• De sang-froid

    Truman Capote

    « Il était midi au coeur du désert de Mojave. Assis sur une valise de paille, Perry jouait de l'harmonica. Dick était debout au bord d'une grande route noire, la Route 66, les yeux fixés sur le vide immaculé comme si l'intensité de son regard pouvait forcer des automobilistes à se montrer. Il en passait très peu, et nul d'entre eux ne s'arrêtait pour les auto-stoppeurs... Ils attendaient un voyageur solitaire dans une voiture convenable et avec de l'argent dans son porte-billets : un étranger à voler, étrangler et abandonner dans le désert. »

  • La ravissante Holly Golightly mène une vie légère et frivole et traîne sur la Cinquième Avenue devant la vitrine de Tiffany, célèbre joaillier new-yorkais. Mais cette désinvolture, ce goût du luxe ne cachent-ils pas d'anciennes blessures soigneusement dissimulées sous une séduisante mélancolie qui fait chavirer le coeur des hommes ?
    Dans ce célèbre roman adapté au cinéma avec Audrey Hepburn, Truman Capote mêle humour et désespoir avec une sensibilité rare.

  • Le jeune Buddy vit à la campagne avec sa vieille cousine, Miss Sook.
    Dans Un Noël, Buddy a six ans et se retrouve contraint de quitter sa campagne adorée le temps des fêtes pour les passer à La Nouvelle- Orléans avec son père, cet inconnu qui l'intimide. Pour le jeune garçon, Noël ne sera plus jamais comme avant...
    Dans L'invité du jour, Buddy a 8 ans lorsque sa cousine et meilleure amie Miss Sook décide d'inviter son pire ennemi à leur dîner de Thanksgiving : Odd Henderson, petit voyou de son école qui l'a choisi comme souffre-douleur.
    Truman Capote conte à merveille les affres de l'enfance dans ces deux nouvelles largement autobiographiques.

  • En quelques pages, Truman Capote prouve dans cette nouvelle sa puissance émotionnelle, loin du mythe de l'écrivain star adepte des colonnes mondaines. Un jeune garçon, Bobby, doit quitter la ferme de son enfance pour rejoindre les bancs de l'école. Derrière le masque de la fiction, on retrouve la nostalgie et la mélancolie qui planent sur toute l'oeuvre de Capote. Un petit bijou de délicatesse.

  • «J'abattrais, peut-être, une bien plus grande quantité de travail si je quittais New York. Mais, peut-être aussi qu'il n'en est rien. Jusqu'à ce qu'on ait un certain âge, la campagne semble ennuyeuse. Si j'aime la nature, de toute façon, c'est non pas en général mais en particulier. Ceci posé, à moins d'être amoureux, ou satisfait, ou poussé par l'ambition, ou exempt de toute curiosité, ou réconcilié (ce qui me semble être le synonyme moderne pour désigner le bonheur), la ville est comme une monstrueuse machine, prévue de toute éternité pour nous faire perdre du temps et dévorer nos illusions. Bientôt notre quête, notre exploration peut devenir urgente à faire peur, à faire suer d'angoisse. Une course de haies sous le signe de la Benzédrine et du Nembutal. Où donc se trouve ce que vous alliez chercher? Et, à propos, qu'est-ce que vous cherchez?»

  • Quatrième de couverture Jake Pepper enquête jusqu'à l'obsession sur une série de meurtres mystérieux. Toutes les victimes ont reçu peu avant leur mort un cercueil miniature contenant une photo très personnelle... Un suspect : l'intouchable Bob Quinn, propriétaire du B. Q. Ranch traversé par la Rivière Bleue, objet de toutes les convoitises.
    Dans la lignée de son chef-d'oeuvre De sang froid, Truman Capote, l'enfant terrible de la littérature américaine, fait preuve dans ce court roman d'une parfaite maîtrise du récit, d'un art d'écrire incomparable.

