• Être médecin en Haute-Maurienne, c'est vivre au rythme de la montagne. C'est être disponible pour les petits riens comme pour le pire. C'est être spectateur et acteur d'une société composant entre ruralité et tourisme. Récits en dix tableaux.

    Voici une aventure d'aujourd'hui, intemporelle, dans un monde préservé et pourtant ouvert, au plus près des hommes et de la nature, dans les pas d'un médecin de montagne.

    Voici un voyage intime relaté en textes courts, comme autant de tableaux d'une pièce de théâtre.

    À Lanslevillard, la vie rurale a conservé ses fondements, ses valeurs, malgré l'agitation touristique de l'été et de l'hiver. Exercer en Haute-Maurienne exige de s'adapter à la respiration naturelle de la montagne, d'être disponible quels que soient l'heure, le jour ou la météo, parce que le premier hôpital et le moindre spécialiste sont à une heure de route. Exercer ici exige de se faire accepter, de prendre le temps, d'apprendre à connaître. C'est un vrai choix de vie, un engagement professionnel et personnel qui transcende et épuise aussi parfois.

    Très tôt Vincent Lecarme a ressenti le besoin d'écrire, au gré de ses émotions, pour témoigner un jour de sa drôle de vie, raconter un monde en mutation, dire l'humain.

  • Marine, Chantal, Marion, Aurélie et les autres n'avaient rien à voir avec le milieu médical... jusqu'à ce qu'un médicament ne fasse basculer leur vie et/ou celle de leurs enfants. Refusant d'être des victimes silencieuses, elles ont lancé l'alerte. Sans réseaux, sans argent, elles ont usé d'armes encore plus puissantes : leur conviction et leur détermination.

    David contre le Goliath de l'industrie pharmaceutique, elles ont su mobiliser l'opinion - non sans être insultées, infantilisées, menacées parfois. Certaines sont des pionnières, parties à l'assaut des tabous sociétaux que sont l'alcool, les opioïdes, les maltraitances gynécologiques.

    C'est grâce à ces femmes, à ces mamans, à ces citoyennes humbles et modestes que l'on connaît les dangers de la pilule 3e génération, que des médicaments dangereux (Distilbène) ou détournés de leurs usages (Cytotec) ont été retirés du marché. Que des dispositifs médicaux (Essure, prothèses PIP) ont été épinglés. Que des addictions ont été révélées.

    En plus de leur témoignage, elles livrent ici leurs conseils : tout ce qu'elles-mêmes auraient aimé savoir pour mener au mieux leur combat.

    Les récentes crises médicales ont cela de commun d'avoir été déclenchées par la dénonciation de ces lanceuses d'alerte. Puissent leur voix et celles des suivantes être entendues pour offrir un système de santé plus sûr et moins opaque.

  • Un matin de mai 2008, le puissant patron de Peugeot Citroën, Christian Streiff, est terrassé par un AVC dans son bureau. Si le corps est intact, une partie de sa mémoire s'en est allée.
    Mais l'homme pressé qu'il a été ne renoncera jamais à se projeter dans l'avenir, avec une seule ambition : accomplir ses rêves coûte que coûte. Parcourir le monde à pied, traverser le Pacifique à la voile, découvrir la nature en solitaire.
    Ce livre est le récit de son combat pendant trois ans pour se libérer de son handicap, et une terrible confrontation avec lui-même. Ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre, Christian Streiff a retrouvé les mots de la vie ordinaire, et construit une nouvelle carrière dans l'industrie, mais il laisse désormais « du temps au temps ».

  • Six ans après un burn out sévère qui l'a conduite à une tentative de suicide ("Quand le travail vous tue", éd. Maxima), et après un deuxiième ouvrage dans lequel elle retrace les étapes clé de sa reconstruction ("Burnout, et après?", éd. Maxima), Aude Selly partage dans ce nouveau livre son parcours du combattant pour retrouver une nouvelle activité professionnelle: idées reçues, regards des autres, introspection, finances, gestion des séquelles... Elle en a tiré des leçons qu'elle partage ici à l'attention des victimes mais aussi de leurs proches et du grand public. devenue consultante en prévention des risques psycho-socieux, elle utilise son expérience, ses échanges, ses réflexions et ses conférences pour tirer la sonnette d'alarme sur les ravages de l'épuisement professionnel.
    />

