• Après trois ans d'investigations, Victor Castanet livre une plongée inquiétante dans les secrets du groupe Orpéa, leader mondial des Ehpad et des cliniques. Truffé de révélations spectaculaires, ce récit haletant et émouvant met au jour de multiples dérives, bien loin du dévouement des équipes d'aidants et de soignants.

    Trois ans d'investigations, 250 témoins, le courage d'une poignée de lanceurs d'alerte, des dizaines de documents explosifs, plusieurs personnalités impliquées...
    Voici une plongée inquiétante dans les secrets du groupe Orpéa, leader mondial des Ehpad et des cliniques. Truffé de révélations spectaculaires, ce récit haletant et émouvant met au jour de multiples dérives et révèle un vaste réseau d'influence, bien loin du dévouement des équipes d'aidants et de soignants, majoritairement attachées au soutien des plus fragiles.
    Personnes âgées maltraitées, salariés malmenés, acrobaties comptables, argent public dilapidé... Nous sommes tous concernés.

  • Journaliste, médecin, écrivain, pédagogue, Janusz Korczak (1878-1942), déjà préoccupé dans sa jeunesse par le sort des plus petits, a dédié sa vie aux droits des enfants.
    Pendant trente ans, il dirige La Maison de l'orphelin, un établissement pilote historique organisé en république, doté d'un parlement, d'un tribunal et d'un journal. En parallèle, il écrit pour la littérature jeunesse, dont le grand classique Roi Mathias 1er.

  • Des lobbys au menu : l'activisme sanitaire des entreprises agro-alimentaires contre la santé publique Nouv.

    Le rôle de l'industrie agroalimentaire dans la production des normes sanitaires est bien connu, comme par exemple lors du rejet d'amendements à la loi Agriculture et alimentation (dite Egalim) visant à équilibrer les relations avec les agriculteurs et à promouvoir une alimentation saine et durable. Cependant, ce rôle est rarement compris dans toute sa complexité et toutes ses ramifications, bien plus invisibles et prégnantes que l'on pourrait le croire. L'agro-industrie prend en effet le contrôle de la politique nutritionnelle qui devrait être du ressort de l'État, en prenant en main, d'abord la recherche, ensuite la formation et la mise à l'agenda de toute forme de politique publique dans ce domaine. Elle maîtrise la production d'informations, y compris scientifiques, elle se construit une image positive en participant à toutes sortes d'associations, d'événements, de financements de recherches et d'expertises, etc. Loin d'être une simple affaire de comportements individuels, de conflits d'intérêt des scientifiques, de cynisme des industriels ou de faiblesse morale des politiques, la prégnance des intérêts économiques est ici systémique. Ce livre montre qu'elle est le produit du travail de longue haleine d'une multitude d'organisations et de professionnels, dont c'est le métier. Leur travail façonne les espaces d'intervention des experts et des décideurs. L'industrie agroalimentaire fait prévaloir ses points de vue et intérêts en s'immisçant dans des espaces scientifiques, politiques et philanthropiques. L'enquête sociologique présentée dans ce livre offre - pour la première fois en France - une vision d'ensemble des interventions mises en oeuvre par l'agro-industrie, en décrivant par le menu les différents types de stratégies, leurs supports organisationnels et humains, ainsi que les espaces sociaux qui en sont le produit. Ces résultats permettent de se faire une idée plus juste de la place des intérêts économiques dans la décision publique en matière d'alimentation et de nutrition, et dans une certaine mesure de s'en prémunir.

  • Un merveilleux malheur

    Boris Cyrulnik

    • Odile jacob
    • 25 January 2002

    Dans ce livre, Boris Cyrulnik introduit et développe le concept de résilience, cette capacité qu'ont les êtres humains de se remettre des traumatismes psychiques les plus graves - agression, viol, torture, guerre, déportation - ou de se sortir des situations les plus désespérées, comme ces enfants qui hantent l'Amérique latine ou vivent dans des décharges d'ordures en Asie et qui finissent miraculeusement par savoir lire et écrire. Sur la base d'études de cas, Boris Cyrulnik montre comment les enfants, puis les adultes, se construisent dans l'adversité grâce à l'élaboration d'un récit intérieur. Ce livre nous conduit imperceptiblement à voir autrement les autres. Peut-être nous apprendra-t-il à les entendre malgré le vacarme du discours social convenu.

