Entreprise, économie & droit

  • Une brève histoire de l'égalité Nouv.

    Une brève histoire de l'égalité

    Thomas Piketty

    • Audiolib
    • 25 May 2022

    « Les questions économiques sont trop importantes pour être laissées à une petite classe de spécialistes et de dirigeants. La réappropriation citoyenne de ce savoir est une étape essentielle pour transformer les relations de pouvoir. »
    Thomas Piketty
     
    En présentant l’évolution en longue durée des inégalités entre classes sociales dans les sociétés humaines, Thomas Piketty propose une perspective nouvelle sur l’histoire de l’égalité. Il s’appuie sur une conviction forte forgée au fil de ses recherches : la marche vers l’égalité est un combat qui vient de loin, et qui ne demande qu’à se poursuivre au XXIe siècle, pour peu que l’on s’y mette toutes et tous.
     
    Cette histoire économique, sociale et politique, centrée sur les inégalités et la marche vers un monde plus juste, réussit le parti d’être courte, efficace et accessible à tous. Encore une fois, Christophe Brault se prête à l’exercice et propose une lecture efficace et passionnante.
     
    Note de l’éditeur :
    L’édition audio rend compte des principales données de chaque tableau et graphique reproduit dans le livre publié aux éditions du Seuil. Il n’est pas nécessaire de les avoir sous les yeux pour comprendre le propos du livre. Cependant, si vous souhaitez approfondir le sujet, vous pouvez les consulter en ligne à l’adresse suivante : http://piketty.pse.ens.fr/fr/egalite
     
    TABLE DES MATIERES
    Remerciements et note de l’éditeur
    Introduction
    Chapitre 1. La marche vers l’égalité : premiers repères
    Chapitre 2. La lente déconcentration du pouvoir et de la propriété
    Chapitre 3. L’héritage esclavagiste et colonial
    Chapitre 4. La question des réparations
    Chapitre 5. Révolutions, statuts et classes
    Chapitre 6. La « grande redistribution », 1914-1980
    Chapitre 7. Démocratie, socialisme et impôt progressif
    Chapitre 8. L’égalité réelle contre les discriminations
    Chapitre 9. Sortir du néocolonialisme
    Chapitre 10. Vers un socialisme démocratique, écologique et métissé

    © et (P) Audiolib, 2022 © Editions du Seuil, août 2021
    Durée : 7H27

  • La tristesse de Gaïa : de l'effondrement à l'émerveillement

    Pierre Rabhi

    • Éditions actes sud
    • 6 October 2021

    Le testament intellectuel et spirituel du créateur inimitable du concept de « sobriété heureuse ». Un texte court et percutant pour servir d'étoile polaire en ces temps obscurs...

  • Tu le sais bien, le temps passe

    Catherine Nay

    • Bouquins
    • 25 November 2021

    Après l'immense succès remporté par le premier volume, la suite très attendue des Mémoires de Catherine Nay. Elle couvre les années 1995-2017, de l'élection de Jacques Chirac à celle d'Emmanuel Macron. Près de trente ans de vie politique et journalistique, mais aussi personnelle, racontés avec le même sens du trait, de la formule incisive, la même intensité romanesque qui font de Catherine Nay une observatrice et une narratrice hors pair, souvent mordante et toujours savoureuse.
    Catherine Nay révèle ici les épreuves auxquelles elle a été confrontée dans sa vie affective et familiale : la perte de l'homme de sa vie en juillet 2020, et avant cela la mort de ses parents et de l'un de ses frères. Épisodes intimes évoqués avec pudeur et vérité par une femme qui a toujours préféré parler des autres que d'elle-même.
    Souvenirs, anecdotes, choses vues abondent dans cette nouvelle chronique où elle dévoile les secrets de la conquête du pouvoir de Jacques Chirac, ses rencontres avec Bernadette et les confidences volontiers acerbes de la première dame. Catherine Nay excelle dans l'art du portrait. Elle décrypte avec une maestria décapante les personnalités complexes d'Alain Juppé et de Philippe Séguin comme celle de Lionel Jospin.
    Du séisme de 2002 à la montée en puissance de Nicolas Sarkozy jusqu'à son élection triomphale en 2007 et à son échec cinq ans plus tard, c'est une histoire plus hasardeuse de la Ve République que Catherine Nay décrit avec un mélange d'amusement et de perplexité. Elle montre Nicolas Sarkozy, qu'elle connaît bien, à travers ce qui fait sa force et sa faiblesse, dans sa vie publique ou privée, parfois à son détriment. Et consacre à son successeur François Hollande des pages sans concession.
    Ce livre témoigne aussi de la nostalgie de son auteur envers une certaine époque du journalisme, qui a laissé place à une période médiatique elle aussi plus incertaine. Les bonheurs et vertiges du temps qui passe.

