Franc-maçonnerie

  • L ORSQUE Philippe d'Orléans, alors duc de Chartres, est solennellement installé Grand Maître le 22 octobre 1773, le Grand Orient de France rassemble 112 loges. On en dénombre près de 700 vingt ans plus tard dans le royaume, les colonies, dans les régiments et à l'étranger.
    Cette situation quasi hégémonique résulte de la forte structure administrative mise en place par l'Administrateur Général, le duc de Montmorency- Luxembourg : Grande Loge de Conseil, Chambre d'Administration, Chambre de Paris, Chambre des Province et plus tard la Chambre des Grades. Toutes ces assemblées sont composées d'offi ciers élus, engagés fi nancièrement dans l'Obédience par une contribution obligatoire. Les assemblées générales trimestrielles, qui entérinent les décisions prises par les Chambres, réunissent les députés de toutes les loges, dont les pouvoirs sont soigneusement vérifi és.
    La première partie de l'ouvrage intitulé « Les cadres du Grand Orient de France au XVIIIe siècle » présente un recensement complet des offi ciers et des députés de l'Obédience ; c'est une oeuvre, restée jusqu'ici inédite, d'Alain Le Bihan.
    Daniel Kerjan, pour sa part, a résumé l'historique de toutes les loges et chapitres constitués ou reconstitués par le Grand Orient, avec les noms des vénérables d'ateliers, soumis à élection ou réélection annuelle, parus dans les dix annuaires imprimés entre 1776 et 1789.
    L'ensemble compose un panorama complet de l'activité du Grand Orient de France au XVIIIe siècle. L'historien y trouvera une base de données fi able, et tout lecteur une mine de renseignements pour la plupart inédits.

    Sur commande
  • A l'heure où l'on commémore avec faste les 275 ans de la Franc-maçonnerie en France, ce livre est né d'un constat inquiétant et d'un espoir. Longtemps pionnière dans l'observation des formes de, sociabilité, l'histoire de la Franc-maçonnerie peine aujourd'hui à trouver un second souffle. Elle est même menacée de marginalisation universitaire et scientifique.
    Paradoxalement, la situation n'a sans doute jamais été aussi propice à une relance de la recherche : l'ouverture des fonds maçonniques des " Archives du KGB ", la multiplication des initiatives en Europe et l'intérêt affiché des obédiences maçonniques pour leur patrimoine et leur histoire sont autant d'opportunités à saisir sans délai. A partir d'un état des lieux critique de la recherche, l'espace des francs-maçons explore dossiers en mains les chantiers les plus prometteurs, de.Paris à Saint-Pétersbourg, en passant par Berlin et Dresde. Il prend ainsi résolument le parti d'une histoire européenne de la sociabilité maçonnique, la seule possible pour appréhender un phénomène qui en quelques décennies s'étend de l'Atlantique à l'Oural. Une histoire ouverte aux acquis les plus récents de la recherche en histoire sociale des pratiques culturelles, et réceptive tant aux nouveaux outils que l'électronique offre à l'historien qu'aux enjeux de l'appropriation et de la représentation de l'espace.

    Sur commande
  • 250 ans dans la ville : l'histoire des francs-Maçons du Grand Orient de France à Rennes est d'abord celle de la plus ancienne loge française en activité continue depuis le XVIIIe siècle, " la Parfaite Union ", fondée en 1748, et dont les abondantes archives, longtemps considérées comme perdues, ont été récemment retrouvées après une longue confiscation à Moscou.
    Une telle pérennité vient tout autant de sa faculté d'adaptation aux différents régimes, dont témoigne la diversité sociale de ses membres, que de la continuité idéologique unissant dans le temps comme dans l'espace les frères de la noblesse, du clergé et du Tiers, à la recherche sous l'Ancien Régime d'une autre forme de sociabilité ; les fonctionnaires et les militaires du premier Empire dévoués à la gloire de Napoléon ; les notables libéraux de la Restauration et de la monarchie de juillet pratiquant à l'égard de réfugiés politiques portugais ou polonais une fraternité active ; les intellectuels contestataires du second Empire, et les combattants républicains et laïques édifiant pierre à pierre la Troisième République.
    Attentes et fortunes diverses qui permettent de revisiter l'histoire de France et celle du Grand Orient, à travers les épisodes marquants et parfois pittoresques de la vie d'une loge de province.

empty