Nature & Plein air

  • Vous vous posez encore des questions sur le réchauffement climatique ? Pas de panique, cela ne fait pas de vous un « climatosceptique ». Le dossier climat a été pris en otage par des clans, que nous sommes priés de croire sur parole.

    Grâce à ce livre complet, synthétique, instructif, vous allez pouvoir vous faire une opinion éclairée.

    François-Marie Bréon vous dit ce que la science sait aujourd'hui de façon certaine et ce sur quoi elle doute encore.

    « Le GIEC est un instrument politique » ; « le climat sur la terre a toujours varié » ; « il est impossible de prévoir à si long terme » ; « les modèles ne sont pas tous d'accord entre eux » ; « la responsabilité de l'Homme n'est pas certaine »..., à chacune de ces idées reçues, ce physicien climatologue apporte une réponse claire, précise et argumentée.

    A rebours des discours hors-sol, il nous explique pourquoi le nucléaire est un passage obligé pour atteindre le 100% énergies renouvelables, et souligne au passage le rôle fondamental des citoyens pour gagner la bataille du climat.

    Le vrai /faux du climat qu'on attendait !

  • « Docteur Ollivet-Courtois ? Deux lionnes se sont échappées...» « Docteur, mon lion a mangé un lapin qui avait la myxomatose! » « Florence ? Il faudrait que tu viennes, l'éléphante boite. » Ou bien c'est une tortue qui ne veut pas hiberner, un chameau qui a mal aux dents, une panthère qu'il faut vacciner, un chimpanzé qui a besoin d'une piqûre d'insuline, un aigle des steppes qui clopine, un rhinocéros à transférer...

    Florence Ollivet-Courtois est le seule vétérinaire libérale en France qui exerce sur la faune sauvage.

    Dans sa trousse : des tranquillisants, des anti-inflammatoires, mais aussi un fusil hypodermique et des tenues de camouflage car ses patients ne sont pas toujours très coopératifs.

    Son livre est le récit de ses aventures.

    Une vie au service des animaux.

  • Non, les chasseurs ne sont pas, comme ils le proclament, les « premiers écologistes de France », non, la chasse ne protège pas la nature. Elle est un désastre écologique.
    Grâce à une approche scientifique, documentée, ce livre démonte toutes les affirmations des chasseurs. L'élimination des animaux « nuisibles » qui ne le sont pas, les « régulations » censées garantir un équilibre écologique qui ciblent des espèces en voie de disparition, la gestion des réserves naturelles pour mieux y chasser...
    L'auteur n'est pas un militant anti-chasse, mais un connaisseur de la faune sauvage. Au terme d'une enquête minutieuse sur le milieu de la chasse, il livre les données scientifiques, les vrais chiffres, décortique les textes de loi.
    Entre 2000 et 2018, la chasse a tué 364 personnes. Soit dix à vingt personnes par an.
    « Il n'est pas certain que la société accepte encore longtemps que des citoyens soient abattus par d'autres, pour la seule raison qu'une minorité bénéficie d'une autorisation à tirer au fusil presque partout dans les campagnes, pour s'amuser » écrit Pierre Rigaux.
    Le coût caché de la chasse c'est aussi la perte de biodiversité, les milliers de tonnes de plomb éparpillées dans la nature, les maladies transmises par les lâchers d'animaux pour les tirs, la souffrance des millions d'animaux élevés pour la chasse, tués ou blessés à mort dans la nature.
    Un travail inédit et édifiant.

  • Sans les champignons, l'Homme n'aurait jamais existé. Il y a 410 millions d'années, ils ont facilité la colonisation des continents par les plantes puis la naissance des forêts. Demain, ils nous aideront à atténuer les effets désastreux des changements climatiques sur les écosystèmes forestiers. Les arbres ont passé un pacte secret avec ces êtres microscopiques aux pouvoirs étonnants, ni animaux, ni végétaux.
    Prospecteurs, mineurs et commerçants, de nombreux champignons ont noué des relations avec leurs arbres partenaires qui fonctionnent selon la règle du "donnant-donnant". Imaginez sous vos pieds, un monde invisible parfois secoué par des conflits féroces où les alliances durables sont le garant de la survie. Un univers souterrain où s'interconnectent les arbres et les champignons pour créer d'immenses réseaux de communication et d'échange de nourriture.
    Au fil de ses balades en forêt, des Vosges aux portes de l'Arctique, Francis Martin nous raconte avec passion les dernières découvertes scientifiques sur cet incroyable univers "intelligent".

empty