Classiques / Textes et commentaires

  • Un petit Marseillais d'il y a un siècle : l'école primaire ; le cocon familial ; les premières vacances dans les collines, à La Treille ; la première chasse avec son père... Lorsqu'il commence à rédiger ses Souvenirs d'enfance, au milieu des années cinquante, Marcel Pagnol est en train de s'éloigner du cinéma, et le théâtre ne lui sourit plus. La Gloire de mon père. dès sa parution, en 1957, est salué comme marquant l'avènement d'un grand prosateur. Joseph, le père instituteur, Augustine la timide maman, l'oncle Jules, la tante Rose, le petit frère Paul, deviennent immédiatement aussi populaires que Marius. César ou Panisse. Et la scène de la chasse à la bartavelle se transforme immédiatement en dictée d'école primaire... Les souvenirs de Pagnol sont un peu ceux de tous les enfants du monde. Plus tard, paraît-il, Pagnol aurait voulu qu'ils deviennent un film. C'est Yves Robert qui, longtemps après la mort de l'écrivain. le réalisera. " Je suis né dans la ville d'Aubagne, sous le Garlaban couronné de chèvres, au temps des derniers chevriers. "

  • Huis clos ; les mouches

    Jean-Paul Sartre

    «Garcin : - Le bronze... (Il le caresse.) Eh bien, voici le moment. Le bronze est là, je le contemple et je com prends que je suis en enfer. Je vous dis que tout était prévu. Ils avaient prévu que je me tiendrais devant cette cheminée, pressant ma main sur ce bronze, avec tous ces regards sur moi. Tous ces regards qui me mangent... (Il se retourne brusquement.) Ha ! vous n'êtes que deux ? Je vous croyais beaucoup plus nombreuses. (Il rit.) Alors, c'est ça l'enfer. Je n'aurais jamais cru... Vous vous rappelez : le soufre, le bûcher, le gril... Ah ! quelle plaisanterie. Pas besoin de gril : l'enfer, c'est les Autres.»

  • La Métamorphose révèle une vérité méconnue, les conventions disparaissent, les masques tombent. Le récit qui porte ce titre est un des plus pathétiques et des plus violents que Kafka ait écrits ; les effets en sont soulignés à l'encre rouge, les péripéties ébranlent les nerfs du lecteur. C'est l'histoire, «excessivement répugnante», dit l'auteur, d'un homme qui se réveille changé en cancrelat. Cette transformation est un châtiment imaginaire que Kafka s'inflige. Et son personnage est celui qui ne peut plus aimer, ni être aimé : le conflit qui se déroule dans une famille bourgeoise prend une ampleur mythique. Seuls quelques éléments comiques ou grotesques permettent de libérer de l'oppression du cauchemar.

  • L'édition de référence dans une présentation renouvelée. Lecture recommandée en 6 ème et 5 ème par le Ministère de l'Education National. Dans la petite île d'Ithaque, Pénélope et son fils Télémaque attendent Ulysse, leur époux et père. Voilà vingt ans qu'il est parti pour Troie et qu'ils sont sans nouvelles. De l'autre côté des mers, Ulysse a pris le chemin du retour depuis longtemps déjà, mais les tempêtes, les monstres, les géants, les dieux parfois, l'arrêtent ou le détournent de sa route...
    Premier grand voyageur, Ulysse découvre l'Inconnu, où naissent les rêves et les peurs des hommes depuis la nuit des temps. L'Odyssée nous dit cette aventure au terme de laquelle le héros retrouve enfin, aux côtés de Pénélope, " la joie du lit ancien ". A partir de 12 ans.

  • Le Figaro du 23 janvier 1868 à propos de Thérèse Raquin : « C'est le résidu de toutes les horreurs. Le sujet est simple, le remords physique de deux amants qui tuent le mari mais qui, ce mari tué, n'osent plus s'étreindre, car voici le supplice délicat qui les attend : "Ils poussèrent un cri et se pressèrent davantage, afin de ne pas laisser entre leur chair de place pour le noyé. Et ils sentaient toujours des lambeaux de Camille, qui s'écrasait ignoblement entre eux." Enfin, un jour, ces deux forçats de la morgue tombent épuisés, empoisonnés, l'un sur l'autre, devant le fauteuil de la vieille mère paralytique, qui jouit intérieurement de ce châtiment par lequel son fils est vengé... Forçons les romanciers à prouver leur talent autrement que par des emprunts aux tribunaux et à la voirie. »

  • « Un caractère bien fade est celui de n'enavoir aucun. » Voilà qui annonce la couleur ! Dans ses Caractères, oeuvre magis-trale à laquelle il a consacré sa vie, La Bruyère brosse un portrait au vitriol de ses contemporains. Fin observateur, il n'épargne personne : l'ambition du courtisan, l'égoïsme du puissant, la vanité dupédant sont tournés en ridicule. Et à tra-vers eux, c'est toute une société, celle du« paraître » et de l'argent, qui est fustigée.

