• Lonesome Dove T.1

    Larry Mcmurtry

    À Lonesome Dove, Texas, les héros sont fatigués. Augustus McCrae et Woodrow Call ont remisé leurs armes après de longues années passées à combattre les Comanches. En cette année 1880, pourtant, l'aventure va les rattraper lorsqu'ils décident de voler du bétail au Mexique et de le convoyer jusque dans le Montana pour y établir un ranch. Commence alors un immense périple à travers l'Ouest, au cours duquel le convoi affrontera de violentes tempêtes, des bandes de tueurs et d'Indiens rebelles... et laissera de nombreux hommes derrière lui.

    Récompensé par un prix Pulitzer, Lonesome Dove est une fresque épique qui explore les mythes fondateurs de l'Amérique et nous fait vivre la quête désespérée de deux hommes qui, sans le savoir, tournent les pages du dernier western.

  • Lonesome Dove T.2

    Larry Mcmurtry

    La première partie de Lonesome Dove nous a entraînés à la suite d'Augustus McCrae et Woodrow Call, illustres ex-Texas Rangers, sur la route dangereuse du Montana, là où, dit-on, les terres sont encore à qui les prend. De nombreuses épreuves attendent le convoi lors de cet extraordinaire périple à travers l'Ouest. Les hommes devront tour à tour affronter des éléments déchaînés, des pillards et leurs propres démons. Au bout de cette piste longue et périlleuse, beaucoup manqueront à l'appel.

    Récompensé par un prix Pulitzer, adapté par Hollywood, Lonesome Dove est une immense saga à travers l'Ouest américain. Au crépuscule d'un monde mythique, Larry McMurtry nous fait vivre l'ultime aventure de deux survivants qui tentent de prolonger la légende.

  • Martin Brady, jeune Américain, se cache depuis son adolescence au Mexique après avoir tué l'assassin de son père. «Pistolero» au service de deux frères mexicains riches et voyous, sa vie bascule quand une blessure le retient à El Paso, ville américaine jouxtant le Mexique. Au moment où les luttes de pouvoir des deux côtés de la frontière se déchaîneront, Brady, éternel étranger, sera tiraillé entre les belligérants et aura des décisions importantes à prendre. Un grand western, illustré de dessins de l'auteur, jamais traduit en français et dont l'adaptation cinématographique de Robert Parrish connut un immense succès.

  • Aux confins d'un Texas encore sauvage, les jeunes Augustus McCrae et Woodrow Call viennent de s'engager pour faire régner un semblant d'ordre dans ce pays en devenir. Sous-équipés, piètrement entraînés et mal commandés, ils s'apprêtent à traverser une série d'expéditions et d'aventures plus dangereuses les unes que les autres. Tour à tour poursuivis par des Indiens, des ours ou encore l'armée mexicaine, ils devront se battre au milieu d'une nature hostile avec pour seul réconfort le souvenir de leurs femmes.

    Ce premier roman de la série Lonesome Dove nous présente la génèse du plus grand des westerns littéraires.

  • Réédition de la 2e partie du chef-d'oeuvre de Josef Kjellgren. Un roman maritime d'une grande intensité émotionnelle, dans la lignée du «Vaisseau des morts» de B. Traven ou «du Quart» de N. Kavvadias, par un auteur autodidacte, représentant de la grande littérature prolétarienne. Une histoire collective, d'une ampleur et d'un humanisme rares.

  • Le sergent Desportes, vieux briscard aussi courageux que respecté, défend la loi dans le Sud-Ouest américain. Il rencontre et sauve dans le désert un étrange gamin à la jambe fracturée, dont le cheval a été blessé. Entre ces deux hommes si dissemblables naît une étrange amitié, à la fois ambiguë et teintée, chez le sergent, de sentiments paternels. Au fil des traques s'enchaînant sans relâche, admiration et trahison s'avèrent indissociables.

  • Ronica se dresse seule face à ceux qui accusent les siens d'avoir entraîné le chaos de Terrilville. Althea, à bord du Parangon, traque la Vivacia qui est devenue le vaisseau amiral de Kennitt. Quand à Malta, qui a disparu lors d'un tremblement de terre, elle est recherchée par son fiancée et son frère.

  • 1945. La guerre est terminée, l'armistice est signé.
    Mais à ce moment précis, le jeune lieutenant Hiro Onoda, formé aux techniques de guérilla, est au coeur de la jungle sur l'île de Lubang dans les Philippines. Avec trois autres hommes, il s'est retrouvé isolé des troupes à l'issue des combats.
    Toute communication avec le reste du monde est coupée, les quatre Japonais sont cachés, prêts à se battre sans savoir que la paix est signée. Au fil des années, les compagnons d'Hiro Onoda disparaitront et il demeurera, seul, guérillero isolé en territoire philippin, incapable d'accepter l'idée inconcevable que les Japonais se soient rendus.
    Pendant 29 ans, il survit dans la jungle. Pendant 29 ans il attend les ordres et il garde sa position.
    Pendant 29 ans, il mène sa guerre, au nom du Japon.
    Ce récit incroyable est son histoire pour la première fois traduite en français. Une histoire d'honneur et d'engagement sans limite, de foi en l'âme supérieure d'une nation, une histoire de folie et survie.

