• Stages a l'universite

    Collectif

    • Onisep
    • 30 September 2005
  • De l'universite aux grandes ecoles

    Collectif

    • Onisep
    • 30 September 2005
  • Les écoles d'ingenieurs 2010

    Collectif

    • Onisep
    • 21 January 2011

    Plus de 250 écoles d'ingénieurs mènent au titre, très convoité et très officiel, d'ingénieur diplômé. Elles s'adressent à des bacheliers S, mais aussi à des titulaires de bac technologique (STI, STL ou STAV).
    Comment choisir ? Le prestige de l'établissement, la spécialité (agronomie, chimie, mécanique, informatique, etc.) ou le caractère généraliste de la formation, ses modalités d'admission, son coût, son investissement dans la recherche. en tout 10 critères sont passés au crible. Les fiches écoles et leur présentation par spécialité et par niveau d'accès facilitent ce choix.
    Comment y entrer ? Seule la moitié des élèves ingénieurs passe par les classes préparatoires. Les autres intègrent leur école après le bac ou après avoir validé un premier diplôme (BTS, DUT, licence). L'admission s'effectue le plus souvent sur concours, mais des formules se sont développées, reposant davantage sur le contrôle continu. Les chapitres " L'admission " et " Les concours " font le point sur la question, clairement et de façon détaillée.
    Comment se déroulent les études ? Elles durent de trois à cinq ans, selon le niveau d'admission. Elles comprennent des stages et des périodes à l'étranger. La spécialisation peut intervenir dès la première année du cycle ingénieur ou en dernière année. Dans certaines écoles, il est possible d'effectuer tout ou partie des études en apprentissage. Tous les renseignements sont dans les fiches écoles.
    Quels sont les débouchés ? Le métier d'ingénieur revêt des aspects assez différents selon la spécialité, la fonction occupée (conception, production, conseil, management, vente) et la taille de l'entreprise. D'une façon générale, les débouchés sont assurés dès la sortie de l'école. Une présentation du métier et des fonctions se trouve en ouverture de la brochure.

  • Les écoles de commerce 2010

    Collectif

    • Onisep
    • 21 January 2011

    Pourquoi choisir une école de commerce ? Pour quels métiers ? Quels sont les moyens d'accès : après le bac, une classe prépa, en admission parallèle ? Quels sont les différents types de concours ? Ce dossier aide à répondre à toutes ces questions.
    Chaque école (plus de 200) fait ensuite l'objet d'une fiche descriptive détaillée. Sont présentées en premier, les écoles reconnues par l'État, avec ou sans diplôme visé, puis les " petites " écoles.
    Pour avoir une vision d'ensemble, un tableau récapitule les niveaux d'admission de chacun des établissements.
    Dans ce Dossier : des articles qui permettent de mieux connaître les atouts des écoles, leur mode d'admission, leur coût. et des fiches détaillées sur les écoles. À noter aussi : le carnet des adresses des classes préparatoires et un index des écoles.

    L'Onisep utilise un nouveau procédé pour informer les jeunes avec les outils qu'ils affectionnent : le dossier "les écoles de commerce" comportera une petite icône en début de publication.
    Pour les plus avertis, il s'agit qu'un "QR code" : avec un smartphone et le logiciel qui va bien (sur d2code.fr), le lecteur téléchargera immédiatement sur son écran les vidéos réalisées sur les écoles de commerce.
    Si ce n'est pas le cas, il pourra néanmoins les découvrir sur un lien mentionné à cet effet.

  • Palmarès des carrières (édition 2008)

    Collectif

    • Septembre
    • 21 February 2008

    Pour près de 100 000 jeunes et adultes, le 1er mars est la date limite pour déposer une demande d'admission dans les établissements d'enseignement québécois afin être admis dans les différents programmes de formation professionnelle en septembre 2008. Pour les aider dans leur choix, Septembre éditeur lance l'édition 2008 de son Palmarès des carrières.

  • Connaitre l'enquete policiere

    Berthomet/Manduit St

    • Edisens
    • 22 February 2006

    Policier et journaliste : deux métiers antagonistes.
    Bien que certaines méthodes d'obtention d'informations soient similaires, les finalités et les points de vue sont opposés. Deux mondes que tout sépare. Qui a le plus besoin de l'autre ? Le policier dont la mission est d'enquêter ? Le journaliste qui contre-enquête pour informer ? Le policier travaille dans le secret de l'enquête afin d'accumuler des indices, préserver le maximum de traces et recouper tous les renseignements obtenus.
    Le journaliste court à la recherche du " scoop " pour reconstituer les faits et diffuser en temps réel les témoignages recueillis. Ce livre permet à ce dernier de mieux comprendre les exigences et les temps d'une enquête policière. Car le temps judiciaire est à l'opposé du temps médiatique. L'idée forte des auteurs est ici d'expliquer les arcanes, les contraintes et les difficultés de l'investigation.
    Pour ce faire, ils décrivent chaque étape de l'enquête policière, dans une langue libre, non dénuée d'humour et riche en détails. Ils émaillent leur argumentation de textes de lois et pour mieux illustrer leur propos nous offrent des récits-fictions dignes du roman policier...

    Sur commande

  • Reussir au quebec 2005 2006

    Collectif

    • Horizons quebec
    • 18 January 2006
empty