• Depuis 20 ans, Médéric Gasquet-Cyrus fait chanter les mots, les expressions et les accents de Marseille et de la Provence au micro de France Bleu Provence. Tous les jours, des centaines de milliers d'auditeurs se régalent d'écouter les explications à la fois sérieuses et amusantes de ce « savant de Marseille » qui aime transmettre ses connaissances avec humour et dérision. Deux minutes quotidiennes de plaisir et de partage qui font de « Dites-le en marseillais » une chronique culte.
    Ce sont les meilleures chroniques depuis 20 ans qui sont rassemblées dans ce volume, chaque texte étant précédé d'une courte mise en contexte. Le livre s'ouvre sur une introduction dans laquelle Médéric Gasquet-Cyrus raconte l'histoire de cette chronique en ouvrant les portes des coulisses de la radio numéro 1 en Provence et à Marseille, France Bleu Provence.

  • Envoyé spécial est un magazine hebdomadaire de la rédaction de France 2 diffusé le jeudi en première partie de soirée de septembre à juin. Le premier numéro a été lancé le 18 janvier 1990. Le magazine est animé initialement par Paul Nahon et Bernard Benyamin puis, à partir de janvier 2001, la direction et à la présentation du magazine sont confiées à Françoise Joly et Guilaine Chenu La journaliste Françoise Joly a suivi des études de sciences politiques et économiques (Institut d'études politiques de Grenoble, Cuej Strasbourg). Elle rejoint France 2, devient responsable du service politique étranger de France 2, puis à partir de 2001 succède à Paul Nahon et Bernard Benyamin à la direction et à la présentation conjointes du magazine Envoyé spécial.

    La journaliste Guilaine Chenu a, elle, suivi des études de langues et de lettres à la Sorbonne. Elle intègre les informations de TF1, puis le service politique de la chaîne avant de rejoindre France 2 et de prendre la direction et la présentation conjointes du magazine Envoyé spécial en janvier 2001.

  • Tout commence en 1969, lorsqu'apparaît sur les écrans de télévision un petit ourson en peluche nommé Colargol né de l'imagination d'Albert Barillé.
    Pionnier des programmes jeunesse, cet inlassable créateur souhaite profiter de ce succès immense auprès du public pour raconter d'autres belles histoires. Près de dix ans plus tard, en 1978, il lance donc avec le dessinateur Jean Barbaud un nouveau dessin animé : Il était une fois... L'homme !
    Ce récit ludo-éducatif va encore battre tous les records d'audience et donner naissance à une véritable saga animée... Après L'homme, ce sont La vie, L'espace, Les découvreurs, Les Amériques et Les explorateurs, encore le récent Notre Terre, qui vont fasciner des générations de téléspectateurs ébahis et passionnés.
    Cet ouvrage officiel, illustré par des documents rares et inédits tirés des archives d'Albert Barillé, dévoile pour la première fois toutes les coulisses de ces séries. Grâce à ce livre de référence, vous allez enfin tout savoir des origines de Maestro, Pierre, le Nabot ou encore Pierrette et le Teigneux et tous les personnages de ce programme culte.

  • Au fil de nombreuses photographies inédites, un album souvenir de J. Chancel, présentant ses passions (le sport, la musique, la littérature), ses émissions à la télévision et à la radio, ses voyages, ses amitiés. Avec des textes et témoignages de M. Druon, B. Pivot, F. Zeller, F. Lodéon, etc.

  • Ce livre est un événement. André Rousselet, qui n'avait jamais raconté sa vie, se confie pour la première fois. Ami de longue date puis exécuteur testamentaire de François Mitterrand, fondateur de Canal Plus, président de la G7, directeur de cabinet du président de la République, président de Havas, collectionneur d'art. André Rousselet, que rien ne destinait à une existence aussi romanesque, s'est trouvé au centre de la vie politique et médiatique de la Ve République. Avec humour ou gravité, toujours direct, il retrace ici un parcours extraordinaire et nous entraîne dans une surprenante autobiographie pleine de révélations.

  • "L'Échiquier a ceci de particulier qu'il nous permet d'aller d'un personnage à l'autre, presque sans transition, de la musique à la danse, de la poésie au théâtre, du sport à la chanson avec des mariages inattendus qui sont, je l'avoue, notre amusement et l'expression, en certaines occasions, d'une désinvolture nécessaire".

    Le Grand Échiquier, émission mythique de la télévision, fut diffusé du 12 janvier 1972 au 21 décembre 1989, en direct et en public principalement depuis le studio 15 des Buttes-Chaumont. Trois heures de performances, concerts, duplex, interviews, reportages, discussions informelles, parfois intimes, avec des invités prestigieux tels que Lino Ventura, Leonard Cohen, Léo Ferré, Arthur Rubinstein, Yves Montand, Arletty, François Truffaut, Bernard Hinault, Jacques Dutronc, Herbert von Karajan, etc. Ce beau livre raconte l'histoire de l'Échiquier, et en creux se dessine l'histoire d'une époque, ou comme le résume Jacques Chancel : "Il n'est pas un livre de riches heures mais plutôt un immense tableau à cinq cents facettes où chacun devrait retrouver un peu de son propre parcours."

