9782348036170

  • Quel lien établir entre la gouvernance par la trace, fruit de la numérisation, et la figure ancienne d'une société perfectible fondée sur le calcul ? En quoi la surveillance est-elle devenue un phénomène de masse ? Pourquoi l'exploitation des big data engendre-t-elle de tels fantasmes d'omnipuissance ? En quoi la guerre globale au terrorisme a-t-elle reconfiguré les systèmes, procédures et protocoles de cybercontrôle ? Quelles sont les logiques et quel est le rôle des acteurs marchands ? En quoi la reconnaissance du principe de l'« universalité de l'Internet » est-elle devenue centrale dans l'optique du partage des savoirs ?
    Pour répondre à ces questions, cet ouvrage croise le temps long et la perspective géopolitique. Attentif aux continuités, ruptures et dérives, il donne à voir la gestation d'une promesse et d'un schéma de réorganisation du monde. Son originalité est d'aller au-delà des mythes en passant au crible les zones d'opacité du projet de « société de l'information ». Une notion qui s'est longtemps donnée d'évidence sans que les citoyens aient pu exercer leur droit à un vrai débat sur sa genèse.

empty