Sciences humaines & sociales

  • La carte postale

    Jacques Derrida

    • Aubier
    • 30 June 2008
  • Au recto, la carte de rando du massif et au verso, la photo aérienne - Échelle variable en fonction du territoire couvert du 1/35 000 au 1/60 000 - Données IGN - Signalisation de tous les sites sportifs, culturels et touristiques - Partenariat avec les institutions territoriales. Format ouvert : 132 x 100 cm - Format fermé : 11 x 25 cm

  • Au recto, la carte de rando du massif et au verso, la photo aérienne - Échelle variable en fonction du territoire couvert du 1/35 000 au 1/60 000 - Données IGN - Signalisation de tous les sites sportifs, culturels et touristiques - Partenariat avec les institutions territoriales. Format ouvert : 132 x 100 cm - Format fermé : 11 x 25 cm

  • Le monde

    Collectif

    • Mairdumont
    • 3 October 2016

    Couverture cartonnée.
    Barre de drapeaux.
    Tableau de distances.
    Carte générale.

    Livret à part, 4 couleurs avec :
    - Plans de ville.
    - Index.

  • Europe politique

    Collectif

    • Cartotheque
    • 30 March 2009
  • Barberine, lac d4emosson, Finhaut, Trient

    Collectif

    • Office federal de topographie suisse
    • 1 January 1995
  • Grande-Bretagne et Irlande

    Collectif Michelin

    • Michelin
    • 2 January 2005


    la cartographie michelin : un modèle de clarté et de précision pour tout conducteur, qu'il soit touriste ou professionnel de la route ! accédez simplement et rapidement à la région qui vous intéresse à l'aide du tableau d'assemblage.
    identifiez facilement votre destination avec l'index des localités. découvrez des sites culturels et touristiques sur votre route grâce à une légende riche de plus de 100 symboles : curiosités parcours pittoresques. choisissez votre itinéraire et voyagez sereinement grâce à la lisibilité et à la précision de la cartographie michelin.

  • L'Egypte

    Collectif

    • Hatier
    • 12 February 1998
  • Martigny

    Collectif

    • Office federal de topographie suisse
    • 1 January 2000
  • CARTE ARCHEOLOGIQUE DE LA GAULE n.31/3 ; Toulouse

    Carte Archeologique De La Gaule

    • Maison des sciences de l'homme
    • 12 September 2017

    Cinquante ans après la thèse de Michel Labrousse (Toulouse antique, soutenue en 1967) paraît la CAG 31/3 - Toulouse, qui termine l'étude du département de la Haute-Garonne dont les deux autres volumes (CAG 31/1 et 2) ont déjà été publiés en 2006 dans la même collection.

    L'originalité de ce volume tient au rôle important que Rome a fait jouer à Tolosa dans le développement des échanges entre la Méditerranée et l'Océan Atlantique. Si les deux rives de la Garonne sont bien occupées dès la Pré- et la Protohistoire, c'est l'occupation romaine de l'Espagne après les guerres contre Hannibal et Zama qui explique le développement d'un important commerce des amphores italiennes et de la vaisselle campanienne à partir des années 180-175 av. J.-C. C'est avant tout le site de Saint-Roch qui se développe (plus que celui de Vieille-Toulouse, d'Ancely, du Cluzel, etc). Dès le IIe siècle av. J.-C., les amphores y arrivent par centaines de tonnes accompagnées de vaisselle italienne. Les seules dernières fouilles de la caserne Niel, en 2009-2011, ont livré 98 tonnes d'amphores à vin et 6 tonnes de céramiques campaniennes du IIe siècle av. J.-C. ! L'importance pour Rome de ce commerce, à travers « l'Isthme gaulois », explique que lors de la conquête du sud de la Gaule, en 125-121 av. J.-C., les Tolosates recevront le statut d'alliés, statut qu'ils perdront en 108-106 av. J.-C. après leur ralliement aux Cimbres et à la vengeance du consul Caepio qui a pillé leurs richesses enfouies dans des sanctuaires, épisode d'où est née la légende « l'or de Toulouse ». Dès lors le site de Saint-Roch est rapidement déserté au profit du site d'oppidum de Vieille-Toulouse, au moment où Rome entreprend la pacification des Pyrénées. Vieille-Toulouse se romanise rapidement.

