Arts et civilisations

  • J'écris en hiéroglyphes

    Evelyne Faivre-Martin

    • Courtes et longues
    • 22 April 2022

    Avec J'Écris en hiéroglyphes, entrez dans l'univers de l'Égypte ancienne, une des civilisations les plus complexes et les plus fascinantes qui soit ! Le système hiéroglyphique a fasciné toutes les générations sans succès jusqu'à Jean-François Champollion.
    Découvrez l'histoire de cette écriture et surtout comment la comprendre. Avancez pas à pas au coeur de la pyramide, et déchiffrez, grâce au livre, les exemples choisis dans les collections du musée du Louvre. Cette plongée dans le département des antiquités égyptiennes de l'un des plus beaux musées du monde vous ouvre les portes de l'histoire de l'Égypte, de sa philosophie et sa mythologie, intimement liées à l'écriture

  • Artistes africains : de 1882 à nos jours

    Collectif

    • Phaidon
    • 11 November 2021

    Un panorama inédit, de A à Z, de l'oeuvre de 300 artistes modernes et contemporains, nés ou installés sur le continent africain.

    Ces dernières années, la scène artistique africaine, en plein essor, a attiré l'attention du monde entier avec un nombre croissant d'expositions internationales et une présence conséquente sur le marché mondial de l'art.
    Voici, pour la première fois, le panorama le plus complet à ce jour de l'oeuvre de 300 artistes modernes et contemporains, nés ou installés en Afrique. Réalisé en collaboration avec un panel d'experts, ce volume s'appuie sur le succès du best-seller 400 Femmes artistes pour écrire une version plus exhaustive et diversifiée de l'histoire de l'art.

  • Le bestiaire extraordinaire de Kyôsai

    ,

    • Picquier
    • 1 October 2021

    Plus 1 000 estampes, plus de 150 livres illustrés et albums, plus de 7 000 pages de son journal illustré et plus de 50 000 peintures et dessins. Et ce sont les animaux qui occupent une place de choix : il y a des chats qui dansent, des grenouilles acrobates, des renards furtifs et cruels qui vont à la noce, des gibbons, des crevettes, des dorades...Tous les animaux de la Création sont là ! Certains sont croqués sur le vif, d'autres métamorphosés en animaux fantastiques, puis en démons. Une vraie fête des animaux ! Un bestiaire qui vagabonde et processionne parfois dans un monde qui nous rappelle celui de Jérôme Bosch.
    Il y a de la virtuosité chez ce peintre excentrique et insolent qui sait se faire caricaturiste chaque fois que lui prend l'envie iconoclaste de se moquer de notre monde.

  • Carnet notes & lecture BNF : illustrations par des artistes japonais des fables de La Fontaine Nouv.

    Ce carnet thématique de Notes & Lectures présente des illustrations de 1894 tirées des deux tomes des Fables de Jean de La Fontaine coordonnés par Pierre Barboutau (1862-1916), éditeur, collectionneur et fin connaisseur du Japon où il séjourne régulièrement entre 1886 et 1913. Pour ce faire, « Pieru Barubuto » a réuni la fine fleur de l'estampe tokyoïte : Kajita Hanko (1870-1919), Kanô Tomonobu (1843-1912), Okakura Shûsui (1868-1950), Kawanabe Kyôsui (1868-1935), fille du successeur de Hokusai, et Eda Sadahiko (?). Les 28 fables animales qu'ils ont eux-mêmes choisies sont adaptées à la réalité locale (paysages, guerriers, marchands, dieux shintô) et réalisées selon la technique de l'ukiyo-e (images du monde flottant), peinture populaire et narrative qui connaît un grand succès en Occident.

  • Le dernier lettré

    Lemin Chen

    • Picquier
    • 16 September 2021

    Poète, calligraphe, peintre, universitaire érudit de renom, CHEN Lemin (1930-2008) a fait partie de ces intellectuels chinois d'une très grande originalité qui ont bénéficié de façon exceptionnelle d'une double éducation. Ils avaient un pied dans la tradition chinoise et un pied dans une modernité occidentale : sa longue fréquentation de l'Occident l'a plus durablement rapproché de Kant que de Confucius. Sa main, celle qui tient le pinceau reste pourtant une main chinoise qui obéit au coeur et au souffle et les nombreuses oeuvres présentées dans ce livre sont des témoignages de cette culture chinoise : poèmes , peintures et calligraphies attestent aussi des exigences d'un homme pour qui la peinture était un véritable exercice spirituel.