  • Parmi les exploits authentiques, il convient de saluer celui de Gleb Travine, ouvrier soviétique qui, en 1927, seul, sans assistance, accomplit à vélo le tour de l'URSS. Parti du Kamtchatka, il gagne Vladivostok, traverse le Caucase et l'Asie centrale, la Crimée, l'Ukraine, atteint Mourmansk d'où il s'élance dans une stupéfiante épopée arctique, roulant sur la banquise, se nourrissant de ce qu'il chasse ou pêche, s'amputant luimême de ses orteils gelés. Quatre ans plus tard, le Centaure de l'Arctique, « l'homme qui chevauche un renne de fer » - comme le décrivent les autochtones -, a bouclé son périple, et rapporte le journal où il a consigné les péripéties du voyage. Hélas, Staline est au pouvoir, les exploits individuels sont proscrits - et le livre qu'écrira Travine sera mis à l'index.

  • Quand il échoue sur l'île de Lilliput, Gulliver apparaît comme un géant au milieu d'êtres aussi minuscules que hautement civilisés. A la terreur et la stupeur succèdent une intelligence mutuelle et une entraide qui motivent la longue escale du héros. Mais, bientôt, la situation se gâte... Un conte corrosif, derrière lequel se cache une critique virulente de la cour d'Angleterre, dont le succès fut immédiat et ne se démentit jamais par la suite.

  • En un roman court, Simples déductions, et onze nouvelles, Lee Child nous dit bien des choses savoureuses sur son célèbre héros, Jack Reacher. On y apprend ainsi dans Le Deuxième fi ls que c'est sur la base d'Okinawa que, âgé de treize ans, il s'aperçoit un jour qu'en plus d'avoir un cerveau reptilien très développé, il est capable de rosser quiconque voudrait, et oserait, le défier.
    De là à voir plus de choses dans n'importe quel acte de violence que le commun des mortels, il n'y a qu'un pas qu'il franchira vite pour devenir l'invincible chevalier blanc que l'on connaît. Au fi l de Soyez étrange et muet, Tout le monde parle, ou encore Plus de place à l'auberge, et à coups de subtils raisonnements et de mémorables bastons, il résout tous les crimes sur lesquels il tombe et ce faisant... fait chavirer le coeur de ces dames.

  • Réédition en plusieurs volumes et en petit format du chef-d'oeuvre de Josef Kjellgren pour inaugurer la collection "Voyages". Un roman maritime d'une grande intensité émotionnelle par un auteur autodidacte, représentant de la grande littérature prolétarienne.

  • Jeune chirurgien quaker capturé au lendemain d'une bataille perdue dans la guerre civile britannique, Henry Pitman fut envoyé comme prisonnier politique à l'île de la Barbade en 1685.
    Quatre ans plus tard, en 1689, il publiait à Londres le récit de sa captivité et de son évasion vers une île déserte, dans un petit livre chatoyant qui inspira Daniel Defoe pour son Robinson Crusoe.
    Ce roman d'aventures vraies nous plonge ainsi au beau milieu des Caraïbes, parmi les déclassés captifs, insoumis ou naufragés échoués dans les colonies sucrières, tout un monde interlope aux sources de la mythologie exotique de la piraterie.
    Son récit haut en couleur n'avait jamais été traduit en français.

  • La grande balade

    Hélène Bessette

    • Othello
    • 12 April 2019

    « Roman de l'étrange dont toute la substance semble faite de sensations visuelles, olfactives, tactiles, d'associations de mots et de sonorités, de répétitions incantatoires, groupées avec recherche, comparables à des reflets dans l'eau, des bourdonnements d'insectes, des airs sans suite, tantôt chantés, tantôt fredonnés, à travers lesquels se trame une Aventure de l'Esprit en trois parties : le beau voyage d'une jeune personne en route pour « les Îles », la découverte des nouveautés du Tropique, ses mollesses, ses accablements, se double d'une évasion totale de l'Esprit hors du monde occidental et mécanique, fabriqué et faux.

