Arts et spectacles

  • Ce livre retrace une aventure, celle d'une activité pas comme les autres, souvent incarnée par des personnages hors normes dont la vie est remplie d'histoires improbables. Elles sont relatées ici, chacune célébrant ce métier qui a changé la vie de beaucoup d'entre nous. En proposant d'inestimables lieux d'échanges et de rencontres à des mélomanes exigeants comme à des apprentis musiciens, certains disquaires ont contribué à la transformation du monde. Ainsi Brian Epstein qui de son magasin NEMS à Liverpool a lancé les Beatles... De Paris à Rennes, de Nancy à Nantes, de Londres à Bordeaux de nombreuses boutiques de disques ont aidé à enfanter les nouvelles tendances musicales et les groupes qui les façonnaient. D'Étienne Daho à Chrissie Hynde (Pretenders), de Lenny Kaye (Patti Smith) à Miossec en passant par Pierre Lescure et Philippe Manoeuvre, l'auteur s'entretient avec les acteurs petits ou grands, vendeurs, clients, collectionneurs attachés à ce négoce à part qui a marqué plusieurs générations. Il fait le récit vivant d'une passion commune ranimée à la faveur du retour inespéré du disque vinyle et de ses incontournables passeurs de sillons, les disquaires.
    Plus de 150 photos rares ou inédites

  • Livre de 72 pages + inclus le DVD Jailhouse Rock (le rock du bagne) réalisé par Richard Thorpe en 1957.
    Le DVD d'un film majeur sur le rock ou la soul, accompagné d'un livre qui raconte les coulisses de son tournage et la genèse de sa bande-son !

  • Le dormeur

    Didier Da Silva

    • Marest
    • 6 October 2020

    En 1974, le réalisateur Pascal Aubier entreprend d'adapter « Le Dormeur du val » d'Arthur Rimbaud.
    43 ans après, l'écrivain Didier da Silva découvre ce film un peu par hasard, enquête sur son tournage, rencontre Aubier, puis se lance sur les traces de cette aventure cinématographique et temporelle dans les Cévennes.

    Edition reliée et complétée d'un DVD comportant trois courts métrages de Pascal Aubier : Le Dormeur, La Champignonne et Puzzle.

  • Renate quitte le pays

    Pina Bausch

    • L'arche
    • 11 May 2016

    «Renate quitte le pays», telle une opérette, est une pièce qui flirte avec les spectateurs. Gai et élégant, c'est peut-être la pièce la plus amusante que Pina Bausch ait jamais créée. Une oeuvre encore inconnue du public et emblématique du théâtre dansé, qui marie Hollywood à Wuppertal. (DVD trilingue inclus)

  • Un manuel indispensable sur l'animation par Richard Williams, le directeur d'animation aux trois Oscars, pour son travail sur Qui veut la peau de Roger Rabbit ? Richard Williams est un animateur de génie qui a réussi à faire le lien entre l'ancienne école et la nouvelle génération. Au cours d'une carrière exceptionnelle, il s'est montré un véritable innovateur et a su jeter un pont entre l'âge d'or de l'animation traditionnelle et l'animation par ordinateur. Cet ouvrage est basé sur ses Master clans, qui remportent un vif succès, tant aux Etats-Unis qu'en Europe (suivies notamment par des animateurs de chez Disney, Pixar, Dreamworks, Blue Sky et Warner Bros). Richard Williams nous livre les principes de base dont chaque animateur a besoin, qu'il soit débutant ou expert, travaillant manuellement ou sur ordinateur. Incitant ses lecteurs à " inventer tout en restant vraisemblables ", il illustre ses méthodes par des centaines de dessins, distillant les secrets des maîtres en un système cohérent et faisant de ce livre la bible de toutes les formes d'animation pour les professionnels, les étudiants et les amateurs. Dans cette nouvelle édition augmentée, Richard Williams consacre une quarantaine de pages à de nouveaux thèmes, notamment le phrasé des dialogues, l'utilisation de prises de vues réelles comme références, le mouvement des animaux et le réalisme en animation. En bonus, un DVD offert avec ce livre vous permettra de découvrir les versions animées de ces nouveaux thèmes.

