9782359250657

  • Une étrange épidémie d'« empoisonnements » s'est répandue dans les Antilles françaises aux XVIIIe et XIXe siècles. Or, ce terme est synonyme de « maléfices » et les « empoisonneurs » souvent dénoncés comme « sorciers ». Les imputations de crime d'empoisonnement participent d'un système de croyances magiques qui amène les colons à prêter aux « nègres » (sorciers et guérisseurs) une extraordinaire force de nuisance fondée sur une science botanique occulte, associée à d'effrayants pouvoirs.
    C'est en explorant les archives des procès tenus en Guadeloupe et à la Martinique que l'auteure a pu faire la généalogie de cette grande peur et en reconstituer la logique sociale et toute la violence.

empty