9782707174611

  • La grande période structuraliste, qui prend son essor après la Seconde Guerre mondiale à partir des analyses linguistiques, fut celle des maîtres-penseurs. Elle a instauré une vision du monde, un nouveau regard posé sur une modernité désenchantée en privilégiant à la fois le caractère inconscient des phénomènes manifestes et le signe aux dépens du sens. De Claude Lévi-Strauss et Roman Jakobson à Michel Foucault, de Louis Althusser et Georges Dumézil à Roland Barthes, en passant par Jacques Lacan ou Jacques Derrida, François Dosse en retrace ici, en historien des idées, les enjeux théoriques, institutionnels et existentiels.

    Il distingue deux grandes périodes : celle de la montée vers cette apogée que fut l'année 1966, objet du premier tome, et celle du déclin, à partir de 1967, objet de ce second volume. Mais cette histoire n'est pas celle d'idées désincarnées. Elle est l'histoire de toute une génération intellectuelle, dont l'auteur a recueilli les témoignages en interrogeant plus d'une centaine d'acteurs des diverses disciplines des sciences humaines.

    Ce parcours, restitué de manière très vivante, permet de suivre les cheminements intellectuels des grandes figures de l'époque -- et de leurs nombreux disciples. Ce passionnant voyage au coeur du structuralisme offre donc au lecteur un très utile guide intellectuel pour se repérer dans l'extraordinaire foisonnement pluridisciplinaire de ces années-là. Surtout, la vision d'ensemble qu'il propose donne les clés indispensables pour comprendre l'échec du programme structuraliste et le difficile processus de recomposition des sciences humaines et sociales toujours en cours depuis lors.

    Cet ouvrage de référence a été traduit dans plusieurs langues.

empty