victims before it's too late . . .

Categories : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9781509892969

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    386 Pages

  • Poids

    210 g

  • Distributeur

    Side

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Robin Cook

Fils de bonne famille (un magnat du textile), Cook passe sa petite enfance à Londres, puis dans le Kent pendant la guerre. Après un "bref" passage au Collège d'Eton, il fait son service militaire, puis travaille quelque temps dans l'entreprise familiale, comme vendeur de lingerie.
Il passe les années 1950 successivement :
à Paris au Beat hotel (où il côtoie William Burroughs et Allen Ginsberg) et danse dans les boites de la Rive gauche, à New York, où il se marie et monte un trafic de tableaux vers Amsterdam, en Espagne, où il séjourne en prison pour ses propos sur le général Francisco Franco dans un bar.
À cause de l'écrivain de polars médicaux Robin Cook, il a dû adopter le pseudonyme de Derek Raymond pour le marché anglo-saxon. En France, il continua d'être édité sous son vrai nom, ce qui causa quelque confusion avec son homonyme.
Après avoir bourlingué de par le monde et avoir exercé toute sorte de petits boulots2, il est décédé à son domicile à Kensal Green, dans le nord-ouest de Londres, le 30 juillet 1994.
Son autobiographie,The Hidden Files, a été publiée en 1992. Elle est parue en français sous le titre Mémoire vive, Rivages/Écrits noirs, 1993

empty