  • Les groupes Medvedkine ; 1967-1974

    , ,

    • Les mutins de pangee
    • 12 April 2018

    Les 14 films des Groupes Medvedkine (1967-1974) réunis dans un coffret 3 DVD, accompagné d'un livret de170 pages + le film "Le train en marche" dans lequel Alexandre Medevkine raconte l'histoire du ciné-train à Chris Marker (inédit en DVD): A bientôt, j'espère (Chris Marker et Mario Marret,1967-1968) - La charnière (son seul, 1968) - Classe de lutte (1968) - Rhodia 4/8 (1969) - Nouvelle Société 5. « Kelton » (1969) - Nouvelle Société 6. « Biscuiterie Buller » (1969) - Nouvelle Société 7. « Augé découpage » (1970) - Lettre à mon ami Pol Cèbe (Michel Desrois, 1971) - Le traîneau-échelle (Jean-Pierre Thiébaud, 1971) - Sochaux, 11 juin 1968 (1970) - Les trois-quarts de la vie (1971) - Week-end à Sochaux (1971-1972) - Avec le sang des autres (Bruno Muel, 1974) - Septembre chilien (Bruno Muel et Théo Robichet,1973) - Le train en marche (Chris Marker, 1973)

  • Le sacre du printemps

    ,

    • L'arche
    • 19 April 2012

    Il y a des mythes dans l'histoire de la danse et la création du Sacre du printemps de Stravinsky par les Ballets russes de Diaghilev figure parmi eux. Juste avant la Première Guerre mondiale, la création en 1913, au Théâtre des Champs-Élysées, fut un scandale retentissant qui marqua le début de la danse moderne, du moins celle du XXe siècle. Parce que le scandale fut si éclatant, la chorégraphie de Nijinski tombait presque dans l'oubli et devenait, à tort, secondaire. La musique de Stravinsky, en revanche, s'imposa et fut interprétée par d'autres chorégraphes célèbres, parmi eux Martha Graham et Maurice Béjart. En 1975, dans la pluvieuse ville de Wuppertal, Pina Bausch relevait le défi.
    " C'est une série de cérémonies de l'ancienne Russie ", a précisé le compositeur. " Le Sacre du printemps ne comprend pas d'intrigue ", ajouta-t-il. C'est exactement ce qu'on sent quand on regarde la captation du mythique spectacle de Pina Bausch. Il y a un centre autour duquel se déroule l'action. Il fait chaud, la tension entre hommes et femmes est palpable et quelqu'un doit consentir à un sacrifice. Mais qui ? Une femme, mais laquelle ?
    La distinction entre Pina Bausch et les chorégraphes antérieurs fut là : ses danseurs et danseuses dansent jusqu'à la frontière de l'épuisement. Vêtus de peu, la terre noire leur colle à la peau. Oui, jusqu'au point où ça commence à faire mal. Un document unique des débuts de Pina Bausch, un enregistrement authentique d'une des chorégraphies les plus marquantes du XXe siècle.

  • La jetée

    Chris Marker

    • Potemkine editions
    • 1 December 2020

    À l'issue de la Troisième Guerre mondiale, qui a rendu la planète radioactive, une poignée de survivants tente de subsister, retranchée dans les sous-sols d'un Paris dévasté. « X », un homme tourmenté par le souvenir d'avoir assisté à la mort d'un homme sur la jetée d'Orly, et obsédé par le visage d'une femme, est désigné pour effectuer un voyage dans le temps.

  • Ce dictionnaire ge´ne´reux et accessible a` tous, novices comme cine´philes, retrace le parcours des re´alisateurs et des films a` l'origine de l'a^ge d'or du cine´ma japonais (1935-1975) : 101 destins et 101 histoires de cine´astes qui ont contribue´ a` faire du cine´ma japonais l'un des premiers cine´mas au monde.
    Coordonne´ par Pascal-Alex Vincent, qui oeuvra pendant 12 ans a` la re´e´dition de grands classiques en salles, et re´dige´ par une jeune e´quipe de critiques et chercheurs venus de Paris et de Tokyo, Le Dictionnaire des cine´astes japonais pre´sente 101 cine´astes essentiels.
    Chaque notice met en avant le parcours du cine´aste, ses oeuvres mai^tresses, avec toujours la me^me ambition, aider et inciter le lecteur a` de´couvrir ce cine´ma d'exception.
    Jamais le cine´ma japonais ne nous a paru si proche.

