Tourisme & Voyages

  • Montréal

    Collectif

    • Hurtubise
    • 1 October 2005
  • REVUE LE FESTIN n.121 ; destins de femmes

    Revue Le Festin

    • Le festin
    • 7 March 2022
  • Revue Bouts du monde n.47 ; carnets de voyageurs

    Revue Bouts Du Monde

    • Bouts du monde
    • 28 June 2021

    L'exploration a longtemps été une affaire de drapeau. à chaque retour au pays, on réservait à ces aventuriers accueils triomphaux et légions d'honneur pas forcément pour les meilleures raisons. «?Parmi tous les voyageurs qui ont parcouru la Haute-Asie, nombreux sont ceux qui ont vu leur récit controversé, leur entreprise condamnée : entre exploration et espionnage, archéologie et pillage, ethnologie et colonialisme, la frontière est souvent ténue?», écrit ainsi Louis-Marie Blanchard dans Les Explorateurs du toit du monde (Ed. La Martinière, 2010), parti sur les traces de Gabriel Bonvalot, chef de caravane téméraire et infréquentable.

    Quel que soit le pédigrée de ces aventuriers d'antan, la fascination qu'exerce leurs expéditions a traversé les années. Ils sont nombreux les voyageurs du XXIe siècle à mettre leurs pas dans ceux de ces explorateurs. A l'origine de ces quêtes, il y a souvent un livre, une photo ou une rencontre. Me concernant, c'est cette image en noir et blanc de Paul Nadar, représentant un marché aux chevaux devant la mosquée en ruine de Bibi Khanoum à Samarcande. Et peu importe que la traversée du miroir ne soit pas toujours à la hauteur du rêve nourri par les vieux récits. L'essentiel, ce sont les jalons que l'on pose pour plus tard.

    Constantin de Slizewicz a consacré une partie de sa vie à cette quête d'horizons perdus. Désireux de faire survivre le caractère romanesque des épopées d'antan, il a emboîté le pas de la caravane de Liotard et Guibaut, explorateurs de la première moitié du XXe siècle, partis chercher le mythe de Shangri-la sur les contreforts du Tibet.

    Lors d'un périple entre Tripoli et Tombouctou, Vivi Navarro a écouté les histoires de son guide, qui l'ont invitée à suivre les pas d'Heinrich Barth, explorateur du Sahara au XIXe. A Tanger, Joël Alessandra a découvert, et ne l'a plus jamais quitté, le destin d'Ibn Battûta, voyageur hors norme du Moyen-Age négligé par la postérité. La vie d'Eliott Schonfeld a été bouleversée à jamais dans une librairie parisienne, quand son regard s'est arrêté sur Aventures en Guyane, de Raymond Maufrais, jeune aventurier français disparu en 1949 dans la forêt d'Amazonie. Parti sur ses traces pour achever son rêve, il a bien failli y laisser sa peau.

    Que racontent ces explorations contemporaines alors que les GPS ont achevé de quadriller la planète?? Elles permettent de partager auprès du plus grand nombre les signes d'un monde en perpétuel changement où l'on devine l'évolution de la géographie et de ceux qui l'habitent. Avant d'être une quête intime d'aventure, elles sont aussi une nécessité scientifique : il faut des explorateurs pour scruter les déserts ou les glaciers d'Islande.

    « L'exploration n'est pas morte, s'exclamait sur France Inter Olivier Archambeau, président de la Société des explorateurs français. Il n'y a plus d'Australie à découvrir, mais il y a des territoires qui redeviennent inconnus, des zones grises ou personne ne sait vraiment ce qu'il se passe?». Pierre-Antoine Guillotel ne savait pas très bien ce qu'il allait trouver au centre de l'Islande, qu'il a entrepris de traverser à la fin de l'année 2020. Seul, pendant 144 jours, il a écouté les souffrances de son corps et le souffle de la terre. C'est en voyageant que l'on prend conscience de sa fragilité et de celle de la planète.