    Sur commande
  • Parmi la multitude d'ouvrages concernant Milton Erickson et sa contribution essentielle à l'hypnothérapie, quelques-uns seulement sont conçus en tant que manuel de formation à l'hypnose éricksonienne ; parmi ces derniers, "Les Méthodes éricksoniennes" constitue sans conteste l'ouvrage le plus complet détaillant, au fil de ses vingt-trois chapitres, bases théoriques, vignettes cliniques et exercices pratiques.
    L'ouvrage de Battino et South passe en revue les inductions traditionnelles et non traditionnelles / les formes langagières / l'hypnothérapie sans transe / les inductions de base et les inductions avancées / l'utilisation des réponses idéodynamiques / la métaphore thérapeutique / les approches éricksoniennes en médecine, en dentisterie, en addictologie, etc / les considérations éthiques et légales / l'histoire de l'hypnose et ses mythes / les travaux d'Ernest Rossi sur la psychobiologie de l'expression génique : bref, rien d'étonnant à ce qu'il soit rapidement devenu le livre de référence d'un grand nombre d'instituts de formation aux Etats-Unis !

  • Le nom de Rosalind Franklin est peu connu du grand public. Ses travaux sont pourtant à l'origine de l'une des découvertes les plus importantes du XXe siècle : la structure de l'ADN. Mais elle n'en a été créditée ni par ses pairs, à qui elle a fourni, à son insu, une étape décisive dans la révélation de la « double hélice », ni par le jury du prix Nobel qui a récompensé ces derniers en 1962.

    Brenda Maddox retrace l'histoire de cette remarquable biologiste moléculaire britannique, en exposant l'injustice dont elle a été victime, mais aussi en soulignant la richesse de « sa vie complexe, féconde et active », bien que prématurément interrompue par son décès d'un cancer en 1958. Elle avait 37 ans. Cette biographie est un hommage, la réhabilitation d'une femme et d'une grande scientifique.

  • S'inscrivant dans la droite ligne d'illustres précurseurs de la microhistoire tels qu'Alain Corbin et Giovanni Levi, Olivier Faure réussit le tour de force de tracer l'étonnant parcours d'un inconnu, modeste officier de santé dans la région de Tarare (non loin de Lyon) au début du XIXe siècle. Issu d'un milieu modeste du Jura et sans culture, Jean-Pierre Françon, épicier et dentiste ambulant, n'avait en effet rien pour réussir. Néanmoins, marié à la fille d'une puissante famille, il se mit à pratiquer avec succès la médecine sans l'avoir étudiée. Condamné pour exercice illégal, il obtint un diplôme par des manoeuvres dilatoires et reçut même une autorisation ministérielle pour exercer dans les Monts de Tarare où son diplôme n'était pas valable. Bien que critiqué par les docteurs du lieu, il sut séduire une clientèle nombreuse et fidèle qui lui permit d'atteindre les frontières de la richesse (20 000 francs à sa mort précoce, à 51 ans) et de la notabilité (il fut deux fois conseiller municipal et chirurgien de la Garde nationale). Plus qu'un simple récit factuel, cet ouvrage qui se lit comme un roman du XIXe siècle nous fait rentrer dans les arcanes d'un parcours à la fois banal et exceptionnel.

  • Henry Ey (1900-1977) est ce médecin qui fut tout à la fois psychiatre, philosophe, épistémologue, historien, syndicaliste et qui était considéré à la fin du XXe siècle comme le plus grand psychiatre européen depuis Freud (Pr. KP. Kisker, Hanovre), comme le plus important psychiatre de la seconde moitié du XXe siècle (Pr. W O. Bastos, Brésil), un Ulysse catalan des temps modernes. Accessoirement lointain contemporain de Lacan qui était son «challenger» dans les années cinquante (A. Green). Ne serait-il pas le psychiatre du XXIe siècle ? comme le soutiennent l'auteur et ses amis depuis 1997 et le premier grand Colloque International sur l'homme et l'oeuvre, à Perpignan.

