9782707132529

  • Ce récit commence le 20 août 1939, à la veille des vendanges, à aigues-vives dans le gard.
    Il s'achève le 12 mai 1945 à une heure du matin au même endroit, quand l'auteur descend de camion sur la place du village. entre ces deux dates, la " drôle de guerre " puis la défaite, que gustave folcher, jardinier, traverse comme simple deuxième classe : homme de troupe, homme du peuple, il est aussi un chroniqueur hors pair qui consigne dans dix cahiers disparates ce qu'il subit et observe dans l'est de la france, puis en allemagne où il est emmené comme prisonnier.

    Témoignage de soldat, ce récit étonnant est émaillé d'observations fines et précises sur les villages, coutumes et paysages que ce paysan languedocien découvre au cours de ses six années d'absence. les carnets que gustave folcher avait rangés à son retour ont été découverts par rémy cazals et publiés après les carnets de guerre de louis barthas, tonnelier, livre devenu un classique des récits de 1914-1918.
    Déjà traduit en anglais, le texte de gustave folcher, décédé en 1993, est devenu un classique des récits de 1939-1945.

    Indisponible
empty