Addictives ? Luv

  • Say Yes to the Boss

    Ana Scott

    • Addictives ? luv
    • 6 July 2021

    Embrasser mon boss ? Certainement pas !


    À 27 ans, Mona Vargas est encore célibataire, au grand désespoir de sa mère. Chaque dimanche, c'est la même sérénade : cette dernière cherche à lui coller un mec dans les pattes !

    Alors quand son boss, Hugo Capelli, aussi horripilant que sexy, lui demande de jouer sa fausse fiancée et de l'accompagner à la garden-party organisée par son ex en l'honneur de sa nouvelle histoire d'amour, elle décide d'accepter.

    À une condition : qu'il consente à se faire passer pour son petit ami auprès de sa famille. Avec lui, pas d'ambiguïté, puisqu'ils n'ont rien en commun ! Il est aussi sûr de lui, arrogant et égocentré qu'elle est désintéressée et dévouée ! Et surtout, en tant que son patron, il lui est interdit !

    Rien en commun ? Peut-être... mais ne dit-on pas que les contraires s'attirent ?

    Entre fausse relation et vrais sentiments, il n'y a qu'un pas...

    ***

    Sitôt les portes de la cabine d'ascenseur ouvertes, je m'engouffre à l'intérieur, lorsque j'aperçois Hugo, mon boss, franchir les portes automatiques du palier, son téléphone en main, un léger sourire sur les lèvres. Mon coeur bondit. Il est si beau. À chaque fois que je pose les yeux sur lui, je le trouve encore plus attirant, encore plus séduisant. Il porte une cravate foncée sur son éternelle chemise blanche, et une veste gris anthracite qui met en valeur son teint légèrement hâlé. Avec sa courte barbe parfaitement taillée, ses cheveux en arrière qui portent la marque de ses doigts, il est sublime.

    Je m'abîme dans la contemplation de mon écran pour répondre à Barca que je suis ravie et impatiente de discuter avec lui. Je lui souhaite également une bonne journée, tout en ayant une intime conscience de Hugo se dirigeant vers moi de son pas martial. Et plus je le sens approcher, plus mon coeur accélère. Le virtuel, c'est bien, c'est excitant, mais le réel, si j'en crois l'emballement de mon rythme cardiaque, c'est mille fois mieux, mille fois plus intense.

    - Bonjour, mademoiselle Vargas !

    Et punaise, cette voix...

    Je lève la tête, feins la surprise :

    - Oh, euh... bonjour, monsieur Capelli.

    Je prie intérieurement pour que mon souffle un peu court ne me trahisse pas.

    J'observe sa main aux doigts longs et soignés appuyer sur le bouton de notre étage. Je l'imagine aussitôt sur moi, j'imagine ses caresses sur ma peau. Nos yeux se croisent. Un peu trop longuement, jusqu'à ce que je rompe le contact, avec l'impression que mes joues sont déjà en feu. Et pas que mes joues.

    C'est pas vrai !

    Je ne peux pas le regarder ou être proche de lui sans fantasmer sur ce que sa bouche sur la mienne, ses mains sur ma peau, ses doigts en moi me procureraient. Mes hormones bouillonnent, mon sexe frémit. J'aimerais engager la conversation, mais j'en suis incapable. Je sens son regard sur moi, un regard pesant, qui, comme hier, me déshabille.

    ***

    Say Yes to the Boss, d'Ana Scott, histoire intégrale.

  • Break Your Chains

    Anna Wendell

    • Addictives ? luv
    • 27 November 2020

    Il est la lumière. Elle veut rester dans l'ombre.

    Cameron dégage une assurance à toute épreuve?! Il est arrogant et ne fait pas dans les sentiments. Guitariste hors pair, il est prêt à tout pour réussir.

    Quand il croise Elena lors d'un casting pour intégrer un groupe de rock, la jeune femme éveille en lui des émotions inexplicables.

    Mais approcher Elena, c'est la mettre en danger. Elle, qui veut à tout prix rester dans l'ombre, se retrouve trop exposée par la lumière que Cameron met sur elle.

    Pourtant, impossible pour eux de rester loin l'un de l'autre, quelles qu'en soient les conséquences...

    ***

    - Putain, Elena... Tu me rends dingue.

    - Et c'est mal ?

    Mon sourire s'élargit.

    - Oh, non?!

    Sa bouche effleure la mienne, j'ai juste envie de la posséder sur ce sofa sans plus réfléchir, de l'explorer et de découvrir chacune de ses courbes, de la goûter encore et encore.

    Mon corps s'éveille, durcit, s'embrase. Mais je lutte contre le démon de la luxure afin de ne pas gâcher cet instant que je sais fragile.
    Elle se relève davantage, ses mains se posent sur mon visage, ses yeux m'envoûtent. Elle m'embrasse plus franchement. C'est une première pour moi de laisser une femme décider. Je suis plutôt du genre à imposer mes envies.

    Sa langue longe ma lèvre inférieure, j'ose la prendre par la taille pour la serrer contre moi. Elle hésite, recule et revient, dépose des baisers au coin de ma bouche. Tandis qu'elle est collée contre moi, je la sens s'enflammer elle aussi.

    Sa langue trouve enfin la mienne et nous nous étreignons plus fort, plus longuement. Plus passionnément.

    ***

    Cet e-book a précédemment été édité sous le titre Défendu. Il comporte un bonus inédit.

    Break Your Chains, d'Anna Wendell, histoire intégrale.

  • Initiation. On Your Skin

    Izia Soley

    • Addictives ? luv
    • 19 November 2020

    Elle veut tout savoir, il sera son professeur.

    Malgré son caractère piquant, Rwen, 20 ans, est nulle en séduction.

    Il suffit pourtant d'une soirée déguisée, d'un peu d'alcool et de beaucoup de lâcher-prise pour qu'elle s'abandonne à lui?: Canaan, tatoué de la tête aux pieds, arrogant et serial fucker...

    Joueur et touché plus qu'il ne veut l'admettre, Canaan propose alors à la jeune femme un deal des plus tentants?: lui enseigner les secrets de la séduction en échange de sa peau qu'il rêve de tatouer.

    Le désir qui naît entre eux est intense, et bientôt l'amour s'en mêle. Mais pas question pour Canaan de se faire avoir...

    L'élève sera-t-elle plus douée que le maître??

    ***

    En une vitesse record, Canaan se déshabille, récupère un préservatif dans sa table de chevet puis retrouve mon corps. Ses mains écartent mes cuisses, son nez effleure le pli de mon aine et il inspire à s'en décrocher les poumons. Ou alors ce sont les miens qui manquent l'asphyxie. Canaan se coule ensuite contre mon flanc droit, me fait pivoter et s'étend derrière moi. Un violent frisson se grave sur mon épiderme lorsque sa voix chahute ma nuque?:

    - C'en est terminé, Rwen. Cette fois, pas de retour en arrière. Ton corps est à moi. Ta bouche, tes seins, ton cul d'enfer... tout m'appartient. Je vais te prendre, bébé. Je vais te prendre si profondément que chacune de tes cellules se souviendra de moi.

    Mon abdomen se contracte pour parer par anticipation à l'onde de désir qui menace de m'engloutir. D'une torsion, Canaan bascule sur le dos et m'entraîne avec lui, bloquant mes courbes sur les muscles de son torse, sa hampe tendue taquinant mes fesses. L'une de ses mains s'enfouit dans mes cheveux, expose mon cou à ses lèvres pendant que sa jumelle rejoint mon entrejambe. Glisse le long de mes chairs.

