• Rationnel, le cerveau d'Homo sapiens?? Il ne manque pas de le faire savoir, quand il analyse à froid ses décisions. Mais sur le coup, quand il doit faire un choix, c'est une autre histoire?: le cerveau qui décide ne paraît pas si sage?! Il se laisse conditionner par l'habitude, envahir par les impulsions, diriger par les autres... Bref, il semble moins rationnel dans ses décisions pratiques que dans ses réflexions théoriques. À moins que ce ne soit le contraire??

    Le cerveau reste un grand incompris. Peut-être, après tout, fait-il les bons choix sans qu'on s'en rende compte. Peut-être faut-il admettre ce paradoxe étonnant?: le cerveau a ses raisons que la raison ne connaît pas?! C'est le paradoxe exploré dans ce livre, à la lumière des sciences actuelles de la décision, où se rencontrent l'économie, la psychologie et les neurosciences.

  • Vous y êtes constamment confronté, ce sentiment, dans certaines situations, de savoir exactement comment agir, « parce que c'est la seule chose (morale) à faire ». D'où vient ce sens moral qui ne semble pas dépendre de nous et comment expliquer qu'il nous fasse parfois agir contre nos propres intérêts ? Qui peut donc bien nous manipuler ?
    D'ailleurs à quoi sert d'avoir un sens moral ? Et si la morale est universelle, comment expliquer que les jugements moraux varient d'une société à l'autre ? Sommes-nous pré-câblés à la naissance pour devenir des êtres moraux ? Avons-nous dans le cerveau, un sens moral comme nous avons le sens de l'odorat ou du toucher, ou ce sens moral est-il le fruit de la sélection naturelle ? Et les animaux, sont-ils « moraux » eux aussi ?
    Pour la première fois, un biologiste de l'évolution, spécialiste du comportement humain et vulgarisateur hors pair, s'empare de toutes ces questions pour y apporter des réponses. Toute vertigineuses. Toutes concernantes.
    Le sens moral vu par la biologie et les sciences cognitives est un champ de recherche en pleine effervescence. Ce livre en offre une vision éclairante.

  • L'odyssée des gènes

    Evelyne Heyer

    Les gènes sont une fascinante machine à remonter le temps depuis que nous savons faire "parler" non seulement l'ADN des Sapiens actuels, mais aussi celui de nos lointains ancêtres. En nous faisant partager les derniers résultats des laboratoires comme ses péripéties sur le terrain, Evelyne Heyer dévoile un récit qui semblait à jamais inaccessible : celui de l'aventure humaine. Ou comment une espèce, qui s'est séparée des chimpanzés il y a 7 millions d'années à peine, a pu conquérir la planète.
    Dans cette grande fresque, vous cheminerez aux côtés de cousins disparus tels Néandertal et Denisova, ou du mystérieux peuple des steppes qui aurait imposé les langues indo-européennes. Au gré des migrations et des mélanges, vous suivrez les juifs de Boukhara, les armées de Gengis Khan ou encore ce millier de "filles du Roy" envoyées par Louis XIV peupler la Nouvelle-France - et aïeules de bon nombre de Québécois...
    Vous embarquerez avec les esclaves africains depuis leurs pays d'origine, que révèlent les tests génétiques. Une odyssée qui éclaire aujourd'hui nos différences et façonnera demain notre avenir. Une extraordinaire histoire collective dont nous sommes tous les héritiers.

  • L'hérédité comme on ne vous l'a jamais racontée Nouv.

