9782707125408

  • L'exclusion est aujourd'hui au coeur du discours public, sans qu'on sache toujours très bien ce qui se cache derrière le terme.
    Pourtant, la dégradation du marché de l'emploi, l'affaiblissement des liens sociaux et les risques de marginalisation de populations entières suscitent dans toutes les disciplines des sciences sociales des travaux d'une grande richesse, mais souvent difficilement accessibles. c'est une synthèse de ces recherches, réunissant les contributions des meilleurs spécialistes, que ce livre collectif met à la disposition du public.

    L'ouvrage s'efforce d'abord de clarifier le concept d'exclusion à travers les approches complémentaires de l'histoire, de la philosophie, de la sociologie, de la psychologie sociale, du droit ou de l'économie. il s'attache ensuite à éclairer trois thématiques essentielles : les trajectoires individuelles et collectives des individus et des groupes concernés par l'exclusion, la ségrégation spatiale - taudis, banlieues, ghettos, cités d'urgence -, les identités multiples des exclus et la construction de leur image sociale.
    Les deux dernières parties explorent les solutions disponibles en examinant les expériences de lutte contre l'exclusion en europe et aux etats-unis et les défaillances de l'etat-providence, et en proposant un certain nombre de pistes et perspectives de politique sociale contre l'exclusion.
    Construit dans un souci constant de clarté et de pédagogie, cet ouvrage est une somme indispensable pour quiconque, étudiant, enseignant, travailleur social, élu ou militant associatif, se sent concerné par la " fracture sociale " et les politiques susceptibles d'y remédier.

    Sur commande
empty