Histoire du monde

  • Premier ouvrage consacré à l´étude du code de l´Indigénat mis en oeuvre dans l´Algérie française, l´auteure, Samira Benhaddou y a consacré plusieurs années de recherches et a nécessairement consulté les archives nationales. Dès les débuts de la conquête de l'Algérie, le Gouvernement français attribue à des militaires des pouvoirs disciplinaires et judiciaires sans commune mesure. Les indigènes musulmans sont soumis à une (in)justice d´exception. Ces derniers voient leurs libertés publiques bafouées. À travers cette étude, l´auteure nous décrit la façon dont le colon exprime ce besoin irrépressible de domination sur l'indigène, usant de la torture et de diverses humiliations. Naturellement, des mouvements de protestation émergent. Certains optent pour des solutions pacifiques, une démarche qui n´aura aucun effet. D'autres indigènes, comme les fellahs choisissent comme mode de contestation la lutte armée. Des désaccords existent au sein d´une troisième tendance, celle qui prône l´assimilation. Les principaux acteurs de la contestation n´envisageaient pas d´autres modèles que le modèle libéral occidental, qui s'est avéré inadapté à une société traditionnelle comme l´est la société algérienne. Cet ouvrage nous éclaire sur ce qu´était le statut de l´indigène sous la colonisation française en Algérie. Ces évènements ont marqué l´histoire et la postérité du peuple algérien tout comme ils ont marqué l´histoire de la France.

  • L'auteur nous livre une étude basée sur le rappel des moments clés de la fameuse et quasi onirique Andalousie. Il y retrace plusieurs moments clés des 7 siècles de présence musulmane en Espagne. De l'incursion à l'apogée jusqu'à la chute et la reconquista. Le règne du célèbre Abd ar-Rahmân III est abordé avec suffisamment de détails pour nous permettre de goûter le faste et la splendeur de cette période unique. Un livre incontournable pour se rendre compte des sommets atteints par la civilisation islamique du moyen âge. La qualité de vie découlant de l'harmonie régnante entre musulmans, juifs et chrétiens doit être un exemple et une source d'inspiration que l'auteur ne manque de noter. Un régal de lecture, on regrette de le finir aussi vite.

  • Anthologie inédite des grandes figures religieuses de SaintLouis, capitale administrative et surtout culturelle de l'Afrique de l'Ouest, cet ouvrage offre au lecteur un aperçu panoramique et historique de la pensée sénégalaise contemporaine.

  • Depuis un certain nombre d'années, l'islam est au centre du débat publique. La présence des musulmans et leur visibilité dans le champ social, l'actualité et le respect de la laïcité suscitent aujourd'hui tant la ferveur des musulmans ou la méfiance des non musulmans. Est-il possible de faire cohabiter les exigences de la citoyenneté et les exigences de la préservation de l'identité musulmane ? Et de quelle manière ? Y a-t-il une contradiction entre le respect du droit commun et la fidélité à la législation musulmane ? Voici une avalanche de questions auxquelles Abdallah Haloui tente de répondre et y parvient avec brio.

    L'imam de Saint Etienne n'hésite pas à affirmer, après une démonstration précise et une étude minutieuse : L'Islam est parfaitement compatible avec les lois de la République et il trouve tous ses repères dans le droit commun. Ainsi, la citoyenneté dans le contexte laïque est compatible avec l'exigence de préservation de l'identité musulmane.

  • L'Afghanistan est la voie d'accès privilégiée de l'Occident vers l'Inde et la Chine, par cette route de la tradition que l'Occident a appelée la " route de la soie ", animée par les mouvements de flux et de reflux au gré des conquêtes qui s'y sont déroulées depuis l'Antiquité et jusqu'à nos jours.
    Il est aisé de concevoir les conséquences de cette situation géographique aux plans ethnique, culturel et religieux. Pendant cette période qui va jusqu'au début de XVIIIe siècle, la tolérance religieuse a régné, et chacun avait son temple, qu'il soit zoroastrien, bouddhiste, brahmane, sikh, juif ou chrétien. C'est dans la conscience de cette dépendance que s'inscrit la tradition spéculative afghane, qu'on appelle fuqr, c'est-à-dire " pauvreté spirituelle ", sans distinction de race, d'ethnie ni de religion.
    Jusqu'à l'arrivée des Britanniques en Inde, le mode de vie des Afghans, leur foi et leur éducation étaient imprégnés de soufisme. Toute forme d'extrémisme leur était étrangère. [...] Notre monde civilisé se caractérise par notre passivité devant les nouvelles que nous livre le prêt-à-porter journalistique évoluant au gré du marché spéculatif du moment. J'ai donc décidé d'écrire, au terme d'une recherche de plus de dix ans, et de le faire pour ceux qui comme moi n'acceptent pas cette façon caricaturale d'être informé qui est celle de notre fin de XXe siècle.
    Un proverbe dit : " Un homme qui ne connaît pas son passé ou bien a un avenir incertain ou bien est un homme mort. "

    Sur commande
  • L'un des douze grands vassaux légendaires de Charlemagne a été immortalisé par la chanson de Roland au XIè siècle et les poèmes épiques du XVè et du XVIè siècle. La saga homérique fi t de Roland un neveu de Charlemagne et l'idéal du chevalier chrétien, généreux et brave jusqu'à la démesure, luttant
    jusqu'à la mort contre l'infi dèle sarrasin. Le fait d'inventer une bataille de Poitiers (732) pour occulter la Bataille de Poitiers (1356) est une idée très habile. L'attitude des auteurs - et propagandistes - de cette mystification relève d'un état d'esprit dont le caractère est bien connu actuellement l'intoxication médiatique à but politique et démagogique. L'objectif de cet ouvrage concis est de mettre en lumière une des plus importantes fabulations historiques. Cet ouvrage met en exergue une des grandes ombres qui obscurcit l'Histoire de France. Sa lecture sera ô combien instructive !

    Sur commande
empty