• Ouvrage précurseur, Faire faces dresse pour la première fois un panorama éclectique et captivant des nouvelles tendances et pratiques du portrait en photographie.
    Son auteur, l'historien William A. Ewing, inventorie, recense et classifie de manière insolite les axes de recherche créative des principaux artistes contemporains qui sont engagés dans les problématiques de la représentation du visage humain. Le visage, perçu depuis l'âge classique comme " fenêtre de l'âme ", est la matière même du portrait. La photographie, dès son avènement, installa l'illusoire mais féconde certitude que la ressemblance fidèle et objective étant enfin possible, l'ère de la vérité du portrait s'ouvrait...
    Jusqu'à imaginer l'étrange concept d'une photographie dite "d'identité". Au cours du XXe siècle ces naïves croyances se sont révélées tenaces, mais une nouvelle génération d'artistes cherche à faire le portrait du visage en explorant d'autres voies. Elle tient compte des modifications substantielles induites par le développement de la chirurgie esthétique et du génie génétique, par l'irruption des techniques nouvelles de manipulation et de traitement d'images pour proposer des stratégies inédites de représentation.
    Les recherches de ces artistes confirment l'émergence d'un visage homogénéisé et exagérément beau. Dans Faire faces, William A. Swing démontre qu'une vraie rupture s'est produite à l'aube du XXIe siècle avec le portrait traditionnel. Comme l'affirme l'auteur : "Ces artistes remplacent la certitude par le doute, le fait par la fiction, l'instant décisif par le moment élastique, la réalité par l'" hyperréalité " et, ce faisant, ils questionnent les notions d'identité, d'universalité et d'expression esthétique [...] Les nouveaux visages que ces photographes présentent au monde sont parfois séduisants, parfois touchants, parfois effrayants, mais ils ne sont jamais moins que hypnotisants."

  • Edward S. Curtis ; events beyond words Nouv.

    awaiting publication
  • Catalogue d'une exposition au MUCEM en 2019. À travers la lentille de 140 photographes, Civilization offre un panorama mondial de la civilisation humaine en ce début de XXIe siècle. Les populations, la politiques, l'économie, la technologie, la nature, la société, autant de sujets parmi de nombreux autres qui ont été capturé par Olaf Otto Becker, Mitch Epstein, Candida Höfer, Pieter Hugo, Alec Soth, Thomas Struth, Zhang Xiao, etc. et forment une compilation unique d'archives visuelles de notre monde actuel.

    Sur commande
  • Célèbre photographe du 20e siècle, Arnold Newman a saisi les personnalités artistiques, politiques et littéraires de son époque avec un rare talent. Cette publication présente donc ses portraits, souvent célèbres, ainsi que ses paysages urbains ou sauvages, ses photographies d'architecture et ses images abstraites. De nombreux inédits viennent s'ajouter à ce corpus.

  • Il nous a fait voir en couleur. Lorsque certains photographes prennent des photos, peu importe si ils travaillent en noir et blanc ou couleur. Mais quand Ernst prend des photos en couleur, cela fait toute la différence. Cornel! Capa Ernst Haas est surtout connu pour ses reportages couleur et ses nombreux livres qui ont été les premiers bestsellers du genre comme La Création. La célébrité de Ernst Haas ne l'a pas empêché d'être critiqué pour être trop commercial et peu (C sérieux ". Par conséquent, sa réputation a souffert de la comparaison avec la jeune génération de la couleur avec des photographes comme notamment William Eggleston, Stephen Shore ou Joel Meyerowitz.
    Avec ce livre, paru en 2011 et vite épuisé, William Ewing s'est plongé dans les milliers de diapositives de l'oeuvre de Ernst Haas afin d'en extraire une sélection intense et radicale et de nous montrer une nouvelle approche, plus avantgardiste de l'oeuvre de ce grand coloriste.

    Ernst Haas est né à Vienne en 1921. Son premier travail sur le retour des prisonniers de guerre autrichiens attira "attention de Life Magazine qui le publia. Ernst Haas rejoignit Magnum en 1949 et fut proche de Robert Capa, Werner Bischof et Henri Cartier-Bresson. Il commença d'expérimenter avec la couleur dès les années 1950. En 1962, le MOMA à New York l'exposa pour la première fois. Il a publié de nombreux livres dont La Création (1971) qui fut vendu à plus de 350 000 exemplaires. Haas reçut le Hasselblad Award en 1986, l'année de sa mort. Les éditions Steidl publièrent en français le livre Cinéma (2015).

