9782707150097

  • Quand, en septembre 2005, l'INSERM publie un rapport consacré aux troubles des conduites chez l'enfant qui préconise le " repérage des perturbations du comportement dès la crèche et l'école maternelle ", cela tombe à point nommé pour le ministre de l'Intérieur, qui n'hésite pas à le citer abondamment pour promouvoir son plan sur la prévention de la délinquance. Cette idée d'une détection dès le berceau de la délinquance future a trouvé écho dans les multiples procédures de surveillance et de contrôle qui jalonnent désormais les parcours des enfants. Le soupçon pèse aujourd'hui sur les supposés coupables - parents démissionnaires, populations migrantes ou précaires... - et parcourt la chaîne des institutions : école, justice, médecine, action sociale... Cet ouvrage revient sur les remous que ces visées sécuritaires ont provoqués et propose, de manière offensive, une analyse critique d'une telle politique. Les principaux domaines en lien avec l'enfance sont ainsi passés au crible par différents spécialistes, qu'ils soient sociologues, enseignants, praticiens hospitaliers, pédopsychiatres, magistrats...

empty