    Je déchire l'étui du préservatif, soulève mes fesses et, avec une extrême lenteur, fais coulisser le latex sur son sexe. La totalité de ses muscles se raidit contre ma colonne vertébrale... et se bande à l'extrême quand mon corps s'empare enfin de lui, centimètre par centimètre. Souffle par souffle. Pulsation par pulsation. Mes reins se creusent pour l'accueillir, pour enfin assouvir ce besoin presque viscéral que Canaan me possède. Un brasier prend naissance au creux de mon ventre, s'enroule autour de chacune de mes vertèbres et crépite sous mes côtes.

    Une seule idée parvient, là, à percer ce brouillard éthéré de plaisir dans lequel je me noie avec délice. Je veux qu'il prenne tout. Qu'il encre, marque chaque grain de ma peau pour absorber le reste. Mon sang. Mon coeur. Tout. Tout est à lui. Peut-être est-ce là ma réelle liberté. Lui accorder une confiance totale. Sur mon corps comme mon âme.
    Un coup de reins me fait soudain réintégrer la réalité. Un gémissement s'extirpe de ma gorge, meurt au-dessus de nos enveloppes au moment où il entame de paresseux va-et-vient entre mes cuisses. J'incline de nouveau ma tête de façon à ce que son souffle envahisse mon cou. Capture ses doigts dans ma bouche lorsqu'il les insère. Je les goûte, les suce, déclenchant une réaction immédiate et presque primitive chez lui. Son sexe enfle davantage et me pénètre de plus en plus fort. De plus en plus vite.

    ***

    Initiation. On Your Skin, d'Izia Soley, histoire intégrale.

  • The Initiation

    Erin Graham

    • Addictives ? luv
    • 17 July 2019

    Sombre, torturé, complexe... rock star.

    Maël s'enfonce chaque jour un peu plus dans une spirale sombre.

    Star de la scène, accro au succès et à la drogue, il lutte contre les ombres de son passé et se voue une haine féroce.

    Alors, quand il rencontre Divya, lumineuse, innocente et pleine de vie, il veut fuir, la repousser.

    Mais l'attirance entre eux est irrésistible, le désir, puissant, d'autant que Divya a tout à apprendre de l'amour et de la sensualité.

    Réussira-t-elle à le sauver de lui-même ou disparaîtra-t-elle dans les ténèbres avec lui ?

    Après le succès de The Boss, découvrez la nouvelle romance d'Erin Graham, The Initiation !

    ***

    Elle sourit et s'approche de moi, puis tend sa langue pour lécher la glace entre mes dents. Ce petit bout de langue qui me cherche, clairement.

    Et ses yeux qui n'en disent pas moins, malgré la timidité qu'ils affichent... Son envie contenue de s'amuser réveille en moi une envie de plus. J'attrape sa nuque et pose mes lèvres sur les siennes.

    Je pousse le glaçon dans sa bouche et joue avec sa langue. Ses bras passent autour de mon cou et son corps vient s'imbriquer contre le mien. Son intimité se plaçant exactement là où il faut... ou pas. Putain.

    Elle repousse de manière insolente le glaçon qui atterrit dans ma bouche en prenant toute la place.

    OK, princesse, tu veux jouer, visiblement. Pas de problème.

    Je tends la main vers mon PC sur le piano et augmente le son des rythmiques qui jouent toujours. Un fond lancinant de basses puissantes s'empare de mon cerveau. Se découvrir, oui, mais en musique. C'est uniquement ainsi que j'envisage les vrais bons moments avec une femme. Je romps notre baiser et coince de nouveau le glaçon entre mes dents.

    Mes bras passent dans son dos pour la maintenir comme je le souhaite, contre moi, sa peau chaude et parfumée collée à la mienne. Puis je fais glisser ma bouche sur son menton.

    Elle redresse légèrement le visage pour se prêter à la fraîcheur de mes lèvres. Je descends le long de sa gorge puis me dirige vers sa clavicule.

    Le morceau de glace lèche sa peau en disséminant sur son passage de minuscules gouttes d'eau glacée qui la font frissonner.

    Je suis jaloux de ce glaçon qui la découvre, alors que moi-même je ne la connais pas.

    ***

    The Initiation d'Erin Graham, histoire intégrale.

  • Lost Rider

    Gaelle Sage

    • Addictives ? luv
    • 28 August 2019

    Elle a fui. Elle n'aurait pas dû revenir.


    Stan est sombre, dur, et n'accorde sa loyauté qu'à son club de bikers, les Hell's Dogs.

    Les femmes, c'est pour le sexe, et l'amour, une perte de temps.

    Tout change quand Millie déboule dans sa vie comme une tornade.

    Fille du vice-président des Hell's Dogs, sensuelle, déterminée et volcanique, elle est aussi le premier amour de Stan.

    Celle qui l'a trahi, qui a fui sans se retourner sept ans plus tôt, qui l'a brisé.

    Il la déteste, la désire... Est-il prêt à lui donner une seconde chance ?

    ***


    Son regard ne quitte pas le mien quand il fait un pas dans ma direction. Mon souffle est rapide, mon rythme cardiaque complètement affolé.
    - J'ai toujours aimé ça chez toi, dit-il d'une voix rauque.

    - De quoi, ma bouche ? demandé-je d'une voix tout aussi grave.

    - Aussi, mais surtout ce qui en sort, dit-il en souriant.

    - C'est vrai que je suis douée pour tout un tas de choses avec... dis-je en laissant volontairement traîner ma voix.

    Je sais que je joue un jeu dangereux avec un homme qui l'est tout autant. Pourtant, c'est plus fort que moi, j'ai envie de le taquiner, de le pousser à bout, de voir jusqu'où nos sentiments contraires sont capables de nous amener ce soir. Car demain, nul doute que je vais regretter mon comportement, d'autant plus s'il débouche sur bien plus que des paroles. Car Stan n'est pas un homme avec qui on s'amuse. Et quand son regard devient fiévreux, voilé de désir, je sais que mes mots ont visé juste.

    - Je m'en souviens parfaitement bien, dit-il d'une voix suave en caressant de son pouce ma lèvre inférieure.

    Ce simple geste tellement sensuel me fait complètement frissonner. Et je sens ma chaleur corporelle monter en flèche, tout comme mon rythme cardiaque.
    Alors que nous sommes perdus dans le regard de l'autre, Stan passe à l'attaque. La main qui effleurait ma bouche agrippe l'arrière de ma tête pour la maintenir en place quand ses lèvres percutent violemment les miennes. Notre baiser n'a rien de tendre, de timide. Il est bestial, affamé, désespéré.

    ***


    Lost Rider, de Gaëlle Sage, histoire intégrale.

  • Hot Reward

    Sarah Dheilm

    • Addictives ? luv
    • 30 June 2021

    Il est célèbre, irrésistible et... elle a envie de l'étriper !