    Toutefois, comme au début du règne d'Auguste (en - 27 au plus tard) toutes les villes de Narbonnaise ont reçu le statut « latin », Rome décide de fonder une ville nouvelle (sur le site actuel de Toulouse) et d'abandonner le site de Vieille-Toulouse (qui est déserté aux alentours de 10-8 av. J.-C.). La construction de Tolosa, cette ville nouvelle, s'effectue d'abord sur une génération : on commence par construire le réseau d'égouts (preuve d'une ville « programmée »), les portes de l'enceinte, le pont-aqueduc sur la Garonne et sans doute le théâtre, avant la courtine (longue de 3 km), les rues et les premières maisons (sans doute, sauf exception, pas avant le règne de Tibère).

    C'est Domitien qui lui donnera le statut de colonie romaine, à cause de l'influence de son général M. Antonius Primus, natif du lieu, et de l'un de ses citoyens, Rufus, qui a exercé de hautes responsabilités à Athènes.

    Le développement local se marque aussi par la création sur la rive ouest de la Garonne d'une agglomération secondaire avec un amphithéâtre (à Purpan, à l'époque de Claude).

    Si cette ville garde dans l'Antiquité tardive son rempart augustéen, ce sont les édifices chrétiens (suite au martyre de saint Sernin en 250) puis, au Ve siècle le palais d'un roi wisigoth (à Larrey) qui marquent le paysage. Toulouse fut alors, de 418 à 507, la capitale d'un royaume s'étendant de la Loire à Gibraltar.

  • CHINA

    Collectif

    • Itm
    • 23 March 2013

    Includes cutaways, floorplans and reconstructions of the must-see sites, and street-by-street maps of all the cities and towns of China. This book helps you discover everything region-by-region; from local festivals and markets to day trips around the countryside.

  • CARTE ARCHEOLOGIQUE DE LA GAULE n.01/2 ; l'Ain

    Carte Archeologique De La Gaule

    • Maison des sciences de l'homme
    • 27 February 2018

    La carte archéologique de l'Ain, issue d'une thèse de doctorat soutenue à Lyon, en 1982, avait déjà été publiée en 1990. Non seulement cette première édition était épuisée depuis plusieurs années (et le volume toujours demandé), mais surtout l'archéologie française a subi depuis 35 ans une profonde mutation qui imposait cette refonte totale qui explique qu'au lieu des 190 pages du volume de 1990, cette édition en compte 400 pages, avec un classement renouvelé (non plus par cantons mais par le classement INSEE des communes).
    Localisé entre Lyon et la Suisse, ce département a vu, en effet, la multiplication de "grands chantiers" de constructions (liés à la péri-urbanisation et aux "grands travaux" routiers et ferroviaires) qui ont obligé les aménageurs à accepter des "diagnostics archéologiques" et des fouilles (sur des espaces de plus en plus étendus), réalisés non seulement par l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives qui a remplacé l'AFAN en 2002) mais aussi par des organismes privés comme Archeodunum et EVEHA.
    Les résultats ne pouvaient être que spectaculaires ! C'est, par exemple, le gigantesque projet sur une superficie de 900 ha du Parc industriel de la Plaine de l'Ain (PIPA) (à côté de la centrale nucléaire du Bugey) qui est à l'origine de la découverte de l'agglomération romaine de Saint-Vulbas. Enfin c'est le même auteur, André Buisson, Ingénieur à l'Université Jean-Moulin de Lyon 3 qui signe cette deuxième édition.
    Il a su s'entourer de collaborateurs comme Jean-Pierre Legendre (conservateur chargé du département de l'Ain à la DRAC/ SRA de Lyon), comme Isabelle Bollard-Raynaud (conservatrice à la DRAC/SRA Hauts-de-France, à Lille) et comme Anne-Claude Rémy (INRAP, Rhône-Alpes-Auvergne).

  • Saas

    Collectif

    • Office federal de topographie suisse
    • 1 January 1998
  • Chanrion, Grand Combin, Lac de Mauvoisin, Col de Riedmatten

    Collectif

    • Office federal de topographie suisse
    • 1 January 1995
  • Monte Moro

    Collectif

    • Office federal de topographie suisse
    • 1 January 1998
  • En Français et en Anglais, une face permet de visualiser la position des différents corps d'armées et l'évolution de la Bataille de Normandie, l'autre face représente une photographie significative de l'ampleur de la gigantesque opération qu'a été le Débarquement en Normandie.

