9782110097187

  • « L'obéissance hiérarchique, qui est un principe cardinal [de l'état], ne saurait échapper aux questionnements : obéir, ce n'est pas se soumettre, ni renoncer à penser, ni devoir se taire ; ce principe s'assortit même, dans des cas exceptionnels, du devoir de désobéir. » Mots forts assurément, d'autant plus qu'ils furent dits devant le Président dela Républiquepar le vice?président du Conseil d'état, lors de l'ouverture, en février 2013, des rencontres dont est issu le présent livre.Autour de quatre thématiques - prise du pouvoir et mise au pas ; le droit, outil de légitimation ou garde-fou ? ; pratiques professionnelles et marges de manoeuvre ; personnes, institutions et réseaux - sont ici posées, pour la première fois de manière comparative, des questions qui ne sont pas minimes : comment les institutions pensent-elles, agissent-elles, protègent-elles, répriment-elles ? Que faut-il, à l'inverse, à un fonctionnaire pour faire le saut le conduisant à agir à côté de l'institution, sans elle, contre elle ?

    Sur commande
empty