  • Le Japon est connu dans le monde entier pour être une terre dynamique et populeuse. Beaucoup ignorent en revanche qu'une bonne partie de sa nombreuse et industrieuse population est invisible, ou du moins fuyante. D'insaisissables êtres obscurs, mi-diaboliques mi-divins, grouillent dans les sombres recoins de maisons et forêts, derrière les objets, à l'intérieur de ces derniers, voire dans le corps des êtres humains dont ils s'emparent pour accomplir des méfaits - ou des miracles. Il s'agit des yôkai, les incroyables héros de ces pages merveilleusement illustrées au fil desquelles le lecteur découvrira plus de 100 nouvelles entités, des spectres vengeurs aux démoniaques vecteurs de maladies à la pointe de l'actualité, en faisant plus particulièrement connaissance avec les kitsune, les esprits renards, les créatures les plus séduisantes et les plus imprévisibles de tout le Japon. Rusés et puissants, les renards composent une société aussi complexe que la nôtre. Ils peuvent mener une existence risquée et sauvage, toujours prêts à nuire aux humains, mais également étudier la magie pendant des milliers d'années pour devenir des esprits purs et bienveillants.
    Projections mentales d'espoirs et de peurs, métaphores de nos qualités et défauts ou entités paranormales, les kitsune et les autres yôkai réclament à grand cri notre attention et le présent livre est conçu à cet effet : donner un visage et une histoire aux mystérieuses créatures nées au Japon et intégrées aujourd'hui avec un enthousiasme croissant dans le patrimoine culturel mondial.

  • Méditations : miniatures indiennes

    Pauline Chougnet

    • Bnf editions
    • 14 October 2021

    40 miniatures indiennes d'une éblouissante beauté, sélectionnées pour leur harmonie esthétique autant que la puissance d'évocation des sujets, invitent à la méditation et à la contemplation picturale. Ces oeuvres, superbement reproduites, restituent tout le raffinement et la portée mystique de l'art indien. Ce livre rassemble quarante miniatures indiennes du XVIIe au XIXe siècle, proposant ainsi une découverte de l'art indien dans une diversité de sujets et de styles (école moghole, ateliers rajputs...).
    Portraits, scènes de guerre, planches de botaniques, dessins d'architecture ou illustration de textes littéraires figurent parmi les thématiques privilégiées des miniaturistes. La dimension spirituelle imprègne l'ensemble du corpus à travers la représentation de sages, de méditants, de divinités ou encore de personnages en proie au sentiment amoureux. La flamboyance des couleurs et des ors, la délicatesse des traits, l'expressivité des personnages offrent un voyage au coeur d'une civilisation imprégnée de spiritualité et de sagesse.

  • Il s'agit d'un nouvel ouvrage, après Le Musée des Yokai, qui présente des objets de la collection Yumoto Kôichi, la plus importante du Japon en relation avec les Yokai (conservée au Memorial Japan Y?kai Museum dans la ville de Miyoshi, préfecture de Hiroshima). L'ouvrage est divisé en trois chapitres, le premier "l'univers artistique des y?kai" exposant emaki et autres peintures, le second "les y?kai imprimés" centré sur l'impression au bloc de bois de l'ère Edo, et le troisième "les y?kai devenus objets" concernant diverses créations en dehors du papier. Ce livre a pour but de donner un aperçu du chemin parcouru par la culture des y?kai, en constante évolution, qui continue à toujours nous intriguer. Les nombreuses oeuvres révélées pour la première fois devraient ravir le public. Par exemple, les 100 statues assises, les 36 statues debout et les 20 statues kudan sculptées dans le bois et réunies ici procurent un sentiment étrange. Cet ouvrage est totalement indépendant du précédent.

  • Haïkus ; l'art de boire et de manger

    Collectif

    • Seuil
    • 8 October 2020

    Ce nouveau volume des "Classiques en images" propose de renouer avec la tradition du poème court japonais à travers une sélection de 60 haïkus exclusivement consacrés au monde culinaire.

    Ce recueil célèbre avec poésie et raffinement le rapport entretenu avec la nourriture, la boisson, les sensations que procurent le fait de préparer le repas, de boire le saké, de couper un poisson. Il montre que ces manières de boire et de manger relèvent tout autant du nécessaire que du spirituel.

