Peinture / Arts graphiques

  • Noir : textes et dessins Nouv.

    Noir : textes et dessins

    Sylvain Tesson

    • Albin michel
    • 4 May 2022

    « Je n'aime pas la mort. Mais je sais ce que je lui dois. Sans elle, la vie serait synonyme de l'ennui. La mort nous interdit de prendre la vie à la légère. Ce n'est pas son moindre mérite. C'est pour cela que je dessine pendus & suicidés depuis trente ans. Pour me rappeler qu'au bout du chemin, il n'y aura pas la possibilité de remettre une pièce dans la machine.

    J'ai couvert des centaines de feuilles. Sur les routes, dans les cabanes, à bord des bateaux, je griffonnais. J'ai cinquante ans aujourd'hui, la mort m'a plutôt épargné, preuve que ma méthode était la bonne.

    Ces dessins ne trahissent aucun goût pour le macabre : Au contraire, les petits pendus de mes carnets me sourient et me serinent en latin (la mort parle toujours le latin) : memento mori. Souviens-toi que tu es mortel. Dans le brouhaha d'une vie en fête, dans le contentement de soi et dans le désordre de nos heures, on aurait tendance à l'oublier. C'est un tort. » .

    Sylvain Tesson

  • Mille ans de mangas

    Brigitte Koyama-Richard

    • Flammarion
    • 6 April 2022

    Les mangas rencontrent dans le monde entier un succès considérable qui ne se dément pas. Fruits d'une longue tradition artistique, ils trouvent leur origine dans les peintures anciennes du VII? siècle. Des scènes comiques illustrant paravents et rouleaux peints aux démons peuplant les récits de Mizuki Shigeru, de la manga d'Hokusai à Tezuka Osamu surnommé «le dieu du manga moderne», de la naissance des gekiga dans les années 1950 aux mangas One Piece ou Demon Slayer, c'est toute l'histoire de cette forme d'expression si vivante qu'il nous est donné d'approcher dans sa richesse et sa diversité, des origines à nos jours.

  • Frida Kahlo

    Helga Prignitz-Poda

    • Gallimard
    • 17 March 2022

    L'oeuvre de Frida Kahlo (1907-1954) est peu abondante. Elle ne se compose que de cent quarante-trois peintures, de format généralement réduit, dont deux tiers d'autoportraits. Ce narcissisme frappant est en lien étroit avec sa biographie, avec son pays et son époque, avec ses dons naturels complètement excentriques. Il n'est pas étonnant que les grands «énigmatiques» du XVIe siècle, Jérôme Bosch et Bruegel l'Ancien, figurent parmi ses peintres de prédilection:Frida Kahlo ne montre jamais ses blessures directement, qu'elles soient corporelles - celles qui ont été provoquées par les accidents et les maladies - ou psychologiques. Sa langue symbolique est faite de clés subtiles; elle est riche de métaphores puisées au fonds de presque toutes les cultures du monde. Les mythes fondateurs aztèques, les mythologies extrême-orientales et antiques et les croyances populaires catholiques se mêlent au folklore mexicain et à la pensée de son époque, avec Marx et Freud. Exotiques et explosives, significatives et vitales dans leur discours artistique, les images de Frida Kahlo sont le miroir d'une âme complexe et souvent effrayante:«Ma vérité intérieure», avait-elle coutume de dire.