  • La ville nous appartient

    Fenton Justin

    • Sonatine
    • 17 March 2022

    Après The Wire, la nouvelle immersion choc dans la police de Baltimore.En 2008, Justin Fenton devient le reporter chargé des affaires criminelles au
    Baltimore Sun. Un poste convoité où, par le passé, s'est illustré David Simon, avant qu'il devienne le célèbre showrunner de la série
    The Wire. Baltimore est alors toujours la ville au taux de criminalité le plus élevé des États-Unis. Mais une unité spéciale d'agents en civil est en train de nettoyer les rues avec un seul mot d'ordre : tolérance zéro.
    En 2017, la nouvelle tombe : sept des principaux officiers de l'unité spéciale sont arrêtés pour corruption et racket en bande organisée. C'est un véritable système d'intimidation, de faux témoignages, de collusion avec le monde du crime qui est mis au jour. En dépit de sa fréquentation assidue de la police, de la justice et des criminels, Justin Fenton tombe des nues. Il n'avait rien vu venir.
    C'est cette incroyable affaire de corruption que Justin Fenton raconte dans cet ouvrage qui se lit comme un roman. Document humain et chronique criminelle d'une rare intensité, La ville nous appartient a été adapté sur HBO par David Simon, Ed Burns et George Pelecanos, pour une sortie en 2022.

  • Le capital au XXIe siècle

    Thomas Piketty

    • Audiolib
    • 15 April 2020

    La répartition des richesses est l'une des questions les plus débattues aujourd'hui. Mais que sait-on vraiment de l'évolution des inégalités sur le long terme ?
    Fruit de quinze ans de recherches et parcourant trois siècles et plus de vingt pays, cette étude renouvelle entièrement notre compréhension de la dynamique du capitalisme en situant sa contradiction fondamentale dans le rapport entre la croissance économique et le rendement du capital. Si la diffusion des connaissances apparaît comme la force principale d'égalisation des conditions sur le long terme, à l'heure actuelle, le décrochage des plus hautes rémunérations et, plus encore, la concentration extrême des patrimoines menacent les valeurs de méritocratie et de justice sociale des sociétés démocratiques.
    Un best-seller mondial accessible à tous dans cette version audio lue avec passion et clarté par Christophe Brault.
    Note de l'éditeur :
    L’édition audio rend compte des principales données de chaque tableau et graphique cités. Il n’est pas nécessaire de les avoir sous les yeux pour comprendre le propos du livre. Cependant, nous vous indiquons leur numérotation afin que vous puissiez les consulter en ligne si vous souhaitez approfondir le sujet. Les tableaux et les graphiques ont des numérotations distinctes.
    Une fois sur le site piketty.pse.ens.fr/fr/capital21c, cliquez sur le lien intitulé « l’ensemble des graphiques et tableaux » pour y avoir accès.
    Voici deux formules mathématiques élémentaires qui sont souvent utilisées dans l’ouvrage :
    α = r × β (soit alpha égal r multiplié par bêta)
    Loi selon laquelle la part du capital dans le revenu national est égale au produit du taux de rendement du capital et du rapport capital/revenu.
    β = s/g (soit bêta égal s divisé par g)
    Loi selon laquelle le rapport capital/revenu est égal dans le long terme au rapport entre le taux d’épargne et le taux de croissance.
    Table des matières : 
    Avant-propos
    Introduction
    Première partie : revenu et capital
    Chapitre 1. Revenu et production
    Chapitre 2. La croissance : illusions et réalités
    Deuxième partie : la dynamique du rapport capital/revenu
    Chapitre 3. Les métamorphoses du capital
    Chapitre 4. De la vieille Europe au Nouveau Monde
    Chapitre 5. Le rapport capital/revenu dans le long terme
    Chapitre 6. Le partage capital-travail au XXIe siècle
    Troisième partie : la structure des inégalités
    Chapitre 7. Inégalités et concentration : premiers repères
    Chapitre 8. Les deux mondes
    Chapitre 9. L’inégalité des revenus du travail
    Chapitre 10. L’inégalité de la propriété du capital
    Chapitre 11. Mérite et héritage dans le long terme
    Chapitre 12. L’inégalité mondiale des patrimoines au XXIe siècle
    Quatrième partie : réguler le capital au XXIe siècle
    Chapitre 13. Un État social pour le XXIe siècle
    Chapitre 14. Repenser l’impôt progressif sur le revenu
    Chapitre 15. Un impôt mondial sur le capital
    Chapitre 16. La question de la dette publique
    Conclusion
    Remerciements