    Oubliez tout ce que l'on vous a appris sur l'hérédité. La biologie vit une révolution équivalente à celle qu'a connue la physique au début du XXe siècle avec la relativité. Etienne Danchin nous rend accessible cette nouvelle définition de l'hérédité et nous montre l'impact qu'elle peut avoir sur nos vies et sur nos descendants. Débarrassée du carcan déterministe de la transmission purement génétique, cette nouvelle vision de l'hérédité, qui inclut la transmission culturelle de génération en génération, redonne un rôle à notre volonté et à nos choix.
    Comme l'écrit l'auteur : "Il y a une vraie poésie à savoir qu'au-delà de la transmission rigide et inaltérable de la séquence de l'ADN, nous transmettons aussi énormément des subtilités issues de notre propre expérience". Dans ce livre, il est donc question des ressemblances parent-enfant, des effets des pesticides visibles sur quatre générations, de Darwin et de Lamarck, de l'histoire des cigognes et des bébés revisitée par la science, et même d'un Peep show pour les mouches ! Ce livre comporte un message écologique fort.
    Cette hérédité qui apparaît en forte interaction avec notre environnement, souligne notre responsabilité écologique vis-à-vis des générations futures. Si la Terre a jusqu'ici effacé l'ardoise de chaque génération, le pourra-t-elle encore dans les décennies à venir ?

  • "(...) La lecture de cet ouvrage est une priorité. (..) Il force à réfléchir à une question centrale pour tout être humain: d'où vient cette étrange capacité à penser, et à être conscient de ses pensées ?" Michel Morange, Institut d'histoire et de philosophie des sciences et des techniques (IHPST, Paris).
    Depuis le XVIIème siècle, le cerveau a tour à tour été assimilé à une horloge, à une machine à vapeur, à un télégraphe, et enfin à un ordinateur. Ces métaphores technologiques orientent notre perception des mécanismes cérébraux et les questions que se posent les chercheurs. Les dernières théories ont ainsi permis de construire des souvenirs artificiels dans le cerveau d'une souris, ou encore de construire des IA capables d'exploits cognitifs extraordinaires. Une compréhension complète semble à notre portée or il n'existe toujours aucune hypothèse concluante rendant compte de la conscience. Pour réaliser cette percée, nous aurons besoin d'une nouvelle approche radicale.
    Balayant des siècles de spéculations sauvages et d'enquêtes anatomiques ingénieuses, parfois macabres, Matthew Cobb nous embarque dans un incroyable voyage, des racines anciennes de la neurologie aux recherches contemporaines les plus surprenantes pour tenter de percer les secrets de notre cerveau.

  • Il etait une fois le sang : il révèle notre santé et notre hérédité Nouv.

    Si la phrase n'était pas si galvaudée, le titre aurait pu être : " Le sang comme on ne vous l'a jamais raconté ", car c'est la promesse tenue par les auteurs. Après avoir lu ce livre vous saurez tout sur le sang, cet organe si essentiel et si méconnu. Le sang c'est la vie, la vie intérieure. Il permet à l'Homme de respirer. Chaque goutte est unique et pourtant renouvelable et renouvelée. Chaque constituant sanguin est le fruit d'une complexité incroyable.
    Nos globules rouges sont des poussières d'étoiles, nos globules blancs nos armées. Le sang est aussi le reflet de nos vies, de notre santé, de notre hérédité, de notre espèce. Il faut savoir l'interroger, le faire avouer. Comprendre les résultats d'une analyse sanguine, les liens entre groupes sanguins et maladies, les différence selon les sexes, l'anémie de la grossesse... Le sang est notre réseau social, il permet à nos organes de communiquer.
    Cet organe liquide est plein de sens et de contresens. Il a donné naissance à des symboles, des mots, des rites, des usages artistiques et même culinaires. Il a aussi ses maladies, ses dangers, ses scandales. Partez à la découverte de votre mer intérieure.

  • Le cerveau sélectionne à chaque instant les informations qui lui paraissent les plus importantes grâce à ce que l'on appelle l'« attention ». Mais dans notre monde hyperconnecté, les données qui lui parviennent sont de plus en plus nombreuses. Comment utiliser notre cerveau au mieux pour ne pas se laisser distraire et concentrer notre énergie sur ce qui est le plus important ? Comment être plus attentif au quotidien ?
    En partant des problèmes d'attention qui nous compliquent constamment la vie, Jean-Philippe Lachaux décrypte notre fonctionnement cérébral pour nous apprendre à restabiliser rapidement notre attention à chaque distraction, comme un funambule sur un fil. D'exemples concrets en exercices pratiques, il nous apprend ainsi à développer notre sens de l'équilibre attentionnel pour mieux nous concentrer, quelle que soit notre activité.