  • 12 millions de personnes méritent bien un livre... Sophie Cluzel, la secrétaire d'État aux Personnes handicapées, a interrogé, pendant un an, des personnalités autour d'un thème méconnu lié au handicap.
    Claude Chirac parle pour la première fois de son rôle auprès de sa famille, et de l'interrogation que génère ce soutien : qui aide les aidants ? Le chef Yannick Alléno se confronte à la question du recrutement des personnes handicapées. L'athlète Marie-Amélie Le Fur raconte la féminité lorsque le corps porte la trace d'un accident.
    Gilbert Montagné rit de la technologie, qui complique parfois la vie au lieu de la simplifier. Le philosophe Alexandre Jollien interroge le rejet que suscite trop souvent le handicap. Dominique Farrugia tempête contre la galère d'un fauteuil roulant dans une ville. Le rappeur Gringe évoque la fratrie face à la différence. Marc-Olivier Fogiel répond au reproche concernant la faible présence des personnes handicapées dans les médias. Éleonore Laloux révèle son quotidien de première élue trisomique de France, à Arras. Damien Seguin, 6e au Vendée Globe, démontre que l'impossible se réalise avec une seule main.
    Tahar Ben Jelloun aborde le lien père-fils qui se réinvente lorsque l'enfant a des besoins spécifiques Face-à-face ou tête-à-tête, débat ou confidence, Sophie Cluzel mène ces entretiens avec la conviction que le collectif gagnera à inclure le particulier. Un autre visage du handicap se dessine. Celui de la force.
    Tous les bénéfices du livre seront reversés au programme Vie sociale et citoyenneté des personnes handicapées de la Fondation de France.
    Www.fondationdefrance.org

  • Les enfants placés ont longtemps été absents de l'espace public, intellectuel, politique ou militant. En 2014, le récit de mon histoire, Dans l'enfer des foyers, a forcé l'intérêt de l'opinion et fait émerger le sujet de la protection de l'enfance. Mais les bouleversements mondiaux, dont la Covid-19, ont aggravé les inégalités, renforcé la vulnérabilité d'enfants déjà abîmés par la vie et par le système qui les a pris en charge. Un système qui, année après année, fabrique de la violence et produit des jeunes majeurs démunis, isolés, auxquels les chances de prétendre à un avenir ne sont presque jamais données.
    Huit ans plus tard, je ne peux toujours pas baisser les armes. Je suis revenu vous dire l'urgence d'agir, avec des propositions concrètes. Je suis revenu vous raconter l'histoire d'une domination silencieuse, celle des adultes sur les enfants. Je suis revenu vous annoncer que, désormais, pour gagner, vous ne pourrez plus vous passer des voix des enfants. Puisqu'elles ne sont pas dans les urnes, je suis là pour les compter et les porter.

  • Créer un jardin de soins : du projet à la réalisation Nouv.

    Créer un jardin de soins : du projet à la réalisation

    Paule Lebay

    • Terre vivante
    • 10 May 2022

    Un livre de référence, pratique et très complet, pour créer, entretenir et animer un jardin de soins.
    - Les principes fondamentaux du jardin thérapeutique, les objectifs, les adaptations à prévoir par rapport à un jardin classique.
    - Toutes les questions à se poser avant de se lancer dans un tel projet.
    - La réalisation du projet, pas à pas : l'analyse de l'existant, le plan, la définition des différentes zones, le choix des plantations, les points de vigilance, les bons cheminements, les écueils à éviter...
    - Faire vivre un jardin de soins, préparer et animer une séance d'hortithérapie, dans le respect des patients et de l'individualité de chacun.
    - L'ouverture vers l'avenir, les formations, ce qu'apporte un tel jardin au patient (meilleure alimentation : « de la cueillette à l'assiette », bien-être intérieur, entretien de la mémoire du geste, convivialité...).
    - Avec des témoignages de personnes animant un jardin de soins, des plans de jardins existants, des photos d'ateliers d'hortithérapie, avec des personnes en situation.
    - Un livre de référence écrit par une experte reconnue, sur un sujet en plein développement.

