• Richard von Krafft-Ebing, après des études de médecine, se spécialisa en psychiatrie. Il exerça dans plusieurs instituts mais se montra critique envers leur mode de fonctionnement, inapte à favoriser la véritable compréhension des pathologies rencontrées. Il s'orienta donc vers l'enseignement et devint expert en médecine légale. C'est d'abord à l'usage des médecins et des juristes qu'il écrivit Psychopathia sexualis. L'ouvrage, initialement destiné à servir de référence aux professionnels, connut un énorme succès populaire. C'est lui qui popularisa les termes « sadisme » et « masochisme », relatifs aux ouvres de Sade et de Sacher-Masoch.
    Psychopathia sexualis présente un indéniable intérêt historique, puisqu'il constitue l'une des premières monographies de la sexualité, abordée sous tous ses aspects : psychologie, psychiatrie, physiologie, etc. Plus que cela encore, ce livre établit les premiers concepts de la sexologie.

empty