    © Éditions du Seuil, 2013
    © et (P) Audiolib, 2020
    durée : 26h45

  • La fabrique de nos servitudes

    Roland Gori

    • Éditions les liens qui libèrent
    • 19 January 2022

    Dans nos sociétés de contrôle, l'information est devenue le moyen de surveiller, de normaliser et de donner des ordres aux populations, au point que les individus se trouvent réduits à n'être que les supports de ces informations. Pour sortir de ces fabriques de servitude qui mettent en esclavage les individus et les populations au nom de l'efficacité technique, du bonheur apporté par les algorithmes et de la mondialisation marchande, il nous faut de nouvelles utopies, de nouvelles croyances capables de convertir profondément nos habitus et nos habitudes.

  • Une économie à nous : réapprendre l'économie pour construire un nouveau système

    Eva Sadoun

    • Éditions actes sud
    • 2 February 2022

    Ce manifeste dessine les contours d'une économie renouvelée, au service du bien commun et de la justice sociale. En déconstruisant ses mythes fondateurs et idéologies dominantes et en repensant ses modèles de gouvernance, Eva Sadoun donne les clés pour que le débat public reformule enfin la question de l'économie.

  • Laëtitia ou la fin des hommes

    Ivan Jablonka

    • Audiolib
    • 15 February 2017

    Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, Laëtitia Perrais a été enlevée à 50 mètres de chez elle, avant d'être poignardée et étranglée. Il a fallu des semaines pour retrouver son corps. Elle avait 18 ans.
    Ce fait divers s'est transformé en affaire d'État : Nicolas Sarkozy, alors président de la République, a reproché aux juges de ne pas avoir assuré le suivi du «présumé coupable», précipitant 8 000 magistrats dans la rue.
    Ivan Jablonka a rencontré les proches de la jeune fille et les acteurs de l'enquête, avant d'assister au procès du meurtrier en 2015. Il a étudié le fait divers comme un objet d'histoire, et la vie de Laëtitia comme un fait social. Car, dès sa plus jeune enfance, Laëtitia a été maltraitée, accoutumée à vivre dans la peur, et ce parcours de violences éclaire à la fois sa fin tragique et notre société tout entière : un monde où les femmes se font harceler, frapper, violer, tuer.
    © Éditions du Seuil, août 2016
    © et Audiolib, 2017
    Durée : 11h12

