• La démocratie américaine et les révolutions françaises de 1830 et 1848 Nouv.

    Cet ouvrage porte sur la réaction de l'opinion américaine face aux révolutions françaises de 1830 et 1848, et sur la façon dont ces événements ont pu influer sur l'agenda politique, diplomatique et social de la Jeune République américaine.
    Alors que l'Amérique dite « jacksonienne » s'interroge sur l'héritage de la révolution fondatrice, et doit faire face durant le second quart du XIXe siècle à de grandes questions (expansion territoriale vers l'Ouest, industrialisation naissante, afflux massif d'immigrants ou encore question de l'esclavage), les Américains manifestent un vif intérêt pour les deux révolutions qui secouent la France en 1830 et 1848. Ces événements français font l'objet de multiples célébrations officielles et populaires aux États-Unis, et donnent lieu à des débats passionnés dans la presse américaine, au Congrès et dans les milieux contestataires tels que les premiers mouvements ouvriers, les abolitionnistes ou encore le féminisme naissant. Cet ouvrage examine les différents canaux de transmission de l'information à l'échelle transatlantique et met en évidence l'impact de ces événements révolutionnaires français dans les débats politiques et sociaux aux États-Unis.
    Yohanna Alimi-Levy montre comment les valeurs et les décisions prises par les révolutionnaires français, telles que l'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises en 1848, ont révélé, voire attisé, les tensions idéologiques qui divisent la société américaine de l'époque. Son approche transnationale invite à penser autrement la démocratie américaine en soulignant la circulation d'idées, les contacts et les échos entre les deux rives de l'Atlantique.

    awaiting publication
empty