    William Mauxion

  • La fabuleuse aventure des gares de Paris

    Collectif

    • Beaux arts editions
    • 23 February 2022
  • L'Alpe n.96 ; le Vercors. montagne en partage

    Collectif L'Alpe

    • Glenat
    • 2 March 2022

    Panorama à 360° d'un massif habité depuis la préhistoire, aux paysages grandioses, et protégé depuis 50 ans par le Parc naturel régional du Vercors.
    On connaît la beauté des paysages du Vercors, celle notamment de ses hauts plateaux, qui abritent la plus grande réserve naturelle de France. On croit également connaître l'histoire de ses maquis, mais sait-on que ce territoire est une construction humaine très récente ? Jusqu'à la fin du XIXe siècle, le Vercors est une mosaïque de pays, dont l'unité va être structurée par l'ouverture des routes, l'importance de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale, sans oublier la création du Parc naturel régional en 1970. Aujourd'hui, le massif voit sa démographie en forte hausse et n'en finit pas de s'adapter aux nouveaux défis d'aujourd'hui : pression touristique, besoin en énergie, dérèglement climatique, etc.

  • Du Médoc aux Graves, en passant par le Pessac-Léognan jusqu'au Sauternais, cette route des châteaux vous dévoile un patrimoine oenotouristique et architectural exceptionnel avec ses propriétés viticoles, châteaux et demeures anciennes, enrichi récemment de chais contemporains signés de grands noms de l'architecture.
    Le Festin vous propose ici un véritable guide à travers l'histoire, les appellations et les grands crus de la rive gauche. Chaque château s'accompagne d'un focus sur le vin produit et des conseils sur les sites d'intérêt patrimonial avoisinants. Il sera suivi en octobre 2019 par un hors-série consacré au patrimoine viticole de la rive droite.

    Un tour d'horizon en 101 châteaux à (re)découvrir sans modération !

  • Le 3e numéro de Pays prend place dans le quartier parisien de Belleville. À cheval sur quatre arrondissements - les Xe, XIe, XIXe et XXe - ce carrefour de l'Est de la capitale rassemble une multitude de réalités. Terre d'accueil, fief de rebelles en tout genre, la communarde commune rattachée à Paris en 1860 est aussi populaire. Du moins, l'était, jusqu'à ce qu'une nouvelle population s'installe et fasse grimper les prix de l'immobilier. Dans ce territoire gentrifié où se croisent et s'entrecroisent les communautés, nous suivrons des jeunes rappeurs rêvant de briller ou des artistes en quête d'ateliers à prix raisonnables. Nous verrons aussi des habitant·es occupant un immeuble pour éviter la spéculation immobilière et des travailleuses du sexe chinoises qui souhaitent se faire accepter dans le quartier. Du haut de la colline au bas Belleville, de Minelle la chanteuse au club de football antifa nous raconterons la diversité et les fractures qui sillonnent ce village dans la cité.

  • Le point hs grand tour n 3 : florence - avril/mai 2022 Nouv.

    Florence ne résonne pas qu'avec Renaissance quand bien même sa beauté intrinseÌ€que demeure miraculeuse. La ville bruisse d'initiatives, d'innovations : il suffit souvent d'un pas de côté pour les découvrir, traverser l'Arno et humer le vrai parfum de la ville. Mixologiste ou directrice de journal, parfumeur ou libraire, patron de musée ou chef, les vrais Florentins ont livré leurs secrets à la rédaction du Point. Histoires, balades, jardins secrets et style sont à retrouver dans ce nouveau hors-série de la collection «Grand Tour». Le gouÌ‚t de Florence n'a jamais été aussi vif .

  • IL(e)S est une revue de photo journalisme entièrement consacrée à la vie sur les îles du Ponant, de l'archipel de Chausey, au large de Granville, à l'île d'Aix, au sud de la Rochelle.
    Revue de très haute qualité à laquelle participent 6 à 7 photographes indépendants par numéro, IL(e)S cherche à apporter un autre regard sur ces territoires isolés et la vie de leurs habitants. Très éloignée des images cartes postales que l'on véhicule parfois, notre revue veut prendre le temps de raconter les îles de l'intérieur, et à toutes les saisons.

