• Le manuel Économie politique en 3 volumes (économie descriptive et comptabilité nationale / théorie microéconomique / théorie macroéconomique) est devenu un classique parmi les manuels de premier cycle. Le succès constant de ses nouvelles éditions, depuis plus de vingt ans, manifeste l'intérêt des étudiants et des enseignants pour une pédagogie qui privilégie l'explication du raisonnement économique par rapport à la formalisation mathématique.
    Ce troisième volume initie à la théorie macroéconomique dans deux optiques principales (néoclassique et keynésienne) et à leur application à la conduite de politiques monétaires et budgétaires en économie ouverte (notamment par l'exploitation du modèle IS-LM-BP).

  • Le manuel Économie politique en 3 volumes (économie descriptive et comptabilité nationale / théorie microéconomique / théorie macroéconomique) est devenu un classique parmi les manuels de premier cycle. Le succès constant de ses nouvelles éditions, depuis plus de vingt ans, manifeste l'intérêt des étudiants et des enseignants pour une pédagogie qui privilégie l'explication du raisonnement économique par rapport à la formalisation mathématique.
    Ce premier volume, dont le titre est « Économie descriptive et comptabilité nationale » propose une initiation aux mécanismes et concepts essentiels de l'économie à travers les outils de description du fonctionnement de l'économie réelle : comptes de la nation, comptes de l'entreprise, balance des paiements, budget de l'État.

  • À quoi servent les marchés financiers ? Quels sont les différents types de produits  financiers ? Comment se produit une crise financière? Quelles en sont les  conséquences? Comment l'éviter? Ces questions,et bien d'autres, trouvent leur  réponses dans ces 100 fiches claires et pédagogiques organisées autour de 3 parties:  HistoireetthéorieMécanismesetproduitsEnjeuxetproblématiques Histoire et théorie ; Mécanismes et produits ; Enjeux et problématiques.

  • Macroéconomie

    Cyriac Guillaumin

    Qu'est-ce que le PIB ? Quelles sont les sources de la croissance économique ? Comment l'inflation se mesure-t-elle ? Quel est le rôle du taux de change ? Quels sont les instruments dont disposent l'État et la banque centrale pour réguler l'activité économique ?
    Ce manuel présente l'ensemble des notions et méthodes fondamentales pour comprendre ce qu'est la macroéconomie et comment l'utiliser pour appréhender les grandes problématiques contemporaines (croissance, inflation, chômage, fluctuations économiques, mondialisation, finance, etc.).
    Alliant théorie et pratique, il est assorti de nombreux exemples et figures afin d'acquérir les méthodes indispensables pour réussir son parcours de licence.
    Chaque chapitre propose :
    - un éclairage sur un grand auteur ;
    - les objectifs de connaissance ;
    - un cours visuel et illustré de tableaux, figures et rubriques variées (Définitions, Focus, Pour aller plus loin) ;
    - les points clés à retenir ;
    - des exercices progressifs pour s'évaluer (questions de réflexion, QCM, exercices).
    Les corrigés détaillés des exercices et de nombreuses ressources (tableaux de données, exercices complémentaires) sont disponibles sur www.dunod.com.

  • Cet ouvrage est une synthèse rigoureuse, pratique et à jour de l'ensemble des connaissances qu'il faut avoir pour comprendre le fonctionnement de l'économie.

    Les grands agrégats issus de la comptabilité nationale comme le PIB, la consommation, l'épargne, l'investissement, les dépenses publiques, la monnaie avec sa création et son contrôle, et le commerce extérieur sont présentés, expliqués et analysés. Leur rôle est ensuite étudié au sein des deux grands courants de la pensée économique : les classiques et les keynésiens. Le fonctionnement de l'économie dans une perspective de l'offre et dans une perspective de la demande est enfin présenté à travers la logique économique de ces deux courants et conduit à expliquer les grands thèmes économiques de l'actualité comme la flexibilité du travail et de l'emploi, la politique monétaire, les politiques de relance de l'économie, le rôle de la banque centrale...

  • Cet ouvrage vise à analyser les contraintes qui pèsent actuellement sur les politiques économiques, particulièrement dans le cadre européen. Mêlant analyses théoriques et histoire des faits économiques, il permet de présenter de façon accessible les grands débats actuels sur les politiques à mener au sein de cet espace européen.

