• La question des origines est une préoccupation majeure du XIXe et du premier XXe siècles, notamment dans les sciences. Cet ouvrage en reconstitue un aspect méconnu : la prolifération d'auteurs de théories cosmogoniques décrivant scientifiquement les origines du monde en France durant le second XIXe siècle et jusqu'aux années 1920. Plus qu'une « simple » entreprise d'érudition, Volny Fages propose ici une relecture, par ses marges, de l'histoire sociale des sciences durant cette période, analysant les pratiques, réseaux et trajectoires d'acteurs jusqu'ici restés dans l'ombre.

    Volny Fages étudie dans cet ouvrage la grande diversité d'auteurs ayant proposé des mécanismes de formation du système solaire, de la Terre, des étoiles ou des nébuleuses cosmiques. Il décrit les dispositifs qui fabriquent, au sein des institutions et à leurs périphéries, des frontières d'autorité savante possédant des dimensions intellectuelles mais également sociales et politiques. En éclairant des recoins peu explorés de l'activité savante, l'auteur décale notre regard et renouvelle notre compréhension du processus de professionnalisation des sciences en cours à cette époque, montrant notamment les tensions, les résistances qu'il rencontre, en particulier chez certaines élites sociales.

empty