• Comment tout mettre en oeuvre pour favoriser le développement des enfants déficients intellectuels et, à l'âge adulte, leur permettre de s'insérer dans la vie sociale ?
    La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a posé deux nouveaux principes :
    L'accessibilité et la compensation.
    Destiné aux parents, aux enseignants et à tous ceux qui accompagnent l'enfant handicapé, ce livre propose des actions et attitudes tant éducatives que pédagogiques concrètes pour l'aider à développer ses compétences et son autonomie.
    - 100 idées pour changer de regard sur le handicap mental et les personnes déficientes intellectuelles.
    - 100 idées pour accompagner l'enfant et l'adolescent présentant des troubles de l'efficience intellectuelle jusqu'à l'âge adulte.
    - 100 idées pour réussir la scolarisation de ces enfants et développer au maximum leurs compétences.
    - 100 idées pour développer la personnalité et l'autonomie des enfants et adolescents déficients intellectuels.

  • Voici le complément indispensable à La Fabrique des Filles pour comprendre l'histoire du genre. Car dans les désormais fréquents débats sur le genre on parle beaucoup du «formatage» des filles, plus rarement de celui des garçons. Une des meilleures historienes du genre, Anne-Marie Sohn, présente ici l'évolution de l'éducation des garçons depuis 150 ans.

  • Avec Jeanne Benameur, Victor Caniato, Boris Cyrulnik, Emmanuelle Daviet, Agnès Desarthe, François Dubet, Éric Favey, Marcel Gauchet, Daniel Hameline, André Malicot, Isabelle Peloux et Bernard Steigler.

    Souvenez-vous du cancre de Prévert : «Il dit non au professeur / Il est debout / On le questionne»... Comment enseigner à celui qui n'a pas envie d'apprendre? Comment lui donner le goût du savoir? Car la transmission est toujours fragile, souvent aléatoire ; l'apprentissage, lui, est parfois ingrat et semé d'embûches.
    Pour Philippe Meirieu, susciter le désir d'apprendre et faire accéder à la joie de comprendre, voilà l'enjeu essentiel de toute éducation et formation. Il s'agit, ni plus ni moins, de replacer le plaisir au coeur des apprentissages, tout au long de la vie.

    «Ma conviction est faite et je n'en démordrai pas : dans la course effrénée que vivent nos enfants aujourd'hui, fascinés par la vie en trompe-l'oeil et en temps réel, la découverte du plaisir d'apprendre reste l'acte fondateur de toute éducation.»

  • Partant d'une analyse des politiques éducatives, les auteurs développent tout le processus de construction, de mise en oeuvre et de validation d'un nouveau curriculum et présentent le concept de compétence dans une perspective pragmatique.
    Dans une perspective de développement de compétences par les apprenants, la notion de situation devient incontournable dans le processus de construction et d'implantation d'un curriculum. Elle est centrale dans ce livre. Les auteurs décrivent la complexité de la mise en oeuvre d'approches s'appuyant sur des situations pertinentes pour les apprenants. Quelles sont ces situations, comment les décoder a priori, qu'en font les apprenants, quel type d'évaluation adopter face à un apprentissage en situations ? Ce manuel allie théorie et pratique et intéressera autant les praticiens que les formateurs d'enseignants ou les chercheurs en éducation.

  • Le monde de l'école, de l'université et de la formation n'échappe pas aux bouleversements profonds qui affectent nos sociétés globalisées. Les mutations de la jeunesse, l'usage généralisé des technologies de l'information, la démocratisation croissante des études et leur allongement témoignent de ces changements. Prenant acte de ces évolutions, psychologues, sociologues, pédagogues et autres spécialistes de l'éducation ne cessent de fournir des connaissances nouvelles et d'alimenter des débats que ce livre présente et met en perspective.