  • Pakistan

    Collectif

    • Freytag und berndt
    • 4 April 2012
  • CARTE ARCHEOLOGIQUE DE LA GAULE n.96 ; la Seine-Saint-Denis

    Carte Archeologique De La Gaule

    • Maison des sciences de l'homme
    • 15 May 2018

    Avec la parution de ce nouveau Pré-inventaire s'achève la publication de la collection de la Carte archéologique de la Gaule pour la région parisienne qui comprend désormais neuf volumes : la CAG 75 (Paris), due à Didier Busson (1998) ; les CAG 94 (Val-de-Marne) et 91 (L'Essonne) de François Naudet (2001-2004) ; la CAG 92 (les Hauts-de-Seine) par Franck Abert (2005) ; la CAG 95 (Val d'Oise) due à Monique Wabont, Franck Abert et Didier Vermeersch (2006) ; la CAG 78 (Les Yvelines) de Yvon Barat (2007) ; la CAG 77/1-2 (La Seine-et-Marne) due à Jean-Noël Griffisch, Danielle Magnan et Daniel Mordant (2008) ; enfin la CAG 93 (Seine-Saint-Denis) qui a été élaborée par une équipe de vingt-et-un chercheurs dirigés par Claude Héron. Le territoire du département de la Seine-Saint-Denis, créé en 1964, n'avait été, jusque dans les années 1980, que modestement investi par la recherche archéologique. Si la célèbre basilique de Saint-Denis, héritière du sanctuaire tardo-antique érigé sur la tombe du martyr éponyme, et abbatiale d'un puissant monastère étroitement associé aux dynasties mérovingienne et carolingienne, avait certes fait l'objet de recherches archéologiques à partir du début du XIXe siècle, ce n'est qu'à partir de la fin des années 1970 que ses abords immédiats ont été explorés à la faveur d'un important programme d'archéologie urbaine. Hors de Saint-Denis, fouilles et découvertes étaient pour leur part demeurées sporadiques, malgré un investissement associatif fort actif apparu à cette époque, jusqu'à ce que l'essor récent de l'archéologie de sauvetage et de l'archéologie préventive, qui a fondamentalement modifié la situation dans ce département, notamment sur les communes de Bobigny et de Tremblay-en-France, ne vienne changer la donne. De la moisson des résultats récoltés depuis lors, le Pré-inventaire de la Seine-Saint-Denis permettra de mesurer toute l'ampleur.

  • Anglais Carte murale plastifiée du monde politique

    Collectif

    • National geographic us
    • 25 October 2001
  • Commémoration : bicentenaire. Venue du roi de Suède en France en 2018 et plus spécialement à Pau, ville de naissance de Bernadotte, compagnon de Napoléon III, devenu roi de Suède en 1818. Depuis la dynaste perdure. Plutôt qu'un énième livre sur le premier de lignée, Eveline Sünström a préféré parler des épouses.  Ce livre sera envoyé en service de presse à toute la presse people. Iconographie inédite en France : l'auteure, suédoise d'origine, ayant ses entrées à la cour de Suède.

  • Cuba

    Collectif

    • Gizimap
    • 12 March 2009
  • Domodossola

    Collectif

    • Office federal de topographie suisse
    • 1 January 1963
  • Quels transports dans les petites îles caraïbes ?

    Geode

    • Karthala
    • 1 November 2003

    Le nombre d'automobiles en circulation à la Martinique n'a jamais été aussi élevé.
    Pourtant l'usager appelé à utiliser les transports collectifs ou sa voiture personnelle n'a jamais été aussi peu satisfait des conditions de circulation. Le transport maritime inter-île a connu, lui, un développement spectaculaire aussi bien dans l'archipel guadeloupéen qu'entre la Martinique et la Guadeloupe. En une dizaine d'années, le bateau est devenu un concurrent redoutable de l'avion. Confort, sécurité, rapidité et prix modéré ont convaincu une clientèle qui s'amarine jour après jour.
    Dans différentes îles de la Caraïbe, face à la mobilité grandissante des populations, les acteurs du développement ne sont pas parvenus à mettre en oeuvre une politique rationnelle de transports intérieurs. Cette situation affecte l'ensemble du fonctionnement socio-économique des territoires concernés. Le contraste est frappant entre la rapidité des échanges avec l'extérieur et la lenteur des déplacements intérieurs.
    C'est le cas par exemple de l'agglomération de Fort-de-France. Population autochtone, touristes et usagers captifs du transport en commun ne comprennent pas cette incapacité des acteurs à régler la question du transport en commun urbain ou interurbain, alors que dans certaines îles proches, les professionnels du secteur privé et les pouvoirs publics ont pu y trouver une réponse.

    Sur commande

empty