  • IL(e)S est une revue de photo journalisme entièrement consacrée à la vie sur les îles du Ponant, de l'archipel de Chausey, au large de Granville, à l'île d'Aix, au sud de la Rochelle.
    Revue de très haute qualité à laquelle participent 6 à 7 photographes indépendants par numéro, IL(e)S cherche à apporter un autre regard sur ces territoires isolés et la vie de leurs habitants. Très éloignée des images cartes postales que l'on véhicule parfois, notre revue veut prendre le temps de raconter les îles de l'intérieur, et à toutes les saisons.

  • IL(e)S est une revue de photo journalisme entièrement consacrée à la vie sur les îles du Ponant, de l'archipel de Chausey, au large de Granville, à l'île d'Aix, au sud de la Rochelle.
    Revue de très haute qualité à laquelle participent 6 à 7 photographes indépendants par numéro, IL(e)S cherche à apporter un autre regard sur ces territoires isolés et la vie de leurs habitants. Très éloignée des images cartes postales que l'on véhicule parfois, notre revue veut prendre le temps de raconter les îles de l'intérieur, et à toutes les saisons.

  • Le hors série Terres Insulaires est une invitation à la découverte de la revue îL(e)s et des univers si particuliers que sont les îles du Ponant.

  • IL(e)S est une revue de photo journalisme entièrement consacrée à la vie sur les îles du Ponant, de l'archipel de Chausey, au large de Granville, à l'île d'Aix, au sud de la Rochelle.
    Revue de très haute qualité à laquelle participent 6 à 7 photographes indépendants par numéro, IL(e)S cherche à apporter un autre regard sur ces territoires isolés et la vie de leurs habitants. Très éloignée des images cartes postales que l'on véhicule parfois, notre revue veut prendre le temps de raconter les îles de l'intérieur, et à toutes les saisons.

  • IL(e)S est une revue de photo journalisme entièrement consacrée à la vie sur les îles du Ponant, de l'archipel de Chausey, au large de Granville, à l'île d'Aix, au sud de la Rochelle.
    Revue de très haute qualité à laquelle participent 6 à 7 photographes indépendants par numéro, IL(e)S cherche à apporter un autre regard sur ces territoires isolés et la vie de leurs habitants. Très éloignée des images cartes postales que l'on véhicule parfois, notre revue veut prendre le temps de raconter les îles de l'intérieur, et à toutes les saisons.

  • IL(e)S est une revue de photo journalisme entièrement consacrée à la vie sur les îles du Ponant, de l'archipel de Chausey, au large de Granville, à l'île d'Aix, au sud de la Rochelle.
    Revue de très haute qualité à laquelle participent 6 à 7 photographes indépendants par numéro, IL(e)S cherche à apporter un autre regard sur ces territoires isolés et la vie de leurs habitants. Très éloignée des images cartes postales que l'on véhicule parfois, notre revue veut prendre le temps de raconter les îles de l'intérieur, et à toutes les saisons.

  • Le bassin d'Arcachon en 101 sites et monuments

    Collectif

    • Le festin
    • 20 June 2017

    Du Bassin à la forêt usagère de La Teste-de-Buch, des territoires les plus huppés d'Arcachon ou du Cap-Ferret aux contrées les plus préservées, le Bassin d'Arcachon se dévoile à travers une mosaïque de saveurs, de formes, de goûts, de styles et d'impressions qui rendent cet espace poétique unique au monde. Cette nouvelle formule offre un reflet généreux et dynamique de ce paradis lacustre où Grande et petites histoires se bousculent joyeusement.

  • Sans doute peut-on tous reprendre en choeur avec Joséphine Baker : « J'ai deux amours, mon pays et Paris. » Mais la capitale, contrairement à l'artiste, est loin d'être en voie de panthéonisation. Cela faisait même longtemps qu'elle n'avait pas autant bruissé au rythme des créateurs qui l'ont choisie comme lieu d'élection : de Barbès au haut Marais, de Belleville aux rives de la Seine, une nouvelle partition se fait entendre. Elle a l'éclat des Lumières, qui ont donné son surnom à la ville. Comme hier les philosophes et les femmes fortes ont fait Paris, aujourd'hui, chefs, fleuristes, stylistes, illustrateurs, architectes façonnent plus que le goût de Paris. De l'audace de leurs créations jaillit un message universel : l'avenir appartient à ceux qui ont choisi de ne désespérer de rien, comme on dit au Point depuis Claude Imbert. Paris est loin d'être un musée vivant. C'est une fête. Voici les nouvelles clés de Paris. Ne les perdez pas !