    Tirée au sort parmi des millions de gens, Angèle n'en revient pas d'avoir gagné un voyage tous frais payés à Los Angeles ! Là-bas, elle aura la chance de partager l'intimité des HotEverShot, le groupe de rock le plus en vue des États-Unis.
    Mais le gros lot se transforme peu à peu en cauchemar : entre Mika, la journaliste qui la suit partout alors qu'elle ne rêve que de discrétion, et les membres du groupe qui la prennent pour une prostituée lors de leur première rencontre, les choses ne se passent pas exactement comme prévu.
    Et quand la présence d'Angèle est réclamée presque vingt-quatre heures sur vingt-quatre dans le studio d'enregistrement où Davon, le chanteur arrogant et sexy, ne daigne même pas la gratifier d'un regard, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase !
    Pourtant, la jeune femme n'a pas le choix. Impossible de fuir puisqu'elle a signé un contrat l'obligeant à se prêter au jeu, sinon elle en subira les conséquences...
    ***
    - Je ne suis pas doué avec les femmes, annonce-t-il tout à coup en plantant ses yeux bleus dans les miens.
    Mais bien sûr... Qui croirait ça, franchement ? Bientôt il va me dire qu'il est puceau et que la Bimbo occupée avec son frère est une simple urologue qui a réinventé le concept de la pose de diagnostic en pompant les hommes avec sa bouche.
    J'essaie vainement de ravaler mon sourire lorsqu'il ajoute :
    - Quoi, ça vous étonne??
    - Honnêtement, oui. Elles sont toutes à vos pieds, je pense que ça doit aller de ce côté-là.
    - Les apparences sont parfois trompeuses. Et puis, quelle rock star je ferais si des femmes ne passaient pas dans ma chambre comme dans un moulin??
    - Ouais, c'est vrai, qui fantasmerait sur un mec qui ne saute pas sur tout ce qui bouge dès que l'occasion se présente??
    Il rit à nouveau et je réalise que j'ai fait cette remarque à voix haute.
    - C'est un monde fait de paillettes, mais derrière la lumière, l'ombre est tenace, murmure-t-il d'une voix sombre.
    Ouh, quelles jolies paroles énigmatiques?! Il devrait mettre ça en chanson, ça ferait un carton.
    - Pourquoi me dire ça?? Vous voulez que je fasse passer le message à vos fans, histoire de travailler l'image de la rock star sensible qui a besoin d'être chouchoutée??
    Le pire, c'est que ça aurait son petit succès. N'importe quelle fille se prendrait à rêver d'être celle qui le ferait changer.
    - Non, ça m'arrange que tout le monde pense que je passe d'une fille à l'autre comme je change de fringues.
    Il se penche puis pose sa mâchoire carrée sur ses doigts entrelacés pour plonger ses yeux droit dans les miens.
    - Je vous dis ça parce qu'il faut que vous compreniez que je ne sais pas comment m'y prendre avec vous, mais que je ferai tout pour vous avoir.
    Il me faut dix bonnes secondes pour refermer la bouche et assimiler ses paroles. J'ai forcément dû louper un épisode.
    - Pardon??
    - Il y a... ce truc. Je ne sais pas quoi, exactement. Mais je vous veux.
    ***
    Hot Reward, de Sarah Dheilm, histoire intégrale.

  • The Campus Teacher

    Marjorie Burbaud

    • Addictives ? luv
    • 15 September 2020

    C'était la connerie de sa vie. Mais si c'était à refaire, il recommencerait !

    Fraîchement titularisé sur le campus de Savannah, Conrad est le prof que toutes les étudiantes rêvent d'avoir. Aussi beau qu'intelligent, il dégage un charme inouï, d'une telle force que son autorité naturelle n'est remise en cause par personne.

    Mais quand il découvre que, parmi ses étudiants, se trouve Ava, la jeune fille lumineuse avec qui il a passionnément fait l'amour quelques jours avant la rentrée, les choses se compliquent.

    Si son secret est découvert, il peut dire adieu à sa carrière universitaire. Et à Ava par la même occasion... Elle lui est interdite, il le sait, mais pourra-t-il résister à la tentation ?


    Découvrez ou redécouvrez le roman intense et transgressif de Marjorie Burbaud, précédemment édité sous le titre My Teacher.


    ***


    Ma bouche s'ouvre quand il presse ses hanches contre les miennes, et il en profite pour saisir ma nuque et m'embrasser profondément.

    Je sens une chaleur nouvelle se répandre dans mon ventre et des frissons remonter le long de ma colonne vertébrale. Ma respiration se fait de plus en plus courte.

    J'ai mal aux lèvres tant notre baiser est sans fin et sans retenue. Ma peau me brûle à cause de sa barbe qui ne cesse de frotter encore et encore contre moi.

    Je sens la marque de ses doigts s'incruster dans ma hanche et son autre main serrer mes cheveux de plus en plus fort.

    - Dis-moi ce que tu veux, murmure-t-il soudain. Dis-moi ce dont tu as envie, là, maintenant.

    ***

    The Campus Teacher, de Marjorie Burbaud, histoire intégrale.

  • About Last Night...

    Ellie Jade

    • Addictives ? luv
    • 7 August 2021

    Plus c'est interdit, plus c'est tentant !

    Noah a tout pour lui : des potes en or, une carrière florissante, et du soleil toute l'année.

    Les femmes ? Une complication inutile, non merci !

    Sauf qu'Anouk n'a visiblement pas reçu le mémo... Sexy, joueuse, pleine de caractère, elle le chamboule et met le feu à ses sens.

    Le désir est puissant, l'attirance irrésistible, mais l'interdit fermement en place : Anouk est la petite soeur de son meilleur ami.

    Et s'il touche à une seule de ses délicieuses courbes, il est un homme mort...

    ***

    Je suis choqué. CHO.QUÉ.

    C'est le premier truc qui me vient à l'esprit, tant je suis scotché de la voir après, quoi ? Huit ou dix ans ? Où est passée la petite soeur de mon pote ? La petite brindille un peu trop collante qui nous exaspérait lorsqu'on était ados ? Parce que là, clairement, elle n'a plus rien d'une adolescente... Elle a les cheveux longs, bruns, des yeux en amande d'un vert forêt hypnotisant et une grande bouche charnue à la Angelina Jolie. Sa silhouette fine et sportive semble taillée dans le marbre, et cette paire de nibards !
    J'hallucine, je n'en ai jamais vu - des vrais, j'entends - comme ceux que mes yeux fixent malgré moi.

    - Tu veux pas te couvrir ? lui demande Aydan. J'ai l'impression que ces deux idiots vont faire une syncope.

    - Ce ne sera pas nécessaire, je vais faire trempette avec Emy. Salut les gars, dit-elle en agitant la main en notre direction.

    Je l'observe, comme mes deux meilleurs amis, se déhancher pour retrouver son amie de toujours, assise sur le bord du Jacuzzi. Elle aussi a bien grandi.

    - Je vous préviens, c'est chasse gardée, annonce Aydan en désignant Emy d'un mouvement de la tête.

    - J'hallucine, s'exclame Shayne, tu veux te taper la meilleure amie de ta soeur ?

    - Ça dérange en quoi ? Elle est majeure et vaccinée, et si elle est consentante, je ne vais pas m'en priver.

    - Dans ce cas, si ta soeur est consentante, je peux...

    - Ne termine pas cette phrase, Shayne !

    Nous éclatons de rire, enfin, nous tous, sauf Aydan, qui ne sait pas si les propos de Shayne sont du lard ou du cochon. Aydan a toujours été très protecteur avec sa soeur, et ce depuis que je le connais : ne pas l'éclabousser à la piscine, ne pas dire de gros mots devant elle, et lorsqu'elle a été en âge de nous plaire, nous avions l'interdiction de lui parler, de la reluquer, mais il fallait tout de même garder un oeil sur elle lorsqu'il ne pouvait pas le faire.

    Il a été particulièrement chiant, je crois qu'on peut se le dire.

    ***

    About Last Night..., d'Ellie Jade, histoire intégrale.

  • The Most Insolent Man

    Jeanne Pears

    • Addictives ? luv
    • 14 December 2020

    Il est habitué à enchaîner les trophées, mais elle ne va pas se laisser faire?!

