Presses Universitaires de France

  • Le mot "privatisation" est un mot très utilisé mais la notion qu'il recouvre est peu étudiée. Le but de cet ouvrage est de combler cette lacune sur la base d'une réflexion transdisciplinaire en analysant l'intrusion du management dans les sociétés avancées et en essayant d'en évaluer les conséquences politiques au travers de la référence à la gouvernance. C'est un ouvrage de réflexion qui cherche à "faire bouger les lignes" en suscitant un débat pour aider les décideurs à mieux appréhender un monde complexe en constante évolution et former les jeunes générations en les mobilisant sur ces évolutions permanentes.

  • Parler d'organisation en réseau, c'est se référer aujourd'hui à un objet "gestionnaire" par rapport à une notion caractérisée par sa plasticité et son aspect évolutif. Cette notion d'organisation en réseau sera analysée ici dans celle d'une forme évolutive produite par un système socio-technique compris dans un sens très large. Elle permet de fonder un mode d'organisation avec des principes et d'offrir une perspective applicable à de nombreux organismes publics ou privés.
    Le réseau est traité comme une idéologie qui tente d'apporter des systèmes d'explication à des environnements non techniques ainsi que des réponses concrètes à la vie en société. Il est également analysé sous un angle politique dans le cadre d'une démocratie délibérative comme possible fondement d'une société "réticulaire".

empty