Ecole Des Loisirs

  • Alyan est un petit garçon. Pourtant il préférerait être une princesse ou une fée, avoir des cheveux longs et des vêtements roses. Sa mère s'inquiète, son père ne voit rien. À l'école, on se moque de lui, on l'insulte, on le frappe. Il essaie de s'échapper en faisant de la magie, mais ça ne marche pas toujours. Seule sa soeur Nina est consciente de son chagrin. Elle est décidée à le défendre envers et contre tous. Jusqu'où ira-t-elle pour protéger son frère ?

  • La tente

    Claude Ponti

    Elle et Lui ont la permission de passer une nuit dans le jardin, sous la tente. Mais dormir n'est pas facile. D'abord, la nuit est très noire, et puis il y a de drôles de bruits. Et si un monstre était dehors ? Elle et Lui ont peur. Et comment faire pour que la peur s'éloigne ? La transformer en une formidable rigolmarrade !

  • Ludo n'a pas de chance. Il est plus lent que les autres et les autres se moquent de lui, Fabrice surtout. Un jour, il le bouscule et le traite de mongol. Ludo ne connaît pas le mot. Il le cherche dans le dictionnaire et découvre stupéfait, la Mongolie, les Mongols, et leurs coutumes étranges. Puisqu'on le traite de mongol, il le deviendra. Il apprend de nouveaux mots, il ne cesse d'étudier et parfois toute la nuit. Mais ce n'est pas si simple de transformer sa chambre en yourte, de se raser la tête et de ne manger que de la viande et des laitages. Et surtout, ça ne plaît pas à tout le monde. Ni aux copains, ni aux parents, ni à la maîtresse.

  • Le pays de rien a son roi qui, comme tous les rois, fait des guerres et veille sans cesse au bon ordre de son royaume.
    Mais ses guerres à lui sont étranges. il chasse les cris, les larmes, les couleurs, les soupirs, les rêves et les enferme dans des cages. peu à peu, tous désertent son royaume. tous, sauf sa fille qui ne supporte plus d'être héritière du pays de rien. un jour, elle se révolte contre son père bien-aimé. grâce à un garçon.

  • 2084

    Philippe Dorin

    En 2084, vous ne pourrez jamais être seul même si vous voulez juste vous balader, tranquille. En 2084, des robots commenteront un match de foot à la télé en buvant un pastis. En 2084, des créatures étranges pourront vous décapiter en deux temps trois mouvements. En 2084, le grand Mozart se verra dépouillé de son art. En 2084, même les manipulateurs des clones que vous êtes devenus seront congédiés, car vous serez contrôlés par des puces électroniques. Vous révolter ? N'y songez pas. En 2084, vous vivrez dans un monde idéal.

  • Dans un pays composé d'une multitude de royaumes, un futur roi s'entraîne. Il est interrompu par le faiseur de couronnes qui lui remet la sienne. Or, elle est en toc. Qu'importe, l'essentiel est d'être roi, il sera donc le roi Toc. Il est aussi dérangé par un jeune garçon qui cherche son grand-père, un roi lui aussi, mais qui demeure introuvable. Normal, c'était le roi de Rien.

  • À la suite d'un accident, la maman de Larida est hospitalisée. Larida, sa petite fille, n'en sait rien. On la confie à des voisins, les Danielli. Ils sont très gentils avec elle. Pour la consoler, M. Danielli lui raconte l'histoire de l'Oiseau bleu. Il croit l'apaiser, mais Larida, au début, ne veut rien entendre et déteste cet homme qui bredouille chaque soir ce conte cruel. Pourtant, peu à peu, elle puise dans son imaginaire la force d'entrer en contact avec sa mère et avec un autre enfant, étrange, qui tous les jours lui parle. Jusqu'à quel point leurs histoires finissent-elles par se confondre ?

  • Bouffés par des requins, asphyxiés sous des tunnels, tel est le sort des frères de Zou qui tentent d'échapper à leur misère. Rien ne sert de se faufiler, rien ne sert d'être plus noir que la nuit. Zou, qui entend ses frères, comprend que pour réussir il faut au contraire être le plus voyant possible. Il s'entraînera donc à passer les frontières, grimé en clown. Depuis qu'il est petit, on lui dit qu'il est très doué pour faire rire. Cela suffira-t-il ?