  • Le burn out

    Philippe Zawieja

    • Que sais-je ?
    • 8 December 2021

    Au travail, vous vous sentez apathique ou, au contraire, surinvesti. Vous vous montrez cynique envers vos collègues. Vous souffrez de ne pas être reconnu à votre juste valeur. Vous avez perdu confiance en vous. Alors vous faites peut-être partie des 5 à 10 % de la population active victimes de burn out. Omniprésent dans le langage courant et les médias, ce mot a fini par désigner toutes les formes de fatigue liée au travail. Pour clarifier la situation, Philippe Zawieja adopte une démarche psychosociologique, tout en puisant ses exemples dans la psychologie, la psychanalyse, la sociologie, les sciences du management, la médecine ou la philosophie... Une telle approche est en effet indispensable pour se faire une idée globale, et parfois critique, du burn out.

  • Zéro chômeur : mobilisez votre territoire pour l'emploi ! Nouv.

    « Chacun a le devoir de travailler et le droit d'obtenir un emploi. » C'est à partir de cet article du préambule de la Constitution de 1946 qu'ATD Quart Monde a lancé en 2014 le projet Territoires zéro chômeur de longue durée. Celui-ci donne lieu à une expérimentation dans dix territoires depuis 2017, confirmant que « l'agir en commun » d'un territoire pour créer des emplois est plus efficace qu'un énième dispositif descendant.

    Alors que débute l'élargissement à cinquante nouveaux territoires, cet ouvrage dresse un bilan stimulant de l'expérimentation et ouvre des pistes de réflexion pour l'avenir, en s'inspirant notamment de l'approche par les communs et des recherches actuelles sur l'évolution du cadre comptable des sociétés commerciales. Il s'adresse aux acteurs des territoires qui ont déjà rejoint l'expérimentation et à ceux qui s'y préparent, aux acteurs locaux de l'emploi et de l'économie et, plus largement, à tous ceux qui, convaincus que la privation durable d'emploi n'est plus acceptable, veulent penser des solutions avec les personnes directement concernées.

  • Les personnes en situation de handicap

    Claude Hamonet

    • Que sais-je ?
    • 30 March 2022

    Parce que l'espérance de vie ne cesse de croître, parce que les accidents et les violences ne disparaissent pas, le nombre des personnes en situation de handicap s'accroît inexorablement.
    Afin de développer une nouvelle façon de concevoir le bien-être de l'individu au sein de la communauté, Claude Hamonet prend en compte toutes les approches du handicap, celles de la médecine de rééducation, de la psychiatrie, de l'économie, mais aussi les aspects réglementaires législatifs et administratifs. Il nous montre qu'il faut comprendre les interactions entre santé, culture et société pour mieux accompagner l'homme en situation de handicap et ses proches.

  • Née comme ça

    Clémence Bellanger

    • Bold
    • 10 March 2022

    Née avec de nombreuses malformations, ses heures étaient comptées dès la naissance. Cependant, cette jeune femme à la personnalité solaire et pleine de joie de vivre s'est battue contre la maladie. Aujourd'hui, elle revient sur son combat.
    Grâce à ce témoignage puissant, on suit l'auteure à toutes les étapes de sa vie. Alors qu'elle perd le contrôle, elle se retrouve forcée de faire une pause introspective après sa trentième chirurgie. S'ensuit un parcours initiatique de reconstruction qui l'amènera à l'acceptation de son corps et de son histoire.
    C'est un récit plein d'espoir, qui prouve que tout est possible. Les sujets qui y sont traités sont vastes car ce livre parle avant tout de la vie. Il aborde avec pudeur l'acceptation de soi, le regard des autres, les attitudes face à la différence, la résilience face au handicap, etc.
    Un témoignage exceptionnel de sincérité qui nous interpelle intimement.

  • La précarité pour tout bagage : un autre regard sur les Roms Nouv.

    Sur les Roms, il existe de nombreux témoignages, et beaucoup d'essais. Cet ouvrage a le mérite de combiner les deux approches pour porter un nouveau regard sur cette population si mal connue.