    Courants, concepts, méthodes et pratiques pédagogiques?; apprentissages et cognition?; savoirs, transmission et évaluation?; relation éducative, acteurs et institutions?; formation initiale, autoformation, validation des acquis de l'expérience, formation tout au long de la vie?; forces et faiblesses des systèmes éducatifs?: à travers ces grandes thématiques, cet ouvrage - qui rassemble les contributions de spécialistes français et internationaux - propose un bilan des connaissances en éducation et formation.

    Puisse-t-il permettre, à tous ceux qui en ont la mission, de pouvoir « mieux éduquer et mieux forme ».

    Édition entièrement revue et augmentée en 2016.

    Avec les contributions de?: Christian Baudelot, Michael Behrent, Catherine Blaya, Dominique Borne, Pascal Bressoux, Marie-Christine Bureau, Philippe Carré, Nicole Catheline, André Chervel, Marcel Crahay, Emmanuel Davidenkoff, Éric Debarbieux, François Dubet, Yvan Dürrenberger, Marie Duru-Bellat, Michel Fayol, Fabien Fenouillet, Solveig Fernagu Oudet, Benoît Galand, Clermont Gauthier, Georgette Goupil, Michel Grangeat, Jacques Grégoire, Yves Guégan, Olivier Houdé, Smaïn Laacher, Jacques Lecomte, Claude Lessard, Alain Lieury, Guy Lusignan, Edmond Marc, Sylvain Marcelli, Éric Maurin, Philippe Meirieu, Pierre Merle, Denis Meuret, Jean-Marie Mignon, Dominique Ottavi, Paul Robert, Paul Santelmann, Maurice Tardif, André Tricot, Vincent Troger, Carole Tuchszirer, Agnès Van Zanten, Sophie Viguier-Vinson.

  • À travers divers témoignages, une mise en contexte du concept de coéducation et de nombreux exemples d'applications pratiques, cet ouvrage donne à chacun des clefs pour comprendre les mécanismes qui sous-tendent les relations entre école et famille, et l'importance d'en tirer parti.

  • Les monographies de la pédagogie institutionnelle racontent généralement des histoires d'élèves. Patrice, Jean-Michel, Daniel, Janot d'Aubervilliers, Sophie d'Herblay, Alice d'ailleurs. Ce sont les titres des six monographies publiées en 1967 par Fernand Oury et Aïda Vasquez dans Vers une pédagogie institutionnelle. Quelles en sont les origines ? Quand ces monographies ont-elles été écrites ? Comment ? Par qui ? Comment ont-elles été diffusées ? Comment ont-elle été reçues ? Ce sont ces questions qui sont examinées dans ce livre. L'auteur mène une enquête historique à la recherche des origines de ces textes entre 1949 et 1967. Il nous invite à le suivre dans différents fonds d'archives et lors de ses rencontres avec des témoins de cette histoire de la naissance de la pédagogie institutionnelle.

  • Comment expliquer les différences de performances interindividuelles chez les jeunes élèves ? Le changement de paradigme avec l'approche par les compétences de base a-t-il un impact sur les pratiques des enseignants ? Quels dispositifs didactiques pour l'enseignement des sciences ? Quelle place pour l'éducation à la citoyenneté ? Comment s'appliquent les principes de gratuité et d'obligation scolaire dans nos systèmes éducatifs ? Autant de questions dont ce troisième numéro fait une analyse.

  • Voici une réflexion sur l'utilisation de corpus oraux pour l'enseignement du français langue étrangère (FLE), en intégrant une approche interculturelle : les différents chapitres abordent des contextes culturels et linguistiques variés, dans plusieurs zones du monde comme l'Algérie, Cambodge, Chine, France, Sénégal, Vietnam et évoquent les traditions d'enseignement du FLE dans ces pays. Les auteurs s'interrogent sur les conditions favorisant une meilleure exploitation de l'oral pour l'enseignement du FLE et dégagent quelques pistes d'application possibles.

  • "La mise en oeuvre, durant les années 2000, de la décentralisation administrative, a contribué à l amélioration du système éducatif béninois. Néanmoins, l effet combiné de la coopération internationale décentralisée et des partenariats bilatéraux et multilatéraux a permis au Bénin d accéder à 100% de scolarisation. Les centres de formation ainsi créées fournissent aux entreprises locales artisanales une main-d oeuvre qualifiée. Il reste toutefois beaucoup à faire pour améliorer les politiques de l éducation et de la formation eu Bénin."

