9782707181923

  • Depuis les années 1980, le mot « précaire » est teinté d'ambivalence. Il désigne en effet à la fois ceux qui subissent les nouveaux modes de fragmentation et de flexibilisation du travail et ceux qui développent des tactiques alternatives de vie et d'emploi. C'est cette double acception que ce livre tente d'analyser.
    Sans nostalgie à l'égard du salariat, comme institutionnalisation de la subordination, ce livre revendique en effet le potentiel émancipateur cette « révolution précaire » et propose de repenser les luttes et le droit du travail à partir de la contestation des nouvelles formes de domination économique et de leurs puissances multipliées d'exploitation.

empty