Littérature générale

  • Retail apocalypse. Cette expression désigne la vague de fermetures d'un grand nombre de magasins aux États-Unis depuis une dizaine d'années. En France, le mouvement n'a pas la même ampleur mais l'essor du e-commerce concurrence les ventes « physiques » et contribue à faire progresser la vacance commerciale en centre-ville et dans certaines galeries marchandes.
    Pour autant, l'avenir des marchés, des boutiques, des centres commerciaux, des friperies, des brocantes, des grands magasins ou des librairies n'est pas scellé. En dépit de la digitalisation des courses, de la remise en cause de la distribution de masse et de l'apparition de nouvelles normes de consommation, le magasin demeure un lieu d'approvisionnement central.
    Il est également un lieu social et assume d'autres fonctions capables de garantir son existence. Á travers une vingtaine de chapitres exposant les résultats d'enquêtes sociologiques, cet ouvrage propose une contribution originale au débat en mettant en évidence les fonctions symboliques et l'utilité sociale du magasin. Que fait-il à l'individu ? Que vient-il y chercher que les plateformes ne peuvent lui assurer ?
    Les différents cas traités montrent à la fois l'importance des commerces dans la vie quotidienne des individus et leur capacité à être un espace où se jouent la construction identitaire et le besoin d'appartenance.
    Ni complainte du progrès, ni tract poujadiste de défense des petits commerçants, cet ouvrage examine les raisons qui poussent chaque individu à consacrer en moyenne deux heures quarante par semaine aux achats hors de son domicile.

  • Qu'il s'agisse des librairies indépendantes ou de façon plus nuancée des grandes surfaces spécialisées, pas une semaine ne se passe sans l'annonce de nouvelles difficultés voire de fermetures. Face à l'évolution des pratiques de lecture et au développement du commerce en ligne, l'avenir des librairies est-il définitivement scellé ? Pour répondre à cette question, « Place au débat » propose l'analyse d'un auteur Lauréat du prix 2010 de la recherche universitaire du Monde pour son travail sur la FNAC.

  • Au printemps 1204, au moment où le pape et le roi de France vont se liguer contre la foi cathare qui s'impose dans le comté de Toulouse, le troubadour et homme de lettres champenois Guyot de Provins entreprend une mission diplomatique secrète en Bretagne. De la quête amoureuse à celle du Graal, Guyot sera projeté dans un monde tortueux, reflet de son dédale intérieur. Le mont Saint-Michel, Chartres, Saint-Jacques-de-Compostelle, Montségur, autant d'étapes symboliques dans la confrontation de Guyot avec son Ombre, avec ce Minotaure qui doit le conduire jusqu'au centre de lui-même.

  • La péninsule du Yucatan, Mexique, au XIIIe siècle. Les Toltèques règnent en maîtres absolus sur les Mayas assujettis. Dans ce contexte, une liaison entre un jeune Maya issu du peuple et une princesse toltèque paraît impensable. Et pourtant...
    Magnifique fresque haute en couleur, Le Maître de Chichen Itza de Vincent Chabot nous fait revivre toute une civilisation disparue à travers le destin d´Hunac, un jeune commerçant maya. Voici donc un roman historique qu´on dévore pour le plaisir de voyager dans le temps et de lire une histoire bien ficelée.
    En l´an 1200 de notre ère, les sacrifices humains sont pratique courante à Chichen, l´orgueilleuse capitale de l´empire maya-toltèque. Accusé du meurtre du gouverneur-roi, le jeune Hunac fuit, à travers le Yucatan, jusqu´aux ruines de Palenque, où il rencontre l´énigmatique Oreillana. Après une confrontation décisive avec le dieu de la pluie, Hunac se rend aux autorités. Afin de mettre un terme à la sécheresse qui sévit, on s´empresse de le sacrifier dans le grand puits sacré de la capitale. Sauvé des eaux, Hunac est alors placé devant un choix difficile : être le maître d´un empire ou chercher à devenir maître de lui-même. L´histoire d´Hunac Ceel, intimement liée à celle de l´empire maya, trouve son dénouement dans un geste d´éclat.

empty