  • Corps

    William A. Ewing

    De nombreuses années de recherches dans les archives, musées, bibliothèques et collections privées ont été nécessaires pour réunir ces 365 photos qui retracent l'histoire fascinante et provocante de la photographie de la forme humaine du XIXe siècle à nos jours.

  • The body

    William A. Ewing

  • William A. Ewing s'est attaché à montrer l'étendue du champ lexical de la photographie. L'anthologie qui en résulte brosse le portrait de la photo scientifique, commerciale et artistique.

  • Des tulipes métalliques et vibrantes de Mapplethorpe aux sensuels et surréels arums de Man Ray, des pieds-d'alouette de Steichen figés dans leur harmonie estivale de mauves et de bleus aux ondoyants champs de coquelicots d'Atget, des soyeux magnolias de Cunningham aux mélancoliques poinsettias de Chris Enos, Flora Photographica célèbre la splendeur éphémère des fleurs telle que la saisissent, et la restituent, les plus grands maîtres de la photographie.
    Roses, iris, zinnias, églantines, orchidées et camélias, toutes se soumettent au regard du photographe et s'offrent à nous dans des compositions opulentes, minimalistes ou symboliques. D'une acuité et d'une sensibilité exceptionnelles, la vision de l'artiste sublime la beauté de ces " joyaux de la Nature " et révèlent leur fascinante subtilité. Réunies par William A. Ewing, éminent historien de la photographie et directeur du musée de l'Elysée à Lausanne, les quelque 200 oeuvres reproduites dans cet ouvrage constituent l'aboutissement d'une patiente recherche ; par la diversité des techniques, des époques, des lieux et des artistes abordés dans ces pages, ce livre nous donne à voir la naissance et l'évolution de l'art photographique floral.
    216 illustrations, dont 56 en couleurs et 128 en duotone

  • A lavishly illustrated retrospective of one of the greatest international fashion photographers.

    Sur commande
  • In 1943 the American inventor and scientist Edwin H. Land was asked by his daughter why she couldn't see immediately the photograph he had just taken. Within an hour, Land had conceived of the technology required to make this seemingly impossible demand a reality. So begins the story of Polaroid instant photography, an invention that revolutionized the taking and making of pictures. But Land's creation was more than a groundbreaking scientific accomplishment; it also heralded an exciting new chapter of artistic expression. Through the efforts of thousands of photographers the world over, as well as the corporation's own artist support programme, which provided many with materials, Polaroid would help shape the artistic landscape of the late twentieth century - and, indeed, up to the present day.

    Published to accompany a major travelling exhibition, The Polaroid Project is a creative exploration of the relationship between Polaroid's many technological innovations and the art that was produced with their help. A wealth of illustrations showcases not only the myriad and often idiosyncratic approaches taken by such photographers as Ansel Adams, Robert Mapplethorpe, Ellen Carey and Chuck Close, but also a fascinating selection of the technical objects and artefacts that speak of the sheer ingenuity that lay behind the art. With essays by the exhibition's curators and leading photographic writers and historians, The Polaroid Project provides a unique perspective on the Polaroid phenomenon - a technology, an art form, a convergence of both - and its enduring cultural legacy.

  • Que font les jeunes photographes à l'aube du XXIe siècle ? Quel regard portent-ils sur le monde ? Dans quelle mesure s'inscrivent-ils dans la tradition, la développent-ils ou la rejettent-ils ? Sont-ils encore attachés à la chambre noire ou l'ordinateur est-il devenu le nouveau laboratoire de fabrication d'images ? reGeneration tente de donner des réponses à ces questions, en révélant les travaux de 50 jeunes artistes susceptibles de figurer parmi les meilleurs photographes contemporains. Ce livre, remarquable par le vaste tour d'horizon qu'il propose, présente une sélection de plus de 200 images qui sont le fruit des recherches d'une nouvelle génération d'artistes. Les jeunes artistes présentés ont été sélectionnés par le Musée de l'Élysée de Lausanne, mondialement connu dans le domaine de la photographie, qui a lancé un grand concours, ouvert aux photographes des meilleures écoles d'art et de photographie des cinq continents, visant à révéler quels étaient les photographes promis à une importante carrière dans les vingt prochaines années.