    Bénévole au Secours Catholique, Nicolas Clément accompagne, depuis plus de dix ans, des familles roms qui vivent en région parisienne. Cet accompagnement quotidien d'une centaine de familles fait de lui un témoin privilégié pour raconter ces vies en montagnes russes, faites d'angoisses et d'espoirs, mais surtout de pauvreté et de fragilité.

    Les Roms, est-ce utile de le dire, font l'objet de nombreuses idées reçues et d'un rejet très fort. Or cette population est surtout très mal connue : dès lors, les préjugés sont tenaces. Nicolas Clément, aussi bien par sa grande connaissance de la population rom que par son expérience de terrain, nous en offre une image tout autre.

    Dans des récits sensibles et incarnés, soutenus par des informations et données précises, l'auteur raconte les expulsions des baraquements détruits au petit matin, la détresse des parents à qui sont enlevés leurs enfants, la mendicité, les nuits passées à récupérer des vêtements pour les vendre aux puces de Montreuil, les appels au Samu social, les actes de rejet du voisinage ; mais aussi la joie de vivre et l'accueil chaleureux qu'il trouve auprès de ces familles au gré de ses visites, la fierté des enfants qui avancent dans leurs apprentissages, la solidarité de parents d'élève, la générosité de voisins qui prennent le temps d'un échange...

    Battant en brèche tous les préjugés dont les Roms payent lourdement le prix, ce livre est une invitation à oser la rencontre.

  • Rumeurs et légendes urbaines

    Jean-Bruno Renard

    • Que sais-je ?
    • 9 February 2022

    Les légendes urbaines désignent des histoires surprenantes, mais fausses ou non vérifiées, qui circulent dans les sociétés modernes : ainsi, l'anecdote du petit chien mis à sécher dans un four à micro-ondes, la mésaventure du client d'un restaurant exotique qui découvre un os de rat dans la nourriture, la présence inattendue d'alligators dans les égouts de New York...

    Manifestation contemporaine du folklore narratif, ces histoires brèves et insolites expriment de manière symbolique les peurs et les espoirs d'une modernité en crise.

  • Au-delà du corps : forts de leur handicap

    Cécile Cloulas

    • Eyrolles
    • 10 February 2022

    Des parcours inspirants pour découvrir votre force intérieure !

    Ils sont non-voyants, sourds, paraplégiques, amputés d'un ou de plusieurs membres. Ils ont surmonté les obstacles placés devant eux par le handicap et ont développé des ressources extraordinaires, corps et âme. Ce livre porte sur les incroyables pouvoirs du corps et de la volonté humaine, et sur les richesses de la diversité et de l'entraide. Ces parcours lumineux illustrent comment être privé d'un sens ou d'une « fonctionnalité » corporelle peut révéler des forces insoupçonnées, des facultés étonnantes du corps et de l'esprit, et permet de s'enrichir humainement. Leur message est universel ! Ces histoires ne sont pas celles de « super-héros », de modèles exceptionnels, rares ou inatteignables. Ce sont des personnes comme vous et moi qui se sont saisies de leur différence pour la transcender. Ce livre vous fait entendre leur voix et vous donne l'énergie, mais aussi des clés pour déployer à votre tour cette force intérieure.

  • Les travailleurs sociaux ont rarement droit à la lumière. Pourtant, jour après jour, qu'ils soient éducateurs, assistants sociaux ou conseillers en économie sociale et familiale..., ce sont eux qui encaissent les colères, les souffrances, les dérives et les violences de notre société. Dans un monde en plein bouleversement, quelles sont les perspectives d'avenir de ces professions trop souvent ignorées ?
    En présentant des situations concrètes auxquelles tous les travailleurs sociaux sont confrontés, Raymond Taube aborde des questions fondamentales : le secret professionnel, la relation avec la hiérarchie, les signalements, etc. Il propose à l'attention des professionnels des outils juridiques permettant de mieux accompagner les usagers, mais aussi de faire valoir leurs propres droits et prérogatives. Riche de témoignages aussi étonnants que pédagogiques, d'informations et d'astuces, ce livre est aussi une plongée dans des réalités largement méconnues, de l'hôpital à la protection de l'enfance en passant par l'entreprise et le service social territorial.
    La France est championne du monde des dépenses sociales, ce qui lui est souvent reproché. Mais l'accompagnement social est le contraire de l'assistanat, puisqu'il vise notamment au retour à l'autonomie. Ce véritable sacerdoce doit désormais être reconnu à sa juste valeur.