    Troy est pilote de course. Déterminé, arrogant, il est sûr de lui et les femmes défilent dans son lit?! Mais un soir, l'une d'entre elles lui résiste malgré le baiser torride qu'ils échangent.

    Quand quelques jours plus tard, il recroise l'inconnue, il tombe des nues. Hope n'est autre que sa nouvelle collègue, et la nièce de son patron d'écurie?! En plus de ça, leur contrat leur interdit toute relation amoureuse?!

    Mais c'est déjà trop tard, il l'a goûtée le temps d'un baiser, l'attirance est là. Comment oublier?? Comment lutter??

    Troy ne veut qu'elle et il n'est pas du genre à abandonner avant la victoire...

    ***

    - C'est comme ça que tu t'y prends pour charmer?? Tu complimentes sur le rire particulier et tu t'attardes du regard sur les cicatrices??

    - D'ordinaire, non.

    - Qu'est-ce que tu fais alors??

    - Eh bien après une super conversation sur les arbres à chats, je propose une danse et si la fille est intéressée, je lui montre à quel point je suis doué avec ma langue, avec mes doigts et avec tout le reste...

    Elle commence à vouloir rire, mais elle plaque une main sur sa bouche pour s'en empêcher. Elle est sûrement pleinement consciente que son rire est bizarre et évidemment, avec ma réflexion à deux balles, elle se retient d'être elle-même. Je n'aime pas ça.

    - Mon Dieu, ce que tu peux être arrogant?!

    - Je suis honnête et confiant, il y a une différence.

    - Un peu comme ces voitures qui affichent un compteur pouvant aller jusqu'à 230 mais qui se mettent à trembler à peine passée la barre des 100?? Que des promesses...

    Je ne peux m'empêcher de rire à cette comparaison. Elle est bien la première femme que j'entends faire de l'humour en utilisant les voitures. Alors forcément, elle m'intrigue.

    - Je te promets que je peux atteindre les 230 sans trembler et même plus encore.

    ***

    The Most Insolent Man, de Jeanne Pears, histoire intégrale.

  • Arrogant Highlander

    Mina Zadig

    • Addictives ? luv
    • 5 March 2021

    L'embrasser ou l'insulter ?

    Adèle a toujours rêvé de visiter l'Écosse, mais pas dans ces conditions ! Elle est convoquée par un notaire pour l'héritage d'un grand-père qu'elle n'a jamais connu, sa voiture la lâche sous la pluie, et c'est trempée qu'elle se vautre en plein milieu d'un pub devant une dizaine de Highlanders hilares...

    Le pire dans tout ça ? L'un d'eux, Fyfe, aussi sexy qu'arrogant, lui offre un baiser brûlant et passionné en pleine nuit, au détour d'un couloir. Il réveille en elle un désir aussi puissant que nouveau, et la jeune femme doit lutter pour ne pas y céder.

    Le lendemain, Adèle reçoit en héritage le domaine de son grand-père, où vivent Fyfe et ses amis. Si elle vend, ils perdent tout. Si elle le garde, elle doit changer de vie !
    Le choix demande réflexion, mais impossible de se concentrer quand Fyfe la trouble, la taquine, l'exaspère, lui donne envie de plus, toujours plus...

    Est-elle prête à succomber au charme du Highlander ?

    ***


    - Haaa !

    Pourquoi ça crie ? Merde, je crois que je viens de heurter quelqu'un. Mais qui peut bien se balader dans les couloirs au beau milieu de la nuit ? J'ai ma réponse quand je baisse les yeux et que je la découvre par terre. Je réalise que c'est encore la petite Française qui vient de finir étalée sur le sol.

    Je ne peux pas m'en empêcher et j'éclate de rire alors qu'elle grogne et se relève avec beaucoup de difficultés.

    - Je croyais que les Écossais étaient gentils mais je dois me rendre à l'évidence, ça ne concerne que certains d'entre vous, grommelle-t-elle avec irritation et en se frottant le postérieur.

    - Qu'est-ce que j'y peux si tu ne tiens pas sur tes pieds, ma belle ? je la nargue. Je te signale que c'est la deuxième fois que tu t'étales devant moi.

    - Pauvre crétin, crache-t-elle en français.

    - Ce n'est pas la peine de m'insulter, objecté-je, agacé.

    - Vous pourriez au moins vous excuser, non ?

    - Pourquoi ? Parce que tu passes ton temps le cul par terre ? rétorqué-je avec une envie monumentale de la faire taire.

    - Oh... Espèce de...

    - De quoi ?

    - Et je ne suis pas votre belle. Gardez vos familiarités pour d'autres, s'indigne-t-elle.

    - T'appeler « ma belle » est une familiarité ?

    Je me marre. Je sais que je devrais gagner ma chambre. Je vais déraper, je le sens. Mais merde, la meuf que j'ai sous les yeux n'a plus rien à voir avec celle de tout à l'heure ! Ses cheveux blonds lui arrivent presque au bas du dos et le haut de son pyjama laisse entrevoir une paire de seins dont les bouts pointent à travers le tissu. Elle est carrément bandante et je crois que je disjoncte.

    - J'ai carrément envie de t'embrasser... ma belle, lui susurré-je.

    ***

    Arrogant Highlander, de Mina Zadig, histoire intégrale.

  • Lover Next Door

    Marie Hayle

    • Addictives ? luv
    • 20 April 2020


    Le plus sensuel des paris.
    Charlie est tatouée, lumineuse et ne se laisse impressionner par personne.
    Liam, son nouveau voisin, est sexy, arrogant, canon... et il la rend dingue !
    Il la taquine, lui colle ses conquêtes sous le nez, bousille son ordinateur à cause d'un accident de café...
    La cerise sur le gâteau ? C'est lui qui va l'accompagner pour son prochain reportage.
    Cinq jours ensemble sans s'écharper ni se sauter dessus ? Pari tenu !
    ***



    Ses mains en coupe autour de mon visage, il me fait basculer et je me retrouve allongée sous cet homme fort et sexy. Mes mains tentent vainement de s'agripper au sable tandis qu'il s'amuse à jouer avec mes nerfs et à embrasser mon cou comme si sa vie en dépendait.
    Il lèche la peau si sensible sous mon oreille et crée en moi le manque de sa bouche sur la mienne. Je l'embrasse à mon tour, histoire de lui montrer que la réciproque de son désir est vraie. Je le goûte, le titille, lui mords même la lèvre, emportée dans mon élan et incapable de refréner ce désir animal qu'il fait naître en moi. Il grogne dans mon cou et c'est le son le plus sexy qu'il m'ait été donné d'entendre. Un signal sonore qui fait immédiatement réagir mon bas-ventre. Je n'ai jamais eu autant envie de quelqu'un qu'à cet instant.
    - Dis-moi d'arrêter, me supplie-t-il d'une voix rauque.
    Pour toute réponse je me redresse sur mes coudes et enfouis ma tête dans son cou.
    L'esprit de contradiction, moi ? Jamais...
    Son odeur me fait tourner la tête et je sème des petits baisers de la base de ses oreilles à sa clavicule. Il laisse échapper un nouveau gémissement aussi sexy que tout à l'heure. En équilibre au-dessus de moi, sur ses avant-bras musclés, il plonge alors son regard dans le mien et murmure :
    - On déconne...
    - À plein pot, affirmé-je en mordillant ma lèvre inférieure, mais en ne quittant pas sa bouche des yeux.
    - Je te désire comme un fou, mais tout ça ne serait rien de plus qu'une aventure éphémère... vraiment.
    ***



    Lover Next Door, de Marie Hayle, histoire intégrale.