  • Noël approche. Violette a des questions à poser sur les Rois mages, sur leurs étranges cadeaux, sur le père Noël. Elle les pose à sa maîtresse, mais Mme Krapish s'énerve. Elle les pose à ses marionnettes, mais elles restent muettes. Elle les pose à sa mère, mais elle ne l'écoute pas. Et la mère Noël ? Qui est-elle ? Que fait-elle ? Pourquoi personne ne parle d'elle ? Où habite-t-elle ? Chez le père Noël ? Violette veut des réponses et, si personne ne veut les lui donner, elle les trouvera.

  • Trois gamins dans un orphelinat. Léo et Mathieu, ont une jambe de bois ; Pad'bol, leur souffre-douleur, est en fauteuil roulant.Tous les trois ont une passion : le foot.Noël approche. Ils ont hâte de recevoir leurs cadeaux et de prendre leur revanche sur l'équipe de foot de l'hôpital de la Croix-Rouge. Le Père Noël, lui, est dépassé par les commandes et perd patience. La Mère Noël, elle, subit les impatiences de son époux. Pendant ce temps, des mines explosent.

  • À la suite du décès de sa mère, une petite fille part en voyage avec son père, au bord de la mer. Très vite, elle comprend que le chagrin de son père est au moins aussi grand que le sien. Elle devra inventer bien des ruses et trouver beaucoup d'amour pour que, l'un et l'autre, retrouvent enfin le chemin d'un retour à la vie.

  • Un matin, Mme Okel vient remplacer une maîtresse malade. Les élèves l'accueillent par un poème et lui demandent gentiment qu'elle leur parle du début. Du début de quoi ? Elle ne comprend pas et, de toute façon, ce n'est pas au programme. Les élèves lui répondent. Elle n'écoute pas, elle les punit, elle est hors d'elle. Mais cela ne sert à rien car tous ces enfants sont très intelligents. Trop intelligents. Un rêve ou un cauchemar qui peut la faire devenir chèvre... ou tout autre chose.

  • Debout

    Nathalie Papin

    Victor découvre un jour au cimetière un petit garçon caché au fond d'un trou.
    Il a dix ans, il est battu par sa mère et il veut mourir. victor le convainc de sortir et le baptise debout. plus tard, il l'emmène au cimetière des gitans oú par une porte on accède à un lieu oú l'on peut rencontrer d'autres mères.
    Debout fera ce long voyage, seul. des mères, il en verra de toutes sortes : reine vertical, mère jardin, mère araignée, mère porte, mère bijou.
    Mais pourra-t-il en choisir une ?.

  • Noam a eu un accident.
    Depuis, il ne peut plus marcher et il s'ennuie.
    Son destin n'a pas été très gentil avec lui. mais est-ce qu'il le connaît, vraiment ?
    Justement, voici qu'un jour un petit bonhomme frappe très fort dans sa tête. stupéfait, noam le voit apparaître devant lui. il s'appelle camino, le destin de noam. commence alors une aventure extraordinaire oú il sera question de chemins, de rivières, de chantiers, de rencontres avec une clandestine et des destins maffieux ! au bout du voyage, noam a changé.

    Nathalie papin a mené pendant plusieurs années un travail de recherche et de création autour du spectacle jeune public. depuis, elle se consacre avec succès à l'écriture. chacune de ses pièces fait l'objet de diverses mises en scène partout en france et aussi à l'étranger.

  • Raoul et erika ont décidé de vivre avec leurs trois enfants dans une maison isolée, au coeur de la forêt.
    Et cela suppose une sérieuse organisation. erika, la mère, se débat pour que les horaires soient respectés, les repas assurés, bref, que la vie soit la plus harmonieuse possible. hélas, le plus souvent, elle craque. à cause de raoul, son époux, qui perd la boule. il ne va plus travailler, lit des livres étranges, disparaît la nuit. il semble attendre quelqu'un ou quelque chose. qui ? quoi ?.