    Le partage des compétences entre l'Europe et les États membres relève du principe de subsidiarité qui permet de distinguer la politique économiquede l'Europe de celle en Europe. Les mesures ne sont prises au niveau supranational que si l'on considère l'échelle européenne plus efficace que l'échelle nationale.
    Cette architecture unique des politiques économiques est-elle responsable des mauvaises performances économiques de la zone ? Une politique structurelle ambitieuse tournée vers une croissance inclusive et durable est-elle compatible avec la faiblesse du budget communautaire ? Le niveau très bas des taux d'intérêt constitue-t-il une opportunité à saisir pour mener une politique de relance européenne ?

  • Dans un contexte de chômage persistant et de précarité grandissante, de plus en plus d'observateurs brandissent l'idée du «revenu de base» comme solution. Que penser d'une proposition aux formes variées défendue autant à gauche qu'à droite ?
    Dans une cartographie complète des différentes moutures du revenu de base, l'auteure démystifie ce concept et en fait ressortir les fondements idéologiques et implications politiques. Elle explore les questions que soulève la mise en place d'un revenu qui serait «distribué à tous les membres d'une communauté politique, sur une base individuelle, sans contrôle de ressources ni exigence de contreparties». De l'impôt négatif au revenu de transition, le revenu de base peut être aussi bien une politique émancipatrice qu'un cheval de Troie néolibéral.

  • Cet ouvrage offre une vue d'ensemble de la macroéconomie en expliquant en détail toutes les notions qui s'y rattachent : PIB, croissance, inflation, politique économique, marché du travail, chômage, marchés financiers, taux de change. Les grands événements économiques sont étudiés, qu'ils soient anciens (la Grande Dépression) ou récents (la crise asiatique de 1997) ou immédiat (la crise financière depuis 2008), ainsi que les grandes tendances actuelles (le chômage en Europe, les inégalités aux États-Unis).
    L'édition francophone apporte un certain nombre de modifications à l'édition originale. Des développements spécifiques sont consacrés au chômage en Europe, ou à la crise des dettes publiques dans la zone euro, ainsi qu'au taux d'inflation.
    Par ailleurs, les données françaises ou européennes s'ajoutent aux données d'origine de l'édition américaine. Les commentaires ont été modifiés pour éclairer la situation européenne et française.
    Les auteurs ont tenu compte des développements de l'économie mondiale et de la recherche en macroéconomie : l'essor de l'économie chinoise est étudié ; le traitement des effets des variations du prix du pétrole a été étendu pour prendre en compte les fluctuations observées au cours de la dernière décennie ; une analyse de la relation entre le niveau de vie et des mesures du bonheur est proposée, ainsi qu'une discussion plus approfondie du rôle des institutions sur la croissance.

  • Trop souvent réduit à un interventionnisme militaire, l'impérialisme est bien plus que cela. Il désigne les mécanismes par lesquels les classes capitalistes et les grandes multinationales des pays dominants s'approprient les richesses produites par les pays dominés.
    Aujourd'hui les grandes puissances déploient leur hégémonie mondiale sans recourir au colonialisme ni à la force militaire mais par l'exploitation économique. C'est cet incroyable processus de captation de richesse et de création de pauvreté que John Smith nous explique, faisant voler en éclat le conte de fée néolibérale prétendant que le capitalisme est capable d'assurer un développement égal de toutes les nations.
    Au contraire, les délocalisations et la désindustrialisation dans les pays du Nord, associées à une surexploitation des travailleurs et des ressources naturelles dans les pays du Sud, sont des phénomènes typiques de l'impérialisme générant un accroissement extrême des inégalités entre les plus riches et les plus pauvres partout sur la planète.
    Au fil d'une analyse novatrice et rigoureuse, John Smith montre que ces questions économiques sont étroitement liées aux problèmes politiques et sociaux les plus contemporains tel que la crise écologique, l'esclavage moderne, la perpétuation des inégalités hommes/femmes et l'immigration.