  • Charles Mérieux (1907-2001), grand et élégant jeune homme dilettante, passionné de voitures, décide de changer de cap et d'affronter les pires ennemis de l'humanité : les virus. Fièvre aphteuse, rage, méningite, polio, tuberculose, coqueluche, tétanos, sida et Ebola seront ses champs de bataille.Dans cet ouvrage, l'auteur nous dresse le portrait d'un humaniste, d'un visionnaire, d'un entrepreneur, inlassable voyageur, tout en peignant le tableau de la santé publique - humaine et vétérinaire - au siècle dernier. Il met également le projecteur sur l'aube de la vaccination, sur le chemin tortueux des découvertes de Mérieux et sur les sauvetages improbables de millions d'hommes, de femmes et d'enfants qui ont échappé à une mort programmée.Le rêve du « Docteur » : vacciner tous les enfants du monde.Marc Francioli est journaliste honoraire. Il a commencé sa carrière à L'Écho la Liberté à Lyon, avant de rejoindre puis d'assumer la rédaction en chef du Dauphiné libéré. Il a cofondé, au côté d'Henri Amouroux, Le Journal quotidien Rhône-Alpes et été directeur au quotidien Le Parisien. Dans l'audiovisuel, il a été rédacteur en chef de France 3 Paris-Île de France et a terminé sa carrière comme médiateur de France 3 pour l'information. Membre de la Société des Gens de Lettres, il a écrit Jacques Soustelle, l'ami qui a défié De Gaulle aux éditions du Rocher (2015).

  • Ce récit est le reflet direct et authentique du quotidien d'un thérapeute particulièrement à l'écoute de ses patients et de leurs besoins. Vingt six histoires courtes et réalistes, dans lesquelles l'auteur nous brosse, par touches successives et à travers une galerie de portraits, un tableau qui semble bien éloigné de nos villes modernes devenues tentaculaires. Et pourtant, les maux et les problèmes de santé de leurs habitants respectifs semblent se rejoindre. Une leçon de mieux-vivre qui nous concerne donc tous.
    Au fil des pages, le lecteur apprendra à reconnaître ce qu'est réellement un magnétiseur par rapport à d'autres pratiques très diverses qui foisonnent aujourd'hui. La base de ce métier, quand il en devient un, est cette énergie que l'on nomme communément magnétisme, sorte de fluide de nature électromagnétique qui se transmet de manière vibratoire, donc sous forme d'ondes. Il a une action sur la circulation de l'énergie dans le corps et sur son enveloppe énergétique.
    Ce livre éclaire toutes les facettes de ce métier, qui utilise son savoir-faire pour aider, soulager et parfois même guérir. Les personnes qui font appel à lui le font souvent après « avoir tout essayé », selon leur propre expression. Mais jamais le magnétiseur n'encouragera à interrompre un traitement allopathique. Il s'agit d'une médecine complémentaire, soulageant la douleur et interrogeant sur la cause des symptômes, distillant des précieux conseils pour une meilleure hygiène de vie et des habitudes préventives qui permettent de ménager la santé à long terme. En annexes : Qu'est ce qu'un magnétiseur ? Comment choisir un thérapeute? Code de déontologie de cette activité, et bibliographie détaillée.
    L'auteur en profite pour prodiguer de nombreux conseils de santé, au travers d'un récit dans lequel on sent à tout moment s'exprimer sa bienveillance et son souci de l'autre. Un ouvrage qui fait du bien.

  • Destiné aux médecins généralistes, aux maitres de stage des universités et bien sûr aux internes, cet ouvrage est l'outil indispensable pour les aider à prendre en charge les problèmes de santé de leurs patients au quotidien. Ils y trouveront la réponse aux besoins exprimés par chaque patient dans une approche centrée sur leurs problèmes de santé. Au traditionnel ouvrage papier est associée une application mobile téléchargeable sur le PlayStore (Android) ou l'AppleStore (iOs) qui rend cet outil accessible à tout moment en situation de soin. 18 chapitres et 98 textes couvrent le champ des problèmes de santé rencontrés en médecine générale. Chaque texte est organisé avec un rappel clinique, une stratégie et des ressources thérapeutiques utiles, ainsi que des modèles de prescriptions avec des ordonnances

