Entreprise, économie & droit

  • En décembre 2015, la France accueillait la 21e conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21). Lors de la conférence environnementale organisée en novembre 2014, le Président de la République a émis le souhait que soient posés "les droits de l'Humanité, c'est-à-dire le droit pour tous les habitants de la Terre à vivre dans un monde dont le futur n'est pas compromis par l'irresponsabilité du présent".
    Cet ouvrage se propose de faire découvrir les 26 articles capitaux de cette déclaration à vocation universelle, à la lumière d'illustrations qui rappellent l'importance et la force de l'image. Pour prolonger la réflexion, il sera enrichi d'extraits des principaux textes fondateurs sur les questions humanitaires et environnementales (déclarations fondatrices de Rio, de Stockholm) ainsi que de textes historiques, politiques, littéraires, philosophiques...

  • Chacun des 30 articles La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme illustré par le dessin d'un artiste et la vision d'un grand homme. Actualité : commémoration des événements du 7 janvier 2015 à Charlie Hebdo. Un collectif d'artistes et d'auteurs célèbres issus du monde de la presse, des lettres et des arts (Rebecca Dautremer, Marc Boutavant.).
    Un ouvrage de référence indispensable pour toutes les générations.

  • Le maniement de la fiscalité des entreprises se fait à deux niveaux : le niveau élémentaire et le niveau supérieur. Le premier englobe les règles techniques de base, telles que doit les connaître et les appliquer un bon exécutant. Le second, non pas isolé mais relié au droit des affaires et au droit comptable, remonte aux grands principes. Par là, on atteint à la gestion fiscale, laquelle autorise les audaces caculées, avec le souci constant des limites à ne pas franchir.

    Les grands principes réunis dans cet ouvrage (38 documents sur l'abus de droit, l'acte anormal de gestion, l'erreur comptable et les décisions de gestion, le statut des dirigeants, les avances sans intérêts, les abandons de créances...) ont pour ambition de nourrir la réflexion de ceux qui, au-delà de la simple technique fiscale, veulent s'aguerrir de la stratégie fiscale.

    Les Grands principes de la fiscalité des entreprises est et restera un ouvrage de référence pour toute une génération de fiscalistes. Bien que plus de quinze ans se soient écoulés depuis la dernière édition, LexisNexis a décidé, devant la demande des lecteurs, de rendre les "Grands principes" de nouveau accessibles afin de permettre à tous de découvrir ou de redécouvrir la pensée de Maurice Cozian.

  • Ces carnets montrent le devant et l'envers du décor judiciaire.

    Croqués sur le vif tout au long de trois années passées dans tous les coins - jusqu'aux plus secrets - du Palais de justice de Paris, ils saisissent les moments, les situations et les ambiances qui donnent au Palais sa densité et en font un lieu de mémoire, un lieu d'émotion, un lieu unique.

  • Françoise Mouly nous entraîne dans les coulisses du New Yorker pour nous révéler comment le magazine crée ses couvertures maison en commentant les événements politiques et culturels les plus importants. Elle montre les unes provocantes ou jubilatoires qui n'ont pas été retenues et nous explique le processus éditorial qui en fait des étapes essentielles dans l'élaboration d'une couverture capable de résister au temps tout en gardant son mordant. Son livre empoigne l'histoire contemporaine - de la farce de Monica Lewinsky aux aventures de Michelle et Barack Obama ou à la tragédie nucléaire au Japon - en images aussi incisives que scandaleuses.
    Plus encore, il montre de quelle façon ce magazine, symbole de l'intelligence du journalisme en Amérique, ose cultiver le sens de l'humour lorsqu'il aborde des sujets moraux et politiques complexes.