  • Picasso sorcier

    ,

    • Gallimard
    • 14 April 2022

    Toute sa vie durant, Pablo Picasso (1881-1973) a constitué de manière obsessionnelle un véritable fonds d'archives sans précédent : à sa mort, 200 000 pièces d'archives personnelles sont retrouvées (environ 20 000 manuscrits de correspondance, 11 000 extraits de son argus de presse et 15 000 photographies) auxquelles s'ajoutent de nombreux objets du quotidien rappelant des événements insolites, qui sont autant de témoignages inestimables sur sa vie intime. Derrière ce qui pourrait être perçue comme une folle sédimentation - proche du syndrome de Diogène -, Pablo Picasso, le créateur, l'enchanteur, est en réalité mu par une volonté conservatrice, qui dissimule une crainte magique, celle d'être envoûté. Le statut singulier de ces objets est lié au souvenir, à la mémoire que l'artiste y attache, au sens symbolique et imperceptible dont ils recèlent, et qui ne peut être compris sans le concours de leur propriétaire. À ces objets où vie intime et souvenirs émotionnels s'entremêlent, s'ajoutent de véritables objets-fétiches - provenant de sa collection d'arts premiers comme de sa collection d'objets personnels. Tous, selon Picasso, renferment un esprit... Superstitieux par ses origines espagnoles et italiennes, l'artiste estime que les choses possèdent un être intérieur, une âme secrète dont le but est de protéger par des moyens non pas physiques, mais magiques. À travers une galerie illustrée de ces memorabilia - des souvenirs pour lui-même, devenus des souvenirs pour les autres -, ce livre propose d'appréhender l'« Être » Picasso, en explorant une facette méconnue de l'artiste - à la fois sorcier et superstitieux -, lui qui puisait au coeur de son intimité pour exercer sa toute-puissance créatrice.

  • Véritable célébration des cerisiers, ce coffret, accompagné d'un livret explicatif, déploie dans un format accordéon plus d'une soixantaine d'oeuvres des plus grands maîtres de l'estampe japonaise. Le sakura, dont la fleur est devenue l'emblème du pays, offre au début du printemps une floraison grandiose, dans de subtiles variations de couleurs, qui s'étend comme un nuage vaporeux sur tout le pays, et qui a donné lieu à un rituel ancestral, le hanami. De Hokusai à Hiroshige, en passant par Keibun, Bairei et Hasui, ces estampes mettent en valeur l'intensité et la fugacité de ce moment unique, occasion de recueillement en famille ou entre amis, où chacun est invité à méditer sur la brièveté de toute chose et sur la fragilité de l'existence, à contempler la nature pour y trouver la sagesse.

  • Véritable célébration des chats, ce coffret, accompagné d'un livret explicatif, déploie en format accordéeon plus d'une soixantaine d'oeuvres des plus grands maîtres de l'estampe japonaise. Au Japon, le chat, présent dans le folklore, dans la poésie et les pièces de théâtre kabuki, est une figure emblématique. Tantôt adoré pour sa douceur, sa beauté et son rôle de porte-bonheur (le Maneki-neko), tantôt craint pour sa cruauté et ses pouvoirs surnaturels, devenant alors le Bakeneko, un chat monstrueux, vampire ou sorcier, il fascine depuis toujours. De Hokusai à Hiroshige en passant par Yoshitoshi et Kuniyoshi, ces estampes mettent en valeur ce félin mystérieux et fascinant, d'une beauté envoûtante.

  • Images interdites t.2 : l'éternel retour de la censure

    Yves Frémion

    • Alternatives
    • 10 March 2022

    Après avoir fait sa révolution au XIXe siècle, l'iconographie prend au coeur de nos sociétés contemporaines une place et un pouvoir considérables à tel point que l'on parle aujourd'hui de «civilisation(s) de l'image» . Comme à ses débuts, cette révolution s'accompagne d'une forme de répression bien connue sous le nom de «censure». L'Anastasie d'hier n'a pas disparu et demeure active, redoublant de zèle dans les médias et notamment sur Internet et les réseaux sociaux. Une enquête signée d'un spécialiste de la question, déjà auteur d'Images interdites, publié chez Alternatives en 1989.