  • Oeuvres

    Truman Capote

    Truman Capote (1924-1984), né en Alabama, appartient à la même génération que Norman Mailer, Carson McCullers, Tennessee Williams. Il exprime très jeune sa volonté de devenir écrivain et s'entraîne à écrire des histoires dès les débuts de sa scolarité. L'ennui et la solitude dans lesquels il vit, enfant puis adolescent, favorisent le développement précoce de ses dons d'observation. Ses débuts littéraires commencent avec la publication de nouvelles dans la presse - Harper's Bazaar, Mademoiselle, qui ont pour vocation de découvrir de jeunes talents.
    Les Domaines hantés, son premier roman (1948), remporte un vif succès. La critique salue savirtuosité et souligne ses dons poétiques, même si l'intrigue paraît faible. Petit déjeuner chez Tiffany sera un triomphe, après lequel Capote se lance dans un genre qu'il veut complètement neuf. Ce sera De sang-froid, un «roman-vérité» inspiré par le meurtre, en 1965, de quatre membres d'une même famille, au Kansas, dans des circonstances particulièrement atroces et incompréhensibles. Il s'agit de mettre en oeuvre «une forme narrative qui utilise toutes les techniques de l'art de la fiction, tout en restant au plus proche des faits». Il n'en terminera l'écriture qu'au terme de six ans de travail acharné, de l'enquête de police à l'exécution des coupables, à laquelle Truman assistera. Ce «solitaire mondain» a connu «tout le monde» aux États-Unis comme en Europe. Il a été photographié par les plus grands (Richard Avedon, Cartier-Bresson ou le futur lord Snowdon), on le voyait dans les pages de Playboy et de Vanity Fair. L'effondrement qui marque les dernières années de sa vie - drogue, alcool, maladie - sonne le glas de son imagination. Il meurt en 1984 d'une crise cardiaque.

  • «Cela avait commencé en voyant Tico Feo s'avancer à travers le crépuscule avec sa splendide guitare. Jusqu'à ce moment il n'avait pas mesuré sa solitude. À présent qu'il en avait pris conscience, il se sentait vivant. Il n'avait pas désiré se sentir vivant. Être vivant c'était se souvenir des rivières brunes où courent les poissons et du soleil sur des cheveux de femme.» Trois nouvelles éblouissantes à l'ironie douce-amère : un hymne aux laissés-pour-compte, par une figure majeure de la littérature américaine du XXe siècle

  • grady mcneil a dix-sept ans et l'âme passionnée.
    alors que ses riches parents vont passer l'été en europe, elle se retrouve seule dans un new york vibrant sous la canicule. délaissant le luxe de la cinquième avenue, elle tombe amoureuse de clyde, gardien de parking à broadway. ils s'aiment, mais de façon différente. la fierté provocante de grady et la nonchalance de clyde vont peu à peu les entraîner vers de dangereux précipices. cette saison sera toute leur vie.

  • Découvertes dans les archives de la New York Public Library, ces quatorze nouvelles écrites par le jeune Truman Streckfus Persons (il n'a pas encore choisi son nom de plume) entre 15 et 19 ans forment un recueil d'une impressionnante maturité. L'écrivain évoque la vie quotidienne de personnages apparemment anodins : Mademoiselle Belle vivant retirée dans son domaine de Rose Lawn dans l'Indiana, Lucy, à la magnifique voix teintée de blues, qui arrive à New York pour travailler au service d'une famille blanche, ou encore Sally, la rêveuse, qui fait défiler ses vies fantasmées pendant les cours de mathématiques.
    C'est le grand art de Truman Capote que de sublimer ces destins. Les nouvelles inédites de ce recueil sont l'occasion de découvrir les débuts d'un des plus grands écrivains de la littérature américaine. Elles révèlent un style diaphane et piquant à la fois, une fascination pour les grandes tragédies de ceux qu'on appelle les petites gens, sa connaissance passionnée et féroce du Sud.

  • Un aveugle et paralytique disparaît mystérieusement pour réapparaître en pleine possession de ses moyens dix ans plus tard ; un petit garçon mal dans sa peau rêve d'être une fille ; une vieille dame aime tant ses chats qu'elle les congèle après leur morts. Voici quelques-uns des étranges personnages de ces six nouvelles.
    Dernier ouvrage paru de son vivant, Musique pour caméléons est un livre-testament qui prouve, une fois de plus, le génie protéiforme de Truman Capote.

  • «Je considère ces textes brefs, ces silhouettes et ces souvenirs - notes sur certaines gens, sur certains sites - comme une sorte d'atlas personnel, de géographie de ma vie d'écrivain tout au long de trois décennies : en gros, de 1945 à ces dernières années.
    Tout dans ce livre est emprunté à la réalité, ce qui ne veut pas dire que ce soit là le réel à l'état brut ; mettons que c'en est la meilleure approximation possible pour moi : un reportage même, à tout prendre, ne peut se dire vérité pure ; et pas davantage l'objectif d'une caméra. [...] L'art est fait d'un détail bien choisi, qu'il soit pure imagination ou qu'il distille la réalité.» Chacun des vingt-trois textes rassemblés ici vient illustrer cette conception toute intuitive de l'art dans sa relation avec la vie.