  • Les palais de justice de France

    Etienne Madranges

    • Lexisnexis
    • 15 December 2011

    Ce livre est la mémoire du patrimoine judiciaire français dans sa diversité, avec ses aspects parfois émouvants, parfois somptueux, et des anecdotes étonnantes.
    Des centaines de palais, du plus simple au plus solennel. L'auteur a voulu montrer au grand public la richesse, les curiosités, les endroits et objets insolites des temples de la Justice de France. Il en a visité plus de 1 000 et a pu, avant la fermeture récente de 200 tribunaux, fixer par l'image tous ces lieux chargés d'histoire(s). Fidèle à son habitude, il a réalisé seul cet ouvrage : totalité des photos et des textes, recherches documentaires, mise en pages, maquette.
    C'est en effet son regard qu'il veut faire partager au lecteur. Vous allez admirer des meubles magnifiques, des sièges rares, des pendules faites sur mesure, des plafonds colorés et des fresques, vous arrêter aux 500 barres des témoins, mais aussi apprécier l'évolution de l'architecture judiciaire, vous rendre au tribunal de la mine, de la pêche, du sel, au tribunal peint par Cocteau, au bailliage, à la cour des appeaux, à la viguerie, à la maison des plaids, visiter les parlements richement décorés, les temples à colonnes et les palais contemporains transparents.
    Vous vous étonnerez devant le nombre des allégories de la Justice, des symboles religieux, maçonniques, républicains, royaux, impériaux... et vous pourrez contempler la chasuble d'un Saint, un cheval à la place du juge, un miroir transpercé par des balles, des graffitis anciens poignants, des piloris et des fourches patibulaires, le sac de l'affaire pendante, le carreau sur lequel on reste, et même des colonnes dans une forêt ou apprendre qu'un magistrat est enterré dans une réplique de tribunal.
    Un immense travail de recherche et plus de 700 sites à découvrir en 5 400 photos.

  • Les declarations des droits de l'homme

    Collectif

    • Imprimerie nationale
    • 10 March 1999
  • Vivre made in France

    Céline Vautard

    • Chene
    • 7 October 2015

    Le mouvement existe depuis quelques années, mais c'est Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif, qui l'a vraiment lancé, en octobre 2012 : priorité au « made in France » ! Aujourd'hui, plus des deux tiers des consommateurs disent prendre en considération l'origine des produits qu'ils achètent et préférer ceux qui sont faits en France.
    Lutter contre la désindustrialisation galopante du pays devient un leitmotiv qui se double de préoccupations écologiques (acheter local, consommer différemment). Mais les choses se compliquent dès que l'on passe à la pratique. C'est l'expérience qu'a tentée en 2013 le journaliste Benjamin Carle (voir son documentaire « Made in France, l'année où j'ai vécu 100 % français »).
    Pour nous aider dans la jungle des marques et des produits, ce guide part à la conquête des entreprises et des fabricants français : grandes marques bien connues (Clairefontaine, Le Chat, La Cornue, Le Coq Sportif, Lafuma, etc.) mais aussi jeunes créateurs de mode ou petits éditeurs de déco, enseignes encore confidentielles. Interviews, focus, sites web, et zooms sur certaines productions régionales historiques (la chaussure à Romans, le savon de Marseille ou les jouets en bois dans le Jura, par exemple) complètent le panorama.

  • Les droits de la personne détenue

    Sabine Boussard

    • Dalloz
    • 5 June 2013

    La loi pénitentiaire du 24 novembre 2009 consacre, pour la première fois dans un texte législatif français, « les droits et devoirs de la personne détenue ». La promotion des droits du détenu était devenue indispensable en raison des engagements internationaux de la France et des nombreux arrêts de la Cour européenne des droits de l'homme dénonçant les conditions de détention. Presque deux ans après le vote de la loi pénitentiaire et alors que toutes ses dispositions ne sont pas encore applicables - faute de décrets d'application ou de moyens financiers, l'organisation d'un colloque sur les droits de la personne détenue a permis de confronter les analyses des principaux artisans de la réforme et de ceux qui doivent la mettre en oeuvre : parlementaires, membres du gouvernement, personnels de l'administration pénitentiaire, magistrats, avocats, universitaires, etc. Les débats sontarticulés en trois volets : le nouveau droit pénitentiaire, la consécration des droits de la personne détenue, l'effectivité des droits de la personne détenue.