  • Il est illusoire de prétendre protéger l'enfant si l'on ne protège pas sa mère et la mise en oeuvre des mesures de protection des femmes victimes de violences conjugales sera caduque si l'autorité parentale n'est pas aménagée de façon adaptée à la situation de violences.
    C'est pourquoi il est aujourd'hui nécessaire de renforcer la culture de la protection par une législation plus impérative qui traduise dans la loi cette réalité : un conjoint violent est un père dangereux.
    En effet, pour que la protection des victimes soit une réalité et non une intention, il est nécessaire et conforme à nos principes de présumer qu'un mari violent est un père dangereux, c'est-à-dire de prendre en compte la violence dans la conjugalité pour garantir la protection dans la parentalité. Cela signifie que l'exercice de l'autorité parentale ne doit pas être attribué au violent conjugal mais confié exclusivement au parent victime. Cela signifie aussi que si des rencontres entre l'enfant et le violent conjugal sont organisées, elles doivent se dérouler sous contrôle social pour garantir la protection de l'enfant.

  • Personnes âgées ou en perte d'autonomie, en situation de fragilité, parfois de dépendance, toutes sont au coeur du quotidien de Dafna Mouchenik, directrice d'un service d'aide à domicile parisien dont la seule règle est : n'abandonner personne ! Pas simple, lorsque l'on connaît les difficultés du métier : faibles rémunérations, problèmes de recrutement, manque de moyens, situations périlleuses, parfois franchement dangereuses, et politiques publiques peu adaptées à un travail qui nécessite temps et sur-mesure... Autant d'obstacles qui s'ajoutent à un travail colossal et chronophage, invisible et pourtant vital.

    Après la réflexion, place à l'action ! Portée par les récits - souvent cocasses, toujours empreints d'humanité - de Madame «Je n'ai besoin de rien» ou de Monsieur «Je vous donne ma liste de courses par la fenêtre», Dafna Mouchenik s'engage sur plusieurs propositions pour faire reconnaître l'un des secteurs les plus mésestimés du médico-social et saluer le travail quotidien des professionnels de l'aide à domicile.
    Un livre tendre et revigorant, qui vient interroger l'aspiration quasi unanime à finir sa vie chez soi.

  • Les jeunes au volant

    ,

    • Eres
    • 10 March 2022

    La conduite n'est pas seulement dangereuse en puissance pour les jeunes conducteurs eux-mêmes, elle l'est aussi pour les autres. Cet ouvrage collectif propose une réflexion globale autour de cette question : la manière dont ils apprennent à conduire et se représentent la circulation routière, leur relation aux autres, aux piétons, aux cyclistes, à leur voiture, au Code de la route, à la vitesse notamment, aux outils technologiques...
    Il s'agit du premier ouvrage majeur consacré à la conduite routière des jeunes générations qui utilisent la voiture comme un objet transitionnel (à la fois d'apaisement et de passage).

  • Vie bonne et grand âge

    ,

    • Puf
    • 10 November 2021

    La « vie bonne » - question éthique centrale, définie et discutée d'abord par les philosophes de l'Antiquité grecque et romaine, puis réélaborée à l'époque contemporaine - ne concerne pas seulement l'existence agréable et le bien-être quotidien. Elle intègre toutes les dimensions de l'être humain, toutes les conditions nécessaires à sa complète réalisation. En choisissant de placer ce thème de la « vie bonne » au centre de son travail éthique de 2021, Partage & Vie veut d'abord contribuer à orienter les échanges vers des objectifs positifs. Sans oublier les drames de la pandémie, il est temps de se tourner à nouveau vers les moyens de permettre aux personnes de grand âge de mener, à tous points de vue, la meilleure existence possible. Or, la vie bonne a été peu examinée sous cet angle. Que devient-elle, et que peut-elle devenir, dans le grand âge, dans les différents degrés de dépendance ou d'atteintes cognitives, dans les conditions de vie effectives des établissements spécialisés ? Comment discerner les désirs, besoins et souhaits de ceux qui y vivent ? Dans quelles limites les satisfaire ? Au prix de quels changements éventuels des regards et des habitudes ? Avec notamment la participation de Luc Ferry et Francis Wolff

  • Victimes d'un lâchage institutionnel de l'État et de la plupart des départements, les jeunes majeurs de l'Aide sociale à l'enfance (ASE) vivent une situation dramatique. L'auteur, acteur engagé, lance un cri d'alerte et propose des solutions originales pour leur accompagnement.