  • Sulfurous Bad Boy

    Laura Black

    • Addictives ? luv
    • 4 July 2020

    Ils se détestent. Ou presque.
    Amber est indépendante, libre, et refuse toute forme d'attachement. Elle aime le sexe et les relations sans lendemain et surtout sans prise de tête !
    Mais ses certitudes n'ont aucun poids face à Sam. Sombre, torturé, déterminé, il la rend dingue... et pas que de désir.
    Et le pire, c'est qu'elle va devoir cohabiter avec lui : un mystérieux ennemi la menace, et elle a besoin d'un garde du corps, que ça lui plaise ou non.
    Deux options : soit ils s'entretuent, soit ils se sautent dessus !
    ***
    - Dégage de chez moi, Sam?!
    - Tu me vires?? Vraiment??
    Sam se rapproche de moi et me toise avec ce petit air condescendant qui me hérisse le poil. Je suis médecin, audacieuse et téméraire. Pourquoi je perds mes moyens sous le regard ténébreux de ce connard??
    - Je suis chez moi, je te rappelle?! asséné-je dans un grondement hostile.
    - Sûr que je suis mort de trouille, se moque-t-il en retour.
    - Je pourrais rameuter les flics, me renfrogné-je illico.
    Sam éclate de rire et enroule une de mes tresses autour de son index par pure provocation. De près, l'odeur de sa peau est un délice de fraîcheur. Mon épiderme me tiraille un peu plus, ce qui fait monter ma mauvaise humeur en flèche.
    - T'es mignonne quand tu es en pétard, tu le sais?? On dirait un chaton qui sort ses griffes. Très sexy?!
    - À quoi tu joues?? feulé-je en reculant d'un pas.
    - Moi?? Mais je ne joue pas. Je remarque juste que tu portes une bien jolie parure de soie pour une fille qui traîne un samedi soir chez elle.
    Je résiste à l'envie de croiser les bras sur ma poitrine.

    ***
    Sulfurous Bad Boy, de Laura Black, histoire intégrale.

  • Fauve

    Izia Soley

    • Addictives ? luv
    • 12 March 2020

    Il ne s'avoue jamais vaincu. Elle non plus.
    Shilow est sombre, dur, mystérieux. Il n'a de comptes à rendre à personne, et ça lui convient très bien.
    Les filles ? Il les garde quelques heures dans son lit, jamais plus. Et si elles s'attachent, tant pis pour elles.
    Sauf qu'avec Méléri, c'est différent. Il l'a connue enfant, elle est devenue femme. Elle était discrète, elle ose lui tenir tête.
    Et surtout, le désir qui les consume est brutal, brûlant... irrésistible.
    De défis en défis, d'affrontements en étreintes passionnées, qui cédera le premier ?
    ***
    - Je préfère t'avoir à l'oeil. À portée de main.
    À portée de coeur.
    - Pour quoi faire ? Tu passes ton temps à m'ignorer. Je serais tout aussi bien ailleurs, avec...
    - Mais parce que tu es à moi, me coupe-t-il. Et aussi parce que... putain, Mel, ton odeur m'a tellement manqué.
    Lentement, beaucoup trop lentement, sa langue trace un sillon brûlant et humide le long de ma jugulaire. Je tape l'arrière de mon crâne une fois, puis une seconde, afin de remettre de l'ordre dans mes idées et tenter de faire renaître de ses cendres ma raison. Mon corps n'est plus qu'un immense bûcher, et pourtant, il n'aspire qu'à s'accrocher à son bourreau.
    - Je ne t'appartiens pas, Shilow, déglutis-je.
    - Pas encore, mais tu sais que ça arrivera fatalement. Parce que toi et moi, c'est ça, non ? Une putain de promesse, mon ange.
    Visiblement, ses mots lui coûtent. Sa paume se déploie progressivement sur mon ventre, enfonce des doigts rageurs dans ma chair. Quelques secondes, il ne lui faut que quelques secondes pour de nouveau me faire sombrer dans ce désir puissant, addictif et dangereux.
    D'une pression, il me colle à la paroi alors qu'il s'éloigne.
    - Tu n'y vas pas, conclut-il.
    Un rire sombre s'extirpe de ma gorge. J'attrape son poignet, le ramène sèchement contre moi.
    - Tu ne comprends rien, Shy, susurré-je, sur la pointe des pieds pour murmurer à la commissure de sa bouche : que je sois un jour à toi - ou non - ne m'entrave pas pour autant à tes pieds.
    Je le repousse à mon tour, relève le menton.
    - Félicitations, tu es toujours aussi doué pour... m'amener dans ton enfer brûlant, mais tu crois vraiment que ça va te suffire ?
    Sans attendre la moindre réponse, je ramasse mon sac puis quitte la maison. Avec son sourire carnassier et dévastateur flottant au-dessus de ma tête.
    ***
    Fauve, d'Izia Soley, histoire intégrale.

  • Foutu coloc !

    Lou Garance

    • Addictives ? luv
    • 20 January 2021

    Craquer pour le meilleur ami de son frère ? Mauvaise idée ! Emménager avec lui ? Encore pire !

    Quand elle emménage dans la coloc de son frère et de la bande de potes de ce dernier, Scarlett sent qu'elle est foutue.

    Elle n'arrivait déjà pas à se sortir Nolan Jones de la tête en habitant à des milliers de kilomètres de lui, alors comment pourrait-elle l'oublier maintenant qu'elle est de retour à Boston, et surtout... qu'elle occupe la chambre juste à côté de la sienne ?

    Pourtant, son crush de toujours ne lui donne aucune raison d'espérer : il la taquine comme si elle était sa petite soeur !

    Elle sait qu'elle doit accepter qu'il ne la verra jamais autrement.

    Mais entre les soirées passées à se défier, les rapprochements troublants sur le canapé et l'étincelle nouvelle qu'elle décèle dans le regard de Nolan, ce « jamais » pourrait bien devenir un peu flou...

    ***


    - Pas de série ? lui demandé-je.

    Il rigole et attrape le plaid comme à son habitude pour le placer sur ses cuisses. Il lève une main, massant sa nuque un moment, et je regarde son biceps contracté.

    - Je peux faire une exception pour un épisode.

    - Petit joueur, me moqué-je.

    J'allume Netflix, essayant de refouler la joie intense qui déferle dans mes veines en le sachant avec moi ce soir.

    « Je ne crois pas qu'il puisse un jour ressentir ce que tu ressens. »

    Je déglutis, lançant Crash landing on You tandis qu'un noeud énorme obstrue ma gorge.

    - J'espère qu'ils vont enfin baiser.

    - Ta gueule, dis-je dans un sourire.

    Je l'entends rigoler et ses doigts glissent sur mes côtes dans un mouvement brusque et mesuré. Je sursaute face à la sensation très désagréable que ça provoque sur ma peau.

    - Arrête ça, le menacé-je. Pas touche aux côtes.

    Il ricane, replaçant son bras contre sa poitrine.

    - T'es une enfant.

    Je tape son bras.

    - T'es un connard.

    Il claque ma main. Je le fusille du regard, il explose de rire.

    - Petite peste.

    Cette fois, je me jette sur lui, fourrant mes mains dans son cou. Il est extrêmement chatouilleux et il baisse instinctivement son menton. Bloquant mes poignets alors que je continue de forcer le passage pour l'agacer, il finit par me repousser violemment. Tout son corps s'écrase contre le mien et ses bras s'allongent, emprisonnant mes poignets au-dessus de ma tête pour empêcher toute autre tentative de ma part pour le faire chier. Mes jambes sont écartées et j'ai une sensation très - trop - précise de son sexe sous son jogging.