  • "Ces brèves indépendantes les unes des autres, l'auteur retracent de l'intérieur avec un humour rabelaisien une série de situations et de portraits d'un monde mal connu. Par touches successives, le lecteur découvrira la vie agitée d'un interne, des portraits de chirurgiens, de patrons et de mandarins. Il verra le regard que porte le professionnel sur l'évolution de son métier, sur ses patients, les cas difficiles qu'il doit traiter, les situations cocasses qu'il rencontre, les milieux divers où il évolue. C est le quotidien d'un métier riche en émotions de tous genres que le lecteur est invité à partager. - "

  • Albert Calmette eut une vie passionnante. Il entretint une correspondance considérable avec ses maîtres, sa famille et ses amis. Il fut l'un des plus grands savants de son époque. Si la lutte contre la tuberculose reste sa contribution majeure, sa curiosité intellectuelle, sa grande humanité l'ont conduit à s'intéresser à de multiples problèmes de santé et de société. Ce sont ses propres écrits qui ont servi de base à la rédaction de ce livre, ils y sont repris fidèlement.

  • "J'ai eu la chance inouïe de concrétiser ma vocation de médecin, survenue à l'âge de cinq ans, et de rester passionné durant toute ma carrière, sans jamais regretter mon choix.
    Ma curiosité m'a aidé à approfondir mes connaissances afin d'apporter aux patients l'approche la plus appropriée, et de ne jamais avoir à leur dire : « je ne peux plus rien faire pour vous?! ». J'ai ainsi étudié la médecine du sport, la médecine du travail, l'homéopathie, l'acupuncture, la mésothérapie, la thérapie cognitive et comportementale. J'ai choisi également d'être médecin-pompier volontaire.
    Mon destin m'a permis de faire des rencontres parfois insolites m'ouvrant des horizons nouveaux et variés tels que la cartomancie, l'astrologie, les arts martiaux, la méditation, l'hypnose, les confréries, le jardinage...
    Au travers d'anecdotes souvent surprenantes, parfois drôles et toujours émouvantes, je vous invite à partager mon histoire, vécue à une époque où le téléphone portable, le SAMU et le défibrillateur n'existaient pas, mais où les salles communes, les visites à domicile et les gardes de nuit étaient usuelles."

  • "À la fin du XIXe siècle, Pierre Le Damany, fils de cultivateur à Lannion, part à Rennes faire ""sa médecine"" ; puis il rejoint Paris, reçu au concours de l internat. Il revient à Rennes, devient Professeur à l Hôtel-Dieu, où il fera toute sa carrière, jusqu en 1940. Il a été l un des pionniers les plus célèbres du dépistage de la luxation congénitale de hanche, fléau qui a frappé les Bretons, jusqu à l écrivain Pierre-Jakez Hélias qui en laissa un témoignage d enfance édifiant dans son célèbre Cheval d orgueil."

  • Première femme chirurgienne cardiaque en France, chef de service à Laënnec, puis à Necker, Francine Leca a fondé avec Patrice Roynette une association pas comme les autres : Mécénat chirurgie cardiaque. Grâce à eux, en vingt ans, 2 600 enfants condamnés par la maladie dans leur pays ont été pris en charge en France. Ce livre raconte l'histoire de ces petits patients : Espérance et Ciella, les miraculées ; Queen, devenue à quatre ans la reine du Tour de France ; Raiza, qui étudie désormais la biologie aux Philippines. Et aussi le destin de Francine Leca, une femme hors du commun qui a fait de la chirurgie un combat, du coeur humain, une croisade.
    Les droits d'auteur de ce livre sont reversés en totalité à Mécénat chirurgie cardiaque.

    Sur commande
  • Ce livre n'est pas seulement l'histoire chronologique des premiers pas de la gérontologie française, du début des années 1950 à l'après 1975. C'est aussi le récit détaillé d'un cheminement culturel, social, politique et technique qui a conduit à reconsidérer ce dernier tiers d'une vie toujours plus longue, entre représentation humaniste du parcours des âges et discours morcelés et âgistes sur la vieillesse.
    C'est encore un témoignage sur la construction, formelle et informelle, d'un secteur d'activité et d'un domaine théorique qui concerne nombre d'entre nous au titre de l'âge, de la profession ou d'une réflexion sur nous-mêmes. L'ouvrage est original et bénéficie d'une documentation qui vient sans cesse étayer le récit, l'argumenter, restituant une atmosphère d'époque. Il est né de la rencontre de deux hommes que près d'un demi-siècle séparait mais que la question de l'âge rapprochait.
    L'un cherchait à comprendre une généalogie, à entendre une histoire ; l'autre voulait expliquer et transmettre. Le livre est là, tissé entre deux générations consacrées à la gérontologie. Hugues Destrem était médecin généraliste à la retraite, Président d'honneur de la Société de Gérontologie de Bordeaux et du Sud-Ouest.