  • Le livre vous invite à mieux appréhender ce marché du Forex qui est le plus grand marché financier du monde directement accessible aux particuliers.
    En effet avec plus de 5 000 milliards de dollars échangés chaque jour à travers la planète ce marché est mille fois plus important que les échanges quotidiens sur le CAC 40. Et par la combinaison des différentes devises entre elles, qu'elles soient majeures, mineures ou exotiques, c'est également le marché sur lequel le choix de l'actif à traiter reste un des plus large. Ouvert en continu 24 heures sur 24 et cela 5 jours sur 7, les mouvements du Forex suivent le rythme des différentes places financières actives à travers les continents et son flot ininterrompu d'actualités économiques. La volatilité sur ce marché évolue ainsi au gré des pulsations de notre monde. Enfin, depuis l'été 2018 le Forex a acquis ses lettres de noblesse en étant désormais régulé ESMA en Europe, ce qui offre une plus grande sécurité pour ses intervenants. Les volumes, le choix, la volatilité et la régulation font aujourd'hui de ce marché un des plus attractif pour faire fructifier son capital, et cela est encore plus vrai dans la période actuelle que nous connaissons de taux bas, voire négatifs.
    Ce livre vous invite donc à mieux percevoir ce marché pour ce qu'il est vraiment, connaître son histoire, comprendre son fonctionnement, apprendre à faire son analyse, qu'elle soit technique ou fondamentale, éviter ses pièges et surtout déceler ses avantages. Cet ouvrage vous donne donc les conseils indispensables pour que vous soyez mieux armé afin de vous aider à faire face à la confrontation et à l'expérience de ce marché.

  • Un ouvrage résolument pratique appliqué aux domaines de l'économie et des sciences sociales.

    Ce livre comprend onze chapitres présentant chacun une application concrète typique de l'algèbre linéaire. Les cas traités sont variés, mais principalement rencontrés dans l'univers économique. Ils concernent aussi bien des questions de base comme les applications de matrices ou de systèmes linéaires en économie ou en théorie des graphes, que des questions plus spécialisées telles que l'analyse input-output, la théorie des jeux, des modèles démographiques, l'actuariat. Ils abordent également de façon compréhensible des sujets généraux devenus importants de nos jours comme le principe de sélection des pages Web par Google ou encore l'usage de matrices en statistique pour étudier des Big Data.

    Tous ces thèmes sont illustrés par des exemples réels, éventuellement légèrement simplifiés par souci de clarté. Chacun de ces chapitres débute par une présentation historique succincte du sujet abordé. L'ouvrage se termine par une page rappelant les notations les plus importantes utilisées au sein du texte, un index des termes utilisés dans l'ouvrage ainsi qu'un autre index des mathématiciens cités.

    Ce livre intéressera les étudiants en sciences économiques, en sciences de gestion et en ingéniorat de gestion.

  • Le manuel du cours de macroéconomie de 1 re et 2 e année de Licence. Chaque partie de l'ouvrage propose une série d'exercices corrigés pour permettre à l'étudiant de tester ses connaissances.

  • Le manuel de macroéconomie le plus connu, tant par sa richesse que par ses aspects pédagogiques ! Cette 8e édition expose de façon simple et rigoureuse les principes fondamentaux de la macroéconomie moderne, à l'aide de cas en lien avec le monde réel.
    Économiste de renommée mondiale, Gregory Mankiw a révolutionné l'économie moderne. Il est l'un des représentants de la nouvelle économie keynésienne. Ses recherches sont extrêmement variées, aussi importantes pour la théorie que dans leurs applications.

    Ce manuel de macroéconomie est LE cours le plus connu, tant par ses richesses que par ses aspects pédagogiques. Il est également le plus utilisé dans le monde.

    Cette nouvelle édition expose de façon simple, progressive et rigoureuse les principes fondamentaux de la macroéconomie moderne avec le souci constant d'associer l'analyse théorique rigoureuse et le monde réel à l'aide de plus de 70 études de cas puisées dans l'histoire économique. Elle a été enrichie de nouvelles études de cas issues de l'actualité économique.

    Cette édition a été entièrement mise à jour. Plus particulièrement, elle revient sur les politiques non conventionnelles de relance, les incertitudes pesant sur la conduite de la politique économique, les développements récents du marché de l'emploi, ou encore les mesures de régulation macro-prudentielle. Tous les chapitres ont été révisés en profondeur afin de tenir compte des effets de la Grande Récession. En outre, les données empiriques ont été actualisées.

