Edilivre

  • La médiocratie

    Jean-Marie Rouillard

    • Edilivre
    • 21 January 2008

    "La médiocratie", ce titre résume la nature de nos démocraties non abouties.
    L'ouvrage donne un panorama des différents types de gouvernance des Etats. La démocratie tant vantée par certaines grandes nations, comme remède miracle à tous les maux, montre ici ses mythes et limites. L'auteur considère aujourd'hui, bien qu'étant la moins mauvaise solution de gouvernance des Etats, que ces démocraties pourraient être encore plus efficientes si quelques améliorations y étaient apportées. Pour le moment, il les considère donc comme des « médiocraties ».

  • Histoire de vivre aux xvii xixe siecles

    Leboutte Rene

    • Edilivre
    • 13 April 2021

    Au moment où la quête de nos identités et de nos racines s'impose comme un antidote à la froideur de la globalisation, les sources historiques font surgir une foule humaine bigarrée, à la fois lointaine par son mode de vie et si proche de nous par les sentiments, les émotions. Comment rejoindre, comprendre cette humanité? René Leboutte achoisi de construire un kaléidoscope d'histoire sociale du pays de Liège entre les années 1530 et 1910 afin de faire scintiller les innombrables facettes du vivre-ensemble de jadis. Découvrons une société profondément humaine qui a tenté de vivre dans un univers dangereux, impitoyable parfois. Essayons de comprendre comment nos ancêtres ont bricolé un art de survivre dont nous sommes les héritiers trop souvent ingrats.

  • Profonde rénovation de la gouvernance publique. Priorité réaffirmée à l'éducation. Retour d'un cycle vertueux de confiance. Protection des plus faibles comme de la planète. Redynamisation des territoires et de l'industrie... Dix propositions concrètes pour redresser en quelques années la situation de la France, aujourd'hui en grave crise. Sans déni de réalité sur la nature des difficultés, l'orientation générale repose sur la confiance dans la démocratie et dans la capacité de l'homme à bâtir durablement un monde de paix, de justice et de liberté, ouvert à la diversité, et épanouissant pour chacun. Cette contribution au débat public a été élaborée avec l'aide d'un collectif citoyen librement constitué et issu de divers horizons.

  • Bego - quand les humains signifiaient le divin

    Begin Jane

    • Edilivre
    • 23 August 2017

    L'histoire débute au néolithique. Les populations méditerranéennes, confrontées à une amélioration climatique majeure, transforment leur mode de vie de chasseurs-cueilleurs en celui d'agriculteurs-éleveurs.
    Dans les Alpes toutes proches, au coeur du Mercantour, elles nous ont laissé un patrimoine inestimable : 35 000 gravures, réparties autour du mont Bégo. Ces gravures sont l'expression de leur religion. Héritage graphique d'une population ignorant encore l'écriture, elles retracent les différentes étapes de la pensée spirituelle, depuis les débuts de l'agriculture jusqu'à la maîtrise de la métallurgie, dans cette partie du monde. Une charnière majeure de l'Histoire de l'Humanité et surtout, un trésor archéologique inestimable, que chacun se doit de comprendre pour mieux le protéger.

  • L'image chez Roland Barthes

    Bouchta Farqzaid

    • Edilivre
    • 15 May 2014

    Dans cet ouvrage, trois axes sont à l'étude ; à savoir l'esthétique, le mythe et la philosophie de l'image chez Roland Barthes. Le corpus y est réduit, puisque centré sur les textes suivants : Sur Racine, L'obvie et l'obtus, L'Empire des signes et surtout La chambre claire. Ces deux derniers constituent, à côté de Fragments d'un discours amoureux, des textes de prédilection.
    À travers cette analyse, l'auteur a voulu faire reconnaître ouvertement et solennellement l'impact de ce penseur sur notre parcours de formation intellectuelle, mais également partager quelques réflexions sur son oeuvre, qui, selon Moumen Smihi (disciple de Roland Barthes et cinéaste marocain très talentueux), est jusqu'à présent mal comprise, du moins au Maroc.

    Sur commande

  • Il s'est brûlé les ailes

    Bruno Rohaut

    • Edilivre
    • 26 March 2009

    Au coeur d'une société fictive, Il s'est brûlé les ailes décrit le parcours tumultueux de Mage Stuttown dans sa conquête puis dans son exercice du pouvoir. Le pouvoir. l'arme nécessaire pour mettre en application ses plans, ses idées, sa foi. Oui. Mais aussi le pouvoir qui devient une fin en soi, la récompense, la reconnaissance. Le pouvoir qui détruit, qui éloigne et isole. Le pouvoir qui dévore tout sur son passage. Ce roman est écrit comme un conte philosophique où ombre et lumière se taquinent. À travers le destin de Mage, aussi romanesque qu'empreint d'une cruelle réalité, on entrevoit un regard critique sur l'évolution des moeurs, de l'éthique et de la société.