    Il ne porte pas de caleçon.

    Son visage est à seulement quelques centimètres du mien et il sourit, l'air fier du vainqueur.

    - Tu ne fais pas le poids, ma petite.

    L'une de ses mains se détache de sa prise et il se redresse doucement. Un bras tendu près de ma tête, le second reste occupé à me maintenir dans cette position. Tous mes sens sont en alerte. Mon clitoris brûle, mes muscles me démangent et ma respiration devient difficile.

    ***

    Foutu coloc !, de Lou Garance, histoire intégrale.

  • Mr Alpha

    Marion Laurent

    • Addictives ? luv
    • 20 June 2020

    Elle ignore tout du désir. Il va l'instruire.
    Quand son portable RedLine sonne, Lola devient une autre.
    Elle n'est plus l'assistante fauchée d'un patron aussi charismatique qu'invivable.
    Elle devient Crystal, une femme sensuelle, érotique, se prêtant aux fantasmes de ses clients anonymes par téléphone.
    Entre tous ces hommes, un seul se démarque : Mister A. Autoritaire, possessif, mystérieux, il lui fait vivre des nuits de folie.
    Mais se rencontrer en vrai pourrait bien tout faire voler en éclats !
    ***
    Vingt heures précises, mon téléphone se met à sonner. J'hésite un instant et finis par décrocher en m'asseyant sur mon lit, puis en me redressant aussitôt pour me donner une certaine contenance.
    - RedLine à votre service, dis-je après une longue inspiration.
    - Bonsoir, quel est ton nom ?
    - Crystal.
    - Bonsoir Crystal. Je viens d'appeler la centrale qui m'a dit que tu étais nouvelle. J'adore les nouvelles.
    - Je suis à votre service, réponds-je sans savoir quoi dire de plus.
    - Que portes-tu ?
    J'avale difficilement ma salive. Ce client semble pressé.
    - Une robe fendue noire avec des talons aiguilles.
    - Et dessous ?
    - Des bas en dentelles, dis-je très vite en fermant les yeux.
    - Ça me plaît.
    - Comment dois-je vous appeler ? tenté-je pour orienter la conversation loin de mes sous-vêtements.
    - Tu n'as qu'à m'appeler « monsieur ».
    OK, un mâle dominant, tout ce que je déteste.
    - Très bien, monsieur. Que souhaitez-vous ?
    - Te sens-tu capable de jouer différents scénarios ?
    Mon coeur bat la chamade et mes mains sont moites. Il est encore temps de raccrocher. Je jette un oeil sur mon bureau et regarde la ligne rouge de mon découvert bancaire. Je prends une profonde inspiration et ferme les yeux. C'est parti, Crystal prend les commandes.

    ***

    Mr Alpha, de Marion Laurent, histoire intégrale.

  • Fucking Wedding

    Melodie Chavin

    • Addictives ? luv
    • 8 June 2020

    Elle ne devrait même pas y penser !
    Quelles que soient les épreuves, April ne baisse jamais les bras et préfère se concentrer sur le positif.
    Son travail de wedding planner la passionne, son entreprise est florissante, la vie lui sourit.
    L'amour ? Pour les autres, et c'est très bien comme ça !
    Jusqu'au jour où un nouveau client se présente, la dernière personne pour laquelle elle aurait imaginé un jour organiser un mariage...
    Mais doit-elle vraiment lui dire oui ?

    ***
    J'ouvre le battant de ma porte, Thomas est là et il est beau à se damner.
    Une bulle d'air se bloque dans ma trachée. Il n'attend pas que je l'invite à entrer et se rue sur mes lèvres. Ses mains attrapent fermement l'arrière de mon crâne tandis qu'il appuie encore plus son baiser.
    Je me sens me liquéfier entre ses bras, je dégouline. Mon dos heurte le mur, et Thomas se plaque contre moi. Je sens sa puissante érection. Sa langue se fraie un passage dans ma bouche, et il intensifie sa prise.
    Je gémis contre ses lèvres et me laisse porter. Mes doigts se glissent entre ses cheveux et viennent se plaquer de chaque côté de son visage carré. Mes jambes flageolent, et il me soulève. Il remarque le meuble de l'entrée, balaie les clés qui s'y trouvent et me dépose dessus.
    - J'ai envie de toi, putain, j'ai envie de toi, gronde-t-il de sa voix rauque et pleine de désir.

    ***

    Fucking Wedding, de Mélodie Chavin, histoire intégrale.

  • Donovan, roi des connards

    Lena K. Summers

    • Addictives ? luv
    • 20 July 2020

    Il ne veut qu'elle. Il ne peut pas l'avoir.

    Donovan est un connard avec les femmes, il le sait et l'assume, et ses conquêtes savent qu'il ne leur offrira jamais plus d'une nuit. Il aime le sexe, les partenaires variées, multiplier les plaisirs et les orgasmes, et surtout ne pas s'engager.
    Jamais il n'a été déstabilisé... avant Penny. À leur première rencontre, elle lui balance son cocktail à la figure. À leur deuxième, elle l'envoie bouler sans cérémonie.
    Surpris qu'elle lui résiste, sous le charme, Donovan est décidé à la séduire !
    Mais la pétillante jeune femme pourrait bien le surprendre et le piéger à son propre jeu !
    ***

    La brune se tourne vers moi et m'adresse un regard hautain qui en temps normal m'aurait fait fuir. Mais je sais que derrière la froideur qu'elle m'offre, il y a le feu, celui-là même qui l'animait quand elle m'a découvert dans les toilettes du bar.
    - Je crois que l'on se connaît, ajouté-je en me penchant vers elle pour qu'elle m'entende.
    Son parfum me surprend, elle sent le sucre. Habituellement, les femmes préfèrent les senteurs fleuries, mais elle, on dirait un bonbon.
    - Je ne pense pas, me répond-elle froidement.
    - Si, et tu le sais aussi bien que moi. Je t'ai vue tout à l'heure et je sais que tu as aimé.
    - Tu te donnes une importance que tu n'as pas.
    - Tu parles, dis-je en riant, j'ai vu ton regard. Je suis certain que tu étais toute mouillée et qu'il n'aurait pas fallu longtemps pour que tu me rejoignes et te mettes à genoux à ton tour.
    Le feu est de retour dans ses yeux noirs, mais ce n'est pas la même lueur. Celle-ci est plus brutale.
    - Espèce de connard, crie-t-elle en me vidant son cocktail sur la tête.
    ***

    Donovan, roi des connards, de Lena K. Summers, histoire intégrale.

  • Imprévisible Boss

    Eugenie Dielens

    • Addictives ? luv
    • 23 December 2020

    Ce qui se passe en salle de réunion...

    Lexy est une femme indépendante, battante, et n'est pas du genre à reculer devant le premier obstacle.

    Alors, quand elle arrive en retard pour un entretien d'embauche, elle y va carrément au culot : pour passer les contrôles de l'accueil, elle se présente comme la copine du patron !

    Sauf que celui-ci est juste derrière elle...

    Amusé par son aplomb, séduit par son irrévérence, il lui accorde une chance.

    Seul souci ? Il est beau comme un dieu, sexy, joueur... et décidé à tester toutes ses limites.

    Lexy a enfin trouvé un adversaire à sa taille : que l'affrontement commence !

    ***

    ? Je vais finir par regretter de vous avoir fait travailler avec ma soeur.

    ? En disant ça, vous mêlez votre vie privée au travail. Je croyais que vous ne le faisiez pas ? le provoqué-je.