  • Amoureux de l'art ? Amoureux de la nature ? Ou bien amoureux des deux ? Ce livre, original et élégant, ravira un public très large.
    Les auteurs y ont compilé les plus beaux dessins et tableaux où figurent des oiseaux.
    Chouettes, hérons, mésanges et corbeaux se disputent la vedette. La majesté de ces animaux est ainsi mise à l'honneur chez Edgar Degas, Albrecht Dürer, Pablo Picasso et tant d'autres. Une description des conditions de réalisation des tableaux accompagnent la découverte des oeuvres.
    Des pages de jeux typographiques, rendant hommage aux oiseaux avec précision et érudition, ponctuent également la lecture de ce livre pas comme les autres !

  • Graphisme et typographie Nouv.

    Graphisme et typographie

    Michel Wlassikoff

    • Flammarion
    • 11 May 2022

    Le graphisme, c'est quoi? Comment approcher le graphisme? Ils/elles l'ont fait pour la première fois. 20 graphistes et typographes phares.
    La typographie, quel intérêt? Retenir quelques dates repères. Changer sa façon de voir...

  • Carnets de bord

    Sempé

    • Cahiers dessines
    • 14 October 2021

    Après Saul Steinberg et quelques autres, Jean-Jacques Sempé a hissé le dessin dit d'humour au rang de grand art :
    Ses oeuvres sont exposées dans les galeries du monde entier et publiées dans de somptueux albums. Mais... comment l'auteur de Un peu de Paris dessine-t-il ? Comment surgissent ses idées ? Longtemps, il a tenu ses carnets, sinon secrets, du moins à l'abri des curieux. Publiés ici pour la première fois, ils constituent un témoignage inestimable de sa recherche, de son inspiration. On y découvre toute la grâce de sa spontanéité, toute la force de son expression. Des têtes, des corps, des décors, des objets familiers... À peine une esquisse d'un trait délicat au crayon ou à la plume, et tout est là. Nous sommes devant ce que le dessin a de plus fragile, de plus suggestif aussi. Rien ne semble dit, mais tout est dit, et nous laisse dans un état de rêverie absolu.
    Deux cents dessins noir et blanc lèvent le voile sur les « secrets de fabrication » de l'un des plus grands dessinateurs de notre temps.

  • Sonia Delaunay : la vie magnifique

    Sophie Chauveau

    • Tallandier
    • 3 February 2022

    Sonia Delaunay s'est longtemps effacée derrière l'oeuvre de son mari Robert qu'elle vénérait. Mais qui est-elle vraiment ? Moderne, exigeante et visionnaire, du couple Delaunay, la vraie créatrice, c'est elle.

    Seule femme peintre parmi l'avant-garde naissante, Sonia souffre de sa réputation de « touche à tout ». Avec ses tissus imprimés, ses meubles, ses objets, ses vêtements, elle fait vivre sa famille, mais surtout crée l'art d'embellir le quotidien. Généreuse, elle se lie d'amitié avec les artistes majeurs de son époque - Apollinaire, Cendrars, Tzara, Diaghilev, Kandinsky - qui s'invitent à sa table et avec lesquels elle collabore dans une camaraderie joyeuse et inventive.
    Sophie Chauveau raconte avec passion le destin d'une artiste exceptionnelle, une vie magnifique, bousculée par deux guerres et toutes les révolutions picturales du XXe siècle.

  • Patrick Procktor; le secret de David Hockney Nouv.

    Patrick Procktor fut l'ami inséparable, le complice, le rival (sinon l'égal) de David Hockney. Dans le Swinging London des années 1960, ceux qu'on surnommait les « jumeaux dandys du monde de l'art » semblaient tous deux promis à une brillante carrière. Mais lorsque Hockney s'envola pour la Californie, où il s'appliqua à fixer en peinture sa vision pop et ensoleillée du rêve américain, Procktor, lui, préféra cultiver une fragilité, un classicisme à contre-courant de toutes les modes... Hockney devint la star de l'art contemporain, « le peintre vivant le plus cher du monde », tandis que Procktor disparut en 2003, alcoolique, fauché et quasiment oublié. Pourtant, à leurs débuts, les deux hommes et leurs oeuvres avaient été si proches qu'une question ne pouvait manquer de se poser : « De Procktor ou de Hockney, qui avait été le précurseur de l'autre ? »