    Grands auteurs, petits mai^tres, cine´astes expe´rimentaux, pionniers du cine´ma d'animation, re´alisateurs de films de genre : ce dictionnaire illustre la grande varie´te´ du cine´ma japonais de studio (1935-1975).
    Les cine´astes de cet ouvrage ont e´te´ choisis avec soin, et traite´s par ceux qui les aimaient particulie`rement.
    Kiyoshi Kurosawa a ensuite valide´ puis comple´te´ la liste, permettant d'e´tablir un panorama ide´al de 101 cine´astes japonais incontournables.

  • Stanley Kubrick's a clockwork orange

    Alison Castle

    • Taschen
    • 18 November 2019

    Adapté du roman futuriste d'Anthony Burgess, Orange mécanique est un bijou de satire cinématographique. Lorsque l'extravagant chef d'une bande de tueurs obsédé par Beethoven accepte de servir de cobaye pour une thérapie expérimentale de rejet de la violence en échange de sa libération anticipée, il se retrouve «guéri» de son propre libre-arbitre.

    Les décors stylisés à l'extrême, la brutalité chorégraphiée et la composition au synthétiseur de Moog - conçue pour amplifier l'effet de chaque scène - étaient tellement en avance sur leur temps que, pour beaucoup, le message général en fut brouillé. La polémique sur les scènes de violence a même été si intense que sa réputation a fait entrer le film dans la légende.

    Ce qui reste par-dessus tout, c'est l'extraordinaire talent de Kubrick pour nous divertir tout en nous faisant réfléchir. Pour citer Burgess: «l'homme qui choisit le Mal est-il peut-être, en un sens, meilleur que celui à qui on impose le Bien?» Les questionnements éthiques qui occupent une place si centrale dans ce film visionnaire sont tout aussi pertinents aujourd'hui, et il est tout aussi difficiles d'y répondre. Cet ensemble fait partie de la collection Making of a Masterpiece qui offre une plongée dans les coulisses d'oeuvres marquantes du cinéma.

    Le coffret inclut:
    Des images extraites du film, des photos de plateau et des coulisses, des extraits du scénario à différentes étapes et d'autres documents exclusifs puisés dans les archives de Stanley Kubrick.
    Des informations sur la production et la réalisation du film, des interviews de Kubrick et une biographie et filmographie illustrée.
    Une affiche du film.
    Un DVD de la version remasterisée.

  • Rock, pop, metal, blues, country, folk ou jazz : quel que soit votre style, ce livre et son DVD vous donnent toutes les clés pour apprendre la guitare en « live » et progresser rapidement  !
      Le livre * Les bons conseils pour choisir son instrument, et tous les accessoires indispensables (micros, amplis, pédales d'effet...).
    * 10 « sessions » pour acquérir de solides bases théoriques (tablatures, accords, rythme...) et pratiques grâce à des exercices courts, progressifs, illustrés pas à pas. Vous apprendrez en image à placer vos mains avec précision et à gagner en technique et en musicalité en interprétant les morceaux composés spécialement pour votre apprentissage. Vous découvrirez aussi les secrets des plus grands guitaristes (Kurt Cobain, Keith Richards, Chuck Berry, Pete Townshend, Jimi Hendrix...) pour mieux vous en inspirer !
    * Plus de 1 000 illustrations.
      Le DVD * Les 10 sessions filmées, main droite et main gauche séparément, puis ensemble, pour assimiler «  en live  » les positions.
    * La visualisation dynamique de la partition et du morceau à l'aide d'un curseur mobile. Certains morceaux sont bien entendu enregistrés avec leur orchestration.
      Bonus spécial : des morceaux pour improviser !
        Alors, à vous de jouer  !
     