    Sur commande

  • La Bibliothèque nationale de France, qui conserve les journaux depuis leur origine et qui archive désormais la presse en ligne, a rassemblé à l'occasion de l'exposition " La presse à la une. De la Gazette à Internet " coupures et dessins de presse, manuscrits d'écrivains journalistes célèbres, photographies inédites d'agences et affiches publicitaires afin de donner à voir ce qui est au coeur du journal : la façon dont l'information se collecte et s'écrit, en empruntant, pour chaque genre - fait divers, reportage de guerre, rubriques mondaine ou sportive -, des codes et des styles propres.
    L'ouvrage éclaire ainsi la manière dont s'est construit, de l'Ancien Régime à nos jours, ce " quatrième pouvoir " qui inquiétait tant les professionnels de la politique. Aujourd'hui remise en cause par les médias en ligne et le journalisme coopératif du Web 2.0, la presse entame un nouveau chapitre de son histoire et s'interroge sur son avenir : le papier cédera-t-il la place au numérique ? Les différents supports vont-ils cohabiter de manière complémentaire ? La BNF a choisi d'interroger ce moment charnière de l'histoire de la presse en imaginant un catalogue d'exposition qui s'enrichit des possibilités offertes par le numérique. Les QR codes* disséminés dans l'ouvrage invitent le lecteur à zoomer sur des unes, à découvrir des albums thématiques complémentaires - caricatures du XIXe siècle, journaux de tranchées ou articles historiques par exemple - et à accéder à des entretiens vidéo avec des acteurs de la presse contemporaine.

    * Un QR Code est un code-barres à deux dimensions qui permet de crypter et de stocker des informations numériques.
    Pour lire un QR Code, il faut un téléphone mobile type smartphone et un accès à Internet depuis votre téléphone mobile.

  • Balzac ; romancier du droit

    Nicolas Dissaux

    • Lexisnexis
    • 16 November 2012

    Voilà une vaste fresque dont le juriste et l'homme de lettres n'ont pas fini d'apprécier la richesse. Puisant son inspiration à des sources jusque-là délaissées, Balzac a découvert, selon le mot de son ami Gauthier, "des poèmes et des drames dans le Code". Le langage du droit fut pour lui, ainsi que les combats du droit, une pièce maîtresse de son univers. Lire Balzac, c'est donc aussi saisir à quel point la Littérature peut servir le Droit, et réciproquement.

    Persuadée de la fécondité d'une telle approche, une équipe de passionnés était chaleureusement accueillie pour en parler, le 16 juin 2011, à la Maison de Balzac (47, rue Raynouard, Paris 16e). Investi par un public non moins enthousiaste, non moins chaleureux, ce lieu désormais mythique était le cadre idéal. Inlassablement poursuivi par ses créanciers, par le Droit donc, Balzac s'y cachait. Justice oblige, il était bon que notre dette à son égard y fût sinon acquittée, au moins reconnue.

    Cet ouvrage en restera comme une preuve. Après un petit abécédaire merveilleusement illustré - sorte de florilège de citations juridiques piochées ici et là dans "La Comédie humaine" -, il reprend l'ensemble des contributions de cette belle journée, respectant le plan de l'oeuvre originale :
    -Etudes de moeurs juridiques ;
    -Etudes d'analyses juridiques ;
    -Etude de philosophie juridique.

    Sans doute ce volume n'épuise-t-il pas le sujet. Quel livre le pourrait ? Que celui-ci suscite des idées, qu'il ouvre de nouvelles pistes de réflexion, qu'il permette de se faire du Droit une idée plus vivante, qu'il donne envie de lire ou de relire Balzac et son but sera atteint.

  • La bourse et la vie

    Michel Girardin

    • Slatkine
    • 9 November 2012

    Passer de l'autre côté du miroir lisse et policé du monde de la finance, se faire ouvrir les portes très discrètes de ses salons, en percer les facettes les plus intimes et saisir les visages de ses acteurs les plus prestigieux : un projet difficile à mettre en oeuvre pour le non initié. Mais pas pour Michel Girardin, qui a appris à connaître cet univers de l'intérieur.
    Dans le présent ouvrage, le banquier-photographe genevois part à la rencontre de ces mystérieux gérants de hedge funds qui ont construit leur empire sans autre publicité que le « bouche à oreille », ou de ces présidents de banque centrale et grands financiers peu enclins à sortir de leur réserve.
    De George Soros à Warren Buffett, en passant par Alan Greenspan, Marc Faber, et John Paulson, entre autres, l'auteur nous montre la face cachée de ces icônes de la finance et nous livre quelques-uns de leurs secrets dans une double chronique, l'une portant sur leur vie privée et l'autre sur leur vie professionnelle.
    Avec ces vingt-huit portraits parfois surprenants, toujours vivants, ce livre nous aide à débusquer la vie dans le monde de la bourse. Pour mieux la comprendre.

