Au Pays Reve

  • Au coeur de cette guerre d'Alge´rie, des milliers d'appele´s venus de toute la France ont donne´ trois ans des plus belles anne´es de leur jeunesse; ils ne sont pas venus semer la haine la zizanie, l'horreur dans une terre ou` se sont cache´s des pre´dateurs. De sanglantes terreurs se sont exerce´es comme dans tous les conflits mondiaux. A re´sister ce malheur qui a se´pare´, broye´ ce qui aurait du^ unir. N'oublions jamais que, aux co^te´s de ces appele´s, ceux qui d'instinct ont choisit la paix : ces Harquis te´me´raires, audacieux mais ne´glige´s par d'impardonnables inconscients. Aujourd'hui, les joindre en les remer- ciant, a` ces milliers d'appele´s qui dans les Aure`s, comme dans toute la France, le vrai visage. Joindre aux moines de Tybe´rine tous ces laies anonymes, alge´riens, français qui ont donne´ leur vie aux co^te´s de Monseigneur Claveris ces amoureux de la magnifique Alge´rie, qu'ils soient de sang arabe ou d'Europe ; tous ont donne´ leur vie avec amour sans aucune haine, a` cette terre d'exception qu'ils ont su magnifier, Berbe`re mon fre`re, autour de cette me´diterrane´e qui sera pacifie´e, mais aujourd'hui encore cimetie`re ou` chasser ces pre´dateurs de tout horizon, qui se`ment la mort, foulent les droits de la vie de l'homme, au creux de leurs actions infa^me...

empty