  • « Cassée par un système scolaire trop rigide, je suis devenue coach parental et thérapeute et suis persuadée qu'il existe en chaque enfant un potentiel, si son entourage prend le temps de comprendre sa manière d'être et de penser. Mes nombreuses formations en coaching parental, neurosciences, m'ont permis de comprendre à quel point chaque être humain est unique. La découverte des intelligences multiples, l'apprentissage de la psychologie positive et énergétique m'ont amené à vouloir transmettre des outils efficaces et pratiques permettant aux parents comme à tous ceux en contact avec «l'enfant» de l'aider à dépasser ses peurs et ses obstacles. Au fil de cet ouvrage unique, je vous invite à porter un nouveau regard sur vos enfants et à développer leur potentiel. »

  • Aperçu sur le royaume de Lane Xang de1353-1949

    Singto Na Champassak

    • Edilivre
    • 27 September 2011

    A travers Aperçu sur le royaume de Lane Xang de 1353-1949, L'auteur Singto NA CHAMPASSAK nous expose sa thèse sur l'histoire du Laos. A partir de faits et de documents historiques, il établit une analyse scientifique afin de montrer aux lecteurs les circonstances et les facteurs définis qui ont rendu ce pays glorieux jusqu'à la vassalité de ses voisins, un pays trahi par des hommes de pouvoir, envahi par ses ennemis et finalement occupé par les colons. Singto NA CHAMPASSAK invite les lecteurs à méditer sur les circonstances dramatiques dues à l'orgueil et aux mépris des Hauts responsables des royaumes qui ne sont que les princes d'une même famille.

  • Brennus

    Michel Puyuelo

    • Edilivre
    • 16 May 2011

    De - 280 à - 278, Brennus, grand chef gaulois, s'est attaqué à la Thrace, à la Macédoine et à la Grèce centrale, l'une des régions les plus importantes de l'empire fondé par Alexandre le Grand. L'extraordinaire aventure de Brennus n'est pas seulement l'histoire du pillage de Delphes et d'une multitude de sanctuaires, d'une immense razzia d'or, d'argent, d'esclaves, mais c'est surtout la confrontation entre deux mondes aux conceptions religieuses et philosophiques diamétralement opposées. En écrivant l'histoire de Brennus, l'auteur réhabilite une figure historique méconnue et pourtant fondamentale pour comprendre l'histoire originelle des Gaulois et pour appréhender un véritable tournant de l'histoire antique. Une biographie instructive et passionnante. A découvrir.

    Sur commande

  • Historiettes en milieu psy

    Arsene Compagne

    • Edilivre
    • 9 January 2013

    « L'hôpital psychiatrique est une « auberge espagnole » animée par les personnalités des êtres qui y passent. Elle fluctue, change au gré de leurs humeurs et de leurs évolutions personnelles. » Des périodes de doute, de découragement et parfois de dégoût, aux moments de joie profonde du personnel soignant et des malades, l'auteur nous offre un témoignage sans complaisance. Animé par le désir de travailler pour les patients mais désirant agir avec les malades, A. Compagne publie ici son premier ouvrage aux éditions Edilivre.

    Sur commande

  • L'annee zero

    Josée Viellevoye

    • Edilivre
    • 22 February 2010

    Ce roman se présente sous la forme d'un double témoignage : celui d'une mère qui refuse l'homosexualité de sa fille et celui de cette fille qui s'ouvre d'abord douloureusement à la sexualité avant d'y trouver l'épanouissement. Par ailleurs, il s'articule autour d'une phrase centrale où le titre « l'année zéro » s'explique et démasque en filigrane une question : peut-on changer le cours d'une destinée ?
    S'étant émue des confidences poignantes de jeunes gens confrontés à des réactions familiales navrantes, l'auteure s'est attachée, par le biais de cette fiction, à faire une démonstration par l'absurde où la mère se trouve piégée dans ses préjugés et la fille libérée grâce à l'acceptation de son homosexualité, une des nombreuses formes de l'amour...