  • Résultat d'un minutieux inventaire du patrimoine couvrant plus de huit siècles, cet ouvrage présente dans leur contexte historique et topographique de nombreux édifices caractéristiques de cette partie orientale de la vallée du Loir sarthoise.

    Traversé par la rivière du Loir et bordé de coteaux plantés de vigne, l'ancien canton de La Chartre-sur-le-Loir regroupe autour de cette petite ville les communes de Beaumont-sur-Dême, Marçon, Chahaignes, Lhomme et Loir-en-Vallée (Ruillé-sur-Loir, Poncé-sur-le-Loir, Lavenay et La Chapelle-Gaugain).

    Ce territoire vallonné présente un patrimoine d'une variété et d'une richesse étonnantes : églises paroissiales ornées de peintures monumentales, moulins d'origine médiévale, fermes anciennes, demeures « à la manière de la villégiature », ou éléments liés à l'activité toujours vivace de la vigne et du vin.

    De la fin du XVe au début du XVIIe siècle, une intense activité architecturale s'est emparée de cette vallée qui prolonge le Val de Loire. Les familles Ronsard et du Bellay ont laissé leur empreinte à La Chapelle-Gaugain et à Lavenay, tandis que le château de Poncé, construit autour de 1540-1544, constitue un témoignage exceptionnel de l'architecture et du décor sculpté de la Première Renaissance.

    La collection « Images Patrimoines en région » présente les résultats des études d'inventaire général du patrimoine culturel menées par la Région des Pays de la Loire et ses partenaires.

  • Creatio universali ; carte 3

    Reliefs

    • Reliefs editions
    • 18 May 2017

    Une carte sur laquelle se confrontent les différentes conceptions cosmologiques qui ont marqué l'histoire jusqu'au xviiie siècle, de Ptolémée et Tycho Brahé à Galilée, du géocentrisme à l'héliocentrisme.

  • REVUE LE FESTIN n.111 ; 30 chefs-d'oeuvre de Nouvelle-Aquitaine

    Revue Le Festin

    • Le festin
    • 12 September 2019

    Ce numéro spécial vous fera voyager du sommet du phare de Cordouan aux profondeurs de la mystérieuse église monolithique d'Aubeterre-sur-Dronne, déambuler dans les salons de l'hôtel de Ville de La Rochelle ou d'Angoulême, dans l'exceptionnelle galerie du château d'Oiron, à l'ombre des baies du cloître de Cadouin, explorer les coulisses du théâtre Blossac de Châtellerault, les décors de la villa Arnaga à Cambo-les-Bains, l'impressionnant mur de lumière du Splendid hôtel à Dax, parcourir la voûte romane peinte de l'abbatiale de Saint-Savin sur Gartempe, les salles de la cité internationale de la tapisserie d'Aubusson, le boulevard des Pyrénées à Pau et ses formidables points de vue, et bien plus encore...

    Si le patrimoine bâti a fait l'histoire de la revue, la richesse des musées régionaux a elle aussi contribué à de nombreuses (re)découvertes, des maîtres régionaux aux grandes figures de l'histoire de l'art. Ainsi, le festin vous propose son « musée imaginaire » mêlant chefs-d'oeuvre, coups de coeur et réalisations inédites regroupant dans un seul et même musée : Michel-Ange, Gustave Moreau, Jeff Koons, Pierre et Gilles, Camille Claudel, Jean-Auguste-Dominique Ingres, Gustave Doré, Edgar Degas, Philippe Starck, Eugène Delacroix... pour ne citer qu'eux.