  • On ne présente plus Michel Drucker. Figure emblématique de la télévision française, il accompagne le téléspectateur depuis 1964. Sa carrière est unique.
    Il a commencé journaliste sportif au temps de l'ORTF, images en noir et blanc et speakerine à l'écran...
    Avec « Champs-Élysées », il a ensuite été l'une des stars des années 80, l'âge d'or des variétés. Depuis le début des années 2000, il reçoit les personnalités du monde du spectacle et de la politique sur le canapé rouge de « Vivement dimanche ».

    Fils de médecin normand (à Vire) ayant fui l'Europe centrale pour la France, cancre et hypocondriaque tout à la fois, l'animateur-producteur a réussi à durer.
    Les téléspectateurs lui sont toujours restés fidèles, de ses débuts hésitants sur le plateau de « Sports Dimanche » au one-man show qu'il a présenté à travers l'Hexagone à plus de 70 ans, des grands spectacles du samedi soir aux succès de ses autobiographies.

    À travers une multitude d'archives, Franck Lacroix, revient sur le parcours pas toujours semé de roses mais exemplaire du plus célèbre des animateurs français.

  • Vous ne les avez certainement pas oubliés : Capitaine Flam et sa douce amie Johann, Scoubidou et son inséparable Samy, le trio  Zorro, Bernardo et Tornado, La Bataille des planètes et 7 Zark 7, Heidi, la petite fille des montagnes, les sympathiques Fous du volant, Stanas et Diabolo, Le Club des Cinq, Maya l'abeille, Caliméro, les Barbapapa... Tous ces programmes ont pour la plupart été diffusés dans les émissions du célèbre Christophe Izard "Les Visiteurs du mercredi" et "Les Visiteurs de Noël".
    Revivez les plus belles heures de votre enfance, quand sagement installé dans votre petit fauteuil devant le poste de télé familial, vous découvriez les nouvelles aventures de vos héros préférés.
    Découvrez également les interviews inédites des animateurs de ces programmes pour enfants : Patrick Sabatier a fait ses débuts dans "Les Visiteurs du mercredi" ainsi que Nicolas Hulot. Dorothée avant de créer le fameux  "Club Dorothée" a démarré toute jeunette sur la Première chaine.

    Plus de 300 émissions en 8 ans d'antenne (de 1975 à 1982), "Les VisIteurs du mercredi" et "Les Visiteurs de Noël" étaient synonymes de joies et de découvertes. Retrouvez la magie de votre enfance grâce aux superbes documents d'époque collectés par Pierre-Alek Beddiar et son équipe.
     

  • C'est en 2010 que la vie de la jolie Amélie Neten change radicalement. Malgré l'opposition formelle de son père, militaire de carrière, la jeune fille accepte d'être enfermée trois mois dans « la Maison des secrets » pour l'émission de télé-réalité présentée sur TF1 par Benjamin Castaldi. Son caractère bouillant, ses réparties acides en font rapidement une figure phare du programme. Adorée ou détestée par les fidèles du programme, Amélie ne laisse personne indifférent. Aujourd'hui encore, alors qu'elle est chroniqueuse sur NRJ12, elle doit faire face à des critiques virulentes qui lui reprochent de vouloir concilier maternité et télé-réalité. Amélie Neten est en effet la maman comblée d'un petit garçon de 5 ans qu'elle élève seule. Le mystère qui entoure l'identité du père continue de déchaîner ses détracteurs qui l'accusent d'être une mère indigne. L'un d'entre eux a même déclenché une enquête judiciaire en envoyant une lettre anonyme à la police évoquant le calvaire de l'enfant martyr... Pourquoi tant de haine ? Comment protéger son fils des rumeurs malsaines ? Ce sont les questions auxquelles Amélie tente de répondre dans ce livre confession à la fois tendre et percutant. La célébrité a un prix, Amélie espère ne pas devoir la payer trop cher...