  • Le sang est le plus connu des fluides corporels. Mais le corps humain brasse bien plus de liquides : chaque jour, deux litres et demi de fluides entrent et sortent de notre corps. Tout au long de la vie, les fluides jouent un rôle essentiel : du ventre maternel, où l'embryon passe neuf mois à nager, boire et uriner jusqu'à notre fin, qui voit notre corps se transformer en "fluide de purge" pour ne faire finalement plus qu'un avec la nature.
    De l'urine qui évacue nos déchets à la lymphe qui maintient le niveau d'hydratation de notre corps, en passant par les mucus qui protègent certains de nos organes sensoriels et respiratoires, ce livre vous fait découvrir avec humour la mécanique des fluides du corps humain

  • La véritable histoire des virus comme on ne vous l'a jamais racontée !
    Des virus, on connaît souvent le pire, voici qu'un livre nous en révèle toutes les facettes.
    Savez-vous par exemple que ce sont des virus qui ont permis à notre espèce humaine de fabriquer un placenta, ou que certains d'entre eux nous aident à nous défendre contre d'autres virus ? Deux avantages décisifs dans l'évolution. Alors, ennemis ou alliés ?
    Une chose est sûre, les virus sont bien plus anciens que l'humanité. Insolites, fascinants, incasables, ils excitent la curiosité des chercheurs.
    On en connaît des minuscules et des cinquante fois plus gros, certains parasitent leurs propres congénères, d'autres, comme le SARS-CoV-2, sautent la barrière d'espèce pour nous contaminer. D'ailleurs, comment les classer : sont-ils même des êtres vivants ?
    Et demain, que nous réservent-ils ?

  • Nous sommes constamment entourés de vie : abondante, diverse et extraordinaire, elle ne cesse de nous surprendre. Mais savons-nous réellement ce que signifie être en vie ?

    Sir Paul Nurse, lauréat du prix Nobel de médecine 2001, a passé sa carrière à répondre à cette interrogation. Dans cet ouvrage, il offre une plongée fascinante au coeur des grands concepts qui fondent la science du vivant. Du gène au traitement de l'information par les organismes vivants, en passant par la cellule, les processus de sélection naturelle et les réactions chimiques des êtres pluricellulaires, il nous présente les cinq grands éléments qui distinguent la vie de l'inanimé.

    Un précis de biologie personnel et indispensable qui dévoile les captivants secrets de la vie et nous fournit un nouvel éclairage pour répondre aux enjeux climatiques, médicaux et humains de demain.

  • Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque nous passons de vie à trépas ? Pourquoi son activité persiste-t-elle parfois ? Et qu'est-ce que mourir, au fond ?
    Aussi étrange que cela paraisse, les frontières de la mort restent mal définies. Et pour cause : depuis la « résurrection » d'une pendue en 1650 et les électrisations de cadavres menées par Galvani, elles n'ont cessé d'être repoussées. Aujourd'hui, les nouveaux docteurs Frankenstein envisageraient même de greffer un corps pour prolonger la vie...
    Après avoir lui-même frôlé la mort, l'auteur s'est passionné pour cette épopée scientifique. D'une plume acérée au contact des archives, il retrace l'histoire des physiologistes et des médecins qui ont pavé la voie aux découvertes actuelles. De laboratoires en hôpitaux, il nous conduit à la rencontre de ces morts au coeur battant, de cet alpiniste, indemne après neuf heures de réanimation cardiaque, de ces cerveaux sortis de leur crâne et toujours actifs, sans oublier les « revenants » d'une expérience de mort imminente (EMI). Un récit époustouflant qui questionne notre condition humaine.

  • Perçu comme tantôt exaltant, tantôt répulsif, l'eugénisme est le plus souvent fantasmé. À ce mot sont en effet associés des projets techno-scientifiques, des doctrines hétéroclites, des utopies, des lois, des mesures relatives à la procréation, des politiques de population, des comportements criminels. Dans la pensée sociale ordinaire, on peut précisément le définir comme la volonté de modifier le patrimoine génétique de l'humanité en vue de son amélioration.