  • Hiroshige : les soixante-neuf stations du Kisokaido

    Anne Sefrioui

    • Hazan
    • 13 October 2021

    Véritable célébration du Kisokaido, ce coffret, accompagné d'un livret explicatif, déploie en format accordéon le fac-similé du recueil commencé par Keisai et complété par Hiroshige entre 1835 et 1842. Itinéraire alternatif au célèbre Tokaido reliant Edo à Kyoto, cette route et ses soixante-neuf stations sont ici représentées dans de magistrales estampes qui illustrent, au fil des saisons, la beauté des sites mais aussi la diversité d'une société, mettant en scène seigneurs ou mendiants, moines ou samouraïs, pèlerins ou portefaix, sans oublier les marchands, les aubergistes et les paysans. Hiroshige y affirme son génie dans l'emploi des couleurs, osant des perspectives et des compositions inattendues, confirmant ainsi son statut de maître de l'estampe japonaise.

  • L'impressionnisme : l'essentiel

    Valérie Mettais

    • Hazan
    • 2 March 2022

    Ce coffret réunit l'essentiel de ce qui constitue l'impressionnisme. Accompagné d'un livret explicatif, ce coffret déploie en format accordéon cinquante-cinq oeuvres majeures, évoquant au plus près l'un des mouvements les plus importants et les plus renommés de l'histoire de l'art mondial.
    Exposition Aux sources des Nymphéas : les impressionnistes et la décoration au musée de l'Orangerie du 02 mars au 11 juillet 2022.

    Ce courant né en France autour des années 1870 revêt des formesmultiples aussi bien par la variété de ses sujets quepar l'hétérogénéité des peintres qu'il rassemble.Monet, Renoir, Caillebotte, Cassatt, Degas,Morisot, Pissarro... autant de fortes personnalités artistiques qui s'expriment et se retrouvent néanmoins le plus souvent autour d'une même célébration de la modernité et du goût du plein air, du dessin pris sur le vif et des couleurs vibrantes.

  • Histoires de peintures

    Daniel Arasse

    • Folio
    • 2 February 2006

    Avec l'enthousiasme, l'audace et l'érudition qui ont fait le succès d'On n'y voit rien, Daniel Arasse invite son lecteur à une traversée de l'histoire de la peinture sur six siècles, depuis l'invention de la perspective jusqu'à la disparition de la figure.
    Évoquant de grandes problématiques - la perspective, l'Annonciation, le statut du détail, les heurs et malheurs de l'anachronisme, la restauration et les conditions de visibilité et d'exposition - mais aussi des peintres ou des tableaux précis, il fait revivre avec perspicacité et ferveur plusieurs moments clés, comme Léonard de Vinci, Michel-Ange, le maniérisme, ou encore Vermeer, Ingres, Manet. Son analyse se nourrit constamment d'exemples concrets - La Madone Sixtine de Raphaël, La Joconde, la Chambre des époux, de Mantegna, Le Verrou de Fragonard... - avant de conclure sur quelques aspects de l'art contemporain.
    Le lecteur retrouvera le goût de mieux voir de grands épisodes de la peinture, grâce à une approche sensible et ouverte. Toujours il sera surpris, réveillé, entraîné dans un véritable enchantement d'intelligence et d'humour.
    Ce livre est la transcription de vingt-cinq émissions proposées par l'auteur sur France Culture pendant l'été 2003.