    - Une frise chronologique historique et culturelle - Une introduction : Pourquoi lire Les Caractères au XXIe siècle ?
    - Le texte intégral annoté Des sujets pour s'entraîner à l'oral et à l'écrit du bac - Des analyses de textes au fil de l'oeuvre - Un commentaire de texte et une dissertation rédigés - Des exercices de grammaire avec corrections - Des exercices d'appropriationUn dossier pour situer et comprendre le texte - Une présentation de l'oeuvre et de La Bruyère dans son époque - Les mots importants des Caractères - Un groupement de textes autour du parcours du bac : La comédie sociale.

  • « Ô femmes ! femmes, quand cesserez-vous d'être aveugles ? » Tels sont les mots d'Olympe de Gouges qui, en 1791, prend la plume pour écrire, à la suite de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne.
    Un texte au sein duquel, si elle revendique des droits féminins irréductibles, elle tente aussi - loin de diviser femmes et hommes - de les penser ensemble sur le chemin d'une liberté partagée. Écoutons sa voix...

    - Une frise chronologique historique et culturelle - Une introduction : pourquoi lire la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne au XXIe siècle ?
    - Le texte intégral annoté Des sujets pour s'entraîner à l'oral et à l'écrit du bac - Des analyses linéaires au fil de l'oeuvre - Un commentaire de texte et une dissertation - Des exercices de grammaire avec corrections - Des exercices d'appropriation Un dossier pour situer et comprendre le texte - Une présentation de l'oeuvre et d'Olympe de Gouges dans son époque - Les mots importants de la Déclaration - Un groupement de textes autour du parcours du bac :
    Écrire et combattre pour l'égalité.

    Texte intégral.

  • 1857 : la publication des Fleurs du Mal fait scandale et vaut à leur auteur, Charles Baudelaire, un procès retentissant. Aujourd'hui encore, la modernité subversive de ce recueil de poèmes, riche d'images et de symboles, ne peut qu'étonner : alliance inédite de la volupté et de la souffrance, exaltation du mal, fascination pour la laideur comme pour la beauté... Des profondeurs de la ville aux paradis artificiels, du spleen à l'évasion, suivez le poète dans son cheminement vers l'idéal. Dans le volume, de nombreuses activités d'appropriation et d'étude de la langue, ainsi qu'un cahier photos et un groupement de textes en lien avec le parcours associé «Alchimie poétique : la boue et l'or» (Nouveaux programmes, Bac 2020).

    Dossier pédagogique de J. Proust, revu pour les Nouveaux programmes par D. Roche et O. Rocheteau.

    Groupements de textes :
    1. Transfiguration poétique.
    2. Ennui, spleen et mélancolie.

  • Gargantua naît un jour de banquet, en sortant de l'oreille de sa mère, la bouche ouverte et l'esprit alerte. Le parcours du jeune prince sera semé d'embûches : il devra apprendre à trouver les mets et les liqueurs qui conviennent à sa taille de géant puis diriger l'armée de son père lors d'une guerre contre le royaume voisin... Rabelais nous entraîne avec Gargantua dans un univers joyeusement parodique et fantaisiste tout en nous invitant à réfléchir à la place de l'homme dans le monde.

    - Une frise chronologique historique et culturelle - Une introduction : pourquoi lire Gargantua au XXIe siècle ?
    - Le texte intégral modernisé annoté Des sujets pour s'entraîner à l'oral et à l'écrit du bac - Des analyses de textes au fil de l'oeuvre - Un commentaire de texte et une dissertation rédigés - Des exercices de grammaire avec corrections - Des exercices d'appropriation Un dossier pour situer et comprendre le texte - Une présentation de l'oeuvre de Rabelais dans son époque - Les mots importants de Gargantua- Un groupement de textes autour des parcours du bac :
    Rire et savoir / La bonne éducation.