    Mais adhérer à une telle perspective, n'est-ce pas dès lors présupposer l'existence d'une inégalité génétiquement déterminée entre humains ? Et choisir sa descendance, n'est-ce pas jouer aux apprentis-sorciers ? Jusqu'où pousser l'aventure de l'autodétermination ?

    Pierre-André Taguieff décrypte un projet qui en dit long sur la propension des hommes à se révolter contre la Nature... ou contre Dieu.

  • Cet ouvrage se penche sur le monde naturel et les organismes vivants qu'il abrite. Il s'adresse à toute personne qui s'intéresse à la vie ou souhaite en savoir plus sur la biologie. Depuis les champignons jusqu'aux furets, en passant par les fossiles et les écosystèmes, ce guide délibèrement ambitieux aborde de très nombreux sujets condensés en des cartes visuellement captivantes et qui stimulent le cerveau.
    Utilisée depuis des siècles pour organiser des connaissances, cartographier des idées ou encore faciliter les apprentissages, la carte mentale - ou encore mind map ou carte heuristique - a été formalisée par le psychologue britannique Tony Buzan. Cette technique, aujourd'hui largement diffusée et accessible à tous, se révèle très performante car elle repose sur la puissance évocatrice des images et la tendance naturelle du cerveau à analyser les informations d'une manière non-linéaire.
    L'arborescence d'une carte mentale permet ainsi de transformer une longue liste d'informations en un diagramme logique, attrayant, structuré et adapté au fonctionnement naturel de notre cerveau.

    "Mind Maps" est une collection innovante qui applique la technique du mind mapping à de nombreux champs d'étude et de connaissance afin d'offrir au grand public une façon inédite, ludique et intuitive d'aborder des sujets réputés difficiles ou complexes. Elle saura ainsi séduire aussi bien les collégiens, les lycéens et étudiants que toute personne curieuse de comprendre ces sujets.
    Si de nombreux ouvrages décrivant le fonctionnement de cette technique existent, aucun ne s'aplique ainsi concrètement à la décliner sur des sujets de connaissance aussi variés.

  • Vous avez les cheveux blonds ? Vous ne supportez pas le froid, le lait ou l'alcool ? D'où viennent ces caractéristiques ? Elles sont apparues à mesure que Sapiens s'adaptait aux contraintes changeantes de l'environnement, du climat, des habitudes alimentaires et culturelles. Depuis plus de 250 000 ans, des variations génétiques ont été sélectionnées et transmises, composant l'humanité plurielle d'aujourd'hui, héritière d'un trésor de diversité génétique.

    Dans ce livre, Bernard Sablonnière traque l'origine de nos différences en explorant l'ADN et son histoire. Car chacun de nous est unique et se distingue des autres par des différences plus ou moins visibles : traits physiques, odeur corporelle, groupe sanguin, éléments de personnalité. Beaucoup de ces différences ont leur source dans l'ADN. La morphologie, la physiologie sont plus ou moins liées aux gènes et à leur histoire. Mais la psychologie l'est aussi : les gènes influencent notre résistance au froid, à la chaleur, à la douleur, notre tempérament, nos tendances comportementales et nos préférences - être du soir ou du matin, avoir le goût du risque, etc.

    L'auteur examine 64 différences héritées du passé. C'est étonnant, souvent amusant, toujours utile, par exemple pour comprendre les maladies liées au vieillissement. Il se tourne aussi vers l'avenir : l'homme évolue-t-il encore ? Que serons-nous dans 1 000 ans ?

    On trouvera ici les réponses les plus récentes de la génétique.

    Bernard Sablonnière est médecin biologiste, professeur de biologie moléculaire à la faculté de médecine de l'université de Lille et chercheur à l'Inserm. Il a publié notamment La Chimie des sentiments, Les Nouveaux Territoires du cerveau, L'Espoir d'une vie longue et bonne.