  • Stanley Kubrick's Barry Lindon

    Alison Castle

    • Taschen
    • 18 November 2019

    Adapté du roman picaresque de William Makepeace Thackeray publié en 1844, Barry Lyndon raconte l'histoire d'un arriviste opportuniste (Ryan O'Neal) qui parvient à son but en épousant une magnifique aristocrate bien au-dessus de son rang social (Marisa Berenson), pour voir sa fortune perdue par l'avarice et la malveillance. Méticuleusement conçu et admirablement photographié - grâce à une lentille modifiée à dessein et un usage presque exclusif d'un éclairage aux chandelles ou à la lumière naturelle -, Barry Lyndon est un portrait à la fois satirique et compatissant d'un anti-héros étrangement attendrissant. (Parce qu'il «a du charme et du courage», expliquait Kubrick, «il est impossible de ne pas l'aimer, en dépit de sa vanité, de son insensibilité et de sa faiblesse».) Malgré un accueil public et critique décevant à sa sortie en 1975, époque où les films historiques n'ont plus la cote, Barry Lyndon a peu à peu acquis une place prépondérante dans la filmographie de Kubrick et est aujourd'hui considéré comme une de ses plus belles réussites, mais aussi un chef-d'oeuvre cinématographique sans égal. Cet ensemble fait partie de la collection Making of a Masterpiece qui offre une plongée dans les coulisses d'oeuvres marquantes du cinéma.

    Ce coffret inclut:
    Des images extraites du film, des photos de plateau et des coulisses, des extraits du scénario à différentes étapes et d'autres documents exclusifs puisés dans les archives de Stanley Kubrick.
    Des informations sur la production et la réalisation du film, des interviews de Kubrick et une biographie et filmographie illustrée.
    Une affiche du film.
    Un DVD de la version remasterisée.

  • Une répétition du sacre

    Pina Bausch

    • L'arche
    • 3 June 2013

    Lors du tournage de son film La Plainte de l'impératrice, Pina Bausch apprend que la danseuse interprétant le rôle de la victime dans Le Sacre du printemps est tombée malade. La représentation étant prévue pour le lendemain, Pina Bausch interrompt aussitôt son tournage pour organiser une répétition spéciale et préparer Kyomi Ichida pour ce rôle. Quelques membres de l'équipe du tournage se rendent également dans la salle. Ils profitent de cette occasion pour filmer la séance de travail en cours. Pas à pas, geste après geste, Pina Bausch fait évoluer Kyomi Ichida d'une étape à l'autre dans cette scène-clé de l'oeuvre. Le calme, la concentration qui accompagne cette répétition, sont exemplaires. Quant à la beauté et l'originalité des propositions chorégraphiques de Pina Bausch, elles s'expriment avec une force extraordinaire.

  • Les années sida à l'écran

    Didier Roth-Bettoni

    • Erosonyx
    • 3 June 2017

    Didier Roth-­-Bettoni en grand connaisseur du cinéma en général et particulièrement du cinéma international LGBT, fait ici l'historique de tous les films et téléfilms - américains d'abord, mais aussi français, allemands, australiens... - qui ont traité de l'épidémie du sida.
    Depuis Un Compagnon de longue date (1990) à Théo et Hugo dans le même bateau (2016) en passant par Les Nuits fauves (1992), Philadelphia (1993)...
    Trois cents films et téléfilms ou documentaires en tout !
    « Ce livre, écrit-­-il, est sur les images de nous en ces temps de tempête.
    Les images de nous créées en réponse au chaos, les images plaquées sur nous de l'extérieur, les images de nous en communauté...» et il ajoute :
    « Ce livre comme un mausolée [...] » Dans Les Années sida à l'écran il fait le bilan de quatre décennies.
    Il veut aussi en faire un hommage à ceux qui ont fait ces images et qui sont partis, Derek Jarman en tête auquel il a consacré, chez ErosOnyx, une monographie - avec le DVD de son premier film, Sebastiane (1976).
    Et un salut à ceux qui ont fait et font encore ces images, à John Greyson le premier, artiste et militant canadien, son film Zero Patience (1993) en bandoulière dont le DVD accompagne le livre.
    « Zero Patience, film gay, dit-­-il, film queer, film grave, film léger, film consolant, film revendicatif, film de mort, film d'amour, comme un symbole, comme un emblème, tant il incarne, d'une certaine manière (au-­- delà, voire en raison même, de sa singularité), ces années sida et leur cinéma ».
    Patience zéro, comme un slogan, Zero Patience, comme un manifeste...» L'ouvrage est préfacé par Christophe Martet, ancien président d'Act Up France et co-­-fondateur de Yagg, qui insiste sur la portée du livre, parce que le VIH aujourd'hui n'a pas dit son dernier mot.