  • Batouala

    René Maran

    Nous sommes en 1921. À cette époque, personne n'ose douter du bien-fondé du colonialisme, porteur de civilisation et de paix. Une voix pourtant s'élève. Celle de René Maran, auteur antillais (1887-1960), alors fonctionnaire au ministère des Colonies, qui dénonce dans un roman, Batouala, les abus de l'administration en Afrique-Equatoriale française et les méfaits de l'impérialisme. Ses propos déclenchent un véritable scandale qui culminera avec le prix Goncourt qui lui sera pourtant décerné la même année. Cent ans plus tard, ce texte demeure d'une actualité brûlante, tant pour les préjugés tenaces qu'il continue de mettre à mal que pour le droit à la liberté qu'il revendique. Liberté de pensée et d'être que nous rappelle la préface d'Amin Maalouf : « Peu de gens se souvenaient encore de l'émoi qu'avait suscité son roman. Avait-il fait preuve de courage ou bien d'ingratitude en l'écrivant ? Son rêve d'un monde où le fait d'être noir ou blanc serait devenu sans objet était-il généreux et visionnaire, ou bien insensible et passéiste ? Un siècle s'est écoulé, et nous n'avons toujours pas la réponse. Maran n'est toujours pas sorti de son purgatoire, il n'est toujours pas dans l'esprit du temps. L'idée que l'on puisse être simplement humain, sans s'attacher à une identité ethnique, raciale, religieuse ou autre, semble aujourd'hui aussi révolutionnaire et aussi inconcevable qu'il y a cent ans. »

  • Dossier pédagogique d'A. Trahand et F. Vanoosthuyse.

    Fils d'un charpentier installé dans une petite ville de province, Julien Sorel rêve d'autres horizons. Tour à tour précepteur, séminariste et secrétaire, le jeune homme s'élève peu à peu dans la société et découvre l'ardeur de passions défendues. Parcouru d'élans contradictoires, il suit un itinéraire semé d'embûches, qui ne saurait le mener qu'au drame. En dotant son personnage ambitieux et rebelle d'une âme romanesque, Stendhal transforme un récit d'apprentissage en véritable tragédie moderne.

    Dans le volume, de nombreuses activités d'appropriation et d'étude de la langue, ainsi qu'un cahier photos et un groupement de textes en lien avec le parcours associé « Le personnage de roman, esthétiques et valeurs » (Nouveaux programmes, Bac 2020).

    Groupements de textes :
    1. Le personnage de roman face à son destin.
    2. Un topos romanesque : la rencontre amoureuse.

  • Les Fourberies de ScapinMolière Octave et Léandre apprennent que leurs pères respectifs rentrent de voyage avec la ferme intention de les marier à des inconnues. Or, l'un d'eux vient d'épouser en secret Hyacinte et l'autre a promis le mariage à une jeune bohémienne. Que faire dans une telle situation ? Une seule solution : appeler le valet Scapin à la rescousse.
    - Le texte intégral annoté.
    - Des questionnaires au fil du texte.
    - Des documents iconographiques exploités.
    - Une présentation de Molière et du théâtre au xviie siècle.
    - Un aperçu du genre de la comédie.
    - Un groupement de textes : « Les valets et leurs maîtres ».

  • Le renom d'Etienne de La Boétie, ami de Montaigne, s'attache à un écrit composé « à l'honneur de la liberté, contre les tyrans «. Comment expliquer qu'un peuple entier puisse ployer sous le joug d'un seul homme sans force ni prestige ? A cette question, l'auteur répond que la servitude est volontaire ; ce sont les peuples qui, en acceptant de se soumettre, contreviennent à ce qu'il y a de plus profond dans la nature humaine : la liberté.
    Pourtant, et c'est là tout le scandale dénoncé par l'auteur, rien de plus simple que s'affranchir du tyran. « Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres «, affirme-t-il. Interrogeant les ressorts secrets de la domination, La Boétie construit une oeuvre majeure pour l'histoire de la pensée politique.

  • Le Rouge et le Noir, c'est le roman de l'énergie, celle d'un jeune homme ardent, exigeant et pauvre dans la société de la Restauration. Julien est le délégué à l'énergie provinciale, le délégué du talent à la carrière, des classes pauvres à la conquête du monde. Cette peinture, pleine, puissante, normale de l'énergie d'un homme, d'un pays, d'une époque, compose une oeuvre immense que son temps ne comprit pas mais dont la vivante influence n'est pas encore épuisée.
    Albert Thibaudet.

  • Oedipe roi

    Sophocle

    La ville de Thèbes est ravagée par la peste. Son souverain, oedipe, mène l'enquête. Il découvre que l'homme qu'il a tué jadis, Laïos, était son père, et qu'il a épousé sa propre mère, Jocaste, dont il a eu quatre enfants. Elle se suicide, il se crève les yeux et s'exile.
    Une des plus belles tragédies de l'Histoire, modèle de l'enquête policière et de son suspens, de la peinture de la destruction de soi, et des relations troubles qui tissent les liens familiaux, grande interrogation jetée au destin, cette pièce est à l'origine de nombreuses imitations (jusqu'à Gide et Cocteau) et de nombreux commentaires (jusqu'à Freud ou Jean-Pierre Vernant).