  • Commune frugale - la revolution du menagement

    Collectif

    • Éditions actes sud
    • 2 March 2022

    Le mouvement pour une frugalité heureuse et créative, initié notamment par des architectes et des urbanistes, milite activement pour une refonte totale de notre rapport à l'aménagement du territoire qui, jusqu'à présent, dans une logique de croissance matérielle, a gaspillé une grande part des ressources naturelles du globe, détruisant par la même occasion la biodiversité et certaines communautés et cultures humaines. Il s'agit dès lors de sortir de cette logique productiviste de l'aménagement à tout va des territoires pour promouvoir à l'inverse un ménagement prenant soin des ressources et des vivants, humains et non-humains. L'unité fondamentale de ce nouveau paradigme est la commune, échelle à laquelle les auteurs estiment que peut s'exprimer au mieux l'intelligence collective.

  • Pourquoi sommes-nous capitalistes (malgré nous) ?

    Denis Colombi

    • Éditions payot
    • 12 January 2022

    Absurde, le capitalisme ? Sans doute. Et pourtant... Pourtant, nous agissons quotidiennement en accord avec ses principes. Mieux (ou pire) : bien souvent, nous y adhérons pleinement, même lorsque ils heurtent nos convictions profondes. Mais pourquoi joue-t-on le jeu ? Pour expliquer cette situation paradoxale, il est tentant de se tourner vers de grandes explications. Ce livre propose plutôt d'explorer une autre voie : celle de la pluralité des petits arrangements, des petits enrôlements, dont la multiplicité forme un filet duquel il est difficile de s'extraire. Ou comment nous sommes, sans toujours en être conscients, amenés à être des bons capitalistes.

  • Dette ; 5000 ans d'histoire

    David Graeber

    • Éditions les liens qui libèrent
    • 25 September 2013

    Voici un livre capital, best-seller au États-unis - plus de 100 000 exemplaires - et en Grande-Bretagne, en cours de traduction dans plus de dix pays, commis par l'un des intellectuels les plus influents selon le New York Times, initiateur d'Occupy Wall Street à New York.
    Un livre qui remet en perspective l'histoire de la dette depuis 5000 ans et développe une approche totalement nouvelle. Il démontre magistralement que le système de crédit précède la naissance de la monnaie et que la dette a donc toujours structuré nos systèmes économiques et nos rapports sociaux.
    Il montre également que le vocabulaire des écrits juridiques et religieux de l'Antiquité (des mots comme « culpabilité », « pardon » et « rédemption ») est issu en grande partie de ces affrontements antiques sur la dette, et qu'il fonde jusqu'à nos conceptions les plus fondamentales du bien et du mal. Sans en avoir conscience nous livrons toujours ces combats.
    Un essai passionnant et essentiel qui nous permet de mieux comprendre l'histoire de notre passé, celui de la crise des crédits en cous ainsi que l'avenir de notre économie.
    David Graeber enseigne l'économie et l'anthropologie à l'université de Londres. Il sera à Paris en septembre pour défendre son livre devant les médias. 

  • Le maître et l'assassin Nouv.

    Le maître et l'assassin

    Sophie Bonnet

    • Robert laffont
    • 12 May 2022

    Mars 2013, un ténor du barreau est retrouvé mort au large de son île privée en Bretagne. Dans son ombre papillonne un jeune gigolo à la beauté magnétique et au passé trouble, soupçonné d'être un empoisonneur en série." J'ai toujours eu de l'argent. Je vivais avec des gens qui avaient beaucoup d'argent et qui voulaient que ma vie soit vraiment parfaite... Depuis toujours, les gens tombent amoureux de moi tellement facilement. Je les séduis. J'ai cette capacité. J'ai toujours rencontré des gens importants. Cela explique beaucoup de choses dans ma vie. "Alexandre Despallières, entretien du 12 juillet 2013Qui est réellement Alexandre Despallières ?
    Cet adonis ambitieux qui pratique l'" art du poison " depuis l'adolescence traîne dans son sillage nombre de morts suspectes. Sa vie dorée bascule en juin 2010, lorsqu'il est arrêté à Paris, accusé d'avoir assassiné un richissime Australien, producteur d'Elton John et de Madonna. Il l'aurait empoisonné et aurait rédigé un faux testament pour capter sa fortune. Trois ans plus tard, Olivier Metzner, l'un des avocats les plus puissants de France, est retrouvé mort, son corps flottant au large de son île privée en Bretagne. La star du barreau et le bel Alexandre, amants depuis plus de vingt ans, partageaient nombre de secrets.
    Sophie Bonnet a enquêté durant cinq ans, rencontré plus de 150 témoins, et s'est longuement entretenue avec Alexandre Despallières. Elle nous dévoile un labyrinthe de crimes et de sexe dans les allées du pouvoir. Un récit haletant dont le suspense est le maître mot.