    Sur commande

  • La fabuleuse histoire de ZENITH depuis sa création en 1865 au coeur du bassin horloger suisse : une somme inédite pour tous les amateurs de montres !
    La manufacture Zenith a produit depuis sa création plus de 10 millions de montres, inventé plus de 500 mouvements et accumulé plus de 2333 prix d'horlogerie. Se battant sur le terrain de la précision à l'occasion des multiples concours de chronométrie organisés par les observatoires astronomiques, Zenith s'imposa rapidement à partir de 1896 comme leader dans le domaine de la précision. Portée par le temps, la manufacture recruta et forma les meilleurs spécialistes et maîtres horlogers. Tenant le haut du pavé des récompenses jusqu'à l'arrêt des concours en 1968, elle créa la surprise en 1969 en inventant le premier chronographe à remontage automatique intégré et à haute fréquence de l'histoire.
    Zenith à la différence de beaucoup d'autres maisons, est restée une manufacture. Elle célèbre en 2015 ses 150 ans. Son histoire d'une grande richesse est celle de l'horlogerie bien sûr, mais traverse aussi celle de l'art nouveau, de l'aviation, des voyages, des armées...
    Zenith c'est enfin l'histoire de l'infiniment petit et de l'infiniment court chers à Blaise Pascal qui, ironie de l'histoire, fut le premier à porter sa montre au poignet.

  • Crimes et justice en Bretagne

    Annick Le Douget

    • Coop breizh
    • 24 October 2011

    De l'affaire Dreyfus à l'affaire Seznec, en passant par la Jegado, les mères infanticides et la prise d'otages de Courtois en plein palais de Nantes, l'histoire de la justice en Bretagne ne manque pas de sel. L'auteur, très documentée, fait appel aux archives pour raconter ces destinées illustres ou méconnues, dans un système en perpétuelle évolution de 1800 à nos jours. Sans oublier les bagnes, les prisons, les chroniqueurs judiciaires... Le tout servi par une illustration en grande partie inédite et savoureuse.

    Sur commande

  • 90 ans d'entreprise ; Ponticelli frères

    Collectif

    • Pc
    • 9 December 2011

    "Une relation forte ne peut durer que si elle est empreinte de loyauté et de respect entre les parties". C'est sur ce principe que les frères Ponticelli ont bâti la société qui porte leur nom et qui fête aujourd'hui ses 90 ans d'existence.
    C'est ce principe qu'ils ont appliqué entre eux, mais aussi à l'égard de leurs collaborateurs, envers leurs clients et avec tous leurs partenaires : une relation de qualité doit s'inscrire dans la durée. Avec cet ouvrage, notre objectif est de vous en faire partager quelques moments forts. Forte de ses 19 agences régionales aujourd'hui en activité, et de toutes ses filiales en France et à l'étranger, la société Ponticelli Frères propose une expertise globale, tournée vers les technologies de pointe, pour accompagner ses clients vers de nouveaux défis, l'off shore, le nucléaire, le revamping ou les énergies renouvelables, autour des thèmes chers aux fondateurs : l'humain, la confiance et la sécurité.

  • Les Grands reporters rassemble la plus belle rédaction de France et propose une centaine de grands reportages.
    Chacun des lauréats du Prix Albert Londres a donné son ou ses articles préférés. De la guerre de Corée par Henri Turenne (lauréat 1951) à la mafia calabraise par Delphine Saubaber (lauréate 2010), 59 journalistes embrassent la fin d'un siècle et le début d'un nouveau, et nous racontent l'histoire du monde contemporain.

