Sciences humaines & sociales

  • Londres, 6 novembre 1888. Quand Susan Tilney croise le chemin de Mohandas Ghandi, elle est aussitôt intriguée par cet Indien chétif et disgracieux qu'une timidité maladive étrangle. Celui-ci n'en dégage pas moins un charisme troublant, si troublant que Susan lui concède une amitié.
    Prudente. Devenu avocat, Mohandas quitte l'Angleterre. Adieu l'ami ! Que nenni, la guerre contre les Boers les réunit une première fois à Durban puis, quelques années plus tard, à New Delhi, où couve l'insurrection non-violente. Fascinée par Gandhi, qu'elle hisse désormais au rang de Grande Âme, Susan le suit pas à pas dans sa lutte pour l'indépendance. Mais à quel prix ! Blessée à la tête, elle tentera de se redresser avec l'aide d'une vieille dame rousse que le côté obscur du Mahatma tourmente. De nouveau sur pieds, elle n'aura plus qu'une seule obsession : tuer Grande Âme avant que l'Inde ne s'embrase.

  • La sottise était universelle et il appartenait aux gouvernants de ne pas s'en faire les chantres.
    La vie politique se déroulait donc dans les cimetières profanés par quelques imbéciles, sur les lieux de crash aériens et dans tout autre endroit où le deuil imposait qu'on se regroupât en silence,mais devant des caméras. La fleur de lys avait été détrônée par le chrysanthème qu'il faudrait bientôt rebaptiser, son nomfaisant non seulement référence au grec ancien,mais aussi à l'or, ce qui portait en soi quelque chose de doublement suspect.

    Sur commande
  • Jamel Ghanouchi est né en Tunisie en 1957. Il est l'auteur de nombreux romans, de nouvelles, d'essais, de pièces de théâtre qui s'inspirent de ses passions : les sciences et techniques, les jeux de réflexion et l'Histoire.

  • Faites face à l'Ouest, jetez votre regard de l'autre côté de l'Atlantique et vous découvrirez un bout de terre française.
    Injustement chargée d'a priori sur son climat et sa faune réputée dangereuse, la Guyane n'est rien de tout cela. Ce département français est un écrin renfermant un joyau, une émeraude d'un vert éclatant : l'Amazonie française.
    Loin de nos vies trépidantes, et des priorités gouvernementales un fléau s'est installé au fin fond de la forêt primaire.
    La Guyane française ne vit plus. Gangrenée par la violence, la corruption, la criminalité, elle se meurt.
    Malade, elle subit les assauts de l'orpaillage clandestin qui la ronge peu à peu et confronte ses habitants à la misère, la corruption, la prostitution et la délinquance. Autant de tentacules infestés qui profitent de l'État providence, achetant parfois la tranquillité.
    Dans ces missions difficiles, j'ai rencontré des hommes qui au-delà de leurs fonctions ont déclaré la guerre à l'orpaillage clandestin, ont lutté ou luttent encore contre un système mafieux tentaculaire bien organisé.
    Lorsque l'anaconda est né, qu'il a commencé à chasser, l'espoir est apparu, celui d'étouffer l'orpaillage et de rendre aux Guyanais leur douceur de vivre.


empty