    Il se tourne vers moi, les yeux plissés, puis se lève pour s'approcher dangereusement de moi, alors que je ne bouge pas d'un pouce. Je ne le laisserai pas m'intimider, il l'a bien cherché. O'Leary s'appuie sur les accoudoirs de part et d'autre de mon corps et se penche vers moi alors que je me mords l'intérieur de la joue pour me retenir de le frapper. Ou de l'embrasser... Son parfum remonte jusqu'à mes narines et je tente de contrôler ma respiration. Le regard de O'Leary va et vient de mes lèvres à mes yeux, que je suis incapable de détourner de lui. Une douce chaleur se répand au creux de mon ventre alors que ma poitrine se soulève au rythme de ma respiration anormalement rapide.

    ? Parce que vos petites piques sont censées être plus professionnelles, peut-être, Lexy ?

    Merde. Pourquoi mon prénom sonne comme ça dans sa bouche ?

    Je me reprends bien vite et relève le menton pour lui faire face.

    - Et si quelqu'un ouvrait la porte et vous trouvait penché sur moi, est-ce que ce serait professionnel, selon vous ? contre-attaqué-je.

    ? Ça dépend. Est-ce que, dans votre hypothèse, je vous embrasse ? souffle-t-il.

    ? À vous de voir...

    ***

    Imprévisible boss d'Eugénie Dielens, histoire intégrale.

  • Bad Boy Crush

    Lou Everly

    • Addictives ? luv
    • 25 June 2020

    Craquer pour le bad boy du lycée ? Hors de question !
    Célian est sexy, séducteur, sombre et sûr de lui.
    Toutes les filles du lycée craquent pour lui, et il ne se gêne pas pour en profiter !
    Toutes, sauf Alayna. Surnommée la reine de glace, elle se fout de l'amour et des hommes : que du vent et une promesse de coeur brisé, à ses yeux.
    Rien ni personne ne la fera changer d'avis, et elle envoie bouler les audacieux d'une pique bien sarcastique !
    Il en faut beaucoup plus pour décourager Célian : plus elle résiste, plus elle l'intrigue... plus il la veut. Et il compte l'avoir.
    ***

    - Tu es en train de me regarder dormir ? murmure Célian en gardant les yeux clos.
    - Non.
    Péniblement, il ouvre un oeil, puis l'autre, et je ferme rapidement les miens en riant.
    - Tu vas tomber amoureuse de moi encore plus vite que je le pensais, marmotte-t-il d'une voix endormie.
    - Prends pas tes rêves pour une réalité.
    - Tu dors déjà dans mon lit, objecte-t-il. Et tu portes une tenue plus qu'inconvenante.
    Comme pour vouloir s'en assurer, il soulève le drap, révélant mes jambes nues. Je l'abaisse aussitôt, toute rougissante.
    - Putain ! s'exclame-t-il, les yeux à présent grands ouverts. Tu es trop sexy dans mon tee-shirt, Aly. Comment ça se fait que je n'aie rien remarqué hier soir ?
    - C'est juste un tee-shirt.
    Je me sens à la fois gênée, terriblement gênée même, mais aussi flattée et, je dois l'avouer, un poil troublée par ce compliment réconfortant.
    - J'ai hâte de voir ce qui se cache en dessous. (Dans un geste incroyablement sensuel, il retire la couverture afin de dévoiler mon buste, puis il attrape l'ourlet du tee-shirt pour caresser le tissu.) Même si j'arrive déjà à deviner, reprend-il, taquin. J'ignorais que ce tee-shirt était aussi fin, on voit vraiment tout à travers.
    L'expression d'horreur qui traverse mon visage le fait rire. Saisie de honte, je dégage vivement sa main de ma hanche et rabats la couverture sur moi. Je baisse même la tête pour cacher mon visage, mais Célian m'en empêche en relevant mon menton d'un doigt. Tout à coup, il se redresse sur un coude pour me dévisager d'un air suspicieux.
    - Tu empestes la menthe.
    Oh merde !
    Je lui réponds le plus naturellement du monde. Du moins, j'essaie.
    - Bah, je me suis brossé les dents hier soir.
    - Non, mais là, j'ai l'impression que tu as avalé une boîte entière de Tic-Tac. (Ses sourcils se froncent encore plus, puis il écarquille grand les yeux sans retenir un éclat de rire.) Attends, ne me dis pas que tu t'es levée ce matin exprès pour aller te laver les dents ?
    - Je n'ai pas que ça à faire !
    ***
    Bad Boy Crush, de Lou Everly, histoire intégrale.

  • Colosse. Le maître du jeu

    Anna Wendell

    • Addictives ? luv
    • 19 December 2020

    Imposant, sexy, arrogant... il a tout pour lui plaire... mais c'est son demi-frère !

    À la demande de son père gravement malade, Alison part sur les traces de son demi-frère caché.

    Elle le retrouve en Écosse, vivant dans un manoir tout aussi imposant que lui, entouré de légendes terrifiantes.

    Archibald est imbuvable, dominateur, ultra sexy... et bien plus encore. Mais toute attirance est aussi impossible qu'interdite !

    Alors Alison calme ses ardeurs et essaie d'apprivoiser ce colosse pour sauver son père d'une mort certaine.

    Entre manipulations, obstacles impromptus, familles ennemies et passion débridée, seuls le temps et le destin décideront de leur sort.

    ***

    Un souffle chaud s'abat dans mon cou et je pivote dans un cri.

    Ses iris de glace harponnent les miens et je me ratatine sous leur assaut. Archibald me scrute de toute sa hauteur et je réalise que d'une simple main il pourrait me briser en deux. Il porte à merveille son surnom de Colosse.

    - Je suis l'opposé d'un romantique ou de quelqu'un de bien. Quant aux rumeurs à mon sujet, je les connais et les assume, miss Macdonald. Nom de famille captivant par ailleurs.

    J'émets une sorte de gargouillis incompréhensible. Il s'esclaffe.

    - Je ne compte pas vous manger.

    - Oh, euh, tant mieux.

    - Pas tout de suite en tout cas.

    - Pas tout de suite ?

    Un demi-sourire carnassier étire ses lèvres ourlées.

    - Pas tout de suite, répète-t-il, ténébreux. Aujourd'hui, je n'ai pas le temps pour vous. Soyez présente demain matin à 8 heures précisément et je m'occuperai de votre cas.


    ***

    Colosse. Le maître du jeu, d'Anna Wendell, histoire intégrale.

  • No Rules

    Anita Rigins

    • Addictives ? luv
    • 21 October 2019

    Comment gagner un jeu dont on ne connaît ni les règles, ni les codes ?


    À peine arrivée sur son nouveau campus, Iris assiste à une vague d'hystérie dans les couloirs de la fac. Le groupe le plus sélect du campus vient de lancer une invitation : qui veut tenter de les rejoindre ?

    Les membres de la Meute règnent en maîtres sur l'université : tout le monde les connaît, et tout le monde veut en être... Sauf Iris, qui a des priorités bien différentes ! Mais c'était sans compter sur Tucker, le leader du groupe aussi horripilant qu'attirant, qui a d'autres plans pour la jeune fille... Et alors que le bad boy l'entraîne dans son univers sulfureux et inquiétant dont elle ne connaît pas encore les règles, Iris va vite se rendre compte que résister à la tentation n'est pas si facile !

    Sera-t-elle prête à pousser les portes de l'enfer aux côtés de Tucker... au risque de trop se prendre au jeu ?
    ***


    - Tu sais ce qui se passe ? demandé-je à la fille.

    Elle me fixe avec des gros yeux, comme si j'étais débile.

    - Les loups débarquent !
    - Mais encore ? Ça veut dire quoi ?

