• Un garcon maladroit

    Wolf Marc-Alain

    L ne se fait guère remarquer, il est plutôt du genre à se fondre dans le décor. Il a pourtant un physique particulier, une drôle de tête, une façon bien à lui de se déplacer dans l'espace et de fuir le regard du monde. Il sursaute quand on l'appelle par son nom. Il souffre d'un manque de coordination motrice. Sa mère, qui pourrait être sa grand-mère, vient le retrouver à l'école tous les matins et tous les après-midi pour l'accompagner aux toilettes. Il ne sait pas faire pipi tout seul. À son âge, c'est assez rare.
    Est-ce bien ce même garçon qui, seul devant son ordinateur, se transforme en maître d'oeuvre insoupçonné de stratégies destinées à mettre fin à la pauvreté et à la faim dans le monde, à la guerre, voire même à la mort ?

  • Kippour

    Wolf Marc Alain

  • Pas de mort possible pour Abraham, Isaac ou Jacob tant que nous ressentirons le besoin de transmettre leur mémoire à nos enfants ! Ces vieux personnages nous survivront.
    Leurs aventures circulent aujourd'hui sur Internet, accompagnées d'innombrables commentaires, pieux ou savants. L'auteur se livre ici à une lecture de quelques récits bibliques comme à un exercice d'éclaircissement portant sur les conflits, les ambitions, les craintes et les espoirs qui animent les protagonistes de la Bible. Nous pouvons, aujourd'hui encore, nous insinuer dans les consciences muettes de nos héros imaginaires, sonder leur coeur, imaginer, interpréter, produire du sens.
    Abraham a-t-il vraiment trahi son père en écoutant la voix qui l'interpellait ? Etait-il vraiment prêt à sacrifier son fils ? Pourquoi la tradition juive s'acharne-t-elle contre Esaü, le petit-fils d'Abraham et le fils préféré d'Isaac ? Comment pardonner à Jacob ses ruses malveillantes et ses mensonges ? Que dire de Joseph et de sa futilité prétentieuse ? Le mystère et l'injustice soufflent sur la curiosité du lecteur comme sur des braises discrètes et tenaces.
    Il y a du plaisir à s'identifier aux personnages, à s'introduire dans la réflexion des commentateurs et à se promener dans ses propres pensées. Ce plaisir de l'interprétation est inépuisable. Tant que les hommes continueront d'en jouir, la Bible continuera de défier le temps.

  • Sauver le monde

    Marc-Alain Wolf

    Professeur à la retraite, Louis Gouru rêve de changer de vie. Amoureux des lettres, déterminé à entreprendre une nouvelle carrière, il se lance dans l'édition avec l'enthousiasme du néophyte. Il ignore encore tout de la maladie qui l'affecte.

    François Trottier, de son côté, pratique la médecine depuis quarante ans. À lui aussi, l'âge donne des ailes et de l'ambition. Son goût prononcé pour les femmes le conduit à mettre au point une thérapie inédite et controversée.

    L'irruption d'une jeune femme de trente ans, à la beauté troublante, servira de catalyseur à ces projets tardifs. Malgré ses propres blessures, Natacha devra trouver la force de soutenir ses deux amis et de contrer les périls qui s'annoncent.

  • Ils sont donc là, tous les deux, occupant leur banc, plus tout à fait bipèdes, plus tout à fait verticaux. Ils flottent dans des vêtements qu'ils ont habités naguère avec plus de noblesse. Leurs misères physiologiques ne les ont pas réduits au silence. Ils savent encore rire ou pleurer à l'intérieur d'eux-mêmes, saisir un visage en plein vol et le retenir furtivement, participer à l'imposture et au spectacle de l'existence.

    Issu d'une famille marquée par la Shoah, l'auteur s'inspire de la mémoire des siens et nous offre ici, dans une prose attentive et nuancée, le récit d'événements quotidiens ou marquants vécus par des êtres d'exception.

empty