  • REVUE LE FESTIN n.114 ; dans l'intimité des cabanes tchanquées

    Revue Le Festin

    • Le festin
    • 25 June 2020

    L'été débute pour Le Festin à la rambarde de l'une des deux cabanes tchanquées du Bassin d'Arcachon (Gironde), ouverte exceptionnellement par son dernier occupant, après près d'un demi-siècle de vie familiale, avant sa restauration annoncée. Du littoral, le charme de Saint-Jean-de-Luz et de Ciboure (Pays basque) se dévoilera au travers d'un portrait de ville alors que les clichés du photographe Fernand Braun nous replongeront au temps où le balnéaire vivait ses premières heures sur la côte charentaise (Charente-Maritime). À l'ombre des pins et des chênes centenaires de Marquèze (Landes), les origines de l'airial seront dévoilées à l'occasion de son cinquantième anniversaire.

    Plébiscités par des milliers de visiteurs chaque été, les châteaux de Larochefoucault (Charente) et de Bourdeilles (Dordogne) livreront les secrets d'une histoire surprenante, loin d'être achevée. Les insolites décors du château aux assiettes de Bias (Lot-et-Garonne) et ceux de la maison de la Gaité à Chérac (Charente-Maritime) témoigneront quant à eux du dynamisme d'associations locales engagées dans la sauvegarde d'un patrimoine hérité de l'art populaire largement méconnu.

    Un parcours autour des portes de Bordeaux (Gironde), autour du patrimoine thermal de La Roche-Posay (Vienne) ainsi qu'un détour par le quartier du Hédas à Pau (Béarn) illustreront à quel point le tourisme urbain séduit de plus en plus d'adeptes. Enfin, l'histoire du village martyr d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), reconstruit après la guerre, ancrera la dimension d'un tourisme mémoriel, constitutif d'une identité européenne.

  • PAYS n.1 ; Saint-Malo et ses alentours

    Collectif

    • Studieux
    • 22 March 2021

    « On a tous dans l'coeur des vacances à Saint-Malo », paraît-il. Mais, que se cache-t-il derrière cette image de station balnéaire, repaire de corsaires ? Pays gratte le vernis et propose un portrait tout en nuances de la cité et ses alentours. Reportages, enquêtes, rencontres... une plongée en profondeur dans les questionnements et les enjeux d'un territoire sans cesse en mouvement.

    Le premier numéro de Pays a été imprimé à Landerneau (Finistère) sur du papier certifié FSC.

  • Paris la nuit

    Collectif

    • Beaux arts editions
    • 15 September 2021

    Après le Paris disparu et utopique, ce nouveau numéro retrace l'histoire de la vie nocturne d'une grande ville depuis les premiers temps de la cité gallo-romaine.
    Avant l'apparition de l'électricité comment s'éclairaiton ? Qui possédait des bougies ? Circulait-on la nuit dans Paris au Moyen Âge ? Le risque d'agression était grand, les archers du roi étant peu nombreux pour surveiller la ville. Problème également de vivre dans des maisons très mal chauffées, parvenir pendant des siècles à dormir face au froid. C'est donc avec l'apparition des premiers éclairages publics, au xviiie siècle, que les Parisiens commencent vraiment à mettre le nez dehors, une fois le soleil couché. Mais la lumière reste rare... Il faut attendre le xixe siècle pour que les lampadaires se généralisent.
    C'est désormais « le jour au milieu de la nuit ». Magique !
    Ce numéro spécial nous éclaire sur une vie nocturne insoupçonnée, le début des théâtres ouverts le soir grâce aux chandeliers, les lieux de prostitution et maisons de plaisir, les premiers travailleurs de nuit, les fêtes somptueuses données par les grands seigneurs, avec force de chandeliers pouvant provoquer des feux difficilement maîtrisables !
    Une source incroyable de récits et d'aventures des nuits parisiennes, qui ont longtemps été le lieu de tous les amusements, transgressions, excès et folies.

  • Carnets de vol ; carnet à thème

    Reliefs

    • Reliefs editions
    • 18 May 2017

    Comptes-rendus de vols historiques, correspondances d'aviateurs et aviatrices (Mermoz, Saint-Exupéry, Henri Guillaumet, Adrienne Bolland, Hélène Boucher), journaux de voyages aériens, ces carnets rassemblent des témoignages exceptionnels de l'aventure aéronautique, dont plusieurs contenus exclusifs (premiers vols Paris- New York, lettres d'Amelia Earhart.)

empty