9782707194503

  • Les manières de produire, d'échanger et de consommer des aliments sont débattues dans les pays du Nord et du Sud et réinvesties par des chercheurs en sciences sociales. La Revue française de socio-économie se fait l'écho de ce renouvellement de travaux qui s'attachent autant à la critique de l'agriculture industrielle qu'à l'analyse de formes innovantes qui participent à la « transition agro-écologique ». Au-delà d'une critique du modèle agroindustriel et de ses verrouillages technologiques ou institutionnels, ce numéro analyse la diversité et la coexistence des acteurs agricoles engagés dans une « écologisation » de leurs pratiques. Des agricultures à fort contenu technologique cherchent à réduire l'usage des intrants ou à abandonner des techniques comme le labour ; des agricultures « alternatives » sont en tension entre un maintien de principes originels et un assouplissement des règles pour accroitre la production. La coexistence de différents modèles d'agriculture se pose à l'échelle de territoires pour l'accès aux ressources, au niveau des marchés où plusieurs normes de qualités sont en concurrence, et dans le champ du politique où les différentes agricultures se confrontent pour orienter les règles de production et d'échange, accéder aux soutiens publics ou construire une identité professionnelle. Les travaux de ce numéro offrent un éventail de recherches sur les jeux d'acteurs opérant dans les transitions de l'agriculture, avec une attention particulière aux nouvelles pratiques, connaissances, normes et identités sociales qu'ils construisent.

    Sur commande
empty