  • Une mode la méditation ? Oui mais pas seulement. Les recherches en neurosciences comme en psychologie montrent l'intérêt de cette pratique millénaire sur notre santé et sur notre bien-être. La pandémie de Covid-19 a mis en évidence des failles profondes de nos sociétés : culte de la vitesse et du rendement, dévastation des écosystèmes... Sans même parler du réchauffement climatique qui se profile déjà.
    Comment, Humains pris dans cette époque menaçante, conserver la force de vivre, d'agir et de faire des projets ? La méditation est un des moyens possibles. Elle propose tout le contraire de ce qui mine nos sociétés : au lieu de la vitesse, le ralentissement ; au lieu du stress, la paix ; au lieu de l'accumulation, la sobriété. De nombreuses personnes ne s'y sont pas trompées : durant le premier confinement, un Français sur cinq a pratiqué régulièrement le yoga ou la méditation.
    Et de fait, quand on voit les effets de cette pratique sur notre cerveau, sur notre système immunitaire ou notre relation aux autres, on se prend à penser qu'elle détient des clés de notre avenir.

  • Avec Science & Vie le premier magazine scientifique européen, nous vous convions au plus dépaysant de tous les périples : le voyage intérieur.
    Plongez dans les rivières de globules qui dévalent les artères, enfoncez-vous dans les grottes spongieuses de la moelle osseuse, penchez-vous sur les gouffres sans fond de l'épiderme, traversez les vastes prairies de cellules ciliées, survolez les falaises vertigineuses de l'émail...

  • La covid-19, à l'origine d'une crise sanitaire mondiale sans précédent, a pourtant eu des précédents : SRAS, sida, vache folle, grippe aviaire, rage, Ébola, chikungunya...
    Ces maladies émergentes ou réémergentes sont-elles une fatalité contre lesquelles seules sont possibles des réponses comme le confinement général, ou sont-elles révélatrices des rapports contestables (et de plus en plus contestés) que nous entretenons avec le monde vivant ?
    François Moutou n'a pas attendu le confinement pour relire l'histoire des maladies et des épidémies à la lumière des relations que nous entretenons avec les autres composantes de la biodiversité. Un regard pas banal sur la cohabitation du monde des humains avec les mondes animaux, sans oublier le cortège de microorganismes qui les accompagne, qui aide à mieux appréhender la vie et à mieux nous situer : au milieu des autres espèces et non au-dessus... Un regard qui, en somme, dédramatise et nous responsabilise, et qu'il était bon de proposer dans une nouvelle édition mise à jour !

  • La Physiologie du goût est un recueil de mémoires. Mémoires d'humour, dans le ton héroï-comique, ou comment traiter de matières familières avec un rien de noblesse, un zeste de pompe ou de solennité. Cela pourrait lasser, si tout ne baignait dans la modestie et la gaieté. Brillat-Savarin est l'auteur le plus aimable qui soit. Mais il est question de cuisine. Brillat-Savarin (1755-1826) inaugure avec génie cette intellectualisation de la gastronomie qui ne devait pas cesser jusqu'à nos jours.
    Il est témoin de l'époque où s'impose le restaurant, lieu pour manger, au détriment de l'auberge, refuge du voyageur sans feu ni lieu, où l'on ne faisait guère que boire et se nourrir. La cuisine se professionnalise et toute profession suscite discours ; se mettre à table est affaire de langage. Au-delà du besoin de manger, le plaisir de la table est comme une mise en scène : le luxe du désir. La nourriture désirée est une sorte de cérémonie ethnographique par laquelle l'homme célèbre son pouvoir, sa liberté de brûler son énergie "pour rien".
    "En ce sens, dit Roland Barthes, le livre de Brillat-Savarin est de bout en bout le livre du "proprement humain", car c'est le désir (en ce qu'il se parle) qui distingue l'homme".

