Akfg

  • Lettres des soldats de Napoléon interceptées par les Cosaques Septembre-octobre 1812 « Ma chère mère, je vous annonce avec plaisir que l'armée française dont je fais partie est entrée le 14 de ce mois dans la grande ville de Moscou. » C'est par ces mots que le 20 septembre 1812 le sous-lieutenant Cointin annonçait à sa famille la conquête par les Aigles napoléoniennes de l'ancienne capitale de la Russie. L'occupation de la ville était pour les hommes de la Grande Armée l'aboutissement de trois mois d'une campagne éprouvante qui avait commencé un matin de juin sur les bords du Niémen. C'est au travers de 187 lettres conservées dans les Archives Russes, que l'on découvre le quotidien des soldats français qui occupèrent Moscou en septembre-octobre 1812. Pour une bonne part inédits ces documents lèvent le voile sur les coulisses de la Grande Armée, et dévoilent au travers les mots des soldats les aspirations, les peines et les joies de ces hommes qui ont participés à la plus grande aventure militaire du XIXe siècle.

  • En 1661, Louis XIV fait un long séjour de sept mois à Fontainebleau de mai à décembre. Ce séjour est une forme d'allégorie de la prise du pouvoir que le jeune Roi-Soleil opère cette année-là. Le ballet des Saisons que danse Louis XIV, le tableau de Charles Le Brun Les Reines de Perse aux pieds d'Alexandre, qui représente le roi en conquérant macédonien, l'arrestation de Foucquet en septembre sont autant d'éléments qui attestent de la mise en scène du pouvoir royal.

    Sur commande
empty