    Une nouvelle optique des profondes valeurs humaines s'impose à la faveur de ce long exode vers des paysages lourds de nature resplendissante. Recherche intérieure aussi passionnante que le décor grandiose, serein et pur... »

  • Un jour, Lucas reçoit une photo, où apparaît Lola, le grand amour de sa jeunesse. Il part à sa recherche à Barcelone. Pour la retrouver, il lui faudra suivre les indices qu'elle a semés dans son sillage...
    Dans cette quête baroque, Lucas rencontrera des personnages haut en couleur, contemporains de Gaudi, ayant vécu pendant la grande époque de l'Art Nouveau... D'autres ayant réchappé au Fort Montjuïc, maison des morts franquiste... Tous l'aideront à renouer le fil avec Lola.
    Mais qui est donc Lola ? Pourquoi Lucas doit-il récupérer certains objets censés le mener jusqu'à elle ? Leur amour est-il éternel ? Dans ce roman empreint de réalisme magique, l'auteur nous entraîne dans les rets d'une intrigue envoûtante. Il nous convie à partager un curieux jeu de piste où les prodiges comme les secrets mènent la danse en une étrange et fascinante sarabande.

  • 16 avril 1746, la bataille de Culloden marque de son sceau tragique la mémoire des Highlands. Le prince Charles Stuart qui, toute sa vie durant, a tenté de récupérer le trône de son père pour régner sur l'Ecosse, s'exile en France et meurt sans laisser de descendant...Ainsi s'achève l'histoire officielle...Près de trois siècles plus tard, Thibault, Jacques et Alix se retrouvent entraînés dans une mission qu'ils ont acceptée sans en connaître tous les enjeux. Ces trois jeunes Français qui n'auraient jamais dû se rencontrer vont relever le défi et se lancer avec fougue dans une véritable partie d'échecs aux multiples rebondissements.Entre trahisons, désillusions et amitiés, ne vont-ils pas perdre le contrôle de l'insurrection, en faisant éclater des vérités que certains auraient préféré tenir cachées ?

  • « Mon bien cher fils, La grande préoccupation dans laquelle je me trouve actuellement me conduit à solliciter à nouveau votre assistance et vos compétences. Je sais toutes les contraintes et les afflictions que vous a causées votre récente intervention au service de l'Église. Mais les périls qui nous menacent aujourd'hui sont tels que je n'ai d'autre recours que de m'en remettre à nouveau à votre aide bienveillante. » Difficile pour Paul Brouard de ne pas répondre à un appel à l'aide lorsqu'il vient du pape François en personne et qu'il concerne l'un des objets de dévotion les plus populaires de l'Église : le Saint-Suaire, que l'Église reconnaît plus comme une icône que comme une relique. En effet, il ne s'agit rien de moins que de prouver l'authenticité du Linceul de Turin suite au défi lancé par le magnat australien des médias, Jonas Trust, un athée zélé, prêt à tout pour détruire l'Église.

    De Rome à Turin, en passant par Paris et Istanbul, le héros du Tombeau, accompagné de Nina, la fille du professeur Moricca, retrouvé mort alors qu'il devait présider la partie ecclésiale de la commission d'authentification, se lance dans une enquête effrénée qui ne va cesser d'interroger sa foi.

    Ce troisième volume, après La Couronne et Le Tombeau, clôt un cycle sur les reliques en abordant la dimension religieuse de celles-ci. Les reliques nous confrontent tous, croyants ou incroyants, à la question fondamentale de la possible existence de Dieu. Or, cette hypothèse ne pouvant être ni démontrée ni exclue de façon scientifique, il nous faut finalement nous résoudre à trancher en faisant le choix personnel de croire ou de ne pas croire.

  • Des pionniers du Grand Nord canadien arrêtent un soir leur route sur une rive inhabitée du lac Supérieur, en un point où les eaux dessinent cinq doigts harmonieux. L'une des femmes du groupe dira, face à ce paysage enchanteur : « On dirait cinq doigts d'eau descendus vers la terre. » Et le nom de Cinq-Doigts restera à ce coin de terre, au coeur du Wilderness, ces vastes territoires de la forêt primitive, domaine des animaux sauvages et de ceux qui les chassent. À peine plus au nord, ce sont des immensités où règnent le froid, les aurores boréales, les tempêtes aux cris de légende, les bêtes et les outlaws. T out un peuple bruit et se bat, se cache et s'entre-dévore sous l'ardente poussée des feuillages, entre les rochers nus ou dans les clairières printanières.