  • The Rolling Stones on stage

    Bruno Juffin

    • Gm editions
    • 24 October 2019

    Le plus grand groupe de rock'n'roll au monde en 50 concerts. C'est la proposition détonante de ce livre qui nous conte une passionnante, une prodigieuse, une haletante histoire qui court des clubs des sixties aux stades d'aujourd'hui. Car depuis cinq décennies, une certitude se confirme : les Rolling Stones, c'est sur scène qu'ils sont les meilleurs. Les plus authentiques, les plus virtuoses, les plus inventifs, les plus casse-cou aussi, sans filet ni garde-fou. La scène, terrain de jeu favori de Mick Jagger et Keith Richards, le couple infernal auquel le rock doit des chansons divines. La scène, lieu de l'électricité des corps, de la contagieuse furie des riffs, des embrasements en chaîne. Bruno Juffin délivre une histoire pleine de bruit et de fureur, à jamais associée à des personnages hors norme et des lieux légendaires - le Marquee, l'Olympia, Hyde Park, le Madison Square Garden, Altamont et bien d'autres encore. Ce livre vous invite à les visiter, dans la fosse ou depuis les backstages. En cinquante concerts sélectionnés et autant de moments gravés dans le rock, au gré des étapes du tour Stones on Stage, approchez la magie d'un groupe unique. Place, Ladies and Gentlemen, aux Rolling Stones !

  • Prenez soin de vous

    Sophie Calle

    • Actes sud
    • 25 June 2007

    Parmi les métiers exercés par les cent sept femmes choisies par Sophie Calle :
    une médiatrice familiale, une chercheuse en lexicométrie, une correctrice, une dessinatrice, une journaliste d'agence de presse, une juge, une normalienne, une sexologue, une psychanalyste, une publicitaire, une avocate, une commissaire de police, une assistante sociale pénitentiaire, une journaliste, une criminologue, une exégète talmudique, une ado, une chasseur de tête, une physicienne, une spécialiste de littérature française contemporaine, une philosophe, une philosophe morale, une anthropologue, une experte des droits des femmes à l'ONU, une graphiste, une chef d'édition, une écrivain pour la jeunesse, une institutrice, une élève, une romancière, une compositrice, une voyante, une officier DGSE, une psychiatre, une traductrice en langage SMS, une cruciverbiste, une sociologue, une joueuse d'échec, une comptable, une mère, une animatrice radio, des actrices, scénaristes, réalisatrices, chanteuses, musiciennes., et aussi une marionnette, une poupée de bunraku et un psittacidé.

  • À la fois témoin de l'Amérique et de son cinéma depuis la fin des années 1960, et passeur d'une tradition hollywoodienne dont il constitue l'un des plus brillants exégètes, tel est Peter Bogdanovich.
    Ce livre se compose de deux parties. La première est un court essai introductif, où il s'agit de cerner les thèmes et le style de l'une des oeuvres les plus passionnantes du cinéma américain.
    La seconde constitue le coeur du livre, son projet, soit une longue conversation de plusieurs dizaines d'heures, menée de 2009 à aujourd'hui. Les débuts, l'aventure critique, ses rencontres avec Ford, Wells ou Hawks, le statut de jeune prodige du cinéma américain, ses déboires avec Hollywood, ses drames personnels (l'assassinat de Dorothy Stratten), Mask, sa renaissance, l'évolution d'Hollywood.

  • Génération VHS ; dans l'enfer vert de la rambosploitation

    Alexis Prevost

    • Huginn & muninn
    • 1 November 2018
  • Stanley Kubrick's 2001 : a space odyssey

    Alison Castle

    • Taschen
    • 19 November 2019

    En 1968, quand 2001: l'odyssée de l'espace sortait en salles, le monde entier attendait les yeux grands ouverts qu'un homme marche pour la première fois sur la Lune. Le film phare de Stanley Kubrick, avec ses effets spéciaux novateurs et sa fascinante bande originale, a offert aux spectateurs une vision apparemment réaliste de l'avenir. Surtout, il délivre une leçon d'humilité, en illustrant les limites des capacités humaines face aux autres formes de vie.

    De l'aube de l'humanité à l'espace et au contact avec de mystérieuses forces extraterrestres, 2001 emporte le public dans un périple épique, inoubliable et qui donne matière à penser. Cet ensemble fait partie de la collection Making of a Masterpiece qui offre une plongée dans les coulisses d'oeuvres marquantes du cinéma.