    Parmi les auteurs, nous retrouvons : Bashô, Kazué Asakura, Buson, Yûji, Masajo Suzuki, Kikaku, Teijo Nakamura, Takako Hashimoto, Chora...

    Ces haïkus sont illustrés par des estampes d'artistes des XVIIIe et XIXe siècles comme Utagawa Kunisada, Kitagawa Utamaro, Torii Kiyonaga, Utagawa Hiroshige...

  • Depuis plus de deux mille ans, le catholicisme a inspiré de sublimes chefs-d'oeuvre. On pense aux peintures, aux retables ou aux icônes, mais les artistes catholiques ont aussi créé tout un langage d'objets et de monuments, de la toute petite médaille de baptême, jusqu'aux fabuleuses cathédrales. Leur art est lié à la foi et il sert à prier et à évangéliser. Il prend vie au cours de la messe ou à l'occasion des processions. Dans cet ouvrage richement illustré, Suzanna Ivani? décode les symboles et les rituels de ce culte et de cette piété, et décrypte comment toutes les oeuvres qu'ils ont engendrées dans le monde entier ont influencé, et influencent encore, notre culture esthétique.

  • Ultime combat fr

    Collectif

    • Reunion des musees nationaux
    • 22 September 2021

    Les techniques de combat anciennes se sont élevées au rang d'arts martiaux avant de devenir des sports au xxe siècle et s'avèrent une source d'inspiration inépuisable pour l'iconographie et les cinématographies d'Asie. Au-delà de leur diversité, les arts martiaux sont à la croisée de la religion, des conceptions du corps et de l'histoire, si bien qu'elles constituent un angle d'approche essentiel pour comprendre les civilisations de l'Inde à la Chine, au Japon et à l'Asie du Sud-Est.
    Les arts martiaux s'envisagent dans leur dimension extérieure et intérieure, c'est-à-dire dans une continuité entre corps et esprit. Aborder leur contexte mythique et religieux ouvre sur des thématiques essentielles des arts d'Asie : le combat bien sûr, mais aussi la représentation de la sagesse triomphant sur l'ignorance, la méditation et le pouvoir de la nature.
    Le catalogue de l'exposition rend compte de la richesse des représentations des arts martiaux, en mêlant oeuvres anciennes et contemporaines, et cinéma. Une carte permet de localiser les principaux arts martiaux asiatiques et des frises chronologiques d'offrir leurs jalons historiques.
    Ces outils sont prolongés par de nombreux essais complémentaires qui abordent intelligemment la thématique par le biais de l'histoire, de la mythologie ou des arts populaires.

  • L'Afrique ancienne a une histoire. Cette histoire est celle de civilisations de la diversité qui se façonnent et cohabitent, tantôt hégémoniques, tantôt fluides, dans des milieux exigeants et contrastés. Fruit de recherches accumulées depuis des décennies, c'est une histoire de l'Afrique à la fois neuve, foisonnante et inattendue que raconte ce livre. On pense aux puissants royaumes de Kerma, Aksum, Méroé, Ghâna, Kongo, ou encore aux empires islamiques et chrétiens médiévaux. On parcourt, tels des marchands grecs, arabes ou persans, des villes prospères, du Sahel au Nil et de l'Ethiopie à Madagascar. On visite Tombouctou, Lalibela et le Grand Zimbabwe, sans oublier la civilisation nomade des éleveurs de vaches, les chasseurs-cueilleurs, les innovations techniques ou les flambées artistiques.
    Si l'histoire semble se dérober quelquefois, c'est que les témoignages écrits manquent. Là réside le défi de ce livre : faire de toute trace, matérielle ou immatérielle, un document. Ce seront des vestiges d'outils, de parures, des fragments de langues, des gènes d'animaux ou de plantes, qui permettent de remonter à l'histoire d'avant l'histoire ; ce sont les peintures rupestres du Sahara et même des paysages, qui racontent les sociétés ; ce seront des épisodes remémorés et transmis oralement.
    Une somme unique, qui réunit, sous la direction de François-Xavier Fauvelle, les meilleurs spécialistes au monde, quelquefois les seuls de leur domaine, et se donne pour ambition d'illustrer autant la diversité des trajectoires historiques des civilisations anciennes de l'Afrique que celle des terrains et des ressources des historiens.