    «Ô lumière c'est la dernière fois que je te vois, je suis né de qui je ne devais pas, je suis uni à qui je ne dois pas, j'ai tué qui je n'aurais pas dû.» oedipe roi, IIIe épisode.

  • Que ma joie demeure Sur le rude plateau provençal de Grémone, quelques hommes peinent tristement sur leurs terres, chacun de leur côté. Ils comprendront le message de joie et d'espérance que leur apporte le sage Bobi, vagabond au coeur généreux, et, malgré les difficultés de l'existence, la joie renaîtra sur le plateau.
    Que ma joie demeure est un hymne à la vie, un chant merveilleux en l'honneur de la nature, des hommes et des animaux.

  • « Femme, réveille-toi ! le tocsin de la raison se fait entendre dans tout l'univers ;
    Reconnais tes droits. Le puissant empire de la nature n'est plus environné de préjugés, de fanatisme, de superstition et de mensonges. » C'est par ces mots qu'Olympe de Gouges, grande figure féminine de la Révolution française, interpelle les femmes du monde entier.
    Écrit en 1791, La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne est un texte fondateur dans le combat des femmes pour l'égalité. Un plaidoyer à lire ou à relire et à mettre en perspective avec les débats de la société d'aujourd'hui.
    Parcours Bac : Écrire et combattre pour l'égalité

  • Le célèbre roman de Mme de Lafayette, suivi d'un parcours littéraire « Individu, morale et société ». Dans une édition conforme aux nouveaux programmes de français du lycée, incluant notamment des prolongements artistiques et culturels et un dossier Nouveau bac.

    L'oeuvre.
    À la cour du roi Henri II, Mme de Clèves tombe sous le charme de M. de Nemours et subit les ravages d'une passion coupable.
    Dans ce roman d'analyse, pionnier du genre, Mme de Lafayette dépeint avec minutie les tourments de son héroïne, déchirée entre désir et devoir.

    Le parcours « Individu, morale et société ».
    10 extraits de romans des XVIIe et XVIIIe siècles pour étudier comment les personnages, en affirmant leurs désirs, entrent en conflit avec les codes sociaux et moraux de l'époque.

    Le dossier.
    Toutes les ressources utiles au lycéen pour étudier l'oeuvre dans le cadre des nouveaux programmes :
    Un avant-texte pour situer l'oeuvre dans son contexte.
    Au fil du texte, la rubrique « Des clés pour vous guider ».
    Après le texte :
    - des repères sur l'oeuvre.
    - un groupement de textes complémentaires sur le thème de la rencontre amoureuse.
    - des sujets types pour l'écrit et l'oral du nouveau bac français.

    Des prolongements artistiques et culturels.
    Une sélection de 6 oeuvres, en lien avec le roman et le thème du parcours, et des outils pour les analyser.

    Et un guide pédagogique.
    Sur www.classiques-et-cie.com. En accès gratuit réservé aux enseignants, il inclut tous les corrigés : des questionnaires au fil du texte, des sujets de bac, des lectures d'images.

  • Une anthologie des plus célèbres poèmes de Ronsard, suivi d'une anthologie sur la poésie amoureuse. En complément, un cahier «  Histoire des arts  ».
      L'oeuvre «  Ode à Cassandre  », «  Amours  » pour Marie, «  Sonnet pour Hélène  »  : Pierre de Ronsard, grand poète de la Pléiade, célèbre sous toutes ses formes la poésie autant que l'amour.
    Le recueil proposé ici rassemble, dans un ordre chronologique, ses poèmes les plus connus, allant de ses Odes, publiées en 1550, à son dernier recueil, paru en 1578. Il met ainsi, à portée du lycéen, un panorama de l'oeuvre complète de cet auteur majeur de la Renaissance.
      Le dossier Avec toutes les ressources utiles au lycéen pour étudier l'oeuvre  :
    * un guide de lecture au fil du texte * des repères et des fiches sur l'oeuvre * un corpus thématique  : «  La femme, entre muse et objet poétique  » * des sujets types pour l'écrit et l'oral du bac   L'anthologie sur la poésie amoureuse 12 textes, de Du Bellay à Gainsbourg, pour illustrer, sur un mode poétique, les bonheurs et les tourments de la passion amoureuse.
      Le cahier «  Histoire des arts  » Dans ce supplément, des photos en couleurs et différents outils d'analyse permettent d'étudier le thème de l'amour dans la peinture.
      Et un guide pédagogique Sur www.classiques-et-cie.com. En accès gratuit réservé aux enseignants, il propose une séquence de cours sur l'oeuvre et les corrigés des sujets de type bac.
     

