9782707139726

  • Dans la première moitié du XIXe siècle, la France n'est pas, comme on le croit trop souvent, le pays de la centralisation extrême alliée à un capitalisme naissant sans entraves.
    Ainsi, la chambre de commerce de Paris, institution discrète qui fête en 2003 son bicentenaire, est alors au coeur de multiples tentatives de régulation économique, de la question de la spéculation boursière à celle du travail des enfants.
    C'est l'histoire, méconnue et passionnante, de son premier demi-siècle d'existence que retrace ce livre. En s'appuyant sur un important travail de dépouillement d'archives inédites, son auteur fait découvrir ce " corps intermédiaire " constamment sollicité, par l'administration comme par les industriels et les commerçants.
    Si elle se tient en général à l'écart des débats publics, la chambre de commerce de Paris est alors un des principaux conseillers du pouvoir en matière économique. Regroupant à la fois des experts et des représentants, elle parvient, non sans conflits, à allier la culture des économistes, celle des administrateurs et celle des hommes d'affaires. Et elle sait adapter son rôle aux bouleversements économiques et politiques, devenant progressivement une tribune pour l'industrie parisienne et une institution de services aux commerçants.
    Une institution toujours vivante aujourd'hui, et dont il est important de connaître l'histoire pour comprendre ce que les débats contemporains sur la régulation de l'économie et le gouvernement d'entreprises doivent à cet héritage.

    Sur commande
empty