    Très complet, ce manuel est le support essentiel pour l'enseignant et le manuel de référence pour les étudiants en économie et gestion, en grandes écoles de gestion, en sciences politiques, MBA ou classes préparatoires. Il insiste sur l'importance de l'analyse aussi bien du court terme, tel que le cycle conjoncturel ou la politique de stabilisation, que du long terme notamment la croissance, le chômage, l'inflation, ou encore la dette publique. Il intègre les lignes directrices de la pensée économique tant keynésienne que (néo-) classique grâce à la place réservée aux théories modernes des prix et des salaires. Il multiplie les modèles simples plutôt qu'un modèle complexe à vocation universelle, exposant d'emblée les étudiants à des approches diversifiées des phénomènes économiques. Chaque chapitre se termine par un quiz rapide, une synthèse des concepts développés, et de nombreux exercices d'application.

  • La crise financière de 2008, d'une gravité inédite, a rappelé la complexité et l'importance des institutions financières du capitalisme mondial. Si l'histoire économique enseigne que la finance est au coeur des phases de crise, elle montre aussi que des systèmes financiers efficaces et innovants sont indispensables au développement économique. L'ambition de cette 4e édition consiste à décrire le fonctionnement des mécanismes nécessaires au financement de l'économie et à montrer en quoi ils participent de la croissance, mais sont aussi susceptibles de générer une instabilité et appellent une régulation.

  • Tous les repères de l'ancien monde se bousculent, et parfois s'effondrent... au sein des organisations, un nouveau paradigme émerge, celui de l'immatériel . Appelant à rapprocher les aspects philosophiques, géopolitiques, sociales ou économiques, cette révolution préfigure une nouvelle vision, plus globale, et porteuse de sens.
    Cet essai sur la révolution immatérielle se propose d'ébaucher une synthèse, en donnant des pistes pour changer les politiques publiques, et le management des entreprises.

  • Un manuel global qui, par des applications pratiques, présente l'ensemble de la sphère financière en abordant des points de vue macroéconomiques et d'entreprise. Ce manuel se veut le plus exhaustif possible sur tout ce qui concerne aujourd'hui la sphère financière, dans un secteur en constante évolution, au niveau des produits proposés, des acteurs concernés, des organismes de contrôle, des nouvelles méthodes de gestion des risques encourus...
    Il envisage comment les différentes théories monétaires expliquent et interprètent les modifications actuelles de la pratique des banques centrales, en particulier de la Banque Centrale Européenne. Il s'attache aux transformations récentes des marchés financiers, qui remettent en question toutes les connaissances antérieures quant à l'influence de la finance sur le secteur réel de l'économie. Il examine comment les nouveaux organismes de régulation, tant nationaux qu'internationaux, agissent pour éviter le retour des crises dont l'histoire la plus récente est rappelée.
    Dans un monde où les risques sont de plus en plus présents, les épisodes de crise plus fréquents, il analyse le rôle moderne des institutions financières et comment elles permettent de gérer les risques encourus tant par les entreprises que par les Etats. Cet ouvrage intéressera non seulement les étudiants des niveaux M1 au doctorat, dans les facultés de droit, de sciences économiques et d'administration des entreprises, les IAE, les écoles de commerce et de management, les écoles d'ingénieurs, mais aussi les cadres de banque et des marchés financiers.
    Il servira également à la préparation aux examens de certification de l'Autorité des Marchés Financiers et des organismes de contrôle des assurances.

  • Cet ouvrage présente les grands concepts et mécanismes de la macroéconomie en alliant la théorie à l'étude des faits, et en analysant les implications des réalités observées pour la politique macroéconomique. Pour cela, plus de 40 études de cas sont proposées sous forme de focus thématiques. Tout en privilégiant les analyses non formalisées et les outils graphiques, la macroéconomie est ici abordée dans sa complexité actuelle, issue des bouleversements économiques profonds qu'ont entraînés les crises récentes. Les chapitres couvrent un vaste champ d'analyse et s'organisent autour :
    * d'un cours structuré, assorti de focus thématiques et de nombreuses figures ;
    * d'une rubrique L'essentiel pour retenir rapidement les points clés du chapitre ;
    * de questions de révision pour s'évaluer.
    />

  • Macroéconomie

    Eric Berr

    • Dunod
    • 10 July 2019

    Ce manuel présente, de façon claire et pédagogique, les grands principes de la macroéconomie et permet d'acquérir les fondamentaux indispensables dès la première année d'université.L'alternance de cours, d'exemples et d'exercices corrigés permet de mettre rapidement en pratique les connaissances théoriques.Des encadrés proposent des focus sur des points importants.
    En fin de chapitre,  les nombreux exercices permettent de valider les acquis  et un encadré "L'essentiel" vient synthétiser les principales notions.