  • Lorsqu'en 1929 Korczak publiait Les Règles de la vie, son but était, comme l'indique le sous-titre Pédagogie pour les jeunes et les adultes, de mettre à la disposition de tous un «essai», un «livre scientifique», qui permettrait de mieux comprendre ce qui se joue dans les relations interhumaines et dans l'esprit des enfants. Malgré la distance temporelle et culturelle, cet écrit a conservé toute sa véracité: aujourd'hui encore, les jeunes y trouveront des éléments de réflexion leur permettant de se frayer un chemin dans la jungle de leurs désirs et des attentes parfois contradictoires des adultes, de mieux comprendre ce qui se joue dans la complexités des règles, pas toujours explicites, qui régissent les relations sociales et familiales, la vie scolaire, le monde du jeu, de la camaraderie, et d'y voir plus clair dans les sentiments et les idéaux qui les animent.
    Dans un style très libre où la réflexion s'égrène au fil de la plume, avec des retours et des reprises, et prend des tours de conversati on à bâtons rompus, on trouve, en filigrane, ce qui fonde, explique, et parfois transcende, les attitudes quotidiennes : la dimension morale qui, seule, peut aider les enfants à construire leur projet de vie dans la perspective d'un monde plus juste, plus humain, plus solidaire, à la mesure de leurs aspirations. C'est en cela que cet essai concerne aussi les adultes.

  • "Cet ouvrage apporte un nouveau regard du processus de développement du curriculum d enseignement en contexte d après-guerre en République Démocratique du Congo. Il valorise les visions et les expériences des acteurs d enseignement et les projets de vie des élèves de sixième année secondaire et présente de nouvelles visions de l éducation pour améliorer la pertinence du curriculum d enseignement dans l insertion professionnelle des jeunes diplômés d État."

  • L'ouvrage explore les origines du mouvement d'orientation professionnelle en France, des années 1900 aux années 1940. Croisant l'histoire sociale, l'histoire de l'éducation et celle de la psychologie, il met en valeur les conditions d'apparition de la question de l'orientation, la diversité des acteurs ainsi que ses bases idéologiques et scientifiques. L'après Première Guerre mondiale et les années 1930 constituent deux périodes fondamentales dans l'histoire de l'orientation professionnelle.

  • L'autorité enseignante

    Bruno Robbes

    Cet ouvrage cherche à comprendre comment des professeurs du primaire ou du secondaire, débutants ou expérimentés, appréhendent la relation d'autorité vis-à-vis de leurs élèves. À travers des situations vives d'enseignement, ils témoignent de cheminements personnels complexes. L'enjeu consiste à ne pas s'installer dans des situations conflictuelles compulsives et mortifères où la souffrance, du côté des professeurs comme des élèves, prévaudrait sur l'accès aux savoirs. Ainsi, exercer l'autorité en tant qu'enseignant relève d'une construction, où l'analyse des dimensions pédagogiques et de l'activité effective d'un professeur s'allie nécessairement à un travail sur sa propre subjectivité. C'est ce domaine de la subjectivité que ce livre explore et dont les formateurs d'enseignants doivent aussi se préoccuper.

  • En vingt et un textes, présentés et commentés par les meilleurs spécialistes de la question, un siècle de recherches américaines et européennes sur le phénomène majeur et méconnu de l'industrialisation éducative : mécanisation de l'enseignement, alignement des établissements sur le management des entreprises, impératifs du rendement et du profit, consumérisme et productivisme.

  • Ce quatrième numéro de la revue AKENG aborde plusieurs thématiques, toutes relatives au monde de l'éducation, et où le thème de l'orientation scolaire et professionnelle occupe une place prépondérante.