  • Langage ; premier jour

    Ray Pons

    • Edilivre
    • 19 June 2008

    Le big-bang a offert la matière, sa lumière a envahi l'espace par le feu des galaxies. Tout a été fondu en îlots de vie extraits d'un vide noir d'avant Univers vers votre terre qui s'ensoleille à un endroit précis. Nous sommes nés du tissu ascendant de cette origine par des lois organiques très chiffrées où la moindre décimale tient en harmonie le cosmos. Un seul changement dans l'infinitésimal de ces lois et l'univers s'écroule. Cette manifestation de l'origine comme Premier jour nous a pénétré jusqu'à l'expression des langues qui sont la substance du Langage. Nous sommes incarnés dans la joie d'un univers d'avant qui a enfanté l'illumination du big-bang. Un Langage amoureux construit le silence des installations galactiques qui nous sont intimes. La pureté du Langage qui développe la vie et notre cerveau soutient la création de l'univers où il ne s'agit que du vivant à accomplir. L'univers nous a étreint par exception.

  • Louise de bettignies

    Jeanine Stievenard

    • Edilivre
    • 6 August 2009

    Louise de Bettignies est l'une de ces femmes qui surgissent dans les périodes de grands malheurs, une de ces femmes qui, faisant abstraction de tout ce qui a pu les animer, se vouent, jusqu'au sacrifice final, à la défense d'un idéal. Comme la plupart de ses semblables, rien a priori, ne la prédisposait à tenir ce rôle qu'elle assuma. Voici son histoire. Avant la première guerre mondiale Louise de Bettignies est préceptrice et en poste dans les plus prestigieuses familles d'Europe. Quand les hostilités éclatent, Louise de Bettignies soigne et nourrit à ses frais les blessés aux portes de Lille. Son esprit d'observation, sa détermination et sa vive intelligence sont rapidement remarqués par les Britanniques qui lui confient un réseau de résistance sur la région Nord. Elle devient l'âme de cette organisation jusqu'à ce qu'elle soit dénoncée et emprisonnée en Allemagne. Sa force et son courage ne l'abandonnent pas pour autant. C'est la maladie qui aura finalement raison de cette femme exemplaire, dont la popularité ne faiblira pas jusqu'à l'aube de la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui encore, des rues, des places, des écoles, portent toujours le nom de Louise de Bettignies dans de nombreuses villes du nord de la France.

  • Bernard kouchner, du biafra au kosovo

    Daniel Pierrejean

    • Edilivre
    • 3 October 2007

    Bernard Kouchner, jeune médecin gastro-entérologue, découvre le Biafra. C'est l'enfer. Il y a là un patchwork de profils différents de mercenaires : trafiquants d'armes en tous genres, pilotes idéalistes et autres combattants attirés par l'argent. Il va bientôt affronter les premières silhouettes faméliques. C'est la population civile, les femmes et les enfants qui souffrent le plus. Là-bas, il ne reste presque plus rien. Les Biafrais sont encore, avant la famine qui se prépare, huit à neuf millions. Mais la mort fauche déjà les plus faibles et un terrible génocide se prépare. La nuit tombe avec les premières averses tropicales. Dans un bruit assourdissant, moteurs à pleine puissance, le Hercules C 130, affrété par la Croix-Rouge se cabre. Direction Uli, l'aéroport clandestin installé par les autorités biafraises est tout près du front. Acteur de l'une des premières actions humanitaires du vingtième siècle, Kouchner va y consacrer une grande partie de sa vie. Du navire Ile de Lumière, à l'administration du Kosovo, le fondateur de Médecins sans Frontières, puis de Médecins du monde est sur tous les fronts, le plus souvent au péril de sa vie. Le French Doctor n'aura de cesse de faire progresser un concept qui lui est cher : celui de l'ingérence humanitaire bousculant par là-même la sacro-sainte souveraineté étatique... Cet ouvrage brosse le portrait d'un homme très médiatique, avec ses joies, ses doutes tout au long de trente années de multiples missions aux côtés des plus humbles.

  • C?est qui ce bob ?

    Michel Klingler

    • Edilivre
    • 20 July 2016

    Ce livre est une étape importante dans notre apprentissage puisque nous sommes tous des éternels apprenants.
    Après 10 années de pratique dans l'accompagnement humain, le développement professionnel et personnel, Michel Klingler a un besoin de transmettre, de laisser une trace.Un livre qui nous parle et qui nous dit, d'après l'auteur, « tout ce qu'on ne m'a jamais dit et que j'aurais aimé savoir, avant de prendre mon poste ou démarrer ma relation avec l'autre, avec mon équipe.