  • Par une approche fondée sur l'exemple et l'illustration empirique, Paul Krugman, Prix Nobel d'économie 2008, renouvelle profondément la présentation des fondements de la macroéconomie à des débutants. + Compléments pour les enseignants.
    Les qualités de pédagogue de Paul Krugman sont mondialement reconnues. Elles sont ici au service des lecteurs qui découvrent la macroéconomie. Le parti pris pédagogique du manuel est de partir systématiquement d'exemples empiriques pour faciliter l'accès aux concepts de la discipline. Les exemples sont souvent tirés de la situation de l'économie américaine, mais les concepts qu'ils illustrent sont de validité générale, et les auteurs ne négligent jamais d'établir la comparaison ou le prolongement à d'autres économies, notamment les économies européennes ou les économies émergentes, comme la Chine.
    />
    Les premières éditions de ce manuel sont rapidement devenues des best-sellers aux États-Unis. C'est la 5e édition qui est présentée ici en traduction française. L'édition précédente tirait les principaux enseignements de la Grande Récession déclenchée aux Etats-Unis en 2008. La présente édition met à jour cette analyse, en tenant compte des évolutions récentes et divergentes observées aux États-Unis et en Europe, et en présentant clairement l'impact de cette crise sur les débats en macroéconomie. Elle met également l'accent sur le rôle de la Chine, devenue un acteur majeur de l'économie mondiale. Le lecteur trouvera donc ici le manuel de macroéconomie le plus en phase avec son temps.

    Chaque chapitre est organisé en paragraphes conçus de manière à consolider progressivement les connaissances du lecteur. Chaque paragraphe se termine par une récapitulation des concepts abordés et une série de questions permettant de tester le niveau de compréhension. En fin de chapitre sont proposés de nombreux exercices particulièrement novateurs : à partir d'exemples souvent très concrets, ils permettent aux étudiants de tester efficacement leur compréhension intuitive du contenu du manuel.

    Cet ouvrage est un instrument de travail unique en son genre et enthousiasmant, qui s'adresse aux étudiants de niveau Licence ou de classe préparatoire, et à tout autre lecteur soucieux de mieux comprendre le monde qui l'entoure.

  • L'hélicoptère monétaire : au-delà du mythe Nouv.

    La crise de la dette souveraine de la zone euro au début de l'année 2010 et plus encore les conséquences de la crise du Covid sur l'activité et les besoins de financement des dépenses publiques ont relancé une vieille idée : celle de la "monnaie hélicoptère" qui permettrait d'injecter de la monnaie dans l'économie sous forme de transferts directs aux individus plutôt que par l'intermédiaire d'interventions des banques centrales sur les marchés des titres ou par des prêts aux banques.
    Cette idée est plus que jamais d'actualité. L'hélicoptère monétaire a des effets sur l'activité, l'inflation, l'efficacité de la politique monétaire, la distribution des revenus, distincts des canaux traditionnels de la politique monétaire. Elle soulève la question de l'indépendance de la politique budgétaire par rapport à la politique monétaire et de la légitimité démocratique de cette dernière dans le contexte d'une union monétaire et d'un institut d'émission indépendant.
    Fondé sur une conférence organisée par le Cepremap, l'Ecole d'économie de Paris et la Fondation Banque de France qui réunissait des chercheurs de niveau international, cet ouvrage présente l'essentiel des enjeux de l'hélicoptère monétaire de manière accessible à un large public informé ainsi qu'à des étudiants en économie de tout niveau.

    awaiting publication
  • En tant que variable socio-démographique, système sociétal hiérarchisé et grille de lecture analytique de la réalité économique, le genre est de plus en plus mobilisé dans les recherches comme dans les enseignements.

    En tant que variable sociodémographique, système sociétal hiérarchisé et grille de lecture analytique de la réalité économique, le genre est de plus en plus mobilisé dans les recherches, comme dans les enseignements.

    La publication d'un ouvrage sur l'Économie politique du genre vise à contribuer à cette tendance de façon novatrice. En s'appuyant sur une démarche d'économie politique, il cherche à mettre en avant l'intérêt d'une telle approche pour la discipline.