  • Il était une fois un prince qu'un enchantement avait métamorphosé en bête et une jeune fille très belle et très bonne... Il était une fois un prince très laid mais plein d'esprit et une jeune fille très belle mais dépourvue d'intelligence... ou bien encore un vilain caneton qui était en réalité un cygne... De Perrault à Andersen, en passant par Madame Leprince de Beaumont, les contes merveilleux tendent à notre réalité un miroir magique dans lequel se dessine le destin de ces personnages tributaires du regard des autres et dans lequel finit par se dissiper le mirage des apparences trompeuses.
    Autres contes : Madame Leprince de Beaumont - La Belle et la Bête - Belote et Laidronette Charles Perrault - Riquet à la houppe Hans Christian Andersen - Le vilain petit canard - Les textes intégraux annotés de quatre contes - Des questionnaires au fil du texte - Des documents iconographiques exploités - Un dossier Lecture d'images et histoire des Arts s'appuyant sur 5 documents en couleur reproduits sur les rabats de couverture - Une présentation des auteurs et de leurs époques - Un aperçu du genre du conte - Un groupement de textes : "La face cachée des monstres".

  • La pièce de Molière au programme des 1res générale et technologique, suivi du parcours littéraire « Spectacle et comédie ». Dans une édition spécialement conçue pour faciliter la préparation au nouveau bac de français.

    La pièce.
    Cléante parviendra-t-il à épouser Angélique malgré la volonté de son père - vieil hypocondriaque - de la marier à un médecin ? Dans cette brillante comédie ballet, Molière se moque de ceux qui se prétendent malades comme des médecins qui prétendent les soigner.

    Le parcours « Spectacle et comédie ».
    - Un ensemble de textes problématisé pour étudier la comédie en tant que spectacle.
    - Des prolongements artistiques et culturels :
    5 oeuvres visuelles, reproduites en couleurs, et des outils pour les analyser.

    Le dossier.
    Toutes les ressources utiles au lycéen pour étudier l'oeuvre dans le cadre des nouveaux programmes :
    - un avant-texte pour situer l'oeuvre dans son contexte.
    - au fil du texte, la rubrique « Des clés pour la lecture linéaire ».
    - après le texte :
    - des fiches de synthèse sur l'oeuvre.
    - des sujets guidés pour l'écrit et l'oral du bac français.
    - des fiches de méthode récapitulatives.

    Et un guide pédagogique.
    Sur www.editions-hatier.fr. En accès gratuit réservé aux enseignants, il inclut tous les corrigés : des questionnaires au fil du texte, des sujets de bac, des lectures d'images.

  • Dossier pédagogique de Garance Kutukdjian. Argan, homme bien portant, se croit atteint de mille maux. Le remède ultime pour ce malade imaginaire ? Marier sa fille, Angélique, à un médecin. Mais c'est compter sans Toinette, la rusée servante, qui décide de déjouer les plans de son maître... Rires, danses et déguisements rythment cette comédie-ballet. Dans sa dernière pièce, Molière célèbre ainsi le triomphe de l'amour et de la vie sur la maladie et la mort.

  • Par une nuit orageuse, quatre femmes se retrouvent dans le château de La duchesse de Vaubricourt.
    Don Juan, qui les a bafouées autrefois, sera jugé et devra réparer ses torts en épousant Angélique, filleule de la duchesse. À la surprise générale, le séducteur mythique accepte ! Éric-Emmanuel Schmitt revisite le célèbre mythe de Don Juan. Reprenant d'anciens traits empruntés à d'autres auteurs, en particulier à Molière, il donne à voir un processus de réécriture et projette son héros dans une situation nouvelle qui renvoie à une quête de spiritualité moderne.
    Il sera intéressant d'étudier, dans cette pièce, l'argumentation à travers les scènes de procès ainsi que les moyens dramaturgiques que l'auteur utilise pour faire surgir de nouvelles significations.

  • Cris

    Laurent Gaudé

    Un roman sur la Grande Guerre recommandé par le ministère de l'Éducation nationale (liste de lectures pour collégiens, sélection "Première Guerre mondiale"). Le texte s'inscrit dans les programmes de 3e (entrée "Agir dans la cité : individu et pouvoir") et de lycée ("Le roman et le récit").

empty