  • Mémoires d'un juge trop indépendant

    Renaud Van Ruymbeke

    • Audiolib
    • 26 January 2022

    Boulin, Urba, Elf, les frégates de Taïwan, Clearstream, Kerviel, Cahuzac, Karachi, Balkany... Le juge Van Ruymbeke a instruit pendant plus de quarante ans les grandes affaires financières qui ont secoué notre République. Tenace et libre, il est la figure emblématique de la lutte anticorruption.
    Dans ces mémoires vibrantes, animé par sa si chère indépendance, il raconte la manière dont il s'est attaqué aux sphères du pouvoir et au financement illégal des partis politiques. Engagé dans la lutte contre les paradis fiscaux, Renaud Van Ruymbeke fait des propositions pour traquer l'argent sale et réformer durablement la justice française. Voici le parcours d'un homme déterminé à se battre pour une justice égale pour tous.
    « J'ai pu mesurer l'ampleur de la soumission de la justice, qui s'est exprimée dans l'action - ou l'inaction - des procureurs. J'ai dû franchir des obstacles et subir des blocages. J'ai tenté de m'affranchir de ces entraves, pour mettre au jour une vérité dissimulée, occultée, censurée. C'est à la fois en tant qu'acteur et témoin que j'ai décidé de raconter cette histoire. »
    En révélant les dessous d’affaires médiatiques et les rouages du système judiciaire français, Renaud Van Ruymbeke livre un témoignage inestimable, mené d’une belle plume.
    Mémoires d’un juge trop indépendant ont été écrites avec la participation du journaliste Jean-Marie Pontaut.
     
    TABLE DES MATIERES
    Avant-propos
    Prologue
    Chapitre 1. Baptême du feu
    Chapitre 2. Premiers blocages
    Chapitre 3. L’affaire Urba
    Chapitre 4. Les réseaux parallèles
    Chapitre 5. L’appel de Genève
    Chapitre 6. Caroline Dickinson
    Chapitre 7. Elf. Un scandale d’État
    Chapitre 8. L’argent liquide des partis
    Chapitre 9. Les frégates de Taïwan
    Chapitre 10. L’affaire Clearstream
    Chapitre 11. Nicolas Sarkozy et la justice
    Chapitre 12. Jérôme Kerviel
    Chapitre 13. Quand la justice transige
    Chapitre 14. Les refuges européens
    Chapitre 15. Les paradis fiscaux
    Chapitre 16. La traque de l’argent sale
    Chapitre 17. Pour une réforme de la justice
    Épilogue. L’indépendance d’esprit
    © et (P) Audiolib, 2021
    © Éditions Tallandier, 2021
    Durée : 7h24

  • Alors que la dette va focaliser les antagonismes politiques lors de la campagne présidentielle, cet ouvrage didactique analyse les enjeux de la dette publique et en décortique les mécanismes.Trois grandes voix s'allient pour analyser le visage du néolibéralisme en temps de covid : un ancien porte-parole de Solidaires, un ancien co-président d'Attac et un ancien maître à la cour des comptes.