    Dans cette perspective, il s'appuie sur 3 grands axes :

    1. Un axe théorique et épistémologique permet de préciser les originalités du champ et de proposer l'orientation globale de l'ouvrage. Ce premier axe vise aussi à affirmer les différences avec la sociologie du genre.

    2. Un axe inégalités dresse un panorama des champs économiques dans lesquels la présence des inégalités de genre constitue une forte incitation à s'appuyer sur l'Économie politique du genre (école et marché du travail essentiellement). Celle-ci permet à la fois de repenser l'analyse de la réalité économique, comme la mise en oeuvre des politiques publiques traitant ces inégalités.

    3. Un axe international mobilise l'Économie politique du genre pour traiter des questions relatives au développement et au cas des institutions internationales, en particulier les banques centrales.

    Ce livre s'adresse essentiellement aux étudiants de master et de doctorat en sciences économiques, mais son contenu est susceptible d'intéresser un public plus large : étudiants en licence de sciences économiques, étudiants d'autres sciences sociales, et toute personne intéressée par les questions relatives au genre.

  • Cet ouvrage propose une présentation historique, juridique, théorique et pratique de la régulation financière. La crise financière de 2008 a conduit les États, les institutions internationales publiques ou privées et l'Union européenne à s'interroger sur les modèles de régulation, intégrés ou sectoriels, voire hybrides, afin de répondre aux défis désormais autant macro-systémiques que micro-systémiques. Cette contextualisation permet de mieux appréhender l'évolution et la spécificité de la régulation financière française qui vient de connaître des réformes importantes dans le cadre de la supervision européenne lancée dès novembre 2010.

  • L'ouvrage décortique une centaine de mots liés à l'économie et couramment utilisés dans les médias. Ces mots touchent à la macroéconomie et la microéconomie, bien sûr, mais également au monde de l'entreprise, à la vie sociale, etc.

    L'actualité économique et sociale rythme notre quotidien. Chaque jour apporte son lot de nouvelles : crise ou croissance, emploi ou chômage, pouvoir d'achat ou austérité, création ou restructuration d'entreprises, déficits ou (plus rarement !) excédents publics... Sont aujourd'hui annoncées la « 4e Révolution industrielle » et la transformation numérique de la société : digitalisation, robotisation, intelligence artificielle... Par ailleurs, le réchauffement climatique interroge la viabilité du modèle industriel actuel. Faut-il inventer un nouveau paradigme de développement ?

    Ce sont ces débats que le présent ouvrage tente d'introduire, en partant de mots couramment utilisés dans les médias. Qu'est-ce que le produit intérieur brut (PIB), et qu'exprime-t-il réellement ? Quels sont les avantages du commerce international, et pourquoi les accords de libre-échange suscitent-ils autant de controverses ? Quel est le rôle de la bourse, et la spéculation a-t-elle une utilité ? À quoi sert une banque centrale, et faut-il craindre les cryptomonnaies ?

    Décortiquer ces mots pour tenter, dans une démarche journalistique, de les inscrire dans le cadre des débats sociétaux qui les entourent, tel est l'objectif de cet ouvrage afin de fournir au lecteur des clés pour approfondir sa réflexion.

  • Avec cet essai sur la condition des artistes-auteur·es, nous allons jeter en pleine lumière toute une production de valeur maquillée en passion et en amour de l'art. En nous posant comme des travailleur·ses, nous allons déborder du champ de la culture pour entrer dans celui de la lutte. Au-delà de la question de notre rémunération, l'enjeu du salaire se situe au niveau du rapport politique que nous entretenons avec les structures économiques et sociales qui déterminent notre activité. À l'heure d'un durcissement du capitalisme qui se traduit par l'uberisation de la société, et dans nos milieux par la prise de pouvoir des fondations d'entreprise et des groupes d'édition, il est temps que le travail artistique soit rendu visible afin que nous puissions l'émanciper des puissances d'argent. Derrière le cas des artistes-auteur·es, c'est bien la question d'un devenir commun qui transparaît, car à force de régressions et de renoncements, le travail a été ravalé au rang de mal nécessaire nous entraînant vers une catastrophe anthropologique et environnementale. En nous organisant pour transformer notre condition, nous allons apprendre à déjouer cette prétendue fatalité.

empty