  • Le guide ultime des personnages de manga

    Nao Yazawa

    • Vigot
    • 10 March 2022

    Dans ce guide pratique et extrêmement complet, Nao Yazawa, une mangaka japonaise reconnue dans le monde entier, explique le processus de création d'un large éventail de personnages de style manga depuis le stade de l'esquisse jusqu'au dessin finalisé. Cet ouvrage présente :
    La terminologie du dessin manga : au début du livre, l'objectif est d'entrer dans l'univers passionnant des mangakas en découvrant les termes techniques japonais et les outils dédiés (pinceaux et encre, notamment).
    Les techniques de base de ce style de dessin : les instructions pour dessiner un visage de face, de profil ou de trois quarts ; maîtriser les variations autour des yeux ou des cheveux ; comprendre les proportions des têtes et des corps pour réaliser des personnages standards ou chibis ;
    Apprendre à mettre en couleur et à ombrer.
    25 personnages caractéristiques de l'univers manga : une princesse japonaise, un écolier play-boy, un guerrier samouraï ou une magicienne, le panorama de personnages, féminins ou masculins, tirés de genres différents (romance, action, horreur), est large.
    Les variations chibis : selon l'histoire à raconter, la déclinaison vers ce style plus enfantin permet d'exprimer de nombreuses émotions.
    Une fois tous ces personnages dessinés, le lecteur pourra les mettre en scène et raconter ses propres histoires palpitantes !

  • La mort en face selon Goya

    Sophie Doudet

    • Ateliers henry dougier
    • 7 April 2022

    Peintre de La Famille de Charles IV et graveur des Désastres de la guerre, homme d'affaires âpre au gain ou romantique hanté par le néant, libéral réformiste ou opportuniste prudent, artiste engagé ou fantasque, patriote espagnol né en Aragon ou universaliste des Lumières mort exilé en France, qui fut vraiment Goya ? Pourquoi le Tres de mayo, qui est aujourd'hui le tableau le plus célèbre du peintre et même peut-être du musée du Prado, a-t-il été méprisé lors de sa création en 1814 puis oublié pendant plus de quarante ans ? Comment ce tableau historique, qui évoque l'écrasement de l'insurrection espagnole en 1808, est-il devenu, à l'instar du Guernica de Picasso, l'accusation absolue de la guerre ?
    La vie et l'oeuvre de Goya sont une énigme ; et ce sont des réponses que Mariano Goya est venu chercher, un matin de juin 1869, au coeur du cimetière des Chartreux de Bordeaux, face à la tombe de son illustre grand-père. Sous la dalle, au milieu des os, un journal intime attend de faire entendre enfin la voix d'outre-tombe.

  • Le musée idéal, la revue n.1 ; Claude Monet : l'exposition imaginaire de lumière et de couleurs Nouv.

    Le musée idéal, la revue n.1 ; Claude Monet : l'exposition imaginaire de lumière et de couleurs

    Collectif

    • Geo art le musee ideal
    • 19 May 2022

    Pour le prix d'un billet d'exposition, visitez toutes les pièces d'un musée idéal, suivez nos guides conférenciers et découvrez l'actu de l'art !
    Cette revue propose une immersion inédite au coeur d'un musée imaginaire. Elle invite à une balade sur papier dans les différentes pièces du musée pour une évasion artistique et sensorielle. On y découvre notamment deux grandes expositions de peinture, les récits des meilleurs conférenciers, les coulisses des musées ou encore l'actualité de l'art. De belles reproductions, des décryptages et la qualité journalistique et iconographique de GEO dans un bel objet à collectionner, où l'information passe par l'émotion.