    L'ouvrage retrace, à partir des années 1970, l'histoire et les raisons profondes du lâchage institutionnel des jeunes majeurs relevant de l'ase. Avec des témoignages saisissants de jeunes confrontés à un manque de pilotage de l'action publique dans ce domaine, l'auteur souligne à quel point le traitement inhumain réservé à ces jeunes sans défense et sans protection est curieusement différent de celui réservé aux autres bénéficiaires de l'Aide sociale (personnes handicapées ou âgées : apa, rsa, etc.). Révolté par les conséquences de cet angle mort dans notre système de protection sociale que constitue l'Aide sociale à l'enfance, il propose un accompagnement de ces jeunes à partir de la notion de seuils de passage et de parcours individuel (16/25 ans) plutôt que de le penser en termes d'âge couperet lorsqu'ils parviennent à l'âge adulte (18 ans).

  • Jouer est une activité essentielle pour le bébé et le jeune enfant. Les professionnels de la petite enfance doivent leur proposer des jeux variés pour qu'ils se développent harmonieusement, mais aussi les laisser jouer librement. Pour les moins de trois ans, place avant tout à la motricité, à l'imitation et aux premiers jeux coopératifs.
    Le jeu est cependant beaucoup plus riche et beaucoup plus compliqué à intégrer dans une démarche éducative qu'on ne l'imagine habituellement. Dans cet ouvrage l'auteur répond à toutes les questions que se posent les professionnels de l'accueil du petit enfant et offrent les outils dont ils ont besoin pour enrichir et diversifier leur approche du jeu.

  • Quand les associations oublient de mettre en pratique les valeurs qu'elles défendent avec leurs propres employés...
    Un véritable mythe entoure les associations. Elles sont le creuset de la démocratie, de l'engagement citoyen, désintéressé et collectif. Avec leurs 1,8 million de salariés, elles constituent aussi un véritable monde du travail qui attire chaque année des centaines de milliers de salariés et de volontaires animés par l'espoir de « travailler autrement ».
    L'expérience n'est pas toujours à la hauteur.
    Car, bien souvent, la pression est forte et le salaire bas... sous prétexte que le poste est motivant et que les employés travaillent pour la bonne cause !
    Comment faire pour que le monde du travail associatif tienne ses promesses ? Pour qu'il évite de gâcher les énergies et que l'engagement des salariés (et des bénévoles) ne se transforme pas en espoirs déçus ? Comment faire pour que ces organisations qui veulent changer le monde soient d'abord attentives à leurs propres employés ?
    S'appuyant sur une large enquête, l'auteur montre l'importance de comprendre la spécificité de ces « entreprises associatives », et de penser la signification du travail dans cet univers particulier.

  • « Pour ou contre s'attacher aux enfants ? » ; « Pour ou contre les laisser commencer leur repas par le dessert ? », « Pour ou contre leur parler de vos propres émotions ? », etc. L'objectif ? Quitter les batailles idéologiques qui figent nos pensées depuis de trop nombreuses années pour se recentrer sur le sens de nos pratiques quotidiennes. Mettre de côté ces codes culturels qui nous collent à la peau pour nous recentrer sur les besoins de l'enfant lui-même. La science a l'avantage de nous fournir des informations solides, fiables, objectives et (presque) détachées de toute idéologie. Alors profitons-en !

  • Ce guide est un véritable manuel de survie pour tous les professionnels confrontés à des situations qui les dépassent parfois ou qui posent question. L'auteure s'appuie sur les neurosciences pour balayer de nombreuses idées reçues et livrer des outils précieux. Son approche empathique et bienveillante permettra au lecteur de mieux vivre cet accompagnement de tous les instants.

empty