    Ce coffret inclut:
    Des images extraites du film, des photos de plateau et des coulisses, des extraits du scénario à différentes étapes et d'autres documents exclusifs puisés dans les archives de Stanley Kubrick.
    Des informations sur la production et la réalisation du film, des interviews de Kubrick et une biographie et filmographie illustrée une affiche du film.
    Un DVD de la version remasterisée.

  • Dans l'intimité de... ; Johnny

    Cyril Laffiteau

    • Best of company
    • 4 June 2018

    Ce LIVRE, illustré de 172 photos privées, totalement inédites, raconte la belle amitié ayant lié l auteur, Cyril LAFFITAU, à l icône nationale qu est JOHNNY

  • Retour vers les futurs

    Claude Gaillard

    • Omake books
    • 7 November 2019

    Dans les années 80 et sous l'influence de Mad Max et New York 1997, le cinéma d'anticipation et post-apocalyptique connaît un engouement tout à fait spectaculaire. De 2019 Après la chute de New-York aux Exterminateurs de l'An 3000, en passant par Apocalypse 2024 ou la série des Mad Max, le livre dévoile comment ces avenirs d'hier interrogent aujourd'hui encore notre présent...

    200 pages richement illustrées contenant une analyse du genre post-apocalyptique en plein boom pendant la période des années 80, ainsi qu'un large focus sur de nombreuses pépites du genre, le tout accompagné du DVD du film Le Drive-In de l'Enfer, un long-métrage datant de 1986, en provenance d'Australie, et inédit en DVD en France.

    Le DVD contient le film en français dans son format cinéma d'origine et, en suppléments, les bandes-annonces américaine et française du film, ainsi qu'un diaporama photo.

    Réalisé par Brian Trenchard-Smith (Les Traqués de l'an 2000, Le Jour des assassins...), Le Drive-In de l'Enfer possède une certaine aura auprès des amateurs, en raison de son ambiance décomplexée et décadente. Il s'agit même d'un des films favoris de Quentin Tarantino !

  • Renaud Victor présence proche

    Collectif

    • Editions commune
    • 27 October 2019

    Témoignages et textes critiques autour des films de Renaud Victor, depuis les premiers films tournés auprès de Fernand Deligny dans les Cévennes jusqu'au dernier long métrage à la prison des Baumettes à Marseille en 1991.

  • à partir du film Nous étions un seul homme (1979), inséré en DVD dans le livre, l'auteur étudie le cinéma différent de Philippe Vallois. D'où le titre. Il éclaire l'audace pionnière de ce film où la militance se joint à l'émotion. Dans le Lot-et-Garonne, en 1943, Guy, un jeune forestier interprété par Serge Avédikian dont ce fut le premier film (et qu'on retrouvera dans Le Pull-over rouge de Michel Drach), recueille sous son toit un soldat allemand blessé, Rolf. Ils vont peu à peu briser les tabous du dehors et du dedans pour ne former qu'un seul homme. Pour Philippe Vallois l'homosexualité n'est pas « un douloureux problème » selon la formule connue d'une émission radio de Ménie Grégoire, en 1971. L'auteur souligne le naturel de l'amour entre deux hommes. Ne se retrouvant pas devant les clichés de La Cage aux folles (1978) ni d'un club cuir SM, les critiques en furent déboussolés. Un pas décisif venait d'être franchi dans le cinéma LGBT.
    L'auteur montre que ce film veut en finir avec la victimisation et la diabolisation de l'homosexualité.
    Guy et Rolf en pleine guerre parviennent à s'aimer. La simplicité poétique et réaliste à la fois de leur histoire, dans le décor automnal des Landes, illustre à sa manière les grands mythes de l'amour plus fort que la mort.
    Un avant-propos de Pierre Lacroix, auteur de Bleus et Homo Pierrot, romans parus chez EO entre 2007 et 2013, reprend la présentation du film faite au festival "Écrans mixtes" de Lyon en 2011.
    Le livre complète l'autobiographie de Philippe Vallois déjà publiée en 2013, avec deux de ses films, chez ErosOnyx Éditions, sous le titre La Passion selon Vallois, le cinéaste qui aimait les hommes.

empty