  • Histoire secrète de la DGSE

    Jean Guisnel

    • Robert laffont
    • 7 November 2019

    Voici, pour la première fois, une enquête complète sur la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), théâtre de la fameuse série Le Bureau des légendes. La DGSE n'a qu'un but : défendre les intérêts de la France. Pour cela, la loi l'autorise à " entraver " clandestinement, à l'étranger, les ennemis de notre pays. Si la Boîte, comme la surnomment ses 7 000 agents, baigne dans le secret, l'ouverture est très nette, et, paradoxalement, plus personne ne parle aujourd'hui de la DGSE sans évoquer sa spectaculaire vitrine, Le Bureau des légendes, que notre enquête éclaire d'un jour nouveau. Assassinats ciblés, infiltration croissante des services russes, chasse aux " taupes " chinoises, cyberguerre, opérations secrètes en Afrique..., autant d'histoires inédites, enfin révélées dans ce livre. C'est aussi le quotidien des agents secrets qui est dévoilé : de leur entrée dans le service, sur concours ou par contrat, à leur plongée dans l'espionnage sous une identité fictive - la fameuse " légende "...

  • Et si la santé guidait le monde ? l'espérance de vie vaut mieux que la croissance

    Eloi Laurent

    • Éditions les liens qui libèrent
    • 4 November 2020

    Ces derniers mois, la moitié des gouvernements de la planète faisaient le choix de préférer la santé de leurs populations à la croissance de leurs économies faute d'avoir pris soin de la vitalité de leurs écosystèmes. La leçon est implacable : détruire la Nature est un suicide social et accessoirement une folie économique dont nous n'avons pas les moyens. Ce livre soutient que l'espérance de vie et la pleine santé doivent désormais devenir nos boussoles communes dans ce nouveau siècle.

  • Les territoires conquis de l'islamisme

    Bernard Rougier

    • Presses universitaires de france
    • 27 January 2021

    Comment des réseaux islamistes sont-ils parvenus à constituer des enclaves au coeur des quartiers populaires ? Comment des foyers idéologiques et institutionnels situés au Moyen-Orient arabe et au Maghreb ont-ils pu y diffuser avec succès leurs conceptions de l'islam ? D'Aubervilliers à Toulouse, d'Argenteuil à Champigny, Mantes-la-Jolie ou encore Molenbeek (Belgique), cet ouvrage étudie les stratégies et les pratiques des réseaux islamistes (Roubaix et Tremblay-en France viennent s'ajouter à cette liste dans l'édition augmentée). Il documente précisément le maillage de l'espace local qui, des lieux de culte à ceux de loisir et d'activités professionnelles, aboutit à la constitution de « territoires d'islam » en rupture avec la société française. Traçant la cartographie de cette géographie islamiste du pouvoir, les auteurs révèlent ses croisements, ses noeuds de communication, ainsi que les flux idéologiques, économiques et interpersonnels qui la traversent. Au centre de cette analyse, la prison offre un prisme exceptionnel et apparaît plus que jamais comme l'endroit où s'élaborent les nouvelles doctrines de l'islamisme. Dans cette édition augmentée, un chapitre inédit est consacré au vote communautaire lors des dernières élections municipales, incluant le moment Covid-19, et un autre aux parcours des responsables des attentats de 2015 : « Des Buttes-Chaumont à Charlie Hebdo ».

  • La "raison" économique et ses monstres : mythologies économiques (vol.3)

    Eloi Laurent

    • Éditions les liens qui libèrent
    • 9 March 2022

    Six ans après le succès français et européen des deux premiers volumes des Mythologies économiques, Éloi Laurent reprend son travail de désintoxication économique, à un moment crucial pour le débat démocratique. Dans ce nouvel opus, quinze mythologies économiques sont démystifiées, parmi lesquelles : « La responsabilité individuelle est la clé de la prospérité collective » ; « Sans croissance, il n'y a pas d'Etat providence » ; « Les Français comme les Européens sont devenus réactionnaires » ; « L'Etat régalien est le coeur du projet républicain » ; « Le Covid prouve que la technologie soutenue par la finance va nous sauver des crises écologiques » ; « On peut réussir la transition écologique sans sobriété »..