  • Cet ouvrage propose aux étudiants des premières années d'études supérieures une méthode progressive et conviviale pour comprendre et appliquer les concepts fondamentaux de la biologie cellulaire.
    À la suite de rappels de cours, sous forme de fiches, chaque chapitre propose des exercices de difficulté croissante pour s'évaluer : QCM, questions Vrai/Faux et exercices de synthèse. Les corrigés détaillés mettent en évidence la méthodologie. Des ressources numériqes avec des exercices d'entraînement supplémentaires complètent l'ouvrage.
    Cette nouvelle édition, actualisée, s'enrichit de nouveaux QCM, Vrai/Faux et exercices.

  • Peu de découvertes ont radicalement changé le cours de l'histoire humaine. Ce livre traite de la plus récente et, potentiellement, de la plus puissante et dangereuse de toutes.

    La technologie CRISPR-Cas9 nous permet de réécrire avec une précision et une facilité étonnantes le code génétique qui façonne et contrôle tous les êtres sur Terre. Les rêves de manipulation du vivant sont devenus une réalité: il sera bientôt possible de guérir les maladies et de soulager les sou?rances, de créer de nouvelles sources de nourriture et d'énergie, mais aussi de repenser toutes les espèces, y compris les humains, selon les ?nalités que nous aurons ?xées. Jennifer Doudna, co-inventrice du CRISPR-Cas9 avec sa collègue française Emmanuelle Charpentier (sollicitée pour une préface) s'est adjoint les services du chercheur Samuel Sternberg pour nous raconter l'aventure de cette découverte et nous expliquer aussi bien le fonctionnement de cette technologie que ses conséquences. Elle nous invite aussi à ré?échir à ce que signi?e ce redoutable pouvoir. Comment mettre à pro?t une technologie o?rant tant de bienfaits mais présentant également des dangers comme nous n'en avons jamais connus auparavant? L'avenir de l'humanité et de toute vie sur Terre est en jeu. Ce livre constitue un guide essentiel sur le chemin qui nous attend désormais.

  • Constituée de 200 fiches avec schémas et photos en couleur, ce Mémo visuel de neurosciences vous permettra de réviser rapidement l'ensemble des connaissances actuelles sur le fonctionnement du système nerveux, depuis les bases moléculaires jusqu'aux fonctions intégrées à connaître en vue des examens et des concours.
    L'image a volontairement été privilégiée, le texte d'accompagnement résumant les idées essentielles.

  • En étudiant la diversité génétique des populations mondiales, Lluis Quintana-Murci livre une histoire mondiale génétiquement ancrée, au service de la connaissance de notre évolution, de notre adaptation au milieu, voire de nos maladies.
    « La diversité biologique chez l'être humain est immense : de notre apparence physique à nos capacités à digérer certains aliments, en passant par nos relations avec les pathogènes ou nos vulnérabilités à certaines maladies. Mais quels sont les facteurs qui façonnent cette diversité ? Quelle est la contribution de l'environnement et de la génétique à la diversité phénotypique observée chez les humains d'aujourd'hui ? Comment l'histoire démographique de notre espèce et la sélection naturelle façonnent-elles la diversité génétique des populations humaines ? Ma leçon inaugurale a pour objet de montrer comment toutes ces questions sont abordées dans mes recherches sous l'angle de l'évolution et de la génomique humaine. »

  • Le cerveau est né il y a environ 550 millions d'années. Il s'est développé sous des formes diverses, avec des pics de performances aussi bien chez des Invertébrés que chez des Vertébrés, en culminant avec l'Homme. Si les espèces animales dotées des cerveaux les plus aboutis sont relativement récentes, Homo sapiens, l'est encore davantage puisqu'il ne date que de 300 000 ans. Son cerveau a évolué depuis et continuera à se transformer, sans doute en partie sous sa propre action, volontaire ou non. C'est précisément cette épopée qui est racontée ici.

  • Les ouvrages de la collection « Mini-Manuels » présentent sous une forme concise et attractive (2 couleurs et de nombreux schémas) les notions essentielles. Le cours est illustré par des encarts historiques ou apportant quelques compléments techniques. En fin de chapitre, un résumé des points-clés, des QCM et des QROC, tous corrigés, permettent de tester ses connaissances et de s'entraîner avant l'épreuve. Cette nouvelle édition est actualisée.

empty