• Comment les recruteurs et les managers perçoivent-ils les jeunes en tant que candidat·e·s lors de leurs processus de recrutement ? La variable « jeune âge » intervient- elle dans la mécanique de la sélection ?
    Afin de répondre à ces questions, un collectif de chercheur ·e·s en sociologie a conduit une enquête qualitative, entre janvier 2016 et juin 2019, sur les relations entre professionnel·le·s en charge du recrutement et « jeunes » candidat·e·s dans différentes régions françaises et secteurs d'activité.
    Ce livre donne à voir de quelles façons la variable du jeune « âge », sans être abordée frontalement, impacte les décisions de recrutement, et les pratiques professionnelles de sélection des recruteurs et des recruteuses. Cet ouvrage explicite également comment des expériences en lien avec l'embauche de « jeunes » peuvent donner naissance à des stéréotypes, parfois susceptibles de conduire à des pratiques discriminatoires. Enfin, il met en évidence les figures des « bons » et des « mauvais » jeunes. Ce n'est qu'à partir de ces catégorisations positives et négatives que l'on découvre que les figures de la jeunesse prennent forme à l'intérieur des stratégies des organisations qui affirme in fine que la jeunesse n'est que le produit d'une politique d'entreprise.

  • Sous la direction de Yamina Meziani et Pierre Vendassi ; introduction de Didier Lapeyronnie Ces contributions questionnent des réformes politiques menées depuis 2007 sous la présidence de Nicolas Sarkozy en adoptant un regard scientifique sur les actions entreprises par son gouvernement, dans les domaines de la santé, de l'éducation et de l'intégration. Ce livre questionne enfin la place et la manière dont la recherche en sciences sociales est en mesure de rendre compte et de tirer des analyses des évènements politiques qui ont marqué le dernier quinquennat.

empty