  • La physionomie de nos sociétés dépend de vendeurs et d'acheteurs qui ne se rencontrent plus comme autrefois sur les marchés de plein air ou dans les ateliers des artisans. Depuis un siècle, les articles jugés sur pièce ont fait place à des " produits " préemballés, bardés de marques et poussés à travers des " canaux de distribution " matériels et médiatiques ; les clients sont devenus des " consommateurs ". Ajustant chaque jour la production à la consommation et la consommation à la production, le marketing est loin d'être un simple intermédiaire : il exerce une influence profonde, nourrie de toutes les sciences sociales, y compris dans la sphère intime, en politique et à l'université. La société tout entière est " orientée-marché ", sous la bénédiction de l'État et malgré bien des réticences individuelles.
    Avec le management, le marketing a fait de l'entreprise l'institution cardinale de notre époque, dont notre survie dépend toujours davantage. Bien mieux que la science économique, la rationalité marketing permet de comprendre intimement les entreprises et les marchés. Et pourtant, l'histoire de ce savoir pratique indispensable au bon fonctionnement du capitalisme reste méconnue.

  • De quoi avons-nous vraiment besoin ?

    Les Economistes Atterrés

    • Éditions les liens qui libèrent
    • 27 October 2021

    De quoi avons-nous vraiment besoin ? Comment se nourrir ? se loger ? s'éduquer ? se cultiver ? se soigner ? comment produire et travailler ensemble ? Partir de ces besoins, c'est envisager, au-delà des seules politiques économiques, les voies démocratiques concrètes de cette véritable bifurcation sociale et écologique que la société doit mener. Partir de ce dont nous avons vraiment besoin, c'est sortir de l'économisme coupé de la réalité sociale et fonder l'économie sur les valeurs humaines auxquelles nous tenons pour vivre ensemble.

  • Dictionnaire du monde judiciaire Nouv.

    Dictionnaire du monde judiciaire

    Emmanuel Pierrat

    • Bouquins
    • 23 May 2022

    Le guide indispensable pour un large public.Le monde judiciaire nous fascine, caché aux caméras, inaccessible aux micros, qui restent bannis des salles d'audience comme des prisons. Domaine le plus méconnu qui soit, il est en réalité un véritable théâtre, avec ses rituels et les drames qui s'y jouent. C'est ce théâtre, parfois drôle, souvent tragique, son histoire et ses usages, ses acteurs et ses outils - la loi et la jurisprudence -, qui est ici décrit, scruté, expliqué, raconté, tantôt critiqué et tantôt encensé.
    Les articles de ce Dictionnaire sont écrits par des femmes et des hommes qui pratiquent ce monde. Ils sont avocats, juges, greffiers, professeurs de droit ou d'histoire, journalistes judiciaires, notaires, directeurs juridiques en entreprise, experts ou chercheurs. Chacun dans son genre mais avec une seule feuille de route : faire comprendre le monde des palais dits " de justice " et de ceux qui les fréquentent.
    À travers de larges entrées, cet ensemble permet de cerner les principaux thèmes juridiques, de découvrir les lieux où la justice se rend et d'appréhender un vocabulaire souvent hermétique.
    Ce livre n'est ni un traité de droit ni un lexique juridique. C'est un outil ou une curiosité, selon ce qu'on voudra y trouver.