  • Edward Steichen est déjà un peintre et un photographe célèbre des deux côtés de l'Atlantique lorsqu'il se voit proposer en 1923 un poste des plus prestigieux : directeur du service photographique de Vogue et Vanity Fair, les magazines de référence édités par Condé Nast. Durant les quinze années suivantes, Steichen va mettre son talent exceptionnel au service d'une mise en scène grandiose de la culture de son temps, immortalisant les grands noms de la littérature, du journalisme, de la danse et du sport, de la politique, de la musique, du théâtre et du cinéma, mais encore et surtout les plus belles créations des grands couturiers de l'époque. Ces années marqueront le sommet de la carrière photographique de Steichen. Sa parfaite connaissance de l'avant-garde artistique, tant aux États-Unis qu'en Europe, associée à sa nature profondément éclectique, le prédisposait idéalement à traduire la haute couture en langage photographique. Ses images limpides, à dominante claire et aux détails d'une finesse absolue, révolutionneront la photographie de mode, influençant de grands photographes aussi différents que Richard Avedon, Horst P. Horst, George Hoyningen-Huene et Bruce Weber. Ce magnifique ouvrage présente une sélection de plus de 240 photographies issues des archives Condé Nast dont la très grande majorité n'ont jamais été exposées. Les élégants mannequins de l'entre-deux-guerres côtoient ainsi des personnalités aussi éminentes que Winston Churchill, Colette, Cecil B. DeMille, Marlène Dietrich, Amelia Earhart, Charlie Chaplin, Gary Cooper, Greta Garbo, George Gershwin ou encore Frank Lloyd Wright. Les photographies qu'Edward Steichen créa au cours de ses années Condé Nast comptent parmi les plus remarquables du xxe siècle.

  • Où en sont les jeunes photographes à l'aube de cette deuxième décennie du XXIe siècle ? Quel regard portent-ils sur le monde ? Dans quelle mesure s'inscrivent-ils dans la tradition, s'en inspirent-ils ou la rejettent-ils ? C'est à ces questions et à bien d'autres encore que tente de répondre le projet reGeneration - le plus vaste et ambitieux panorama à ce jour de la photographie émergente.
    Cinq ans après l'immense succès de l'exposition « reGeneration - 50 photographes de demain » et du catalogue publié à cette occasion, cet ouvrage propose de découvrir les travaux de 80 jeunes photographes qui figureront sans nul doute parmi les meilleurs artistes de demain.
    Répondant à un concours international lancé par le Musée de l'Elysée à Lausanne, 120 écoles d'art et de photographie ont soumis le travail de plus de 700 élèves. Les conservateurs du musée ont ensuite procédé à la sélection de 80 lauréats dont les oeuvres photographiques sont ici présentées, des travaux AVP D 17/62 Novembre et décembre 2012 inédits qui abordent des thématiques aussi diverses que l'espace urbain, la mondialisation, l'identité ou la mémoire, par le biais de pratiques souvent hybrides qui permettent plus que jamais de brouiller les pistes entre réalité et fiction.
    Ce livre, remarquable par le vaste tour d'horizon qu'il propose, présente une sélection pointue et rigoureuse de plus de 200 images, fruit des recherches d'une nouvelle génération d'artistes.
    Que font les jeunes photographes à l'aube du XXIe siècle ? Quel regard portent-ils sur le monde ? Dans quelle mesure s'inscrivent-ils dans la tradition, la développent-ils ou la rejettent-ils ? Sont-ils encore attachés à la chambre noire ou l'ordinateur est-il devenu le nouveau laboratoire de fabrication d'images ? reGeneration tente de donner des réponses à ces questions, en révélant les travaux de 50 jeunes artistes susceptibles de figurer parmi les meilleurs photographes contemporains.
    Ce livre, remarquable par le vaste tour d'horizon qu'il propose, présente une sélection de plus de 200 images qui sont le fruit des recherches d'une nouvelle génération d'artistes. Les jeunes artistes présentés ont été sélectionnés par le musée de l'Élysée de Lausanne, mondialement connu dans le domaine de la photographie, qui a lancé un grand concours, ouvert aux photographes des meilleures écoles d'art et de photographie des cinq continents, visant à révéler quels étaient les photographes promis à une importante carrière dans les vingt prochaines années.

empty