  • Les enfants de l'ère Meiji

    Collectif

    • Gourcuff gradenigo
    • 15 April 2022

    Au début de l'ère Meiji (1868-1912), quand, sous l'influence de l'Occident, le Japon met en place un enseignement scolaire, on voit apparaître dans les estampes traditionnelles, des écoliers vêtus à l'occidentale, en train de jouer ou d'étudier, représentant un enfant idéal. Ces estampes sont les reflets d'une nouvelle époque et d'une société transformée par la modernisation. Elles utilisent des mots en anglais ou illustrent la vie de célèbres occidentaux servant ainsi de matériel pédagogique destiné à éduquer filles et aux garçons qui ambitionnent de réussir dans la vie en s'ouvrant au monde Il subsiste encore un parfum de l'époque Edo (1603-1868) dans les ruelles des villes japonaises et à partir du milieu de l'ère Meiji, et on retrouve dans ces estampes une certaine nostalgie pour cette époque révolue, avec des enfants vêtus de ravissants kimonos au charme d'autrefois. Miyagawa Shuntei, Yamamoto Shôun et d'autres maîtres de l'estampe nés pendant l'ère Meiji rencontrent un certain succès avec leurs minutieuses représentations d'enfants perpétuant les jeux à la mode à l'époque Edo. Les anciennes estampes-jouets (omocha-e) continuent elles aussi d'être produites et sont toujours autant appréciées des enfants. Réunissant des estampes et des livres du Kumon Institute of Education et du Machida City Museum of Graphic Arts, cet ouvrage accompagne une exposition qui porte un regard inédit sur les représentations d'enfants s'amusant et étudiant à une époque où souffle le vent de la modernité, même si toutes les traces d'Edo n'ont pas été effacées. Il réunit plus de 150 estampes représentant des enfants, et d'autres destinées aux enfants : estampes pédagogiques , estampes-jouets ou encore estampes de récits. C'est une illustration inédite et originale de la période Meiji qui a tant intéressé le monde occidental.

  • Japon : l'artisanat en héritage

    Collectif

    • Epa - chene
    • 13 October 2021

    Qui n'a pas éprouvé 1 véritable fascination devant la beauté de l'artisanat japonais ?
    De l'île de Kyushu à la capitale impériale de Kyoto, aux étendues sauvages enneigées de Hokkaido, découvrez les ateliers les plus remarquables et les maîtres artisans qui perpétuent les techniques ancestrales qu'ils sont parfois les derniers à maîtriser, travaillant le bambou, la soie, le cuivre, l'écorce de cerisier.
    Épée de katana, délicat fouet à thé, porcelaine Arita-yaki, ombrelle wagasa : cet ouvrage célèbre l'histoire que les objets portent en eux et la transmission des savoir-faire.

  • Les gravures représentant les bushi, expression d'un désir inextinguible de force et de beauté, sont empreintes d'une véritable passion romantique. Des aventures dramatiques de Minamoto no Tametomo à celles de Jiraiya, ninja du folklore japonais, des exploits des quarante-sept ronin aux combats épiques du maître de sabre et poète Miyamoto Musashi, les samouraïs les plus vaillants et légendaires s'alternent sur la scène de ce volume extraordinaire.

  • Donner à voir et à lire l'art chinois dans son contexte spirituel, religieux et politique, telle est l'ambition de ce livre.

    Dans cette histoire culturelle, Christine Kontler restitue toute la richesse d'une civilisation qui s'est développée pendant quatre, voire cinq millénaires sur un territoire à l'échelle d'un continent. Faisant oeuvre de synthèse, elle saisit à la fois le singulier et le tout. Sans jamais en gommer l'immense diversité, ni en réduire la complexité, elle nous fait découvrir l'essence du monde chinois.

    Nous suivons ainsi pas à pas les évolutions dynastiques qui dessinent les grandes lignes des transformations politiques et spirituelles, mais aussi des changements sociaux et économiques. Et nous découvrons, grâce aux plans et aux documents commentés, les nombreux échanges intérieurs et ceux du monde chinois avec l'Asie des steppes, l'Asie centrale, l'Inde, l'Iran, le monde arabo-islamique, l'Asie orientale et méridionale, mais aussi avec l'Europe.