    Visitons le musée idéal de pièces en pièces...
    Qu'est ce qu'un musée idéal pour vous ? Entretien avec Michel Pastoureau.
    L' exposition événement sur Claude Monet : 35 chefs-d'oeuvre enfin réunis !
    Le chefs d'oeuvre du Musée : La Mise au tombeau de Raphaël.
    Comment regarder un tableau au musée ? La Ruelle de Jan Vermeer.
    Une pause au restaurant du musée avec la rubrique « Un étoilé au musée », Le déjeuner d'huîtres de Jean-François de Troy.
    Le musée idéal en herbe, un tableau expliqué aux petits.
    La collection du Musée Idéal : L'arbre en majesté ou L'invention d'un motif (1850-1900).
    Les trésors méconnus du Louvre : La Vierge au chancelier Rolin de Jan Van Eyck.
    Le dépliant du Retable d'Issenheim : Un polyptyque pour soulager les victimes du « feu de saint Antoine ».
    Hors les murs : toute l'actualité autour de l'art.
    Le cabinet de dessins : Dessiner les musées par Christelle Tea.
    L'auditorium : «La couleur influe directement sur l'âme» La naissance de l'art non figuratif.
    La petite boutique du musée et toute l'actualité de l'art - les ouvrages, les films, les podcast à découvrir.

  • Les Whistler de la Frick collection

    Xavier Salomon

    • Reunion des musees nationaux
    • 23 February 2022

    Dessinateur talentueux, maître graveur et peintre controversé, l'Américain James Abbott McNeill Whistler (1834-1903), qui partagea sa carrière entre Paris et Londres, est l'auteur de chefs-d'oeuvre atmosphériques misant sur l'harmonie des formes et des couleurs, la stylisation prenant rapidement le pas sur l'esthétique réaliste de ses débuts. Mondialement connu de son vivant, il est l'un des modèles du personnage d'Elstir d'A la recherche du temps perdu de Proust. Après son mariage en 1888, il revient habiter Paris au début des années 1890. Intime de Mallarmé, il est par lui en relation avec la mouvance symboliste, tout en fréquentant, grâce au comte Robert de Montesquiou-Fezensac (autre modèle proustien), le monde de l'aristocratie fortunée et cultivée.
    Entre 1914 et 1919, le mécène et collectionneur Henry Clay Frick (1849-1919), magnat de l'acier qui dut son immense fortune à l'essor des chemins de fer puis des gratteciel, acquit une vingtaine d'oeuvres de Whistler : cinq peintures, trois pastels et douze eaux-fortes, qui constituent un ensemble remarquable, représentatif de la richesse de l'activité de Whistler et de l'évolution de son art à partir des années 1860. Cet ensemble témoigne également du goût et de l'acuité du regard de Henry Flick, qui constitua l'une des plus grandes collections particulières au monde.
    A Orsay s'exposent ainsi, en regard de l'iconique Arrangement en gris et noir n° 1 : la mère de l'artiste (1871) appartenant aux collections du musée, les oeuvres emblématiques de la Frick Collection qui marquent autant de jalons dans l'oeuvre de Whistler, tels la Symphonie en gris et vert : l'océan (1866) ou Arrangement en noir et or : le comte Robert de Montesquiou-Fezensac (1891-1892), portrait où se ressent l'influence de Vélasquez. Sont également présentés plusieurs pastels et eaux-fortes de Venise, où le peintre séjourna en 1879 et 1880, et qui marque un tournant dans sa production.
    Whistler y livre une vision renouvelée de Venise, n'hésitant pas à s'aventurer sur les canaux, dans les cours inconnus, ou à décrire la lagune de nuit, montrant une ville vivante, avec ses habitants et son activité quotidienne.
    A travers les destins croisés de Henry Frick et de James Whistler, l'ouvrage, en retraçant l'histoire de la prestigieuse Frick Collection, explore les ressorts et les évolutions du marché

