9782707145123

  • Pourquoi l'émergence, au XXe siècle, d'une pensée " sociologique " est-elle somme toute si récente ? Comment est-on passé d'une approche normative de la conduite de l'homme avec ses congénères, incarnée par le discours religieux, mais aussi, à certains égards, par l'économie politique, au projet d'une science positive du social ? Les essais rassemblés ici dégagent trois axes de la genèse de la sociologie.
    Le premier, le mieux connu, est politique : il inscrit la sociologie en opposition avec une autre science sociale qui lui préexistait, l'économie politique. Le deuxième est épistémologique : il vise à déterminer un objet propre à la sociologie, le " social " ; le moment organiciste de la sociologie, si décrié, est toujours vivace aujourd'hui, sous les traits de l'opposition entre holisme et individualisme méthodologique.
    Le troisième est cosmologique : la genèse d'une science du social n'est concevable que dans une société qui a pris conscience de la finitude de l'espace et du temps de l'humanité. On trouvera dans ces pages une manière originale et particulièrement éclairante de cheminer à travers l'histoire de la sociologie : non par l'étude des " grands auteurs " et de leur système, ni en imposant une grille de lecture préconçue, mais en suivant pas à pas, avec une érudition jamais ennuyeuse - joyeuse, au contraire -, les mille et une efflorescences de quelques grands débats qui ont traversé le XIXe siècle et qui sont encore les nôtres.

empty