  • Ce livre n'est pas une chronique exhaustive de la culture audiovisuelle, encore moins une histoire exégétique de Télérama. C'est une récolte. Des générations de journalistes de Télérama ont laissé tomber des petits cailloux entre les pages de leur journal. Ils devaient trouver leur chemin dans une forêt foisonnante de films, d'émissions, de livres et de spectacles. Nous les avons ramassés. Il y en a des jolis, des irisés, des usés par le ressac et abrasés par le sable, des comme neufs, des somptueux et des un peu cabossés - mais tous authentiques, sans retouche. Des centaines de petits cailloux. Voilà ce que vous tenez entre les mains. Nicolas Delesalle.

  • L'engouement a commencé dès les années 1900, avec une floraison de journaux satiriques illustrés. Les plus célèbres s'appelaient L'Assiette au Beurre, Le Cocorico, Le Rire. Pendant la Grande Guerre, le dessin de presse est une manière de conjurer l'horreur par le rire, notamment avec Le Canard enchaîné, La Baïonnette et Le Crapouillot. Le Front populaire, la montée du nazisme, la guerre d'Espagne et l'Occupation sont le théâtre d'affrontements violents. Avec les 30 glorieuses, le dessin de presse se tourne davantage vers la comédie de moeurs et la satire de la société de consommation. C'est l'émergence d'une « ligne claire » incarnée par Bosc et Sempé. La guerre d'Algérie et mai 68 remettent à l'honneur le dessin de presse le plus virulent, Siné en tête. Le Canard enchaîné se moque du Général de Gaulle avec Moisan, Tim fait les beaux jours de L'Express, les équipes de Hara-Kiri et Charlie Hebdo, avec Reiser et Cabu, repoussent les frontières de la bienséance. Les grands quotidiens ont tous eu leur dessinateur emblématique : Faizant pour Le Figaro, Plantu pour Le Monde, Willem pour Libération.

    Sur commande

  • Anglais Mw & km/h ; a history of Alstom

    Françoise Nieto

    • Coop breizh
    • 16 March 2011

    Même livre que la version française, mais en anglais, supervisé par les meilleurs spécialistes. Née à la fin du xixe siècle, la société Alsthom (devenue Alstom tout court) a marqué tout le xxe siècle et aujourd'hui encore notre époque par ses innovations industrielles et technologiques. Qui sait que dans le monde plus d'un tramway sur 4 est construit par Alstom ? Et un train à grande vitesse sur deux ? Alstom, 40 000 employés à ce jour dans tous les pays du monde, a toujours eu d'autres branches, tout aussi marquantes dans l'histoire : la branche Marine, avec les chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire, concepteurs des plus grands paquebots de tous les temps. Et la branche électrique «Power» avec une spécialisation dans les turbines (à gaz, pour les centrales, pour les barrages, etc.) de très grande puissance. D'où ce titre de MW & Km/h pour ce beau-livre illustré de plus de 500 photos des meilleures sources (Cartier-Bresson ou Plisson !), premier ouvrage du genre à être consacré à cette grande aventure scientifique et humaine. Une étude rigoureuse qui ne laisse rien dans l'ombre des heurs et des malheurs de cette grande entreprise très liée, au moins au France, aux pouvoirs politiques et économiques de toutes les époques, car d'importance stratégique.

  • Ce livre original et très richement illustré propose une approche thématique et transversale des 350 ans d'histoire de Saint-Gobain : les hommes d'hier et d'aujourd'hui, les lieux, les savoir-faire, les réalisations dans de nombreux domaines, parfois insoupçonnés, les grandes dates, le vocabulaire.

    Autant de « clés » qui permettent de comprendre la nature profonde et l'esprit propre d'un Groupe pourtant complexe et mondial. Comment, depuis 350 ans, ce Groupe a-t-il pu traverser les siècles, les révolutions politiques, sociales, techniques, les conflits, sans interruption, sans se renier, en gardant son métier d'origine et en se diversifiant toujours. tout en restant cohérent ?

    Marie de Laubier met ici en perspective l'histoire de Saint-Gobain avec son actualité la plus immédiate, montrant à quel point l'une et l'autre se répondent, par-delà le temps et les frontières.