  • Sous le regard amusé et amer de P.B Jones, un écrivain bisexuel, intéressé et débauché, défilent des personnages tels que Jackie Kennedy, Colette, Jean-Paul Sartre, ou Alice Toklas. Sans complaisance ni compassion, il épie les ridicules et les mensonges d'une petite société qu'il juge aussi durement que lui-même.

  • Anglais In cold blood

    Truman Capote

    • Penguin
    • 5 April 2012

    On November 15, 1959, in the small town of Holcomb, Kansas, a wealthy farmer, his wife and their two young children were found brutally murdered. Blood all over the walls, the telephone lines cut, and only a few dollars stolen. Heading up the investigation is Agent Al Dewey, but all he has are two footprints, four bodies, and lot of questions.

    Grand format N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
  • Holly Golightly is a free spirited, lop-sided romantic girl about town. Her apartment rocks to Martini-soaked parties and she plays hostess to millionaires and gangsters alike. Yet Holly never loses sight of her ultimate dream - to find a real life place like Tiffany's that makes her feel at home.

    Poche N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
  • Jusqu'à dix dollars pour les meilleurs ! C'est ce que M. Revercomb est prêt à vous donner pour que vous lui racontiez vos rêves soigneusement notés et mis en fiches par sa secrétaire... La jeune Sylvia saisit l'opportunité et quitte son métier de sténo. Mais pourquoi surnomme-t-on Revercomb, M. Maléfique ? N'y a-t-il pas un prix à payer lorsqu'on vend ses rêves ?
    Quelques récits au charme mystérieux et envoûtant par l'auteur du Petit déjeuner chez Tiffany.

  • Un aveugle et paralytique disparaît mystérieusement pour réapparaître en pleine possession de ses moyens dix ans plus tard ; un petit garçon mal dans sa peau rêve d'être une fille ; une vieille dame aime tant ses chats qu'elle les congèle après leur morts. Voici quelques-uns des étranges personnages de ces six nouvelles.
    Dernier ouvrage paru de son vivant, Musique pour caméléons est un livre-testament qui prouve, une fois de plus, le génie protéiforme de Truman Capote.

  • « Truman Capote écrivait à ses amis comme il leur parlait, en toute franchise et liberté, dans un langage sans fioriture. Il mettait tout de lui-même dans ses lettres : ses blessures, ses plaisirs, ses succès, ses échecs. Aussi vivantes de nos jours qu'au moment où elles ont été écrites, il en émane un tel feu qu'on est obligés de les lire sans en sauter une ligne. Ami amoureux, potinier insatiable, esprit étincelant ? Capote a été tout cela. Mais aussi, presque jusqu'à la fin, écrivain de la plus haute ambition, se consacrant à l'écriture avec une rigueur spartiate. Sa correspondance exprime une personnalité si flamboyante et si généreuse qu'elle défie les lois connues de la pesanteur humaine. » Gerald Clarke

  • « L'imaginaire », aujourd'hui dirigée par Yvon Girard, est une collection de réimpressions de documents et de textes littéraires, tantôt oeuvres oubliées, marginales ou expérimentales d'auteurs reconnus, tantôt oeuvres estimées par le passé mais que le goût du jour a quelque peu éclipsées.

  • Buddy vit dans l'Alabama, en pleine campagne américaine, auprès de sa vieille cousine, la charmante Miss Sook. Mais Buddy a également un gros problème : Odd Henderson, une espèce de brute qui ne cesse de le maltraiter et de l'humilier à l'école... Mrs Miller est veuve, et vit seule depuis plusieurs années. Un jour, elle rencontre Miriam, une étrange petite fille d'une dizaine d'années, qui se révèle plutôt envahissante...

  • Outre ses impressions d'un voyage effectué en 1966 entre brindisi et les îles yougoslaves, avec une escale dans la ville de dubrovnik, et une ironique divagation sur les femmes, ce sont ici des portraits de célébrités que nous live truman capote.
    Ainsi john huston, charlie chaplin, pablo picasso, notamment, sont-ils brièvement campés par sa plume brillante, parfois caustique, mais toujours comique. a elizabeth taylor et à tennessee williams, cependant, truman capote réserve presque un court récit, qui est l'histoire de ses rencontres avec chacun d'eux, échelonnées sur plusieurs années de sa vie - près de vingt ans pour l'actrice américaine qui se présente ici sous un jour inattendu, près de cinquante ans pour l'auteur dramatique qu'il connaît depuis l'âge de seize ans.
    La verve, la drôlerie, le disputent alors à l'attendrissement et à l'amitié.

empty