    Un grand tableau d'ensemble en six grandes périodes de la variété des productions artistiques chinoises.

  • L'estampe japonaise

    Nelly Delay

    • Hazan
    • 31 October 2018

    Le Pont Nihonbashi, le Mont Fuji, et la nature toujours présente, les jeux de lumière et de transparence à travers les sudare, le théâtre Kabuki, les courtisanes des maisons vertes, les visages et le miroir... autant de thèmes qui sont source d'inspiration permanente pour les artistes de l'Ukiyo-e, à travers les siècles.
    Suivant une trame historique de la fin du xviie siècle jusqu'à nos jours, Nelly Delay explique la permanence de ces thèmes dans l'art de l'estampe. Elle décrit le contexte historique, culturel et social dans lequel cet art a vu le jour et évolué au cours des siècles et montre combien il est profondément ancré dans la civilisation japonaise.
    Elle explique les origines de l'estampe et la voie que des audacieux comme Moronobu et Kiyonobu ont suivie en réalisant les premiers bois pour des tirages exécutés en noir et blanc. Elle montre comment les artistes du xviiie siècle et leurs estampes de brocart - et parmi eux Harunobu, qui eut le premier l'idée d'utiliser toutes les possibilités de la couleur - permirent à l'Ukiyo-e d'accéder par la suite à un véritable âge d'or : Utamaro, éternellement inspiré par les femmes, Sharaku et les visages d'acteurs, Hokusai, le « fou du dessin », Hiroshige et la nature, Kuniyoshi et ses thèmes fantastiques, Toyharu, Shiba Kokan et bien d'autres...
    Si le livre suit un plan chronologique qui s'impose sur pareil sujet, l'auteur établit toutefois des comparaisons entre artistes d'époques très différentes afin de faire percevoir l'art de l'estampe hors du temps, au-delà des oeuvres et des écoles. L'originalité et l'abondance de l'iconographie, la richesse des informations rassemblées au fil des chapitres et la diversité des thèmes abordés font de ce livre, très illustré et vivant, un précieux guide du Japon traditionnel. Le style adopté le rend accessible à un large public alors que l'importance des annexes - où sont présentés notamment les étapes de fabrication, les cachets de censeurs et d'éditeurs, les signatures des artistes, les formats, les techniques et les couleurs - en fait un outil scientifique appréciable par les spécialistes, les collectionneurs et les amateurs avertis.

  • Trait pour trait

    Stéphanie Ledoux

    • Elytis
    • 17 October 2019

    Depuis plusieurs années, après une vie de biologiste, la peintre-voyageuse Stéphanie Ledoux arpente le monde pour nous donner à voir les civilisations et les ethnies les plus reculées de la planète. Équipée de son matériel à dessin, de papiers ou de carnets qu'elle trouve parfois sur les lieux de ses expéditions, elle communique avec son trait, dressant lentement, le temps dilué d'un échange fraternel, des portraits saisissants. Tissant peu à peu une cartographie de la beauté du monde, de la Colombie à la Polynésie, en passant par la Chine, le Viêt-Nam ou l'Éthiopie, Stéphanie Ledoux enchante le regard.

  • Un grand nombre d'estampes ukiyo-e de l'époque d'Edo (1603-1868) représentent ces êtres monstrueux dans les illustrations de contes populaires et d'histoires d'horreur. Le livre contient 70 yurei (apparitions), oni (démons), kaijin (monstres humanoïdes) et yo¯kai (fantômes et créatures démoniaques) décrits de manière vibrante, issus de 120 oeuvres d'art signés par de grands maîtres tels que Hokusai, Hiroshige et Kuniyoshi. Ces images se sont transmises de générations en générations : de nombreux genres artistiques actuels du Japon, notamment les mangas et les jeux, en tirent leur inspiration.

  • Les arts de l'islam, un passé pour un présent

    Collectif

    • Reunion des musees nationaux
    • 10 November 2021
  • Jardins d'Asie

    Collectif

    • Reunion des musees nationaux
    • 23 June 2021
  • Un nouvel or noir ; le pillage des objets d'art en Afrique

    Philippe Baque

    • Agone
    • 6 May 2021

    Un état des lieux du marché de l'art africain : le plus pernicieux des marchés, et le plus symbolique des destructions que subissent les pays du Sud.

empty