  • Mon entreprise prend la pose

    ,

    • Democratic books
    • 1 January 2011

    Entre mars et octobre 2010, deux photographes, Jean-Robert Dantou et Stephan Zaubitzer, sillonnent la France pour photographier des entreprises. Leur choix : utiliser une chambre photographique grand format et faire poser l'ensemble des salariés sur leur lieu de travail. Le résultat est à la fois un voyage au sein de la diversité des entreprises, un travail documentaire sur un univers professionnel trop peu photographié, et un hommage aux entrepreneurs qui ont créé ces communautés. Ce projet photographique a été réalisé à l'occasion du 25e anniversaire de France Initiative, premier mouvement associatif de financement et d'accompagnement des créateurs d'entreprises. Il s'accompagne d'une brève histoire de ces 27 entreprises.

  • De François-Denis Tronchet, célèbre avocat de l'Ancien Régime ayant participé à la défense de Louis XVI, à Jacques Isorni, avocat du maréchal Pétain, cet ouvrage ecxeptionnel présente 17 des plus grands avocats de l'Histoire à travers leurs notes préparatoires de plaidoiries et un grand nombre de documents conservés par la Bibliothèque du Barreau de Paris.
    Si certains d'entre eux ont plaidé lors de grands procès historiques (affaires Calas, Dreyfus, Caillaux...), d'autres ont marqué par leur probité l'Histoire de la justice.

    Les méthodes de travail et stratégies de défense de chacun de ces grands orateurs sont ainsi dévoilées ici de manière tout à fait passionnante et inédite : comment préserver l'honneur des Lesseps, après le scandale de Panama ? Est-il possible de sauver la vie de l'escroc Bolo, accusé de trahison en 1918 ?

    Dans tous les cas, l'avocat obéit à sa vocation, veiller à ce que nul ne demeure sans défense. Cet ouvrage en est l'illustration à travers leurs archivres de plaidoieries, restées jusque là inédites !

    Ancien élève de l'École des Chartes, Yves Ozanam est archiviste de l'Ordre des avocats à la Cour d'appel de Paris. Il est l'auteur de plusieurs études sur l'histoire des avocats, publiées notamment dans la revue de la Société d'histoire de la profession d'avocat et dans la revue de l'Association française pour l'histoire de la Justice. A la demande de l'Ordre des avocats, il a rédigé des publications sur le barreau de Paris et son patrimoine manuscrit et imprimé. En 2006 est paru son ouvrage intitulé Le Palais de Justice de Paris, la justice autrement (éditions E dans l'O).

  • Libération ; les unes

    Collectif

    • La martiniere
    • 7 April 2011

    De la mort de Sartre à celle de Lévi-Strauss. De la chute de l'URSS à l'écroulement des Twin Towers. De Mesrine et Hans-Joachim Klein à Salman Rushdie, William Burroughs ou Bilal, en passant par l'Iran, l'Irak, le Rwanda et les plages du Débarquement. Les 400 meilleurs unes de Libération, les plus grands articles du journal, des textes d'historiens reconnus pour introduire chaque décennie nous font faire un tour d'horizon, de 1973 à 2010, d'un monde en mouvement, fait de rencontres, de coups de coeur et de coups de gueule. Un monde saisi sur le vif par les journalistes, photographes et graphistes d'un journal pas comme les autres, créé il y a près de 40 ans par Jean-Paul Sartre.

  • Du procès de Jean sans Peur à celui de Landru, de la défense de Fouquet à celle de Dreyfus, cette anthologie présente les plus grandes affaires judiciaires et les plaidoiries ou plaidoyers produits pour les accusés ou les victimes en France durant cinq siècles. Ainsi Beaumarchais narguant ses créanciers, Victor Hugo plaidant pour son fils et contre la peine de mort ou Emile Zola se jetant dans l'affaire Dreyfus. Procès politiques (Louis XVI, Marie-Antoinette, l'affaire Calas), criminels (Lacenaire, la marquise de Brinvilliers) ou littéraires (Les Fleurs du mal, Madame Bovary) se succèdent, agrémentés d'extraits d'oeuvres littéraires (Chateaubriand, Alexandre Dumas, Madame de Sévigné) que ces hauts faits judiciaires ont inspirées.

empty