  • ard vit dans son atelier oú il fait d'étranges expériences afin de construire un monde parfait.
    le chiffre quatre est son préféré. par exemple, il a séquestré quatre enfants, il a construit un damier à quatre cases, quatre trappes, et une chaise à quatre pieds sur laquelle il se fait porter. aux enfants, il demande deux choses : lui raconter des histoires parce que nul ne peut vivre sans histoires. mais les raconter sans jamais rire, parce qu'il est convaincu que le rire est très dangereux. si les enfants n'obéissent pas, couic, ils disparaissent dans les trappes.
    pourquoi ard a-t-il si peur de rire ? parce que le ridicule tue.

  • Trita a du chagrin et même des chagrins.
    Elle a toutes les raisons d'avoir de la peine. Surtout qu'elle a un frère jumeau malade qui s'appelle Sinan et qu'elle n'a pas le droit de voir. Comment vivre sans lui ? Comment vivre sans avoir peur du noir ? Comment se consoler d'avoir de mauvaises notes ? Comment ne pas penser sans cesse à Sinan ? Comment en finir avec le chagrin ? Trita ne sait pas et se désespère. Soudain une inconnue sort de son armoire et lui propose de l'aider.
    Qui est-elle ? Une fée ? Peut-être.

  • Knud est une mouche mâle qui vient de commencer sa vie. Un peu maladroit et angoissé, il sait, comme tout le monde, que le temps est compté. Aussi a-t-il décidé de suivre à la lettre un emploi du temps précis. Mais il oublie les hasards, les surprises, les bonnes comme les mauvaises. Ainsi il rencontre la mouche Karo, une rigolote qui ne songe qu'à s'amuser et Ariadne, étrange bestiole qui le paralyse. Il découvrira alors que le hasard fait souvent bien les choses, même si la vie ne tient qu'à un fil. d'araignée.

  • Frigomonde

    Karin Serres

    Ils sont plusieurs tribus là-haut dans le Frigomonde à parler des langues bizarres et à avoir très faim, très soif et très froid. Les Kélélé s'installent sur une plaque de glace en n'hésitant pas à chasser ceux qui s'y trouvent. Mais d'autres tribus demandent aussi à y vivre, les Ouétu-Chulaq, les Lions polaires et Krill, le timide. Après avoir refusé de partager ce qu'il considère comme son territoire, le chef des Kélélé finit par tracer une frontière. Pour les Kélélé, la plus grande partie, et pour tous les autres, le reste. Mais à quoi sert la force ? La plaque fond dangereusement, elle craque. C'est la panique !

  • Dans la vie, il y a au moins un homme, une femme, une table, une chaise, un arbre et souvent deux enfants et parfois deux grands-parents, sauf s'il y en a un des deux qui est mort. Il y a aussi et toujours le temps qui passe et quatre saisons. C'est bien aussi quand il y a des cerceaux et une guitare, mais c'est pas sûr. Ce qui est sûr, c'est qu'il y a des gestes et des mots, et c'est déjà toute une histoire.

    L'homme se lève. Il prend sa chaise et va s'asseoir à l'écart.
    LA FEMME : Arrête de penser à la guitare !
    L'HOMME : C'est juste deux ou trois accords, comme ça.
    LA FEMME : On n'est pas à l'Olympia, ici.
    L'HOMME : Les hommes, y a toujours un moment où faut qu'ils envisagent la guitare.
    LA FEMME : Tu ferais mieux de nous mettre un toit au-dessus de tout ça.
    L'HOMME : Qu'est-ce que ça peut bien faire, que je pense à la guitare ?
    LA FEMME : Parce qu'un jour, ce sera plus fort que toi, la guitare.
    Tu serais capable de tout, pour la guitare.
    L'HOMME : Mais c'est pas contre toi, la guitare.
    Silence.

  • Une route dans un désert de silence.
    Lumpe, marchande de sons, roule devant elle son bidon plein de bruits, à la recherche de clients. une jeune femme apparaît, une petite boîte de coca vide à la main. ce n'est pas vraiment la rencontre que lumpe espérait faire.

empty