  • L'affaire du Zodiac

    Faycal Ziraoui

    • Robert laffont
    • 14 April 2022

    Hiver 2020, Paris : Fayçal Ziraoui craque les codes de la plus grande énigme du XXe siècle.Dans la Californie des années 1970, un mystérieux tueur sème la panique. Il revendique une série de meurtres - des exécutions arbitraires, souvent de jeunes couples - par des missives provocatrices adressées à la presse, parfois accompagnées de messages codés. Au cours des cinquante dernières années, un seul de ces cryptogrammes a été déchiffré. Trois ont toujours résisté au FBI, et l'identité du tueur n'a jamais été découverte.
    Hiver 2020, Paris. Fayçal Ziraoui, jeune polytechnicien, a du temps à tuer entre Noël et le Nouvel An. Il entend parler du Zodiac - un nouveau code a été déchiffré - et se prend de passion pour l'affaire. En l'espace de quelques jours, depuis sa salle à manger, il va décrypter les derniers messages. Et découvrir enfin l'identité du tueur qui a terrifié et fasciné l'Amérique.
    Dans ce texte brillamment ficelé entre les seventies d'une Amérique sous tension et une enquête au présent au coeur d'un esprit génial, ce page-turner plonge le lecteur dans les tréfonds d'un des plus grands cold cases américains.

  • Youtubeuse true crime, psychocriminologue et reine du frisson, Sonya Lwu raconte l'histoire du Cecil Hotel à travers ses grandes affaires criminelles.Un lieu à l'aura maléfique et fascinante.Situé en plein coeur de Los Angeles, inauguré en grande pompe en 1924, le Cecil Hotel se mua, après la crise économique de 1929, en un repaire d'alcooliques, de junkies, de prostituées et de marginaux en tous genres. Dès lors, la mort vint souvent frapper aux portes de ses 700 chambres...
    Théâtre d'une multitude de suicides, overdoses ou décès inexpliqués, le Cecil Hotel fut aussi lié à de célèbres affaires criminelles. Selon la rumeur, c'est là qu'aurait été vue pour la dernière fois en vie le Dahlia Noir, alias Elizabeth Short, retrouvée sauvagement assassinée en 1947.
    Y logèrent aussi deux tueurs en série : Richard Ramirez, " le Traqueur de la Nuit ", qui terrorisa Los Angeles dans les années 1980, et le journaliste autrichien Jack Unterweger, qui tua une dizaine de prostituées entre 1990 et 1992. Enfin, en 2013, le corps de l'étudiante canadienne Elisa Lam fut retrouvé dans un des réservoirs d'eau installés sur le toit.
    Le Cecil Hotel est-il maudit ? Hanté ? Ce qui est certain, c'est que si un jour vous passez devant cet immense bâtiment de 14 étages, vous hésiterez à en pousser la porte...

  • Libérons l'islam de l'islamisme

    Hassen Chalghoumi

    • Hugo document
    • 3 March 2022

    L'IMAM LE PLUS ÉCOUTÉ DE FRANCEHassen Chalghoumi est un homme de paix qui affirme avoir été séduit par l'esprit de Gandhi et des grands personnages de l'islam classique comme Averroès. Libérons l'islam de l'islamisme remet les pendules à l'heure et combat aussi bien la minorité d'islamistes qui se comportent en ennemis de la République française que les extrémistes qui, en France, ont toujours cherché des boucs émissaires, avec les Juifs comme avec les Arabes.
    Hassen Chalghoumi considère que la laïcité est une chance pour les musulmans de France, qu'elle protège l'ensemble des religions et qu'elle constitue le meilleur moyen d'éviter la résurgence des guerres de religion.
    Mais surtout, à ses yeux, les femmes sont les meilleures vectrices de la sagesse au sein de l'islam et le meilleur des antidotes contre les dérives meurtrières de l'islamisme. Il en appelle à l'histoire, à la culture, à l'éducation parentale et à la reconquête de la langue arabeet des réseaux sociaux qui ne peuvent pas rester le monopole des radicalisés.
    Il revendique le patriotisme de ses semblables et leur amour pour leur pays. Pour lui, c'est aux musulmans qu'il incombe de libérer l'islam de l'islamisme. Adversaire acharné de l'antisémitisme, son livre irritera ceux qui en sont venus jusqu'à menacer sa vie et sa famille et l'obligent à vivre sous protection policière.

empty