  • La vallee est loin

    Serge Bassenko

    • Edilivre
    • 27 July 2011

    Un jeune homme, Aigle, invite un ami à passer les vacances chez ses grands-parents. Tous deux font des randonnées dans la montagne, en compagnie de deux amies, Gentiane et Ciel bleu. Au milieu des rires et des bourrades, dans le calme serein et grandiose de la montagne, les idées viennent avec facilité, et les amis s'enflamment à débattre de la pensée, des sentiments, de la morale et de la nature.

    Les premiers hommes, imaginent-ils, ont eu peur de la pensée, car elle trouble le bonheur de la vie quotidienne. Ils ont éliminé ceux qui pensaient mal, et délégué la pensée au meilleur penseur, le rendant responsable de tout.

    La pensée est incapable de connaître le sentiment et le sentiment a besoin d'autrui pour exister. Or, un ami n'est pas vraiment une autre personne, il ne peut donc détruire son être en aimant.

    La morale nous apprend à vivre. Mais elle remplace notre pensée par la pensée des autres, changeante et trompeuse. Comment rester soi-même, dans ces conditions?

    La nature enfin nous offre l'accomplissement parfait de nos instincts, éternellement. Mais l'homme ne se contente pas de répéter la nature, car la pensée l'a rendu maître de son destin. L'homme oui, mais les hommes non; car bien des hommes refusent de penser par eux-mêmes, et détruisent ceux qui pensent.

    Finalement, le monde connu est ennuyeux, déclare un étrange visiteur. Faut-il convenir avec lui que la seule façon d'oublier cet ennui est de se fuir soi-même?

    Les jeunes gens, à bout de recherches, finissent par constater que personne ne peut enseigner à penser, ni dire si on pense correctement, ni à quoi cela sert. Devant l'échec de leur pensée, ils concluent qu'il ne leur reste plus désormais qu'à faire confiance à la vie, puisque c'est elle qui les fait vivre.

  • Le cerisier noir

    Emilie Casteyo

    • Edilivre
    • 27 October 2017

    Susy n'a jamais connu sa mère, Isabelle Stenford, qui décède à sa naissance. Son père disparu, elle est adoptée par Susan et Glen Key. Quant à sa grande soeur, Beth, après quelques années passées à l'orphelinat, elle est adoptée par Anne et Doug Parks. Prétextant un désir d'améliorer son niveau de français, Beth quitte le Wisconsin et part chez sa grand-mère à Paris, sur les traces de sa mère. Une quête d'identité qui va l'amener à vivre des situations rocambolesques. De fil en aiguille, elle arpente les méandres de son passé et se retrouve confrontée à elle-même, face à ses propres choix.
    Entre le coeur et la raison, entre jalousie et acceptation, elle va devoir choisir...
    Fera-t-elle les bons choix ? Ira-t-elle au bout de ses convictions ?

  • Cet ouvrage traite du concept de Souverainisme dont la première apparition dans le champ politique français remonte à la campagne référendaire de 1992 en vue de ratifier le Traité de l'Union Européenne. Au cours de cette campagne électorale, les divisions partisanes habituelles ont été transcendées pour laisser place à deux camps et à deux visions de la France. D'un côté, les tenants de la souveraineté nationale sans partage avec des institutions supranationales, et de l'autre les partisans de l'intégration de la France dans la future Union Européenne. L'objet général de l'étude est de tenter de définir le souverainisme qui ressemble au premier abord, surtout dans le champ politique français, à un concept hétéroclite. Cet objet est doublé d'une étude croisée avec le Souverainisme au Québec.

  • La controverse des radars

    Adrien Hinnerblesse

    • Edilivre
    • 8 October 2010

    La France est un état de droit. En vertu de ce fait, si la justice était rendue d'une manière équitable, la plupart des amendes forfaitaires pour excès de vitesse avec les radars automatiques seraient annulées. Ce serait bien, mais à condition que les juges soient au courant des travers du système. Il est totalement inégalitaire. Les contestations doivent être accompagnées du règlement d'une consignation équivalent au montant de l'amende forfaitaire. Pour certains automobilistes dont les revenus n'excèdent pas 1200€ par mois, cela représente une somme extraordinaire, comparativement à d'autres pour qui cette somme ne représente rien, et qui se paieront en plus les services d'un avocat. Inégalitaire, parce qu'on demande le strict respect de la limitation de vitesse au nom de la loi, alors que les services de l'État laissent planer un sérieux doute sur l'usage de ces instruments, assorti d'un manque de transparence évident.

    Sur commande

empty