  • 24 ans de contrats à durée déterminée successifs pour couvrir un emploi à temps plein par l'usage abusif du régime des intermittents du spectacle. Virée, sans préavis, la veille pour le lendemain pour éviter d'honorer l'obligation de l?ASSEDIC de requalifier la collaboration en un CDI statutaire. - T'avais qu'à t'arranger avec la DRH ! C'est avec la violence de ces mots qu'il est mis fin en 10 secondes sans ménagement à 24 années de collaboration, de popularité et d'audience. - Evelyne Adam, la grande voix de la radio, celle de la nuit sur les ondes en France, raconte et se raconte pour la première fois. Passionnée par les ondes qui véhiculent les rapports humains, elle est à l'écoute. Elle demeure la voix bienveillante et empathique pour des milliers d'auditeurs fidèles sur ce parcours qu'elle leur dédie. - Revirement de situation pour éviter l'onde de choc qui pointe son curseur sur des pratiques illégales qui s'érigent en système dans la radio d'état et qui pourraient fuiter des murs insonorisés de son enceinte. Sur les ondes justement, une productrice animatrice de radio, appréciée de ses collaborateurs et de ses auditeurs fidèles à son émission nocturne qui est mise à l?honneur sur les écrans de cinéma cette année-là. - Après avoir si souvent ouvert son micro par ces mots : «Parlez-moi de vous», Evelyne Adam se confie à son tour sur ses années de marathon jusqu'à l'épuisement pour obtenir la mise en conformité avec le droit du travail et la reconnaissance contractuelle de sa présence à l'antenne pour Radio France depuis 1986. - Suite aux pétitions réclamant son retour, des milliers de lettres, d?emails et de messages sur les réseaux sociaux témoignent du choc vécu aussi de l'autre côté du micro.

    Sur commande
  • De sa ville natale d'Oran aux boiseries de l'Elysée, des coulisses du Kremlin à celles du régime de Chou-en-Lai, du bureau de François Mitterrand aux appartements de Nicolas Sarkozy et d'Edouard Balladur, de Mandela à Kofi Annan, de Brejnev à Arafat, de DSK, au plus fort de la crise du Sofitel, à François Hollande, dont il est l'un des visiteurs du soir. Le destin de Jean-Pierre Elkabbach ne ressemble à aucun autre. Parcourir la vie de ce témoin privilégié de notre temps, c'est sillonner la Cinquième République, c'est cheminer dans les bas-côtés de l'histoire contemporaine, c'est pénétrer dans l'intimité de quelques-uns des grands dirigeants de ce monde. Mais c'est aussi découvrir les autres facettes d'un homme multiple, complexe, et étonnamment romanesque. Cet ouvrage ambitionne ainsi de retracer l'itinéraire si peu banal du journaliste à la fois le plus honni et le plus respecté de ces cinquante dernières années. Mille fois banni et mille fois ressuscité.

  • La première émission de téléréalité de France, Loft Story, en 2001, a fait de lui l'une des figures les plus populaires du PAF. Animateur phare de ces vingt dernières années, il a connu la gloire et la reconnaissance, les défis permanents, la pression de l'audimat, mais aussi bien des revers.
    « Fils de », « Petit-fils de » ? Pas seulement ! Benjamin Castaldi s'est fait un nom. mais il l'a payé au prix fort. Dans cette autobiographie, pour la première fois, il se livre sans fard. Il se penche sur son enfance, dit ce qu'il doit à ses parents et grands-parents (Montand et Signoret), raconte ses premiers pas à la télé, sous l'aile de Michel Drucker, dans Studio Gabriel.
    Puis vient la consécration sur M6, avec Loft Story puis La Nouvelle Star, sur TF1 avec La Ferme Célébrités. Mais il y a également les doutes, les mauvaises passes, comme cet accident de moto en 2012, et cette arnaque qui l'a ruiné en 2014.
    Au gré de confessions inédites, le vrai « Benji » se révèle, tel que la presse people ne l'a jamais montré !

  • Cet ouvrage raconte 37 ans de combats démocratiques et syndicaux (1978/2015) dans l'audiovisuel, menés par ce journaliste-citoyen Jean-François Téaldi qui était aussi un syndicaliste et militant communiste connu.
    Jean-François Téaldi a été durant 25 ans le journaliste politique de France 3 Méditerranée, a présenté le Journal Télévisé, été rédacteur en chef et réalisé des grands reportages dans l'Albanie d'Enver Hodja, lors des guerres en Irak et au Liban.
    Responsable syndical, il révèle les dessous de ses relations conflictuelles mais parfois amicales avec les Pdg successifs, Guy Thomas, André Holleaux, Xavier Gouyou- Beauchamps, Philippe Guilhaume, Hervé Bourges, Patrick de Carolis, Rémy Pflimlin.
    Il raconte les algarades célèbres à l'antenne et hors antenne avec Jacques Médecin, Max Gallo, Christan Estrosi, Jean-Marie Le Pen, Bernard Tapie, Bruno Mégret, Jacques Peyrat, Nicolas Sarkozy, Georges-Marc Benamou... Des émissions qui, vu son engagement contre le FN, contre la mafia des casinos, lui ont valu des menaces de mort et plus tard d'autres menaces après qu'il ait demandé le départ d'Éric Zemmour du service public.

    Sur commande
empty