9782707197443

  • La préservation de la diversité culturelle doit-elle être du ressort des politiques publiques ou peut-elle se satisfaire de la multiplication de l'offre marchande des biens et services ? C'est à ce dilemme que sont confrontées les cultures des groupes et des sociétés qui se défendent dans un monde où le planétaire se conjugue avec l'asymétrie des échanges.
    L'idée même de diversité culturelle recouvre des réalités et des positions contradictoires. Elle est au principe d'une démocratie-monde, garante des altérités. Mais elle est aussi la caution d'un mode de gouvernance du marché global, propice à la dérive économiste et au déni du « politique ». Cet ouvrage permet de comprendre quel est l'enjeu des luttes pour la reconnaissance de la diversité comme composante essentielle des droits humains. Il met en perspective les moments forts de l'histoire au cours desquels le statut singulier et mouvant de la culture et du projet d'émancipation qu'elle porte s'est construit face à la loi du libre-échange, à la raison d'État et aux déterminismes techniques.

empty