  • "Pour nombre de praticiens, et selon les cultures éducatives, le discours, en tant que but ultime de l'enseignement de la langue, constitue un objet multiforme derrière lequel se cacheraient des réalités variées. Cet ouvrage tente de clarifier, de formaliser l'objet « discours », de comprendre les ramifications en réseau dans l'activité discursive et de saisir les propriétés impliquées dans l'expérience interactionnelle des sciences du langage et de la didactique des langues. Grâce à une meilleure connaissance des enjeux et des systèmes en jeu, on lèverait l'impression de complexité attachée à l'activité de didactique du discours. - - "

  • L'Institut Français d'Education (IFE), l'Université de Nantes (CREN), l'IUFM des Pays de la Loire et l'Université de Provence (UMR, ADEF) ont organisé en mars 2011 des Journées d'études « École et Handicap ». Ces Troisièmes journées poursuivaient la réflexion amorcée autour de la scolarisation des élèves en situation de handicap. Le thème retenu était celui de la coopération et des partenariats, ce qui a conduit à se focaliser sur la pluralité des acteurs engagés, à l'intérieur et à l'extérieur du système éducatif, dans des pratiques inclusives et sur l'articulation de leurs champs d'action.
    Il s'agit dans ce dossier de poursuivre ce travail, de mettre au jour et d'analyser les politiques institutionnelles en matière d'inclusion, leurs logiques et leurs répercussions sur le travail partenarial, la nature et la diversité des réseaux d'acteurs et leurs pratiques coopératives, d'identifier les synergies qui se sont constituées pour que la scolarisation des élèves en situation de handicap soit effective et profitable à tous. C'est dans ce but que sont ainsi suscités et confrontés des points de vue divers afin de permettre l'expression d'approches plurielles (sociologiques, historiques, politiques, didactiques...).

    Sur commande
  • C'est le témoignage d'un observateur attentif et privilégié de l'UCPA. Gilles Chaudesaigues y a passé 36 années dont une vingtaine à la Direction des Activités. Il met en lumière le travail de conception d'un modèle pédagogique né des valeurs du projet associatif de l'UCPA, de son héritage et du changement sociétal de la fin des années soixante. Ce creuset accueillera la méthode évolutive du ski qui bouleversera totalement le paradigme des modèles pédagogiques de l'époque et coloriera toutes les réflexions de toutes les activités de l'UCPA.
    L'auteur explique aussi en quoi, un certain nombre de thématiques du projet peut être interrogé à la lumière des découvertes récentes des sciences cognitives. Ces observations montrent la pertinence réelle de ce projet qui continue à porter et à adapter les fortes valeurs éducatives qui l'ont vu naître.
    Gilles Chaudesaigues est moniteur de ski nordique, de VTT, accompagnateur en montagne. Il est entré à l'UCPA en 1980. Toujours en activité, il y a fait toute sa carrière comme élève-moniteur, moniteur, moniteur-chef, directeur de centre, responsable opérationnel, référent d'activités (vélo/fitness/glisses urbaines). Depuis 1998, il a accompagné l'UCPA en tant qu'expert à la Direction des Activités. Il est aujourd'hui en charge de la filière vélo et missionné sur le Projet Éducatif et Sportif.

  • Qu'est-ce que l'éducation aux médias ? Originellement, elle s'est définie par la nécessité de développer dès le plus jeune âge un esprit critique face aux contenus médiatiques. À l'heure du numérique, elle doit aussi développer la créativité des jeunes et leur autonomie pour qu'ils puissent produire des énoncés médiatiques de plus en plus originaux et adaptés à leurs besoins. Ils ne sont pas seuls pour accomplir ce chemin, l'École peut et doit les accompagner. Les pédagogies innovantes apparaissent comme un levier prometteur pour les enseignants, réconciliant éducation par les médias et éducation aux médias. Il s'agit désormais d'un défi mondial, mais auquel les réponses politiques et les usages médiatiques apportés sont fortement contrastés. Cet ouvrage propose une perspective internationale d'expériences et de travaux de recherche qui montre, par la diversité des contributions, la richesse de cette question.

    Sur commande
empty