  • Corto Maltese

    Hugo Pratt

    " " corto, tu savais que, dans ta main, il manque la ligne de chance ?.
    " ce jour-là était un samedi. corto prit le rasoir lisse en argent, le frotta pour faire disparaître l'oxydation noire du temps et, après l'avoir ouvert, en essaya le fil : il était parfait. il l'empoigna de la main droite. la lame scintilla. il ouvrit la main gauche et, sans la moindre hésitation, y dessina un long sillon profond. il fallut beaucoup de temps avant que la blessure ne se referme. mais désormais, corto maltese avait une belle ligne de chance.
    " après avoir rendu le personnage du maltais célèbre dans le monde entier grâce à ses bandes dessinées, hugo pratt s'est tourné vers le roman pour raconter encore une fois ses aventures. c'est la ballade de la mer salée qui est reprise ici, sous une forme entièrement différente. mers du sud, tempêtes, pirates, aventuriers de tout poil, île perdue, naufrages, violence extrême, puis soudaines bouffées de tendresse - tous les ingrédients qui ont contribué au succès international de la série des " corto maltese " sont là.

  • Terribles brisants aux abords de l'île d'Aros, Les Joyeux Compères sont un piège redoutable pour les navires en perdition. Jadis, un vaisseau appartenant à l'Invincible Armada disparut dans les environs, échoué sur ces récifs battus par une mer démontée. Charles, un jeune Écossais en vacances chez son oncle Gordon, décide de retrouver l'épave de l'"Espirito Santo" et son trésor englouti... En offrant enfin une traduction digne de ce nom à cette fiction, Patrick Reumaux rend justice à la force du texte original, car « le récit de Stevenson est moins un récit qu'un rugissement, ou un grondement, une danse, un menuet mortel ; une sonate fantastique orchestrée par la mer et les naufrages, l'oncle devenant fou dès lors qu'il s'identifie à l'un de ces récifs diaboliques qui jubilent à chaque naufrage et la folie devenant d'autant plus perceptible qu'elle se coule plus étroitement dans ce qui est pour la langue dominante (l'anglais que parle son neveu) le langage du mal, le dialecte écossais, l'idiome du démon, grimé ici en Noir abandonné par ses compagnons, unique survivant du naufrage ». Cette édition des "Joyeux Compères" est suivie d'un choix de poèmes de l'auteur de "L'Île au trésor" maître incontestable du roman d'aventures.

  • Dans les solitudes glacées du Grand Nord, résonne encore l'appel, mystérieux et primitif, l'appel venu du fond des âges... l'appel de la forêt.

  • À la frontière du Mexique, au coeur d'un Texas désertique où quelques colons tentent d'importer la civilisation, de grands guerriers se font face. Le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d'être asservi tandis que plus au sud, le mystérieux Ahumado sème la terreur. Face à eux, Gus McCrae et Woodrow Call, Texas Rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Inish Scull. Dans cette partie des États-Unis, l'Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et indiens vivre les ultimes aventures d'un Ouest encore sauvage.

    Deuxième volet de la série culte Lonesome Dove récompensée par le Prix Pulitzer, Lune comanche est un roman d'aventures inoubliable.

  • 1880. Depuis quinze ans, la guerre de sécession est terminée mais les blessures subies ont rendu les hommes susceptibles, coléreux. L'alcool et le manque de femmes font le reste. Au pied des montagnes, en Arizona, dans une région de colons ranchers, une communauté d'éleveurs va vivre une semaine terrifiante. Une série de malentendus et de présomptions alimentées par l'envie et la jalousie vont grossir en un conflit violent impliquant une cinquantaine de ranchers de la région. Le malheur va s'abattre sur les Randal, la famille la plus prospère du coin, et sur Arch Eastmere, l'enfant maudit du pays, usé par ses errances et ses mauvaises fortunes.

    1879. Depuis quinze ans, la guerre de Sécession est terminée, mais les blessures subies ne se sont pas cicatrisées, dans cette région montagneuse de l'Arizona. Les sentiments sont à vif et les passions attisées par les rancoeurs, les jalousies, les envies de revanche, sans oublier le désir sexuel et l'alcool. Une série de malentendus, de rumeurs et de présomptions va déclencher une cascade de violences, ainsi que des agressions contre Percy Randal, le rancher le plus riche de la région, ses fi ls et sa fi lle qui cache un terrible secret. Cette violence fi nit par contaminer Arch Eastmere, l'enfant maudit du pays, usé par ses errances et ses mauvaises fortunes. Harry Brown réussit là une majestueuse chronique épique et intime, une oeuvre chorale et ample, avec des protagonistes puissants et complexes. Et de magnifi ques personnages féminins. Ce roman fut «adapté» à l'écran en 1966 par Howard Hawks sous le titre El Dorado, avec John Wayne et Robert Mitchum. Le réalisateur, contre le désir de sa scénariste, s'éloigna si radicalement du livre que le romancier tenta en vain de faire retirer son nom du générique de ce qui n'était qu'un avatar de Rio Bravo. La meilleure scène d'El Dorado est la seule qui provient du roman de Harry Brown.
    BERTRAND TAVERNIER

empty