  • "Chopin est mort il y a 170 ans et personne ne s'est sérieusement interrogé sur sa maladie, ni sur la cause de son décès. Beaucoup de médecins considèrent sa maladie respiratoire comme étant la tuberculose pulmonaire. Michel Germain, à la lecture des archives de l'époque, est convaincu qu'il s'agit d'une maladie génétique : la mucoviscidose. - Tous les symptômes se recoupent : taille petite et poids plume, infections et affections respiratoires avec toux chronique et intolérances digestives, probable stérilité, hémoptysies avec essoufflement, etc. Tout y est, même ses antécédents familiaux. - "

  • 2008, Laura a 20 ans. Elle est atteinte d'une méningite foudroyante. Elle est entre la vie et la mort.
    Non seulement Laura a guéri de sa méningite de façon «miraculeuse», mais elle a fait une EMI, avec sortie du corps à l'hôpital et plusieurs «rêves» impliquant des proches décédés.

    Ce livre raconte en simultané ce que Laura et sa mère vont vivre.
    Pour la première fois, nous découvrons comment des faits similaires sont vécus et ressentis par une personne en état de mort imminente et par l'entourage.

  • "« Je livre ici toutes mes expériences apprises de la gestion des épidémies. J'en ai géré plus de trente-cinq dans le pays, y compris Ebola, qui a suscité l'émotion des uns et des autres et amené une mobilisation sans faille de la population guinéenne. Étant l'un des leaders de cette riposte, je me sens redevable de rédiger ce livre-témoignage, afin de traiter de cette épidémie, de la gestion et des défis relevés, de dresser l'inventaire des solutions apportées, des leçons tirées et de nos actions et ripostes par rapport aux différentes épidémies.»"

  • Auteur de plusieurs romans récompensés par des prix et d'une grande saga historique et familiale, Un vieux chêne en Bretagne, Louis Pouliquen revient ici sur son parcours professionnel.
    Interne des hôpitaux de Paris, il est envoyé comme nombre de jeunes Bretons dans une Algérie en pleine guerre. Il exerce ensuite dans différents hôpitaux, dont l'Hôtel-Dieu de Paris, avant de devenir professeur de médecine.
    Cet humaniste, resté très attaché à sa Bretagne natale, évoque sans détour sa passion pour la médecine, ses doutes comme ses joies, le contact avec les patients... Avec beaucoup de justesse, il parle également des grands débats éthiques auquel il a été confronté, particulièrement sur la question de l'euthanasie.

  • La vie est faite d'imprévus et elle se façonne au gré des rencontres. Celles de Dominique Ducassou ont été nombreuses et diverses. Elles l'ont amené de Bayonne à Bordeaux, de l'Ecole de Santé Navale à l'Université. De nombreuses responsabilités ont marqué sa vie professionnelle et l'ont conduit à s'investir dans des activités hospitalières comme chef de service d'une toute nouvelle spécialité médicale, la médecine nucléaire, et par la suite comme président de L'Université de Bordeaux 2. Il a contribué au développement de nouveaux champs disciplinaires et a l'essor du secteur des neurosciences. Dominique Ducassou motive par L'innovation et le transfert des connaissances a développé des liens importants avec l'industrie de la santé en créant au sein de l'université un Office de Valorisation Industrielle. Ces activités vont l'entraîner dans des mandats électifs au Conseil régional d'Aquitaine et à la Maine de Bordeaux. Durant douze années, comme maire-adjoint, il va oeuvrer pour la Culture et présider le Conseil d'administration de l'Opéra national de Bordeaux. Durant tout ce temps, La pratique de la trompette a constitué un véritable fit rouge pour les fêtes de Bayonne, les cérémonies institutionnelles et les diverses manifestations culturelles. Ainsi médecine et musique sont bien les activités qui résument cinquante années d'engagement au service des autres.

    Sur commande
empty