9782707127709

  • Les opérations militaires qui ont provoqué en mai 1997 la chute du régime de Mobutu au Zaïre, attirent l'attention non par l'importance des moyens engagés, mais par leur rapidité et l'ampleur considérable des territoires où elles ont été conduites.
    Elles se sont en effet déroulées en moins de six mois sur près de 2 000 kilomètres de distance, depuis les hautes terres d'Afrique orientale jusqu'à Kinshasa, sur la bordure ouest de l'Afrique centrale, avec des troupes venues du Rwanda, du Burundi, d'Ouganda, mais aussi d'Afrique australe, en l'occurrence d'Angola et peut-être même de certaines régions de la " Corne de l'Afrique ".
    C'est la diversité et l'ampleur des territoires impliqués dans cette opération menée de main de maître par Laurent-Désiré Kabila et surtout par les services secrets américains qui conduisent à envisager un très vaste ensemble géopolitique englobant et débordant largement les traditionnelles divisions géographiques.
    Par " Afrique médiane ", on peut entendre toute la partie du continent africain qui s'étend de l'Océan indien à l'Atlantique, depuis le Cameroun et les pays du Haut-Nil au nord jusqu'aux pays du Zambèze et aux savanes d'Angola.

empty