  • Gallen-Kallela : mythes et nature

    Collectif

    • Fonds mercator
    • 30 March 2022

    Akseli Gallen-Kallela (1865-1931) compte parmi les artistes les plus emblématiques de l'art finlandais du tournant du XXième siècle. Célèbre pour son importante participation au pavillon finlandais de l'Exposition universelle de 1900 à Paris ainsi que pour sa contribution à l'iconographie nationale, le peintre demeure associé à l'affirmation de l'identité finlandaise. Gallen-Kallela est pourtant l'auteur d'une oeuvre aux facettes multiples?: explorant une multitude de media et de formats, il a embrassé une grande variété de thèmes et de styles, du naturalisme au symbolisme en passant par l'expressionnisme.
    Voyageur et artiste cosmopolite, Gallen-Kallela est également un explorateur inlassable des contrées les plus reculées de sa terre natale dont la beauté sauvage lui inspire un vaste répertoire de motifs. Tournant le dos à la modernité industrielle, le peintre offre de nombreuses représentations d'une nature inaltérée et qui semble habitée de forces mythologiques. Son échappée hors de la ville et ce souci d'harmonie avec les éléments naturels résonnent avec nos préoccupations les plus actuelles. Au prisme de la question de la relation de l'homme à la nature, c'est finalement tout un idéal artistique qu'a tenté de concrétiser Gallen-Kallela et que dévoile l'exposition du Musée Jacquemart-André.
    Présentant une soixantaine de compositions de cet artiste parmi les plus célèbres de Finlande, «?Gallen-Kallela. Mythes et Nature?» apporte un nouvel éclairage en langue française sur son oeuvre, dans une monographie exceptionnelle réalisée avec le précieux soutien de collections publiques et privées, et en particulier du Musée Gallen-Kallela d'Espoo.
    Ce catalogue s'attache aux liens qui unissent l'artiste à la nature et à la mythologie tout au long de sa carrière, depuis les premières oeuvres naturalistes jusqu'aux paysages symbolistes.

    Sous la direction de Laura Gutman et Pierre Curie. Avec des contributions de Tutta Palin, Ville Lukkarinen, Tuija Wahlroos, Anne Pelin, Salla Tiainen, Lotta Nylund.

  • Carnet les fleurs dans l'estampe japonaise

    Collectif

    • Hazan
    • 16 February 2022

    Ces carnets s'inspirent au plus près de la forme traditionnelle des carnets d'estampes originaux que publiaient les grands maîtres de l'estampe japonaise comme Hokusai ou Hiroshige. Grâce à ce système de feuilles doublées et cousues, le confort d'écriture est inégalé.

  • Katsushika Hokusai : vues du Japon

    Valérie Sueur-Hermel

    • Bnf editions
    • 21 April 2022

    Redécouvrez le génie de Katsushika Hokusai (1760-1849), maître de l'estampe japonaise, à travers une sélection de 22 planches parmi les plus belles, telles les Trente-six vues du mont Fuji ou encore la Tournée des cascades de toutes les provinces.

  • Nu avec Picasso

    Enki Bilal

    • Points
    • 4 November 2021

    Dans une déambulation hallucinée dans les couloirs du Musée Picasso, Enki Bilal nous fait toucher du doigt l'oeuvre du peintre espagnol lors d'une nuit aussi envoûtante qu'étonnante. Il y croise le grand maître lui-même, ses muses, ses modèles et Goya, son idole.

  • Les noces rouges selon Bruegel

    Jean-Yves Laurichesse

    • Ateliers henry dougier
    • 7 April 2022

    Alors que le duc d'Albe, bras armé de Philippe II d'Espagne, fait régner la terreur en Flandre, Pieter Bruegel l'Ancien peint l'un de ses derniers tableaux, Le repas de noces, dans lequel il met toute la sympathie qu'il porte aux paysans et à leurs simples joies. Mais ce tableau représente aussi un défi au pouvoir royal et à l'Inquisition, hostiles à l'esprit de liberté qui anime les fêtes populaires, et les taches rouges qui le ponctuent pourraient bien être l'expression de la violence des temps. Le roman nous fait entrer dans l'intimité de Bruegel pendant la composition de son tableau, tout en donnant la parole à dix témoins de sa vie et de son oeuvre (proches, mécènes, artistes...), éclairant sous différents angles sa personnalité exceptionnelle, mais mal connue.

empty