    Elle s'approche de moi et me dit sur le ton de la confidence :

    - Ça veut dire que la débauche commence et que personne n'est à l'abri de se faire mordre.

    Mais c'est quoi leur problème ? J'ignore le spectacle et commence à monter les escaliers, bien décidée à ne pas rentrer dans ce petit jeu débile, quel qu'il soit. Pourtant, alors que je vois tous les regards converger vers l'avant de l'amphi, je ne peux m'empêcher de me retourner.

    « Lequel d'entre vous allons-nous manger en premier ? »

    J'ai à peine le temps d'assimiler le message inscrit à la craie sur le tableau que je sens une présence derrière moi. Un regard brûle ma nuque. Je fais volte-face et découvre Tucker juste là, les bras croisés, en train de m'observer. J'essaye de ne pas lui montrer que sa présence me perturbe alors que ses yeux vairons si vifs analysent chacune de mes réactions. Sa légère barbe sombre est un peu plus prononcée aujourd'hui. Mais pourquoi est-ce que je remarque tous ces foutus détails ?!

    - Alors, t'as une idée ? me demande-t-il gravement une seconde plus tard.

    Il serre un peu plus les bras, et j'observe ses biceps se contracter.

    - Une idée de quoi ?

    - De qui on va manger ? continue-t-il avec assurance.

    La lumière se fait dans mon esprit. Je me penche vers lui.

    - Attends... Tu fais partie de cette connerie ?

    - C'est toi que je mangerai en premier, murmure Tucker.

    - Eh bien, j'espère que tu feras une indigestion, gros con.

    ***


    No Rules, d'Anita Rigins, histoire intégrale.

  • Touchdown - Campus Star

    Sonia Birdy

    • Addictives ? luv
    • 19 October 2020

    Elle est du genre à fuir, mais le footballeur star du campus court plus vite qu'elle !

    Rocky a eu un parcours chaotique dont elle a conclu trois choses fondamentales : la vie est une succession de problèmes à régler, les hommes sont des connards à éviter et les promesses n'engagent que les imbéciles qui veulent bien y croire.

    Alors, contrairement aux autres filles du campus, les garçons ne sont pas une priorité pour elle ! Pire, elle les voit comme un obstacle à sa réussite. Sa mère était une éternelle amoureuse, Rocky ne sera jamais comme elle. Ça, elle se l'est promis !

    Mais, lors d'une rare soirée étudiante qu'elle s'accorde avec ses deux meilleures amies, elle rencontre Jude. Fraîchement transféré de Harvard pour jouer comme wide receiver dans l'équipe de foot de Brown, Jude est la nouvelle star du campus. Il est beau, sexy, avec un sourire qui met le feu à votre petite culotte. Il est le genre de mec inaccessible qui ne s'attache pas. Le parfait candidat pour un one night stand.

    Une nuit de sexe sans attaches, sans complications, c'est ce qu'ils cherchent tous les deux.

    Problème ! L'alchimie est trop forte. Et si Rocky est déterminée à le fuir, lui est déterminé à la conquérir.

    ***

    - Tu ne dois pas aller en cours ou à l'entraînement ? Un mec comme toi, ça doit être occupé, non ?!

    - Un mec comme moi ? demande-t-il en riant. C'est quoi, un mec comme moi ?

    Un mec terriblement sexy, terriblement doué et terriblement sympa, à qui j'ai à nouveau envie de faire des trucs terriblement cochons.

    - Ben, un athlète. Vous devez vous entraîner... quoi... trois fois par jour ?

    - Deux, rectifie-t-il. Est-ce ta façon polie de me demander de débarrasser le plancher ? demande-t-il, amusé.

    Je rougis. Et je ne suis vraiment pas du genre à rougir, mais depuis Jude, je ne fais que ça.

    - Non, pas du tout, j'essaye juste de faire la conversation.

    Et maintenant, je suis sur la défensive. J'ai l'impression d'être au jardin d'enfants, sauf que c'est moi le vilain garçon qui a envie de pousser la petite fille dans le bac à sable et de tirer sur sa queue.

    Arrête de penser à sa queue, Rocky !

    - Alors tu veux que je reste pour me dire que tu n'arrêtes pas de penser à moi, c'est ça ?

    - Pfff, n'importe quoi ! Désolée de décevoir ton ego surdimensionné, mais j'avais autre chose à foutre que penser à toi. Je suis une fille très occupée.

    Et l'Oscar de la meilleure actrice est attribué à... roulement de tambour... Rocky Prescott !

    - J'ai cru comprendre. En tout cas, toi, tu m'as beaucoup manqué. Je n'ai pas réussi à te sortir de ma tête. Je ne sais pas si on te l'a déjà dit, Rocky, mais tu es un super coup. Et merde, je serais dingue de ne pas avoir envie de remettre ça.

    Sa franchise me prend complètement au dépourvu. Je pensais qu'on allait jouer à un petit jeu de séduction du genre « Attrape-moi si tu peux », mais visiblement, ce n'est pas le style de la maison Hartnett. Le style de la maison Hartnett semble être « Je déballe tout sur le porche, et prenez ce que vous voulez ».

    ***

    Touchdown - Campus Star, de Sonia Birdy, histoire intégrale.

  • Under the Rain

    Emma S. James

    • Addictives ? luv
    • 9 September 2020

    Il ne s'incline devant personne. Elle est différente.

    Faye s'installe en Irlande, déterminée à reprendre sa vie en main. Plus jamais elle ne se laissera marcher sur les pieds, c'est terminé !

    Les hommes ? Tous des enfoirés sans coeur, moins elle les approche, mieux elle se porte.

    Et c'est encore plus vrai pour Caleb ! Ce patron de bar a beau être sexy, il est aussi arrogant qu'insupportable. Hors de question de lui céder.

    Sauf qu'il suffit d'un quiproquo, d'un léger mensonge, et les voilà forcés de jouer les amoureux.

    Et si à force de faire semblant... tout devenait réel ?

    ***

    Ma maladresse légendaire a une nouvelle fois frappé et j'aurais préféré qu'elle intervienne à un autre moment, pas en plein pub. Je viens de faire tomber toute une commande sur moi, tout ça parce que je ne suis pas capable de marcher correctement.
    Bravo, Faye, tu te surpasses de jour en jour !

    - Putain, grogne une voix grave.

    Je n'ose même pas lever les yeux. Je ne vois qu'un tee-shirt noir qui cache un torse musclé. Le visage est-il aussi appétissant que le corps ? Parce que bon sang, je peux apercevoir le dessin de ses abdominaux à travers.

    - Tu ne peux pas regarder où tu mets les pieds ?!

    Le ton qu'il emploie ne me plaît pas du tout. J'ai l'impression d'être une gamine de 10 ans qui se fait réprimander par ses parents.

    - Hé ! Je n'ai pas fait exprès, m'énervé-je en relevant la tête.

    Merde !

    L'affronter du regard n'est pas ma meilleure idée. Je suis face à un homme immense et déroutant, à la beauté sauvage. Cheveux châtains, épais et ébouriffés. Sa barbe épaisse lui mange la moitié du visage et lui donne un côté ours des cavernes qui ne prend pas soin de lui. Malgré tout, je parviens à voir ses lèvres charnues attirantes. Je ne distingue pas la couleur de ses yeux. Marron, vert foncé ? Je ne saurais trancher.

    Je soutiens le regard, décidée à ne pas me laisser intimider par cet homme aussi sexy qu'effrayant.

    ***

    Under the Rain, de Emma S. James, histoire intégrale.

empty